summaryrefslogtreecommitdiff
diff options
context:
space:
mode:
authorDenise sur Lya <sekhmet@lya>2020-11-13 12:12:30 +0100
committerDenise sur Lya <sekhmet@lya>2020-11-13 12:12:30 +0100
commit54343e5840fba603b1e2c8641f8a70dc2ce7f2ba (patch)
tree3d418611377890f90faa695b57e5b18d24a3733b
parentbfe89be9465f8b4a55e7c659f45652438b9031dd (diff)
downloadaventuriers-54343e5840fba603b1e2c8641f8a70dc2ce7f2ba.tar.gz
aventuriers-54343e5840fba603b1e2c8641f8a70dc2ce7f2ba.tar.zst
aventuriers-54343e5840fba603b1e2c8641f8a70dc2ce7f2ba.zip
gestion des espaces insécables (bon normalement ?)
-rw-r--r--arc_12_sauvetagesvraiment.tex334
-rw-r--r--arc_13_retourI.tex112
-rw-r--r--arc_3RC.tex152
-rw-r--r--arc_4.5_JCS.tex124
-rw-r--r--arc_4AD.tex88
-rw-r--r--arc_5RCDA.tex164
-rw-r--r--arc_7_JCSR.tex430
-rw-r--r--arc_8.tex316
-rw-r--r--arc_9.tex84
-rw-r--r--arc_CID.tex50
-rw-r--r--arc_JC.tex72
-rw-r--r--arc_libeseve.tex232
-rw-r--r--intro.tex148
13 files changed, 1153 insertions, 1153 deletions
diff --git a/arc_12_sauvetagesvraiment.tex b/arc_12_sauvetagesvraiment.tex
index b85d66a..cf05076 100644
--- a/arc_12_sauvetagesvraiment.tex
+++ b/arc_12_sauvetagesvraiment.tex
@@ -27,53 +27,53 @@ On appelait officieusement cet endroit le \og bois des Sorcières \fg, appellati
27 27
28\chloe jeta un {\oe}il à la minuscule fenêtre de sa \og chambre \fg. Il faisait encore jour, mais la lumière déclinait doucement, et à en juger par le temps qui s'était écoulé, on était en fin d'après-midi. On ne tarderait pas à venir lui servir à manger. Ses journées s'écoulaient lentement, rythmées par les repas qu'on lui servait et la visite de quelques-uns des \og chefs \fg de ses ravisseurs. \mageb était visiblement reparti peu de temps après son arrivée ici, seule \magiciennevent venait lui parler régulièrement. Elle avait vu \mageninja deux fois, l'une des fois étant la \og visite \fg de \denise. Ils avaient refusé de lui donner des nouvelles de l'extérieur, qu'il s'agisse d'\ismael ou des deux elfes. Elle en avait donc conclu qu'il n'avaient pas encore retrouvé \ismael, et que les deux autres devaient... se comporter comme prévu. Sinon, c'est elle, l'\og otage \fg qui risquait quelque chose. 28\chloe jeta un {\oe}il à la minuscule fenêtre de sa \og chambre \fg. Il faisait encore jour, mais la lumière déclinait doucement, et à en juger par le temps qui s'était écoulé, on était en fin d'après-midi. On ne tarderait pas à venir lui servir à manger. Ses journées s'écoulaient lentement, rythmées par les repas qu'on lui servait et la visite de quelques-uns des \og chefs \fg de ses ravisseurs. \mageb était visiblement reparti peu de temps après son arrivée ici, seule \magiciennevent venait lui parler régulièrement. Elle avait vu \mageninja deux fois, l'une des fois étant la \og visite \fg de \denise. Ils avaient refusé de lui donner des nouvelles de l'extérieur, qu'il s'agisse d'\ismael ou des deux elfes. Elle en avait donc conclu qu'il n'avaient pas encore retrouvé \ismael, et que les deux autres devaient... se comporter comme prévu. Sinon, c'est elle, l'\og otage \fg qui risquait quelque chose.
29 29
30Elle n'était pas particulièrement mal traitée. Elle mangeait à sa faim, elle avait un peu d'espace dans sa chambre, et on lui avait même laissé ses affaires. Mais rester enfermée toute la journée, en sachant que sa vie ne tenait qu'à la bonne volonté de ses geôliers mettaient ses nerfs à rude épreuve. Mettraient-ils leurs menaces à exécution si quelque chose se passait au tournoi~? Et après~? Allaient-ils la garder indéfiniment, ou la relâcher après le tournoi~? C'était probablement risqué, elle pouvait tout révéler après coup... tout dépendait de leurs intentions précises. S'ils allaient la tuer à la fin, elle s'était parfois demandée s'il ne valait mieux pas qu'elle meure tout de suite. Sans otage, ses ravisseurs seraient bien embêtés... Elle avait préféré écarter cette idée. S'ôter la vie sans trop souffrir était compliqué vu ce qu'elle avait sous la main, et puis tant qu'elle était en vie elle pouvait peut-être faire quelque chose... 30Elle n'était pas particulièrement mal traitée. Elle mangeait à sa faim, elle avait un peu d'espace dans sa chambre, et on lui avait même laissé ses affaires. Mais rester enfermée toute la journée, en sachant que sa vie ne tenait qu'à la bonne volonté de ses geôliers mettaient ses nerfs à rude épreuve. Mettraient-ils leurs menaces à exécution si quelque chose se passait au tournoi ? Et après ? Allaient-ils la garder indéfiniment, ou la relâcher après le tournoi ? C'était probablement risqué, elle pouvait tout révéler après coup... tout dépendait de leurs intentions précises. S'ils allaient la tuer à la fin, elle s'était parfois demandée s'il ne valait mieux pas qu'elle meure tout de suite. Sans otage, ses ravisseurs seraient bien embêtés... Elle avait préféré écarter cette idée. S'ôter la vie sans trop souffrir était compliqué vu ce qu'elle avait sous la main, et puis tant qu'elle était en vie elle pouvait peut-être faire quelque chose...
31 31
32Elle se demandait parfois si, à force de rester enfermée, elle ne finirait pas par devenir folle. Est-ce qu'elle s'en rendrait compte~? Probablement pas. Mais folle ou pas, elle avait décidé de tenter quelque chose. Même si elle avait un petit espoir lié à la pierre qu'elle avait donnée à \denise, les chances qu'elle puisse venir la secourir étaient trop minces. Il faudrait qu'elle échappe à la surveillance du sosie, et encore, comment pourrait-elle la sortir de là~? Elle préférait ne pas trop espérer de ce côté. 32Elle se demandait parfois si, à force de rester enfermée, elle ne finirait pas par devenir folle. Est-ce qu'elle s'en rendrait compte ? Probablement pas. Mais folle ou pas, elle avait décidé de tenter quelque chose. Même si elle avait un petit espoir lié à la pierre qu'elle avait donnée à \denise, les chances qu'elle puisse venir la secourir étaient trop minces. Il faudrait qu'elle échappe à la surveillance du sosie, et encore, comment pourrait-elle la sortir de là ? Elle préférait ne pas trop espérer de ce côté.
33 33
34Elle avait passé du temps ---elle en avait à revendre, du temps--- à observer le comportement et les manies des hommes qui la surveillaient. Il s'agissait de locaux, en tous cas au moins des hommes du duché \seigneurismael, à leur accent. Elle en avait vu passer environ cinq ou six. Difficile de savoir s'il y en avait plus en réalité, en tous cas sa prison était bien silencieuse, donc il n'y avait pas tant de monde que cela. Il s'agissait vraisemblablement de pauvres hommes, peut-être d'anciens bandits, qui avaient troqué leur vie de misère contre le gîte et le couvert, quelques risques, et leur silence inconditionnel. 34Elle avait passé du temps ---elle en avait à revendre, du temps--- à observer le comportement et les manies des hommes qui la surveillaient. Il s'agissait de locaux, en tous cas au moins des hommes du duché \seigneurismael, à leur accent. Elle en avait vu passer environ cinq ou six. Difficile de savoir s'il y en avait plus en réalité, en tous cas sa prison était bien silencieuse, donc il n'y avait pas tant de monde que cela. Il s'agissait vraisemblablement de pauvres hommes, peut-être d'anciens bandits, qui avaient troqué leur vie de misère contre le gîte et le couvert, quelques risques, et leur silence inconditionnel.
35 35
36Elle avait essayé, en discutant un peu avec eux ou en observant leur comportent, d'estimer à quel point ils pouvaient être loyaux à leurs maîtres. Mais les corrompre d'une manière ou d'une autre lui avait vite semblé inutile. Ils étaient très fidèles à leurs maîtres, et pas seulement parce qu'ils étaient bien payés. Ils en avaient peur. Elle le sentait, dans la manière dont ils obéissaient à \magiciennevent, notamment. C'était une sorcière, et même le meilleur salaire ne pouvait pas leur faire oublier les légendes et superstitions dans lesquelles ils avaient baigné toute leur vie. Et ils avaient aussi peur d'elle, leur prisonnière. C'était drôle, vue la situation, après tout il leur suffirait de si peu pour la tuer ---un coup d'épée, un tir d'arbalète, ou simplement du poison dans sa nourriture---, mais à leurs légers tressautements lorsqu'elle avait le moindre mouvement brusque en leur présence, elle voyait bien qu'ils la craignaient presque autant ---voire plus--- que \magiciennevent et les autres mages à qui ils obéissaient. Peut-être parce qu'ils ne savaient pas très bien ce dont elle était capable~? Elle avait eu beau, dans un premier temps, paraître la plus inoffensive possible, ils semblaient toujours la regarder avec une certaine crainte. 36Elle avait essayé, en discutant un peu avec eux ou en observant leur comportent, d'estimer à quel point ils pouvaient être loyaux à leurs maîtres. Mais les corrompre d'une manière ou d'une autre lui avait vite semblé inutile. Ils étaient très fidèles à leurs maîtres, et pas seulement parce qu'ils étaient bien payés. Ils en avaient peur. Elle le sentait, dans la manière dont ils obéissaient à \magiciennevent, notamment. C'était une sorcière, et même le meilleur salaire ne pouvait pas leur faire oublier les légendes et superstitions dans lesquelles ils avaient baigné toute leur vie. Et ils avaient aussi peur d'elle, leur prisonnière. C'était drôle, vue la situation, après tout il leur suffirait de si peu pour la tuer ---un coup d'épée, un tir d'arbalète, ou simplement du poison dans sa nourriture---, mais à leurs légers tressautements lorsqu'elle avait le moindre mouvement brusque en leur présence, elle voyait bien qu'ils la craignaient presque autant ---voire plus--- que \magiciennevent et les autres mages à qui ils obéissaient. Peut-être parce qu'ils ne savaient pas très bien ce dont elle était capable ? Elle avait eu beau, dans un premier temps, paraître la plus inoffensive possible, ils semblaient toujours la regarder avec une certaine crainte.
37 37
38Cette peur, elle pouvait l'utiliser. Cette peur, additionnée à la peur ancestrale et primitive du feu... qu'ils ne savaient pas qu'elle maîtrisait. Certes, son sort de petite boule de feu était somme toute peu dangereux, elle pouvait au pire provoquer des brûlures un peu sérieuses, mais tuer avec était difficile. Et elle savait qu'en cas de vrai combat, en permanence déconcentrée de ses sorts, elle s'épuiserait beaucoup trop vite. Elle en avait fait les frais dans la forêt, face aux \bestioles... Mais peut-être qu'elle pouvait effrayer ces hommes suffisamment~? 38Cette peur, elle pouvait l'utiliser. Cette peur, additionnée à la peur ancestrale et primitive du feu... qu'ils ne savaient pas qu'elle maîtrisait. Certes, son sort de petite boule de feu était somme toute peu dangereux, elle pouvait au pire provoquer des brûlures un peu sérieuses, mais tuer avec était difficile. Et elle savait qu'en cas de vrai combat, en permanence déconcentrée de ses sorts, elle s'épuiserait beaucoup trop vite. Elle en avait fait les frais dans la forêt, face aux \bestioles... Mais peut-être qu'elle pouvait effrayer ces hommes suffisamment ?
39 39
40\recit{\chris} 40\recit{\chris}
41 41
42Il leur avait fallu une bonne partie de l'après-midi pour se rendre au fameux bois des Sorcières. Et il fallait admettre que sans leur \og boussole \fg, ils auraient eu bien du mal à trouver ce qu'ils y cherchaient, car c'était un morceau de forêt sauvage et touffue, avec pour seuls sentiers des chemins d'animaux. \chris se demandait parfois s'ils avaient bien fait de venir à cheval, tant ils avaient du mal à avancer entre les buissons serrés et les branches basses. D'après leurs calculs approximatifs, ils approchaient de leur destination. \remi était donc parti en éclaireur, à pied, pendant que lui et \jerome s'occupaient de trouver un endroit convenable où laisser les chevaux à l'abri. Allaient-ils avoir à faire à une véritable place forte~? Si oui, sortir \chloe de là pouvait s'avérer compliqué, même avec des renforts... c'était bien le principe d'un otage. Il allait falloir être plus malin qu'eux. 42Il leur avait fallu une bonne partie de l'après-midi pour se rendre au fameux bois des Sorcières. Et il fallait admettre que sans leur \og boussole \fg, ils auraient eu bien du mal à trouver ce qu'ils y cherchaient, car c'était un morceau de forêt sauvage et touffue, avec pour seuls sentiers des chemins d'animaux. \chris se demandait parfois s'ils avaient bien fait de venir à cheval, tant ils avaient du mal à avancer entre les buissons serrés et les branches basses. D'après leurs calculs approximatifs, ils approchaient de leur destination. \remi était donc parti en éclaireur, à pied, pendant que lui et \jerome s'occupaient de trouver un endroit convenable où laisser les chevaux à l'abri. Allaient-ils avoir à faire à une véritable place forte ? Si oui, sortir \chloe de là pouvait s'avérer compliqué, même avec des renforts... c'était bien le principe d'un otage. Il allait falloir être plus malin qu'eux.
43 43
44Il acheva de faire manger et boire les chevaux, tout en les laissant harnachés au cas où ils devraient partir vite, et vérifia une dernière fois qu'ils n'étaient pas trop visibles. Ce léger renfoncement de terrain était la cachette parfaite pour eux, et la forêt était suffisamment bruyante pour masquer leurs bruits tant qu'on ne les cherchait pas en particulier. Il hocha la tête en direction de \jerome, et ils s'avancèrent prudemment dans la direction où était parti \remi. 44Il acheva de faire manger et boire les chevaux, tout en les laissant harnachés au cas où ils devraient partir vite, et vérifia une dernière fois qu'ils n'étaient pas trop visibles. Ce léger renfoncement de terrain était la cachette parfaite pour eux, et la forêt était suffisamment bruyante pour masquer leurs bruits tant qu'on ne les cherchait pas en particulier. Il hocha la tête en direction de \jerome, et ils s'avancèrent prudemment dans la direction où était parti \remi.
45 45
46\recit{\remi} 46\recit{\remi}
47 47
48Il y avait bien un château, dans la clairière. Du moins, il y avait eu un château fort, au milieu d'un mur d'enceinte démoli aux trois quarts, et des restes de quelques maisons en pierre. À quel point la légende était-elle vraie~? Une bonne partie du bâtiment principal était en ruine, mais il en restait une aile en très bon état ---ou peut-être restaurée--- et il pouvait constater que \og des gens \fg y vivaient. Il y avait de la fumée venant d'une des cheminées, et même du bord de la clairière où il se trouvait, il pouvait voir qu'il y avait des allées et venues régulières. L'herbe était bien aplatie à certains endroits, bien trop pour être juste un passage d'animaux sauvages. Et la grande porte d'entrée avait été nettoyée de son lierre, contrairement au reste des ruines. 48Il y avait bien un château, dans la clairière. Du moins, il y avait eu un château fort, au milieu d'un mur d'enceinte démoli aux trois quarts, et des restes de quelques maisons en pierre. À quel point la légende était-elle vraie ? Une bonne partie du bâtiment principal était en ruine, mais il en restait une aile en très bon état ---ou peut-être restaurée--- et il pouvait constater que \og des gens \fg y vivaient. Il y avait de la fumée venant d'une des cheminées, et même du bord de la clairière où il se trouvait, il pouvait voir qu'il y avait des allées et venues régulières. L'herbe était bien aplatie à certains endroits, bien trop pour être juste un passage d'animaux sauvages. Et la grande porte d'entrée avait été nettoyée de son lierre, contrairement au reste des ruines.
49 49
50Il commença à contourner l'endroit pour estimer sa taille. Il y avait bien de ce côté un bout de bâtiment qui devait être une écurie. Combien de personnes \og vivaient \fg ici, et gardaient \chloe prisonnière~? Il s'arrêta un instant pour sortir de sa poche sa pierre. L'enchantement qui faisait pulser légèrement la pierre lui indiquait qu'elle était toujours droit devant. Donc dans ce château en ruine. Ou dessous, peut-être, dans une cave ou un cachot~? La lettre de \denise, qu'il avait relue tant de fois qu'il la connaissait maintenant quasiment par c{\oe}ur parlait d'une fenêtre. Donc pas de sous-sol a priori. Cela laissait quand même beaucoup de possibilités. Il ne voyait pas de gardes à l'extérieur, mais il y en avait forcément à l'intérieur. 50Il commença à contourner l'endroit pour estimer sa taille. Il y avait bien de ce côté un bout de bâtiment qui devait être une écurie. Combien de personnes \og vivaient \fg ici, et gardaient \chloe prisonnière ? Il s'arrêta un instant pour sortir de sa poche sa pierre. L'enchantement qui faisait pulser légèrement la pierre lui indiquait qu'elle était toujours droit devant. Donc dans ce château en ruine. Ou dessous, peut-être, dans une cave ou un cachot ? La lettre de \denise, qu'il avait relue tant de fois qu'il la connaissait maintenant quasiment par c{\oe}ur parlait d'une fenêtre. Donc pas de sous-sol a priori. Cela laissait quand même beaucoup de possibilités. Il ne voyait pas de gardes à l'extérieur, mais il y en avait forcément à l'intérieur.
51 51
52Il regarda à nouveau la pierre battre, comme un c{\oe}ur, dans sa main. À l'unisson avec celui de \chloe, comme lui avait expliqué \seve. Tant qu'il battait, elle était donc en vie... Il ne pouvait s'empêcher de le vérifier régulièrement, en glissant juste la main dans sa poche. Comme s'il craignait qu'il ne s'arrête à tout moment... Il savait que c'était idiot, pourtant. Et \chris l'avait mis en garde sur le fait qu'il risquait de paniquer au moindre changement de rythme, qui serait au fond bien naturel. Il s'était demandé s'il se passait quelque chose si on brisait la pierre enchantée. Cela risquait-il de... briser son c{\oe}ur~? \seve avait dit qu'elle n'en savait rien, mais qu'il lui semblait qu'on utilisait toujours des pierres pour ce genre d'enchantement. Était-ce par tradition, ou pour éviter cela justement~? 52Il regarda à nouveau la pierre battre, comme un c{\oe}ur, dans sa main. À l'unisson avec celui de \chloe, comme lui avait expliqué \seve. Tant qu'il battait, elle était donc en vie... Il ne pouvait s'empêcher de le vérifier régulièrement, en glissant juste la main dans sa poche. Comme s'il craignait qu'il ne s'arrête à tout moment... Il savait que c'était idiot, pourtant. Et \chris l'avait mis en garde sur le fait qu'il risquait de paniquer au moindre changement de rythme, qui serait au fond bien naturel. Il s'était demandé s'il se passait quelque chose si on brisait la pierre enchantée. Cela risquait-il de... briser son c{\oe}ur ? \seve avait dit qu'elle n'en savait rien, mais qu'il lui semblait qu'on utilisait toujours des pierres pour ce genre d'enchantement. Était-ce par tradition, ou pour éviter cela justement ?
53 53
54Un bruit le fit sursauter. Avec son expérience de la forêt, il faisait confiance à son instinct pour ne pas le faire réagir à un bruit naturel. Il tourna la tête, et eut juste le temps d'apercevoir deux hommes tournés vers lui et de plonger sur le côté. Un projectile passa près de sa tête et se planta dans un arbre à côté de lui. Il se releva et bondit derrière un autre arbre.\\ 54Un bruit le fit sursauter. Avec son expérience de la forêt, il faisait confiance à son instinct pour ne pas le faire réagir à un bruit naturel. Il tourna la tête, et eut juste le temps d'apercevoir deux hommes tournés vers lui et de plonger sur le côté. Un projectile passa près de sa tête et se planta dans un arbre à côté de lui. Il se releva et bondit derrière un autre arbre.\\
55--- Toi, là-bas~! Stop~!\\ 55--- Toi, là-bas ! Stop !\\
56Il aperçut ses deux adversaires. L'un avait une arbalète chargée pointée dans sa direction, tandis que l'autre rechargeait la sienne.\\ 56Il aperçut ses deux adversaires. L'un avait une arbalète chargée pointée dans sa direction, tandis que l'autre rechargeait la sienne.\\
57--- Lâche tout de suite ton épée si tu tiens à rester en vie~!\\ 57--- Lâche tout de suite ton épée si tu tiens à rester en vie !\\
58Les arbres autour de lui, n'étaient pas très larges et n'offraient que peu de couvert. Et surtout, ces hommes étaient vraiment trop près pour qu'il ait une chance. Il se redressa et laissa échapper son épée. Comment avait-il pu se laisser suprendre aussi facilement... 58Les arbres autour de lui, n'étaient pas très larges et n'offraient que peu de couvert. Et surtout, ces hommes étaient vraiment trop près pour qu'il ait une chance. Il se redressa et laissa échapper son épée. Comment avait-il pu se laisser suprendre aussi facilement...
59 59
60\recit{\jerome} 60\recit{\jerome}
61 61
62\jerome et \chris avaient assisté la scène de loin, de trop loin pour pouvoir intervenir. Ils ne purent qu'observer \remi se faire emmener par les deux hommes vers la clairière.\\ 62\jerome et \chris avaient assisté la scène de loin, de trop loin pour pouvoir intervenir. Ils ne purent qu'observer \remi se faire emmener par les deux hommes vers la clairière.\\
63--- Au moins nous avons bien la preuve qu'il se passe des choses pas nettes ici... murmura \chris.\\ 63--- Au moins nous avons bien la preuve qu'il se passe des choses pas nettes ici... murmura \chris.\\
64--- Qu'est-ce qu'on fait~? On ne va pas le laisser comme ça...\\ 64--- Qu'est-ce qu'on fait ? On ne va pas le laisser comme ça...\\
65--- Évidemment que non. Essaie de voir précisément où ils vont, et compte combien d'hommes patrouillent aux alentours. Selon leur nomb\-re, on verra s'il vaut mieux aller chercher du renfort ou si on peut le tirer de là nous-mêmes.\\ 65--- Évidemment que non. Essaie de voir précisément où ils vont, et compte combien d'hommes patrouillent aux alentours. Selon leur nomb\-re, on verra s'il vaut mieux aller chercher du renfort ou si on peut le tirer de là nous-mêmes.\\
66--- Tu as une idée précise~?\\ 66--- Tu as une idée précise ?\\
67\chris sourit.\\ 67\chris sourit.\\
68--- Pas encore. Tu me connais. Mais j'aurai sûrement un plan plus efficace si on ne se fait pas prendre, déjà. Pour le reste... tu es suffisamment équipé je suppose~?\\ 68--- Pas encore. Tu me connais. Mais j'aurai sûrement un plan plus efficace si on ne se fait pas prendre, déjà. Pour le reste... tu es suffisamment équipé je suppose ?\\
69\jerome hocha la tête. Rien ne semblait laisser paraître que son petit sac à dos en cuir contenait autant de matériel, sans compter tout ce qu'il avait directement sur lui, dans ses manches et sa tunique, à tel point que même \chris semblait l'oublier.\\ 69\jerome hocha la tête. Rien ne semblait laisser paraître que son petit sac à dos en cuir contenait autant de matériel, sans compter tout ce qu'il avait directement sur lui, dans ses manches et sa tunique, à tel point que même \chris semblait l'oublier.\\
70--- Je vais m'occuper d'assurer nos arrières. Pars devant, et essaie d'être plus prudent que \remi... 70--- Je vais m'occuper d'assurer nos arrières. Pars devant, et essaie d'être plus prudent que \remi...
71 71
72\recit{\chloe} 72\recit{\chloe}
73 73
74La porte de sa prison s'ouvrit. Comme d'habitude, deux des hommes entrèrent ---ils ne venaient jamais seuls--- suivis d'\magiciennevent. Elle soupira. La magicienne aux cheveux roux venait la voir de temps en temps pour lui poser quelques questions. Elle avait bien remarqué que celle-ci semblait la détester personnellement, probablement à cause de ce qu'elle avait fait à \mageb... Elle lui avait répété bien des fois que s'il elle n'avait pas eu la recommandation expresse de \mageb de la traiter correctement, elle aurait été jetée au fond d'un cachot humide. Quel lui voulait-elle cette fois~?\\ 74La porte de sa prison s'ouvrit. Comme d'habitude, deux des hommes entrèrent ---ils ne venaient jamais seuls--- suivis d'\magiciennevent. Elle soupira. La magicienne aux cheveux roux venait la voir de temps en temps pour lui poser quelques questions. Elle avait bien remarqué que celle-ci semblait la détester personnellement, probablement à cause de ce qu'elle avait fait à \mageb... Elle lui avait répété bien des fois que s'il elle n'avait pas eu la recommandation expresse de \mageb de la traiter correctement, elle aurait été jetée au fond d'un cachot humide. Quel lui voulait-elle cette fois ?\\
75--- Viens avec moi.\\ 75--- Viens avec moi.\\
76C'était bien rare qu'elle la fasse sortir de sa chambre. Même la visite de \denise ne lui avait pas valu cet honneur. Que se passait-il donc~? Elle la suivit sans un mot. Les deux hommes de main se placèrent de part et d'autre d'elle et l'escortèrent dans le couloir, en bas d'un escalier de pierre, jusqu'à une grande salle éclairée par deux larges fenêtres sur un des murs qui laissaient entrer la lumière du soir. 76C'était bien rare qu'elle la fasse sortir de sa chambre. Même la visite de \denise ne lui avait pas valu cet honneur. Que se passait-il donc ? Elle la suivit sans un mot. Les deux hommes de main se placèrent de part et d'autre d'elle et l'escortèrent dans le couloir, en bas d'un escalier de pierre, jusqu'à une grande salle éclairée par deux larges fenêtres sur un des murs qui laissaient entrer la lumière du soir.
77 77
78Deux autres des sbires d'\magiciennevent étaient déjà dans la pièce, à l'opposé de la porte, et tenaient un homme en joue avec leurs arbalètes. La dernière personne qu'elle aurait imaginé trouver ici. \remi. 78Deux autres des sbires d'\magiciennevent étaient déjà dans la pièce, à l'opposé de la porte, et tenaient un homme en joue avec leurs arbalètes. La dernière personne qu'elle aurait imaginé trouver ici. \remi.
79 79
@@ -81,23 +81,23 @@ Deux autres des sbires d'\magiciennevent étaient déjà dans la pièce, à l'op
81 81
82C'était elle, il n'y avait aucun doute. Il ne put s'empêcher d'être un peu soulagé de voir qu'elle avait l'air d'aller bien. Elle était plutôt bien habillée, elle ne portait pas de trace de blessure et n'avait pas l'air d'être morte de faim... C'était un piètre soulagement, parce qu'il ne voyait vraiment pas comment se sortir de là. Les hommes qui l'avaient capturé l'avait bien sûr dépouillé de son épée, de son couteau, et de tout ce qu'il avait dans les poches. 82C'était elle, il n'y avait aucun doute. Il ne put s'empêcher d'être un peu soulagé de voir qu'elle avait l'air d'aller bien. Elle était plutôt bien habillée, elle ne portait pas de trace de blessure et n'avait pas l'air d'être morte de faim... C'était un piètre soulagement, parce qu'il ne voyait vraiment pas comment se sortir de là. Les hommes qui l'avaient capturé l'avait bien sûr dépouillé de son épée, de son couteau, et de tout ce qu'il avait dans les poches.
83 83
84\noindent --- Alors. Qui est cet homme~?\\ 84\noindent --- Alors. Qui est cet homme ?\\
85Il reporta son attention sur celle qui venait de poser cette question, qu'il aurait dû remarquer plus vite. Elle semblait diriger ces hommes au doigt et à l'{\oe}il. S'agissait-il d'un de ces mages dont on lui avait parlé~? Sûrement, sinon, pourquoi aurait-elle à la main un long bâton de métal gris surmonté d'une pierre orangée~?\\ 85Il reporta son attention sur celle qui venait de poser cette question, qu'il aurait dû remarquer plus vite. Elle semblait diriger ces hommes au doigt et à l'{\oe}il. S'agissait-il d'un de ces mages dont on lui avait parlé ? Sûrement, sinon, pourquoi aurait-elle à la main un long bâton de métal gris surmonté d'une pierre orangée ?\\
86--- Je... je ne sais pas, répondit \chloe en détournant le regard.\\ 86--- Je... je ne sais pas, répondit \chloe en détournant le regard.\\
87Elle essayait de ne rien montrer sur son visage. Avait-il une chance de passer pour quelqu'un qui n'avait rien à voir avec elle~? La femme eut un léger sourire et fit un geste de la main.\\ 87Elle essayait de ne rien montrer sur son visage. Avait-il une chance de passer pour quelqu'un qui n'avait rien à voir avec elle ? La femme eut un léger sourire et fit un geste de la main.\\
88--- Bon. Dans ce cas... tuez-le.\\ 88--- Bon. Dans ce cas... tuez-le.\\
89Il vit avec terreur les deux hommes à côté de lui ajuster leur tir. \chloe bondit en avant.\\ 89Il vit avec terreur les deux hommes à côté de lui ajuster leur tir. \chloe bondit en avant.\\
90--- Non~! hurla-t-elle.\\ 90--- Non ! hurla-t-elle.\\
91Un de ses geôliers lui attrapa le bras et la tira en arrière. La femme leva la main en souriant.\\ 91Un de ses geôliers lui attrapa le bras et la tira en arrière. La femme leva la main en souriant.\\
92--- Laissez, c'est bon. J'ai la réponse à ma question.\\ 92--- Laissez, c'est bon. J'ai la réponse à ma question.\\
93Les arbalètes se baissèrent. Il déglutit. Il était très peu probable qu'ils se contentent de le garder simplement prisonnier comme elle... ce serait beaucoup trop simple. La magicienne se tourna vers lui.\\ 93Les arbalètes se baissèrent. Il déglutit. Il était très peu probable qu'ils se contentent de le garder simplement prisonnier comme elle... ce serait beaucoup trop simple. La magicienne se tourna vers lui.\\
94--- Comment es-tu arrivé ici~? Comment savais-tu que \chloe était là~?\\ 94--- Comment es-tu arrivé ici ? Comment savais-tu que \chloe était là ?\\
95Il ne répondit pas. Allait-elle le torturer~? Ou torturer \chloe sous ses yeux~? Elle fit quelques pas en arrière et désigna un des hommes.\\ 95Il ne répondit pas. Allait-elle le torturer ? Ou torturer \chloe sous ses yeux ? Elle fit quelques pas en arrière et désigna un des hommes.\\
96--- Cet homme n'est probablement pas venu seul. \sbirea, tu restes ici à surveiller \chloe, et vous autres vous allez fouiller les environs. Réveillez ceux qui sont de repos. Et prévenez-moi si vous voyez quoi que ce soit de bizarre.\\ 96--- Cet homme n'est probablement pas venu seul. \sbirea, tu restes ici à surveiller \chloe, et vous autres vous allez fouiller les environs. Réveillez ceux qui sont de repos. Et prévenez-moi si vous voyez quoi que ce soit de bizarre.\\
97Trois hommes quittèrent la pièce, non sans lui jeter un regard méfiant. 97Trois hommes quittèrent la pièce, non sans lui jeter un regard méfiant.
98 98
99La porte se referma, le laissant seul face à la magicienne, \chloe et le dénommé \sbirea, qui la tenait toujours par un bras. 99La porte se referma, le laissant seul face à la magicienne, \chloe et le dénommé \sbirea, qui la tenait toujours par un bras.
100Même s'il se sentait soulagé de n'avoir plus toutes les arbalètes chargées pointées sur lui, il trouvait presque vexant que la magicienne considère qu'il avait moins besoin d'être surveillé que \chloe. Était-il si peu dangereux~? Ou alors...\\ 100Même s'il se sentait soulagé de n'avoir plus toutes les arbalètes chargées pointées sur lui, il trouvait presque vexant que la magicienne considère qu'il avait moins besoin d'être surveillé que \chloe. Était-il si peu dangereux ? Ou alors...\\
101--- N'y pense même pas.\\ 101--- N'y pense même pas.\\
102La magicienne s'approcha de lui, ses yeux brillant d'une lumière insoutenable, comme la pierre de son bâton. Il tenta désespérément de se souvenir des détails de la lettre de \denise à propos des différentes capacités des magiciens, mais il fut interrompu par un souffle puissant qui le souleva du sol comme un vulgaire fétu de paille, et l'envoya brutalement contre le mur derrière lui. 102La magicienne s'approcha de lui, ses yeux brillant d'une lumière insoutenable, comme la pierre de son bâton. Il tenta désespérément de se souvenir des détails de la lettre de \denise à propos des différentes capacités des magiciens, mais il fut interrompu par un souffle puissant qui le souleva du sol comme un vulgaire fétu de paille, et l'envoya brutalement contre le mur derrière lui.
103 103
@@ -106,19 +106,19 @@ Ou alors c'est qu'elle n'avait vraiment pas besoin d'un garde pour le surveiller
106\recit{\chloe} 106\recit{\chloe}
107 107
108Elle enrageait. D'avoir dû révéler qu'elle tenait à \remi, et de ne pouvoir rien faire. Quand \magiciennevent avait lancé son sort, l'homme qui la tenait avait lâché son arme pour lui attraper les deux bras et l'empêcher encore plus de bouger. Et puis elle avait senti la puissance du sort, quand bien même la bourrasque soulevant un homme sans le moindre effort ne l'aurait pas convaincue. \magiciennevent était vraiment une experte, et de plus suffisamment sûre d'elle pour ne surveiller sa victime que du coin de l'{\oe}il en se tournant vers elle.\\ 108Elle enrageait. D'avoir dû révéler qu'elle tenait à \remi, et de ne pouvoir rien faire. Quand \magiciennevent avait lancé son sort, l'homme qui la tenait avait lâché son arme pour lui attraper les deux bras et l'empêcher encore plus de bouger. Et puis elle avait senti la puissance du sort, quand bien même la bourrasque soulevant un homme sans le moindre effort ne l'aurait pas convaincue. \magiciennevent était vraiment une experte, et de plus suffisamment sûre d'elle pour ne surveiller sa victime que du coin de l'{\oe}il en se tournant vers elle.\\
109--- Qui est cet homme~? D'où vient-il~?\\ 109--- Qui est cet homme ? D'où vient-il ?\\
110\remi reprenait ses esprits, un peu hagard et mal à l'aise. Si elle ne répondait pas, que pouvait-il lui arriver~?\\ 110\remi reprenait ses esprits, un peu hagard et mal à l'aise. Si elle ne répondait pas, que pouvait-il lui arriver ?\\
111--- C'est... un ami, commença-t-elle. \\ 111--- C'est... un ami, commença-t-elle. \\
112Jusque là elle n'apprenait pas grand chose à \magiciennevent. \\ 112Jusque là elle n'apprenait pas grand chose à \magiciennevent. \\
113--- Et comment est-il arrivé là~?\\ 113--- Et comment est-il arrivé là ?\\
114--- Je n'en sais rien...\\ 114--- Je n'en sais rien...\\
115--- Bien sûr.\\ 115--- Bien sûr.\\
116Les yeux de la magicienne se remirent à briller aussi intensément que son bâton. Avant qu'elle n'ait le temps de réagir, \remi fut à nouveau emporté par un souffle de vent puissant qui lui fit traverser toute la pièce et heurter violemment, la tête la première, une grosse armoire en bois sombre.\\ 116Les yeux de la magicienne se remirent à briller aussi intensément que son bâton. Avant qu'elle n'ait le temps de réagir, \remi fut à nouveau emporté par un souffle de vent puissant qui lui fit traverser toute la pièce et heurter violemment, la tête la première, une grosse armoire en bois sombre.\\
117--- \remi~! hurla-t-elle.\\ 117--- \remi ! hurla-t-elle.\\
118Il s'était effondré au sol et ne bougeait plus.\\ 118Il s'était effondré au sol et ne bougeait plus.\\
119--- Il n'est probablement que sonné, ou alors c'est une petite nature, répondit \magiciennevent en haussant les épaules. Réponds à ma question, maintenant.\\ 119--- Il n'est probablement que sonné, ou alors c'est une petite nature, répondit \magiciennevent en haussant les épaules. Réponds à ma question, maintenant.\\
120--- Je n'en sais vraiment rien, la dernière fois que je l'ai vu, c'était dans la seigneurie \seigneurchloe, répondit-elle sans quitter le jeune homme inanimé des yeux. Mais comment a-t-il su que j'étais là, et que j'étais prisonnière...\\ 120--- Je n'en sais vraiment rien, la dernière fois que je l'ai vu, c'était dans la seigneurie \seigneurchloe, répondit-elle sans quitter le jeune homme inanimé des yeux. Mais comment a-t-il su que j'étais là, et que j'étais prisonnière...\\
121Sa voix s'étrangla. Avait-elle vu \remi bouger légèrement ou était-ce son imagination~?\\ 121Sa voix s'étrangla. Avait-elle vu \remi bouger légèrement ou était-ce son imagination ?\\
122--- C'est à lui qu'il faut demander ça, reprit-elle avec des sanglots de rage dans la voix. Mais tu l'as...\\ 122--- C'est à lui qu'il faut demander ça, reprit-elle avec des sanglots de rage dans la voix. Mais tu l'as...\\
123Elle avait peut-être quelques informations de plus que \magiciennevent, mais cela ne lui disait pas comment \remi l'avait retrouvée... Soit elle avait eu l'air plus sincère cette fois-ci, soit la magicienne avait compris qu'en effet, elle avait plus d'informations à tirer du jeune homme.\\ 123Elle avait peut-être quelques informations de plus que \magiciennevent, mais cela ne lui disait pas comment \remi l'avait retrouvée... Soit elle avait eu l'air plus sincère cette fois-ci, soit la magicienne avait compris qu'en effet, elle avait plus d'informations à tirer du jeune homme.\\
124--- Bon... d'accord, soupira-t-elle. Va le soigner, débrouille toi, fais en sorte qu'il puisse me répondre. Toi, ajouta-t-elle en désignant \sbirea, lâche-la, mais surveille-la de près. 124--- Bon... d'accord, soupira-t-elle. Va le soigner, débrouille toi, fais en sorte qu'il puisse me répondre. Toi, ajouta-t-elle en désignant \sbirea, lâche-la, mais surveille-la de près.
@@ -131,7 +131,7 @@ La pression sur ses bras se libéra d'un coup. Elle fit quelques pas, regarda l'
131Heureusement, la blessure n'avait pas été trop grave ni difficile à soigner. 131Heureusement, la blessure n'avait pas été trop grave ni difficile à soigner.
132Elle avait bien pris son temps pour son sort, pour ne pas trop s'épuiser puisqu'elle n'avait pas de pierre ; mais aussi pour passer le plus de temps possible dans cet état où elle était suffisamment concentrée pour oublier jusqu'aux menaces qui pesaient sur eux, et ne penser qu'à son soin magique. Mais la réalité revenait bien vite... Dans quelques instants, elle devrait lâcher \remi, pour qu'il puisse répondre aux réponses d'\magiciennevent. Tout ça pour qu'elle le menace, ou lui fasse encore du mal... 132Elle avait bien pris son temps pour son sort, pour ne pas trop s'épuiser puisqu'elle n'avait pas de pierre ; mais aussi pour passer le plus de temps possible dans cet état où elle était suffisamment concentrée pour oublier jusqu'aux menaces qui pesaient sur eux, et ne penser qu'à son soin magique. Mais la réalité revenait bien vite... Dans quelques instants, elle devrait lâcher \remi, pour qu'il puisse répondre aux réponses d'\magiciennevent. Tout ça pour qu'elle le menace, ou lui fasse encore du mal...
133 133
134\noindent --- Alors~? demanda la magicienne sur un ton impatient.\\ 134\noindent --- Alors ? demanda la magicienne sur un ton impatient.\\
135Elle sentit un léger souffle de vent, et surtout la sensation étrange d'une montée de magie dans son dos. \magiciennevent préparait un nouveau sort. Sortant tout juste d'un état second où elle avait passé de longues minutes, \chloe ressentait avec encore plus de précision que d'habitude le sort qui se préparait derrière elle. 135Elle sentit un léger souffle de vent, et surtout la sensation étrange d'une montée de magie dans son dos. \magiciennevent préparait un nouveau sort. Sortant tout juste d'un état second où elle avait passé de longues minutes, \chloe ressentait avec encore plus de précision que d'habitude le sort qui se préparait derrière elle.
136 136
137Elle n'avait pas besoin de se retourner pour sentir la magie tournoyer, effleurer son corps et aller vers la magicienne. Elle sentait l'esprit de celle-ci s'enrouler autour, et façonner tel un artisan expert façonne l'argile, un sort d'une \og forme \fg qu'elle ne connaissait pas. Mais elle s'en moquait. Peu lui importait si elle ne comprenait pas ce sort, elle n'avait de toutes façons ni le temps ni l'envie de l'apprendre. Ce qui lui importait, c'était de sentir qu'elle pouvait y superposer sa volonté. 137Elle n'avait pas besoin de se retourner pour sentir la magie tournoyer, effleurer son corps et aller vers la magicienne. Elle sentait l'esprit de celle-ci s'enrouler autour, et façonner tel un artisan expert façonne l'argile, un sort d'une \og forme \fg qu'elle ne connaissait pas. Mais elle s'en moquait. Peu lui importait si elle ne comprenait pas ce sort, elle n'avait de toutes façons ni le temps ni l'envie de l'apprendre. Ce qui lui importait, c'était de sentir qu'elle pouvait y superposer sa volonté.
@@ -150,11 +150,11 @@ Leurs bras semblaient bouger comme ceux de danseurs, exécutant une chorégraphi
150Il avait l'impression d'assister, impuissant, à un combat violent dont il ne comprenait pas les règles. 150Il avait l'impression d'assister, impuissant, à un combat violent dont il ne comprenait pas les règles.
151Les bourrasques partaient, toujours aussi puissantes, et finirent par former un flux continu de vent qui renversait tout ce qu'il y avait dans la pièce. Sauf lui, protégé juste derrière \chloe. 151Les bourrasques partaient, toujours aussi puissantes, et finirent par former un flux continu de vent qui renversait tout ce qu'il y avait dans la pièce. Sauf lui, protégé juste derrière \chloe.
152 152
153Que pouvait-il faire~? Pas grand-chose de plus que \chloe lorsqu'il la défendait à l'épée, pensa-t-il amèrement. Attendre, et juste espérer qu'elle gagne~? 153Que pouvait-il faire ? Pas grand-chose de plus que \chloe lorsqu'il la défendait à l'épée, pensa-t-il amèrement. Attendre, et juste espérer qu'elle gagne ?
154 154
155Il ramassa un morceau de bois à ses pieds ---un demi-pied de chai\-se--- qu'il lança par-dessus \chloe, visant la magicienne. 155Il ramassa un morceau de bois à ses pieds ---un demi-pied de chai\-se--- qu'il lança par-dessus \chloe, visant la magicienne.
156Il n'y connaissait pas grand chose en magie, mais déconcentrer leur ennemie pourrait peut-être donner à \chloe un léger avantage... Le bois s'envola et fut légèrement dévié par le vent, retombant à quelques mètres de sa cible. 156Il n'y connaissait pas grand chose en magie, mais déconcentrer leur ennemie pourrait peut-être donner à \chloe un léger avantage... Le bois s'envola et fut légèrement dévié par le vent, retombant à quelques mètres de sa cible.
157La \og tornade \fg ne montait donc pas en hauteur... pouvait-il leur lancer quelque chose de plus lourd, qui ne serait pas repoussé par le vent~? 157La \og tornade \fg ne montait donc pas en hauteur... pouvait-il leur lancer quelque chose de plus lourd, qui ne serait pas repoussé par le vent ?
158 158
159Il dut faire un pas en arrière pour ne pas gêner \chloe, qui commençait à reculer, et heurta l'énorme armoire en bois massif contre laquelle il s'était cogné quelques minutes plus tôt. 159Il dut faire un pas en arrière pour ne pas gêner \chloe, qui commençait à reculer, et heurta l'énorme armoire en bois massif contre laquelle il s'était cogné quelques minutes plus tôt.
160C'était probablement le projectile idéal à lancer sur la magicienne, mais vu son poids, ce n'était même pas la peine d'y penser. Il n'y avait donc plus qu'une solution... 160C'était probablement le projectile idéal à lancer sur la magicienne, mais vu son poids, ce n'était même pas la peine d'y penser. Il n'y avait donc plus qu'une solution...
@@ -164,10 +164,10 @@ Et il valait mieux ne pas traîner, \chloe n'allait peut-être pas tenir très l
164 164
165Les deux hommes s'approchaient lentement, aux aguets, regardant régulièrement autour d'eux. Mais il en fallait plus pour repérer \jerome, bien dissimulé derrière un épais buisson. Même \chris était quasiment invisible, tapi derrière un gros rocher. 165Les deux hommes s'approchaient lentement, aux aguets, regardant régulièrement autour d'eux. Mais il en fallait plus pour repérer \jerome, bien dissimulé derrière un épais buisson. Même \chris était quasiment invisible, tapi derrière un gros rocher.
166 166
167\noindent --- Tu penses vraiment que ce gars est venu accompagné~? commença l'un d'eux.\\ 167\noindent --- Tu penses vraiment que ce gars est venu accompagné ? commença l'un d'eux.\\
168--- Il ressemble plus à un éclaireur qu'à un soldat armé. Mais même si c'est le cas, s'il ne revient pas, il y a des chances pour que d'autres débarquent. J'espère qu'\magiciennevent le fera parler. Ou fera parler la prisonnière... puisqu'il paraît qu'elle le connaît.\\ 168--- Il ressemble plus à un éclaireur qu'à un soldat armé. Mais même si c'est le cas, s'il ne revient pas, il y a des chances pour que d'autres débarquent. J'espère qu'\magiciennevent le fera parler. Ou fera parler la prisonnière... puisqu'il paraît qu'elle le connaît.\\
169--- Ouais... tu crois que ça serait pas plus facile si elle nous laissait l'interroger~? reprit l'homme avec un sourire.\\ 169--- Ouais... tu crois que ça serait pas plus facile si elle nous laissait l'interroger ? reprit l'homme avec un sourire.\\
170--- Une sorcière~? T'es fou~? Moi je n'y toucherais pas. On ne sait jamais ce qui peut nous arriver... Si \magiciennevent nous a donné des ordres stricts, c'est qu'il y a une raison. 170--- Une sorcière ? T'es fou ? Moi je n'y toucherais pas. On ne sait jamais ce qui peut nous arriver... Si \magiciennevent nous a donné des ordres stricts, c'est qu'il y a une raison.
171 171
172\jerome échanga un regard avec \chris, qui hocha légèrement la tête. Ils parlaient probablement de \chloe, donc elle était bien ici. Et il ne valait mieux pas attendre trop pour agir, si \remi allait être \og interrogé \fg... 172\jerome échanga un regard avec \chris, qui hocha légèrement la tête. Ils parlaient probablement de \chloe, donc elle était bien ici. Et il ne valait mieux pas attendre trop pour agir, si \remi allait être \og interrogé \fg...
173 173
@@ -181,11 +181,11 @@ Son adversaire eut malgré tout le temps d'appuyer par réflexe sur la gâchette
181Il écrasa l'homme de tout son poids par terre, et jeta un regard à \jerome, qui se relevait à côté de son adversaire inconscient. Forcément, avec ses armes empoisonnées, c'était plus facile... 181Il écrasa l'homme de tout son poids par terre, et jeta un regard à \jerome, qui se relevait à côté de son adversaire inconscient. Forcément, avec ses armes empoisonnées, c'était plus facile...
182Il retourna l'homme sur le ventre, lui bloquant le bras dans le dos, pendant que son ami vint pointer un dard ---un autre--- sur son visage. 182Il retourna l'homme sur le ventre, lui bloquant le bras dans le dos, pendant que son ami vint pointer un dard ---un autre--- sur son visage.
183 183
184\noindent --- Où est \remi~? Que se passe-t-il à l'intérieur~? menaça-t-il. 184\noindent --- Où est \remi ? Que se passe-t-il à l'intérieur ? menaça-t-il.
185 185
186\recit{\remi} 186\recit{\remi}
187 187
188\remi était debout, perché sur l'armoire, observant le chaos tout autour de lui. La \og tornade \fg qui ravageait la pièce l'épargnait toujours, mais avait retourné tout le reste du mobilier. Il n'y avait plus qu'à espérer que son idée marche... Il n'avait aucun autre objet lourd à lancer sur la magicienne que lui-même. C'était probablement très dangereux ---ou peut-être pas du tout, en fait il n'en avait aucune idée---, mais s'il ne faisait rien, que lui arriverait-il~? 188\remi était debout, perché sur l'armoire, observant le chaos tout autour de lui. La \og tornade \fg qui ravageait la pièce l'épargnait toujours, mais avait retourné tout le reste du mobilier. Il n'y avait plus qu'à espérer que son idée marche... Il n'avait aucun autre objet lourd à lancer sur la magicienne que lui-même. C'était probablement très dangereux ---ou peut-être pas du tout, en fait il n'en avait aucune idée---, mais s'il ne faisait rien, que lui arriverait-il ?
189 189
190\chloe avait encore reculé un peu, pendant que l'autre avançait. Il devrait pouvoir l'atteindre en sautant correctement. 190\chloe avait encore reculé un peu, pendant que l'autre avançait. Il devrait pouvoir l'atteindre en sautant correctement.
191À cet instant, la magicienne leva les yeux vers lui et fit un geste. Il n'hésita plus, prit son élan et sauta par-dessus \chloe. 191À cet instant, la magicienne leva les yeux vers lui et fit un geste. Il n'hésita plus, prit son élan et sauta par-dessus \chloe.
@@ -197,22 +197,22 @@ Les yeux de l'homme allaient de \jerome à son compagnon inconscient, et de \jer
197Soudain, un éclat de lumière leur fit relever la tête. Les fenêtres du premier étage du château, qu'ils voyaient d'ici entre deux arbres, se mirent à luire d'une lueur aveuglante durant à peine une seconde. Puis le noir. 197Soudain, un éclat de lumière leur fit relever la tête. Les fenêtres du premier étage du château, qu'ils voyaient d'ici entre deux arbres, se mirent à luire d'une lueur aveuglante durant à peine une seconde. Puis le noir.
198 198
199\jerome cligna des yeux une fois ou deux. Peu à peu, ses yeux se réhabituèrent à la pénombre des bois et il retrouva une vision normale.\\ 199\jerome cligna des yeux une fois ou deux. Peu à peu, ses yeux se réhabituèrent à la pénombre des bois et il retrouva une vision normale.\\
200--- Mais... qu'est-ce que c'était que ça~? murmura \chris en secouant la tête.\\ 200--- Mais... qu'est-ce que c'était que ça ? murmura \chris en secouant la tête.\\
201L'homme immobilisé sous lui faisait des efforts surhumains pour tourner la tête dans la bonne direction, et même s'il ne disait toujours rien, son visage indiquait clairement qu'il se posait la même question.\\ 201L'homme immobilisé sous lui faisait des efforts surhumains pour tourner la tête dans la bonne direction, et même s'il ne disait toujours rien, son visage indiquait clairement qu'il se posait la même question.\\
202--- On va voir~?\\ 202--- On va voir ?\\
203\jerome hocha la tête et planta son dard dans l'épaule de l'homme, qui ferma les yeux quelques instants plus tard, après un dernier sursaut.\\ 203\jerome hocha la tête et planta son dard dans l'épaule de l'homme, qui ferma les yeux quelques instants plus tard, après un dernier sursaut.\\
204--- Mort~? demanda \chris.\\ 204--- Mort ? demanda \chris.\\
205Il secoua la tête.\\ 205Il secoua la tête.\\
206--- Non. Je n'ai pris que des somnifères puissants. Quand on part délivrer un otage, je préfère avoir des armes dont l'effet est potentiellement réversible... On ne sait jamais ce qui peut arriver.\\ 206--- Non. Je n'ai pris que des somnifères puissants. Quand on part délivrer un otage, je préfère avoir des armes dont l'effet est potentiellement réversible... On ne sait jamais ce qui peut arriver.\\
207\chris hocha la tête en lâchant l'homme et en se relevant.\\ 207\chris hocha la tête en lâchant l'homme et en se relevant.\\
208--- Bien pensé.\\ 208--- Bien pensé.\\
209--- Ça va, ta blessure~? ajouta-t-il en observant le côté droit d'\chris, où se dessinait une tâche rouge sur le tissu déchiré.\\ 209--- Ça va, ta blessure ? ajouta-t-il en observant le côté droit d'\chris, où se dessinait une tâche rouge sur le tissu déchiré.\\
210--- Ça ira, ce n'est pas profond et j'ai connu bien pire. Bon. Tu vas aller voir ce qui s'y passe, je ramène les chevaux plus près pour le cas où l'on doive partir vite.\\ 210--- Ça ira, ce n'est pas profond et j'ai connu bien pire. Bon. Tu vas aller voir ce qui s'y passe, je ramène les chevaux plus près pour le cas où l'on doive partir vite.\\
211--- Et les autres hommes qui patrouillent~?\\ 211--- Et les autres hommes qui patrouillent ?\\
212--- Regarde, ils sont tous en train de revenir au bercail. Ils ont l'air aussi surpris que nous... ça nous laisse le champ libre. 212--- Regarde, ils sont tous en train de revenir au bercail. Ils ont l'air aussi surpris que nous... ça nous laisse le champ libre.
213 213
214\jerome leva la tête. En effet, le groupe de trois hommes, qui était parti explorer la direction opposée, revenait en courant vers le château.\\ 214\jerome leva la tête. En effet, le groupe de trois hommes, qui était parti explorer la direction opposée, revenait en courant vers le château.\\
215--- Tu prends leurs arbalètes~? demanda-t-il en voyant \chris récupérer le matériel des deux hommes.\\ 215--- Tu prends leurs arbalètes ? demanda-t-il en voyant \chris récupérer le matériel des deux hommes.\\
216--- Je sais à peu près m'en servir, répondit-il en armant un carreau. J'ai appris à la garde. 216--- Je sais à peu près m'en servir, répondit-il en armant un carreau. J'ai appris à la garde.
217 217
218\jerome récupéra ses dards métalliques et les rangea soigneusement, puis il prit rapidement la direction du château en ruines. 218\jerome récupéra ses dards métalliques et les rangea soigneusement, puis il prit rapidement la direction du château en ruines.
@@ -223,9 +223,9 @@ Il secoua la tête.\\
223 223
224Autour d'elle et contre les murs s'amoncelaient des meubles effondrés et brisés par les vents violents qui avaient agité la pièce quelques instants plus tôt. Et il y avait deux corps inanimés devant elle. Se relevant à peine, elle se précipita sur \remi et soupira de soulagement. Il respirait doucement. 224Autour d'elle et contre les murs s'amoncelaient des meubles effondrés et brisés par les vents violents qui avaient agité la pièce quelques instants plus tôt. Et il y avait deux corps inanimés devant elle. Se relevant à peine, elle se précipita sur \remi et soupira de soulagement. Il respirait doucement.
225 225
226Elle se redressa, tout en gardant une main sur lui, et tenta de comprendre ce qui s'était passé. La magicienne évanouie tenait encore dans sa main crispée son bâton de magie, dont la pierre avait éclaté en une dizaine de morceaux qui dégagaient une lueur qui diminuait graduellement. Une pierre de magie brisée en pleine utilisation~? Ses souvenirs de cours sur le sujet étaient flous, mais elle se souvenait vaguement que les effets pouvaient être assez imprévisibles. Mieux valait ne pas y toucher. 226Elle se redressa, tout en gardant une main sur lui, et tenta de comprendre ce qui s'était passé. La magicienne évanouie tenait encore dans sa main crispée son bâton de magie, dont la pierre avait éclaté en une dizaine de morceaux qui dégagaient une lueur qui diminuait graduellement. Une pierre de magie brisée en pleine utilisation ? Ses souvenirs de cours sur le sujet étaient flous, mais elle se souvenait vaguement que les effets pouvaient être assez imprévisibles. Mieux valait ne pas y toucher.
227 227
228Mais que faire maintenant~? 228Mais que faire maintenant ?
229 229
230Un bruit la fit sursauter. L'unique porte de la pièce s'ouvrit lentement, sur trois hommes de main d'\magiciennevent. Ils marquèrent une seconde d'hésitation, stupéfaits par la vue de la pièce et de leur maîtresse inanimée. Puis l'un d'eux tira une épée courte de sa ceinture et la pointa d'un air menaçant. Un autre le suivit avec son arbalète. Mais ils n'osèrent pas avancer. Ils avaient peur. 230Un bruit la fit sursauter. L'unique porte de la pièce s'ouvrit lentement, sur trois hommes de main d'\magiciennevent. Ils marquèrent une seconde d'hésitation, stupéfaits par la vue de la pièce et de leur maîtresse inanimée. Puis l'un d'eux tira une épée courte de sa ceinture et la pointa d'un air menaçant. Un autre le suivit avec son arbalète. Mais ils n'osèrent pas avancer. Ils avaient peur.
231 231
@@ -237,7 +237,7 @@ Elle fit briller ses yeux et danser des filaments irisés autour d'elle. C'étai
237 237
238Escalader le mur aux pierres inégales et couvert de lierre avait été un jeu d'enfant. Pénétrer dans la pièce aussi, puisqu'une des fenêtres avait été brisée. Mais accroupi dans l'embrasure de la fenêtre, il n'en revenait pas de voir \chloe, debout au milieu de ce décor d'apocalypse, avec à ses pieds deux corps inertes, dont l'un ressemblait furieusement à \remi. 238Escalader le mur aux pierres inégales et couvert de lierre avait été un jeu d'enfant. Pénétrer dans la pièce aussi, puisqu'une des fenêtres avait été brisée. Mais accroupi dans l'embrasure de la fenêtre, il n'en revenait pas de voir \chloe, debout au milieu de ce décor d'apocalypse, avec à ses pieds deux corps inertes, dont l'un ressemblait furieusement à \remi.
239 239
240Elle avait levé les bras et faisait danser autour d'elle des filaments argentés émettant une lumière quasiment insoutenable. Pourquoi~? Comment avait-elle causé ce cataclysme, si c'était bien elle~? Qu'était-il arrivé à \remi~? Qu'était-il arrivé à elle~? 240Elle avait levé les bras et faisait danser autour d'elle des filaments argentés émettant une lumière quasiment insoutenable. Pourquoi ? Comment avait-elle causé ce cataclysme, si c'était bien elle ? Qu'était-il arrivé à \remi ? Qu'était-il arrivé à elle ?
241 241
242\jerome avait beau avoir déjà vu des mages en action, il devait reconnaître que la scène était impressionnante. Quand les filaments se dirigèrent lentement vers les trois hommes armés qui se tenaient à l'entrée, ceux-ci prirent peur et reculèrent. La jeune femme, toujours auréolée de lumière, s'avança vers la porte, et la referma d'un grand geste. 242\jerome avait beau avoir déjà vu des mages en action, il devait reconnaître que la scène était impressionnante. Quand les filaments se dirigèrent lentement vers les trois hommes armés qui se tenaient à l'entrée, ceux-ci prirent peur et reculèrent. La jeune femme, toujours auréolée de lumière, s'avança vers la porte, et la referma d'un grand geste.
243 243
@@ -247,49 +247,49 @@ L'instant d'après ses yeux s'éteignirent, et à la place de la magicienne réa
247Elle sursauta.\\ 247Elle sursauta.\\
248--- Ce n'est que moi, \jerome, ajouta-t-il en posant doucement une main sur son épaule.\\ 248--- Ce n'est que moi, \jerome, ajouta-t-il en posant doucement une main sur son épaule.\\
249Elle le laissa accéder à la porte avant de répondre.\\ 249Elle le laissa accéder à la porte avant de répondre.\\
250--- Et comment on va sortir d'ici~?\\ 250--- Et comment on va sortir d'ici ?\\
251--- Par la fenêtre. \chris nous attend dehors. Qu'est-il arrivé à \remi~?\\ 251--- Par la fenêtre. \chris nous attend dehors. Qu'est-il arrivé à \remi ?\\
252--- Un choc magique. Il va s'en remettre. 252--- Un choc magique. Il va s'en remettre.
253 253
254\jerome observa la porte. Il n'y avait même pas de serrure, juste un loquet et un mécanisme pour l'actionner, comme on en trouve encore dans les anciennes maisons. Il ne lui fallut que quelques secondes pour le bloquer en position fermée à l'aide d'un morceau de métal. Il revint rapidement vers \chloe, qui s'était agenouillé auprès du jeune homme, et commença à sortir de son sac des cordes.\\ 254\jerome observa la porte. Il n'y avait même pas de serrure, juste un loquet et un mécanisme pour l'actionner, comme on en trouve encore dans les anciennes maisons. Il ne lui fallut que quelques secondes pour le bloquer en position fermée à l'aide d'un morceau de métal. Il revint rapidement vers \chloe, qui s'était agenouillé auprès du jeune homme, et commença à sortir de son sac des cordes.\\
255--- D'ailleurs, tu peux m'expliquer ce qui s'est passé ici~? 255--- D'ailleurs, tu peux m'expliquer ce qui s'est passé ici ?
256 256
257\recit{\chloe} 257\recit{\chloe}
258 258
259Même si elle était encore un peu sous le choc, et proche de l'épuisement à cause de toute cette magie manipulée, la présence efficace de \jerome lui donna un regain d'énergie. Tout en lui racontant brièvement ce qui s'était passé, elle l'aida à passer une corde autour de la taille de \remi pour le faire descendre par la fenêtre, où \chris les attendait. 259Même si elle était encore un peu sous le choc, et proche de l'épuisement à cause de toute cette magie manipulée, la présence efficace de \jerome lui donna un regain d'énergie. Tout en lui racontant brièvement ce qui s'était passé, elle l'aida à passer une corde autour de la taille de \remi pour le faire descendre par la fenêtre, où \chris les attendait.
260 260
261\noindent --- Et combien de temps il va mettre à se réveiller~? demanda \jerome.\\ 261\noindent --- Et combien de temps il va mettre à se réveiller ? demanda \jerome.\\
262--- Je ne sais pas. Quelques minutes, quelques heures... Il ne craint pas grand-chose dans cet état. Enfin, tant qu'on le garde en sécurité, compléta-t-elle en le voyant le retenir par une corde qui lui paraissait bien fine.\\ 262--- Je ne sais pas. Quelques minutes, quelques heures... Il ne craint pas grand-chose dans cet état. Enfin, tant qu'on le garde en sécurité, compléta-t-elle en le voyant le retenir par une corde qui lui paraissait bien fine.\\
263Mais \jerome connaissait son matériel, et semblait contrôler parfaitement la situation. 263Mais \jerome connaissait son matériel, et semblait contrôler parfaitement la situation.
264 264
265\recit{\jerome} 265\recit{\jerome}
266 266
267Le pied appuyé contre le rebord de fenêtre et la corde calée derrière ses reins, \jerome laissait filer doucement. \remi pesait lourd, et évanoui comme il était, il pouvait se faire très mal en tombant même de très peu. Il était d'ailleurs inquiet quand au sang qu'il y avait sur son visage, même si \chloe lui avait assuré qu'il n'avait rien. Comment pouvait-elle être sûre~? 267Le pied appuyé contre le rebord de fenêtre et la corde calée derrière ses reins, \jerome laissait filer doucement. \remi pesait lourd, et évanoui comme il était, il pouvait se faire très mal en tombant même de très peu. Il était d'ailleurs inquiet quand au sang qu'il y avait sur son visage, même si \chloe lui avait assuré qu'il n'avait rien. Comment pouvait-elle être sûre ?
268 268
269Des coups se firent soudainement entendre à la porte.\\ 269Des coups se firent soudainement entendre à la porte.\\
270\noindent --- Tu avais raison. Ils sont revenus, et ils cherchent à entrer, annonça \chloe.\\ 270\noindent --- Tu avais raison. Ils sont revenus, et ils cherchent à entrer, annonça \chloe.\\
271--- Normalement, ce que j'ai mis devrait tenir, répondit-il en hochant la tête. Mais le mécanisme est vieux et rouillé, il pourrait céder s'ils forcent trop. Il ne faudrait pas traîner. Tu saurais te laisser glisser le long d'une corde~?\\ 271--- Normalement, ce que j'ai mis devrait tenir, répondit-il en hochant la tête. Mais le mécanisme est vieux et rouillé, il pourrait céder s'ils forcent trop. Il ne faudrait pas traîner. Tu saurais te laisser glisser le long d'une corde ?\\
272--- Euh... Je n'ai jamais fait...\\ 272--- Euh... Je n'ai jamais fait...\\
273--- Alors je te ferai descendre comme lui. 273--- Alors je te ferai descendre comme lui.
274 274
275Il sentit la tension dans la corde se relâcher. Vu la longueur déroulée, \remi devait être arrivé en bas. Il avança sa tête à travers la fenêtre, et vit \chris décrocher la corde et charger le jeune homme sur son épaule. Il jeta un {\oe}il aux alentours. Personne à l'horizon, pour le moment. N'y avait-il ici que ces trois hommes, qui frappaient de plus en plus fort à la porte~?\\ 275Il sentit la tension dans la corde se relâcher. Vu la longueur déroulée, \remi devait être arrivé en bas. Il avança sa tête à travers la fenêtre, et vit \chris décrocher la corde et charger le jeune homme sur son épaule. Il jeta un {\oe}il aux alentours. Personne à l'horizon, pour le moment. N'y avait-il ici que ces trois hommes, qui frappaient de plus en plus fort à la porte ?\\
276--- \chloe, c'est à toi. Prépare-toi. 276--- \chloe, c'est à toi. Prépare-toi.
277 277
278Un gémissement à demi étouffé lui répondit. \\ 278Un gémissement à demi étouffé lui répondit. \\
279--- \chloe~?\\ 279--- \chloe ?\\
280Il se retourna lentement, sentant son sang se glacer. 280Il se retourna lentement, sentant son sang se glacer.
281 281
282\noindent --- Toi, ne fais pas un mouvement de travers, sinon elle y passe.\\ 282\noindent --- Toi, ne fais pas un mouvement de travers, sinon elle y passe.\\
283Un homme sorti de nulle part l'avait saisie par les épaules, la maintenant contre lui tout en pointant une arbalète armée sur son cou. Sa position n'était pas des plus confortables, et l'arme n'était pas des plus adaptées, obligeant l'homme à se tordre un peu le poignet. Mais la menace n'en était pas moins réelle. 283Un homme sorti de nulle part l'avait saisie par les épaules, la maintenant contre lui tout en pointant une arbalète armée sur son cou. Sa position n'était pas des plus confortables, et l'arme n'était pas des plus adaptées, obligeant l'homme à se tordre un peu le poignet. Mais la menace n'en était pas moins réelle.
284 284
285Il avança lentement vers lui, sans faire de mouvement brusque. D'où sortait-il~? Maintenant qu'il y réfléchissait, il y avait un troisième \og corps \fg dans la pièce. Dans un coin, à-demi enseveli par les débris d'une chaise brisée... Il aurait dû faire plus attention. C'était trop tard. 285Il avança lentement vers lui, sans faire de mouvement brusque. D'où sortait-il ? Maintenant qu'il y réfléchissait, il y avait un troisième \og corps \fg dans la pièce. Dans un coin, à-demi enseveli par les débris d'une chaise brisée... Il aurait dû faire plus attention. C'était trop tard.
286 286
287L'homme désigna du menton la femme évanouie au sol.\\ 287L'homme désigna du menton la femme évanouie au sol.\\
288--- \magiciennevent. Qu'est-ce qui lui est arrivé~? J'espère pour toi qu'elle est vivante. 288--- \magiciennevent. Qu'est-ce qui lui est arrivé ? J'espère pour toi qu'elle est vivante.
289 289
290\recit{\chris} 290\recit{\chris}
291 291
292\chris était revenu aussi vite que possible après avoir mis \remi à l'abri derrière un pan de mur. Mais pourquoi \jerome ne revenait pas à la fenêtre~? Que faisaient-ils~? S'ils étaient en train de préparer leur descente, la corde ne pendrait pas comme cela... Quelque chose d'anormal se passait. 292\chris était revenu aussi vite que possible après avoir mis \remi à l'abri derrière un pan de mur. Mais pourquoi \jerome ne revenait pas à la fenêtre ? Que faisaient-ils ? S'ils étaient en train de préparer leur descente, la corde ne pendrait pas comme cela... Quelque chose d'anormal se passait.
293 293
294Il s'approcha et tira doucement sur la corde. Il ignorait à quoi \jerome l'avait fixée, puisqu'elle allait jusque dans la pièce à l'étage, mais elle semblait tenir. Il prit une des arbalètes qu'il fixa à sa ceinture, et se hissa le long de la corde. 294Il s'approcha et tira doucement sur la corde. Il ignorait à quoi \jerome l'avait fixée, puisqu'elle allait jusque dans la pièce à l'étage, mais elle semblait tenir. Il prit une des arbalètes qu'il fixa à sa ceinture, et se hissa le long de la corde.
295 295
@@ -306,33 +306,33 @@ Elle ferma les yeux et se concentra. Ce n'est pas comme si ça lui servait à qu
306 306
307\recit{\chris} 307\recit{\chris}
308 308
309Tapi à l'extérieur, accroché au rebord de la fenêtre, \chris observait la pièce sans pouvoir intervenir. Tirer un carreau sur l'homme qui retenait \chloe en otage~? Beaucoup trop risqué, même en supposant qu'il vise parfaitement bien. Il ne pouvait pas faire grand-chose, à part espérer une occasion d'intervenir. Et espérer au passage que ses doigts crispés supportent un peu plus longtemps son poids, car ses bottes n'avaient qu'une prise approximative sur le mur. 309Tapi à l'extérieur, accroché au rebord de la fenêtre, \chris observait la pièce sans pouvoir intervenir. Tirer un carreau sur l'homme qui retenait \chloe en otage ? Beaucoup trop risqué, même en supposant qu'il vise parfaitement bien. Il ne pouvait pas faire grand-chose, à part espérer une occasion d'intervenir. Et espérer au passage que ses doigts crispés supportent un peu plus longtemps son poids, car ses bottes n'avaient qu'une prise approximative sur le mur.
310 310
311Entre-temps, \jerome avait ouvert la porte, et les trois hommes étaient entrés dans la pièce, semblant se demander ce qui se passait. Lui seul avait remarqué la corde bien tendue, et avait jeté un regard discret dans sa direction. Il savait qu'il était là, et tout comme lui était bloqué, attendant une ouverture... ou une catastrophe. 311Entre-temps, \jerome avait ouvert la porte, et les trois hommes étaient entrés dans la pièce, semblant se demander ce qui se passait. Lui seul avait remarqué la corde bien tendue, et avait jeté un regard discret dans sa direction. Il savait qu'il était là, et tout comme lui était bloqué, attendant une ouverture... ou une catastrophe.
312 312
313\chris cligna des yeux. Était-ce une larme qui avait brillé sur la joue de \chloe~? 313\chris cligna des yeux. Était-ce une larme qui avait brillé sur la joue de \chloe ?
314 314
315Un claquement sec se fit soudain entendre, suivi de deux cris de douleur. La corde de l'arbalète qui tenait la jeune femme en joue venait de se rompre brutalement, lacérant pronfondément l'épaule droite de \chloe et la main de son agresseur. 315Un claquement sec se fit soudain entendre, suivi de deux cris de douleur. La corde de l'arbalète qui tenait la jeune femme en joue venait de se rompre brutalement, lacérant pronfondément l'épaule droite de \chloe et la main de son agresseur.
316 316
317\chris n'hésita pas longtemps, et décocha un carreau sur un des trois hommes qui venaient d'entrer, le plus loin de \jerome. L'homme, touché à la cuisse, poussa un hurlement qui détourna encore l'attention des occupants de la pièce. Puis, ne leur laissant pas le temps de réagir, il glissa le long de la corde si vite qu'il manqua de se brûler les mains ; et courut recharger son arme. 317\chris n'hésita pas longtemps, et décocha un carreau sur un des trois hommes qui venaient d'entrer, le plus loin de \jerome. L'homme, touché à la cuisse, poussa un hurlement qui détourna encore l'attention des occupants de la pièce. Puis, ne leur laissant pas le temps de réagir, il glissa le long de la corde si vite qu'il manqua de se brûler les mains ; et courut recharger son arme.
318 318
319Il s'inquiétait assez peu pour \jerome, qui était plus armé que tous les hommes présents, probablement même en cumulant. Mais était-ce suffisant pour venir en aide à \chloe~? Saurait-il profiter de la surprise~? Quoiqu'il en soit, mieux valait s'armer et se préparer à remonter, ou à couvrir leur fuite de la fenêtre. Heureusement qu'il n'avait pas trop perdu la main à l'arbalète... 319Il s'inquiétait assez peu pour \jerome, qui était plus armé que tous les hommes présents, probablement même en cumulant. Mais était-ce suffisant pour venir en aide à \chloe ? Saurait-il profiter de la surprise ? Quoiqu'il en soit, mieux valait s'armer et se préparer à remonter, ou à couvrir leur fuite de la fenêtre. Heureusement qu'il n'avait pas trop perdu la main à l'arbalète...
320 320
321\recit{\chloe} 321\recit{\chloe}
322 322
323La douleur était très vive, bien plus intense qu'elle ne l'avait imaginée. Mais contrairement à \sbirea, elle s'y attendait. Libérée de la menace, elle réussit à se dégager de l'emprise affaiblie de son agresseur en lui assénant quelques coups de coude et de pied. 323La douleur était très vive, bien plus intense qu'elle ne l'avait imaginée. Mais contrairement à \sbirea, elle s'y attendait. Libérée de la menace, elle réussit à se dégager de l'emprise affaiblie de son agresseur en lui assénant quelques coups de coude et de pied.
324 324
325\noindent --- \chloe~! La fenêtre, la corde~! hurla \jerome.\\ 325\noindent --- \chloe ! La fenêtre, la corde ! hurla \jerome.\\
326Elle arrivait à peine à distinguer le jeune homme, pris dans un corps-à-corps avec l'un des hommes. Elle traversa la pièce sans regarder dans sa direction, en courant et en trébuchant sur les débris de meubles. 326Elle arrivait à peine à distinguer le jeune homme, pris dans un corps-à-corps avec l'un des hommes. Elle traversa la pièce sans regarder dans sa direction, en courant et en trébuchant sur les débris de meubles.
327 327
328La fenêtre avait été à demi-arrachée par le vent, mais la charnière tenait encore, et \jerome y avait fixé la corde, qui pendait toujours de l'autre côté. La corde et son attache avaient été assez solides pour tenir le poids de \remi, pourquoi doutait-elle soudainement du fait qu'elles supportent le sien~? Elle enjamba le rebord et s'agrippa à la corde. 328La fenêtre avait été à demi-arrachée par le vent, mais la charnière tenait encore, et \jerome y avait fixé la corde, qui pendait toujours de l'autre côté. La corde et son attache avaient été assez solides pour tenir le poids de \remi, pourquoi doutait-elle soudainement du fait qu'elles supportent le sien ? Elle enjamba le rebord et s'agrippa à la corde.
329 329
330Elle commit l'erreur de jeter un {\oe}il en bas. Il n'y avait \og que \fg cinq ou six mètres jusqu'au sol, mais d'ici cela lui paraissait vertigineux. Elle crispa ses doigts sur la corde et laissa pendre ses jambes dans le vide, prudemment. Ses mains tiendraient-elle son poids~? Que se passerait-il si elle n'en avait pas la force~? 330Elle commit l'erreur de jeter un {\oe}il en bas. Il n'y avait \og que \fg cinq ou six mètres jusqu'au sol, mais d'ici cela lui paraissait vertigineux. Elle crispa ses doigts sur la corde et laissa pendre ses jambes dans le vide, prudemment. Ses mains tiendraient-elle son poids ? Que se passerait-il si elle n'en avait pas la force ?
331 331
332\recit{\jerome} 332\recit{\jerome}
333 333
334\jerome n'était pas tout à fait sûr de ce qui venait de se passer. Tout ce qu'il avait compris, c'était que \chloe avait réussi à se libérer de son agresseur. Profitant de la surprise provoquée par le tir d'\chris, il se rua sur l'homme à l'arbalète, dégainant dans un seul geste ses lames d'avant-bras. Celui-ci pointa son arme vers lui, mais pas assez vite pour empêcher \jerome de se glisser dessous et le poignarder à la poitrine. Il s'effondra en lâchant un carreau vers le plafond.\\ 334\jerome n'était pas tout à fait sûr de ce qui venait de se passer. Tout ce qu'il avait compris, c'était que \chloe avait réussi à se libérer de son agresseur. Profitant de la surprise provoquée par le tir d'\chris, il se rua sur l'homme à l'arbalète, dégainant dans un seul geste ses lames d'avant-bras. Celui-ci pointa son arme vers lui, mais pas assez vite pour empêcher \jerome de se glisser dessous et le poignarder à la poitrine. Il s'effondra en lâchant un carreau vers le plafond.\\
335\noindent --- \chloe~! La fenêtre, la corde~! cria-t-il dans la direction de la jeune femme, tout en se relevant face au dernier homme valide. 335\noindent --- \chloe ! La fenêtre, la corde ! cria-t-il dans la direction de la jeune femme, tout en se relevant face au dernier homme valide.
336 336
337Son adversaire fit un pas en arrière, son épée en position de garde. Surpris, effrayé par la tournure des événements, et les poignards noirs et mortels qui étaient soudainement apparus dans les mains de \jerome. Mais il était bien décidé à se défendre et à venger ses compagnons blessés ou morts. Et sa posture confirmait ce qu'il avait intuité : ces hommes-là n'étaient pas des combattants amateurs. 337Son adversaire fit un pas en arrière, son épée en position de garde. Surpris, effrayé par la tournure des événements, et les poignards noirs et mortels qui étaient soudainement apparus dans les mains de \jerome. Mais il était bien décidé à se défendre et à venger ses compagnons blessés ou morts. Et sa posture confirmait ce qu'il avait intuité : ces hommes-là n'étaient pas des combattants amateurs.
338 338
@@ -355,14 +355,14 @@ Tentant en vain de se raccrocher à la corde, au rebord de la fenêtre ou au mur
355Le choc fut tout de même violent. Il roula au sol avec elle afin de briser sa vitesse, et essayer de les mettre à l'abri. Le souffle un peu court, il releva la tête vers la fenêtre mais heureusement, aucune arme ne semblait les menacer. \jerome devait faire son travail. 355Le choc fut tout de même violent. Il roula au sol avec elle afin de briser sa vitesse, et essayer de les mettre à l'abri. Le souffle un peu court, il releva la tête vers la fenêtre mais heureusement, aucune arme ne semblait les menacer. \jerome devait faire son travail.
356 356
357Il se tourna vers la jeune femme, le regard dans le vide et respirant difficilement. La prise à la taille avait dû lui vider l'air des poumons. \\ 357Il se tourna vers la jeune femme, le regard dans le vide et respirant difficilement. La prise à la taille avait dû lui vider l'air des poumons. \\
358--- Ça va~? Tu es blessée~?\\ 358--- Ça va ? Tu es blessée ?\\
359Elle le regarda sans répondre, même si sa respiration redevenait lentement normale. Il ne voyait que son épaule ensanglantée, mais il ignorait si elle avait subi, dans sa chute ou avant, d'autre blessures. Elle était visiblement trop sous le choc pour y réfléchir.\\ 359Elle le regarda sans répondre, même si sa respiration redevenait lentement normale. Il ne voyait que son épaule ensanglantée, mais il ignorait si elle avait subi, dans sa chute ou avant, d'autre blessures. Elle était visiblement trop sous le choc pour y réfléchir.\\
360--- Cours dans cette direction. Mets-toi à l'abri derrière ce pan de mur. 360--- Cours dans cette direction. Mets-toi à l'abri derrière ce pan de mur.
361 361
362Il avait dit cela lentement, mais sur un ton impérieux et ferme, s'adressant presque plus à ses jambes qu'à sa tête. Elle ne répondit toujours pas, mais se releva, attrapa sa robe et se mit à marcher dans la direction désignée, d'abord de façon hésitante, puis plus vite, et enfin se mit à courir. Cela ne garantissait pas l'absence de lésion, car il avait déjà vu des gens sérieusement blessés courir aussi vite lorsque leur vie en dépendait, mais au moins elle serait en sécurité. 362Il avait dit cela lentement, mais sur un ton impérieux et ferme, s'adressant presque plus à ses jambes qu'à sa tête. Elle ne répondit toujours pas, mais se releva, attrapa sa robe et se mit à marcher dans la direction désignée, d'abord de façon hésitante, puis plus vite, et enfin se mit à courir. Cela ne garantissait pas l'absence de lésion, car il avait déjà vu des gens sérieusement blessés courir aussi vite lorsque leur vie en dépendait, mais au moins elle serait en sécurité.
363 363
364Il ramassa rapidement les deux arbalètes et était en train de les réarmer, quand il entendit la voix de \chloe.\\ 364Il ramassa rapidement les deux arbalètes et était en train de les réarmer, quand il entendit la voix de \chloe.\\
365--- Et \jerome~?\\ 365--- Et \jerome ?\\
366Elle l'appelait de derrière le muret.\\ 366Elle l'appelait de derrière le muret.\\
367--- J'irai l'aider si besoin. Cache-toi, et tiens-toi prête à devoir partir vite. 367--- J'irai l'aider si besoin. Cache-toi, et tiens-toi prête à devoir partir vite.
368 368
@@ -370,11 +370,11 @@ Pour quelqu'un sous le choc, elle retrouvait plutôt vite ses esprits.
370 370
371\recit{\chloe} 371\recit{\chloe}
372 372
373Son esprit chamboulé par la chute et le choc au sol se réorganisait petit à petit. Accroupie derrière le muret, elle voyait les trois chevaux, sellés et bridés, attachés à une branche proche. Cela suffirait-il à s'enfuir~? Pour où~? Surtout avec \remi, toujours inconscient, allongé à ses pieds... 373Son esprit chamboulé par la chute et le choc au sol se réorganisait petit à petit. Accroupie derrière le muret, elle voyait les trois chevaux, sellés et bridés, attachés à une branche proche. Cela suffirait-il à s'enfuir ? Pour où ? Surtout avec \remi, toujours inconscient, allongé à ses pieds...
374 374
375Elle n'osait pas regarder à nouveau de l'autre côté du mur. Et si ses ennemis l'apercevaient~? Elle pourrait difficilement se défendre seule. Réussirait-elle à s'enfuir à cheval~? Possible mais peu probable, et puis il était hors de question d'abandonner \remi. 375Elle n'osait pas regarder à nouveau de l'autre côté du mur. Et si ses ennemis l'apercevaient ? Elle pourrait difficilement se défendre seule. Réussirait-elle à s'enfuir à cheval ? Possible mais peu probable, et puis il était hors de question d'abandonner \remi.
376 376
377Pour ne pas se retrouver sans rien faire, elle prit le temps de vérifier son état. Il respirait toujours calmement, et ses sens magiques aiguisés l'informaient qu'il était encore sous l'influence de son accident. Combien de temps resterait-il à dormir~? Quelques minutes~? Des heures~? Voire peut-être des jours~? Sa santé serait alors sérieusement en danger... Elle sentait bien que tenter toute magie sur lui pour le moment était beaucoup trop risqué. D'abord parce qu'elle-même était très proche de l'épuisement, et ensuite parce que soigner un choc magique, c'était quelque chose qu'elle n'était pas sûre de savoir faire sans l'encaisser à sa place. Mais elle pouvait au moins vérifier, manuellement, qu'il n'avait pas d'autre blessure. 377Pour ne pas se retrouver sans rien faire, elle prit le temps de vérifier son état. Il respirait toujours calmement, et ses sens magiques aiguisés l'informaient qu'il était encore sous l'influence de son accident. Combien de temps resterait-il à dormir ? Quelques minutes ? Des heures ? Voire peut-être des jours ? Sa santé serait alors sérieusement en danger... Elle sentait bien que tenter toute magie sur lui pour le moment était beaucoup trop risqué. D'abord parce qu'elle-même était très proche de l'épuisement, et ensuite parce que soigner un choc magique, c'était quelque chose qu'elle n'était pas sûre de savoir faire sans l'encaisser à sa place. Mais elle pouvait au moins vérifier, manuellement, qu'il n'avait pas d'autre blessure.
378 378
379\recit{\jerome} 379\recit{\jerome}
380 380
@@ -390,9 +390,9 @@ Lâchant ses poignards ---qui restaient accrochés à ses poignets grâce à des
390\jerome hocha la tête et se mit à courir vers leur cachette, tandis que son ami lançait un dernier carreau vers la fenêtre, où venait d'apparaître un visage. 390\jerome hocha la tête et se mit à courir vers leur cachette, tandis que son ami lançait un dernier carreau vers la fenêtre, où venait d'apparaître un visage.
391 391
392\chloe attendait assise, avec la tête de \remi posée sur ses genoux. Elle poussa un petit cri de frayeur en le voyant arriver, puis se calma en le reconnaissant.\\ 392\chloe attendait assise, avec la tête de \remi posée sur ses genoux. Elle poussa un petit cri de frayeur en le voyant arriver, puis se calma en le reconnaissant.\\
393--- Tu sais monter à cheval~?\\ 393--- Tu sais monter à cheval ?\\
394--- Euh... pas très bien.\\ 394--- Euh... pas très bien.\\
395--- Tu arriverais à tenir en selle~? continua-t-il tout détachant les animaux, rendus nerveux par l'agitation du jeune homme.\\ 395--- Tu arriverais à tenir en selle ? continua-t-il tout détachant les animaux, rendus nerveux par l'agitation du jeune homme.\\
396--- Ça devrait aller oui.\\ 396--- Ça devrait aller oui.\\
397--- Aide-moi à charger \remi. Je monterai avec lui et toi ce cheval-là. 397--- Aide-moi à charger \remi. Je monterai avec lui et toi ce cheval-là.
398 398
@@ -402,7 +402,7 @@ Après avoir rechargé les deux arbalètes en vitesse, \chris aida \chloe à mon
402 402
403En s'apprêtant à partir à son tour, il aperçut une silhouette indistincte ---il commençait à faire bien sombre--- arrivant à pied en contournant le bâtiment. Il tira à l'arbalète dans sa direction, le manquant assez largement. L'arbalète était une arme précise, à condition de viser calmement à deux mains. D'une seule main et tout en montant à cheval, il aurait probablement raté un bison des plaines barbares à cinq mètres. 403En s'apprêtant à partir à son tour, il aperçut une silhouette indistincte ---il commençait à faire bien sombre--- arrivant à pied en contournant le bâtiment. Il tira à l'arbalète dans sa direction, le manquant assez largement. L'arbalète était une arme précise, à condition de viser calmement à deux mains. D'une seule main et tout en montant à cheval, il aurait probablement raté un bison des plaines barbares à cinq mètres.
404 404
405Mais son but était plus d'effrayer que de blesser. Il eut du mal à dire si son objectif était rempli, mais il ne vit aucune silhouette le suivre de trop près. Il étaient probablement équipés de chevaux eux aussi, et s'ils étaient déjà sellés et prêts à être montés, ils n'auraient aucune chance de les semer, avec leurs montures fatiguées et surchargées. Son esprit lui rappelait qu'un tel cas était possible, mais très peu probable : qui laisserait des chevaux harnachés toute la journée~? Leur situation semblait plutôt suggérer qu'ils ne s'attendaient pas à être surpris. 405Mais son but était plus d'effrayer que de blesser. Il eut du mal à dire si son objectif était rempli, mais il ne vit aucune silhouette le suivre de trop près. Il étaient probablement équipés de chevaux eux aussi, et s'ils étaient déjà sellés et prêts à être montés, ils n'auraient aucune chance de les semer, avec leurs montures fatiguées et surchargées. Son esprit lui rappelait qu'un tel cas était possible, mais très peu probable : qui laisserait des chevaux harnachés toute la journée ? Leur situation semblait plutôt suggérer qu'ils ne s'attendaient pas à être surpris.
406 406
407Il finit par lâcher son second tir au hasard, après quelques centaines de mètres de galop. Non pas pour éloigner réellement des éventuels poursuivants, mais pour évacuer un peu de nervosité, et également parce qu'il craignait de blesser son cheval. Il mit la seconde arbalète en bandoulière, avec l'autre, et put de nouveau saisir les rênes à deux mains. 407Il finit par lâcher son second tir au hasard, après quelques centaines de mètres de galop. Non pas pour éloigner réellement des éventuels poursuivants, mais pour évacuer un peu de nervosité, et également parce qu'il craignait de blesser son cheval. Il mit la seconde arbalète en bandoulière, avec l'autre, et put de nouveau saisir les rênes à deux mains.
408 408
@@ -422,17 +422,17 @@ Mais personne n'avait eu le temps de lui expliquer s'ils allaient au hasard ou d
422 422
423\recit{\remi} 423\recit{\remi}
424 424
425Lorsqu'il ouvrit les yeux, \remi ne vit tout d'abord rien. Qu'avait-il fait la veille et où avait-il dormi pour être dans le noir complet~? Sa tête lui faisait affreusement mal et il avait l'impression qu'un troupeau de bovins lui était passé sur le corps. Rectification. Qu'avait-il bu la veille pour être dans cet état~? 425Lorsqu'il ouvrit les yeux, \remi ne vit tout d'abord rien. Qu'avait-il fait la veille et où avait-il dormi pour être dans le noir complet ? Sa tête lui faisait affreusement mal et il avait l'impression qu'un troupeau de bovins lui était passé sur le corps. Rectification. Qu'avait-il bu la veille pour être dans cet état ?
426 426
427Il y avait une forte odeur de cheval. Il avait donc fini dans une écurie~? Il essaya de se redresser, puis se rendit compte que son corps ne réagissait pas tout à fait comme prévu. Il poussa un gémissement et essaya au moins de porter une main à sa tête, où son sang tambourinait si fort qu'il semblait vouloir s'en échapper. Et pourquoi avait-il l'impression d'être secoué dans tous les sens~? 427Il y avait une forte odeur de cheval. Il avait donc fini dans une écurie ? Il essaya de se redresser, puis se rendit compte que son corps ne réagissait pas tout à fait comme prévu. Il poussa un gémissement et essaya au moins de porter une main à sa tête, où son sang tambourinait si fort qu'il semblait vouloir s'en échapper. Et pourquoi avait-il l'impression d'être secoué dans tous les sens ?
428 428
429\noindent --- Je crois que \remi a bougé. 429\noindent --- Je crois que \remi a bougé.
430 430
431Cette voix, celle de \jerome, commença à lui faire retrouver ses esprits. Il n'était pas dans une écurie, mais sur un cheval, chargé comme un sac, avec les jambes d'un côté et le corps de l'autre. À son grand soulagement, la monture passa du galop au pas, puis s'arrêta. Un bras l'aida à en glisser sans tomber, et il se retrouva sur ses pieds. 431Cette voix, celle de \jerome, commença à lui faire retrouver ses esprits. Il n'était pas dans une écurie, mais sur un cheval, chargé comme un sac, avec les jambes d'un côté et le corps de l'autre. À son grand soulagement, la monture passa du galop au pas, puis s'arrêta. Un bras l'aida à en glisser sans tomber, et il se retrouva sur ses pieds.
432 432
433\jerome était sur le cheval qui venait de le porter. Juste derrière eux, il aperçut \chris, pied à terre, en train d'ajuster quelque chose sur la selle où se tenait \chloe. Il secoua la tête au fur et à mesure que ses souvenirs revenaient.\\ 433\jerome était sur le cheval qui venait de le porter. Juste derrière eux, il aperçut \chris, pied à terre, en train d'ajuster quelque chose sur la selle où se tenait \chloe. Il secoua la tête au fur et à mesure que ses souvenirs revenaient.\\
434--- \chloe~? Quelqu'un peut m'expliquer ce qui s'est passé~? Je crois avoir raté un épisode...\\ 434--- \chloe ? Quelqu'un peut m'expliquer ce qui s'est passé ? Je crois avoir raté un épisode...\\
435--- Ouf, tu vas bien, répondit \chris en tournant la tête. On se racontera les détails plus tard, il vaut mieux ne pas traîner. Je ne sais pas trop si \og on \fg nous suit, et à quelle distance. Tu tiendras à cheval~? 435--- Ouf, tu vas bien, répondit \chris en tournant la tête. On se racontera les détails plus tard, il vaut mieux ne pas traîner. Je ne sais pas trop si \og on \fg nous suit, et à quelle distance. Tu tiendras à cheval ?
436 436
437Il sentait toujours son pouls battre douloureusement dans ses tem\-pes, et son estomac vouloir éjecter tout ce qu'il avait mangé, mais cette sensation semblait diminuer au fur et à mesure qu'il respirait l'air frais de la forêt.\\ 437Il sentait toujours son pouls battre douloureusement dans ses tem\-pes, et son estomac vouloir éjecter tout ce qu'il avait mangé, mais cette sensation semblait diminuer au fur et à mesure qu'il respirait l'air frais de la forêt.\\
438--- Ça ira.\\ 438--- Ça ira.\\
@@ -447,12 +447,12 @@ Ses jambes lui paraissaient encore un peu faibles, et il eut besoin d'un petit c
447\remi n'avait rien dit depuis qu'il s'était installé derrière lui, mais elle sentait ses bras autour d'elle et sa respiration calme. Il était probablement encore un peu embrumé. Elle était un peu agacée de constater que, même dans son état, il suivait tout naturellement les mouvements du cheval, bien mieux qu'elle. D'un autre côté, il l'aurait probablement désarçonnée si ça n'avait pas été le cas. Mieux, en étant collé contre elle il l'aidait un peu à tenir en selle et à s'adapter à l'allure de sa monture. Si on y ajoutait le fait qu'\chris avait réussi à mettre les étriers à peu près à sa taille, c'était presque confortable. D'autant qu'elle n'avait pas besoin de guider son cheval, puisqu'une lanière était accrochée depuis sa bride à la selle de la monture du guerrier. 447\remi n'avait rien dit depuis qu'il s'était installé derrière lui, mais elle sentait ses bras autour d'elle et sa respiration calme. Il était probablement encore un peu embrumé. Elle était un peu agacée de constater que, même dans son état, il suivait tout naturellement les mouvements du cheval, bien mieux qu'elle. D'un autre côté, il l'aurait probablement désarçonnée si ça n'avait pas été le cas. Mieux, en étant collé contre elle il l'aidait un peu à tenir en selle et à s'adapter à l'allure de sa monture. Si on y ajoutait le fait qu'\chris avait réussi à mettre les étriers à peu près à sa taille, c'était presque confortable. D'autant qu'elle n'avait pas besoin de guider son cheval, puisqu'une lanière était accrochée depuis sa bride à la selle de la monture du guerrier.
448 448
449Ils débouchèrent bientôt hors de la forêt, sur des routes de terre, qu'ils suivirent. Ce n'était pas juste l'obscurité de la forêt, la nuit était tombée, on ne distinguait plus que quelques lueurs rouges à l'horizon. Ils longèrent quelques hameaux, où les fenêtres s'étaient illuminées.\\ 449Ils débouchèrent bientôt hors de la forêt, sur des routes de terre, qu'ils suivirent. Ce n'était pas juste l'obscurité de la forêt, la nuit était tombée, on ne distinguait plus que quelques lueurs rouges à l'horizon. Ils longèrent quelques hameaux, où les fenêtres s'étaient illuminées.\\
450--- Où allons-nous~? osa-t-elle finalement demander.\\ 450--- Où allons-nous ? osa-t-elle finalement demander.\\
451--- À la ferme où on loge, je suppose, répondit \jerome qui avait avancé son cheval à ses côtés.\\ 451--- À la ferme où on loge, je suppose, répondit \jerome qui avait avancé son cheval à ses côtés.\\
452--- Je me demande, répondit \chris, si on ne ferait pas mieux d'aller en ville, histoire d'être sûr de brouiller les pistes. Nous y retrouver sera très compliqué.\\ 452--- Je me demande, répondit \chris, si on ne ferait pas mieux d'aller en ville, histoire d'être sûr de brouiller les pistes. Nous y retrouver sera très compliqué.\\
453--- Tu comptes passer la nuit là-bas~? Où, vu qu'il n'y a pas une auberge de libre~?\\ 453--- Tu comptes passer la nuit là-bas ? Où, vu qu'il n'y a pas une auberge de libre ?\\
454--- Tu as raison, il vaut mieux aller à la ferme de la vieille \nomvieille. \og On \fg n'a pas plus de raison de nous chercher là qu'ailleurs, après tout.\\ 454--- Tu as raison, il vaut mieux aller à la ferme de la vieille \nomvieille. \og On \fg n'a pas plus de raison de nous chercher là qu'ailleurs, après tout.\\
455--- La vieille \nomvieille~? demanda \chloe.\\ 455--- La vieille \nomvieille ? demanda \chloe.\\
456--- Une veuve, propriétaire d'une petite ferme, qui nous autorise à dormir dans sa grange en échange de divers services, répondit \chris. Elle grogne beaucoup mais elle n'est pas méchante. Et elle nous prépare généralement à manger, le soir.\\ 456--- Une veuve, propriétaire d'une petite ferme, qui nous autorise à dormir dans sa grange en échange de divers services, répondit \chris. Elle grogne beaucoup mais elle n'est pas méchante. Et elle nous prépare généralement à manger, le soir.\\
457--- Ah oui tiens. Je commence à avoir faim, reprit une voix dans son dos.\\ 457--- Ah oui tiens. Je commence à avoir faim, reprit une voix dans son dos.\\
458L'obscurité ne l'empêcha pas de voir \jerome sourire.\\ 458L'obscurité ne l'empêcha pas de voir \jerome sourire.\\
@@ -462,15 +462,15 @@ L'obscurité ne l'empêcha pas de voir \jerome sourire.\\
462 462
463Il leur fallut encore plus d'une heure, pour atteindre leur objectif, après plusieurs détours par des chemins variés. \chris n'avait cessé de regarder aux alentours en craignant de voir débouler des cavaliers armés. Il paraissait peu probable qu'on ait réussi à retrouver leur trace si vite, surtout de nuit, mais il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter. 463Il leur fallut encore plus d'une heure, pour atteindre leur objectif, après plusieurs détours par des chemins variés. \chris n'avait cessé de regarder aux alentours en craignant de voir débouler des cavaliers armés. Il paraissait peu probable qu'on ait réussi à retrouver leur trace si vite, surtout de nuit, mais il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter.
464 464
465La ferme de la vieille \nomvieille n'était même plus éclairée. Quelle heure était-il~? Il avait perdu toute notion du temps. Il mit pied à terre et hésita quelques instants avant de frapper à la porte de la petite chaumière. Il valait mieux la déranger et endurer une éventuelle colère, et avoir de quoi se restaurer et se soigner. Sa plaie au côté, bien que peu profonde, le lançait régulièrement.\\ 465La ferme de la vieille \nomvieille n'était même plus éclairée. Quelle heure était-il ? Il avait perdu toute notion du temps. Il mit pied à terre et hésita quelques instants avant de frapper à la porte de la petite chaumière. Il valait mieux la déranger et endurer une éventuelle colère, et avoir de quoi se restaurer et se soigner. Sa plaie au côté, bien que peu profonde, le lançait régulièrement.\\
466--- Tu penses pouvoir soigner une blessure, \chloe~? lui demanda-t-il.\\ 466--- Tu penses pouvoir soigner une blessure, \chloe ? lui demanda-t-il.\\
467Elle secoua la tête.\\ 467Elle secoua la tête.\\
468--- Pas ce soir, je suis trop épuisée. Demain probablement.\\ 468--- Pas ce soir, je suis trop épuisée. Demain probablement.\\
469--- Tant pis, on s'en occupera à l'ancienne. 469--- Tant pis, on s'en occupera à l'ancienne.
470 470
471Une minute plus tard, après avoir entendu des pas et des grognements, il vit la porte s'ouvrir sur une petite bonne femme avec un bonnet de nuit, un bougeoir à la main et une mine renfrognée.\\ 471Une minute plus tard, après avoir entendu des pas et des grognements, il vit la porte s'ouvrir sur une petite bonne femme avec un bonnet de nuit, un bougeoir à la main et une mine renfrognée.\\
472--- C'est vous~? Vous auriez pu prévenir que vous sortiez tard~!\\ 472--- C'est vous ? Vous auriez pu prévenir que vous sortiez tard !\\
473--- Nous sommes profondément désolés, madame. Nous avons eu un empêchement. Est-il possible d'avoir de l'eau bouillie pour nettoyer des plaies~?\\ 473--- Nous sommes profondément désolés, madame. Nous avons eu un empêchement. Est-il possible d'avoir de l'eau bouillie pour nettoyer des plaies ?\\
474La vieille cessa quelques instants de bougonner et avança sa main tenant le bougeoir, jusqu'à éclairer \chris dans son entier. Son regard se posa sur son flanc largement tâché de sang.\\ 474La vieille cessa quelques instants de bougonner et avança sa main tenant le bougeoir, jusqu'à éclairer \chris dans son entier. Son regard se posa sur son flanc largement tâché de sang.\\
475--- Oh.\\ 475--- Oh.\\
476Elle aperçut alors \chloe, le regard un peu perdu et l'épaule ensanglantée.\\ 476Elle aperçut alors \chloe, le regard un peu perdu et l'épaule ensanglantée.\\
@@ -480,22 +480,22 @@ Elle marqua une pause, et tourna la tête plusieurs fois vers l'intérieur de la
480Et elle ferma la porte. 480Et elle ferma la porte.
481 481
482Les quatre compagnons se regardèrent.\\ 482Les quatre compagnons se regardèrent.\\
483--- Elle est toujours comme ça~? demanda \chloe.\\ 483--- Elle est toujours comme ça ? demanda \chloe.\\
484--- Oh, je la trouve presque gentille ce soir, répondit \chris.\\ 484--- Oh, je la trouve presque gentille ce soir, répondit \chris.\\
485--- Elle va rouvrir~?\\ 485--- Elle va rouvrir ?\\
486--- J'imagine. Mais je ne sais pas dans combien de temps. 486--- J'imagine. Mais je ne sais pas dans combien de temps.
487 487
488 488
489Ils marquèrent un temps de pause, et comme si son corps reprenait enfin ses droits, \chris sentit la douleur et la fatigue déferler sur lui. Mais il n'était pas encore temps de se reposer.\\ 489Ils marquèrent un temps de pause, et comme si son corps reprenait enfin ses droits, \chris sentit la douleur et la fatigue déferler sur lui. Mais il n'était pas encore temps de se reposer.\\
490--- \jerome, \remi, vous pouvez aller à pied faire un tour aux alentours, histoire d'être sereins~? Et vérifier à quel point nos traces sont visibles. Il vaut mieux être trop prudent que pas assez...\\ 490--- \jerome, \remi, vous pouvez aller à pied faire un tour aux alentours, histoire d'être sereins ? Et vérifier à quel point nos traces sont visibles. Il vaut mieux être trop prudent que pas assez...\\
491Les deux jeunes hommes hochèrent la tête et tournèrent les talons, en lui tendant les rênes de leur monture. Ils n'avaient pas l'air beaucoup plus en forme que lui.\\ 491Les deux jeunes hommes hochèrent la tête et tournèrent les talons, en lui tendant les rênes de leur monture. Ils n'avaient pas l'air beaucoup plus en forme que lui.\\
492--- \chloe, comment te sens-tu~?\\ 492--- \chloe, comment te sens-tu ?\\
493Elle haussa les épaules.\\ 493Elle haussa les épaules.\\
494--- Je suis épuisée, j'ai mal, j'ai faim et j'ai froid, mais ça va. Que fait-on en attendant que cette... dame rouvre sa porte~?\\ 494--- Je suis épuisée, j'ai mal, j'ai faim et j'ai froid, mais ça va. Que fait-on en attendant que cette... dame rouvre sa porte ?\\
495--- Je vais aller m'occuper rapidement des chevaux. Veux-tu aller te reposer dans la grange~? On a des couvertures.\\ 495--- Je vais aller m'occuper rapidement des chevaux. Veux-tu aller te reposer dans la grange ? On a des couvertures.\\
496Elle secoua la tête.\\ 496Elle secoua la tête.\\
497--- Est-ce que je peux t'aider~?\\ 497--- Est-ce que je peux t'aider ?\\
498--- D'accord. Tu peux aller ouvrir la barrière de l'enclos là-bas et vérifier qu'il y a de l'eau dans l'abreuvoir~?\\ 498--- D'accord. Tu peux aller ouvrir la barrière de l'enclos là-bas et vérifier qu'il y a de l'eau dans l'abreuvoir ?\\
499Elle hocha la tête et partit devant lui. 499Elle hocha la tête et partit devant lui.
500 500
501Il fut presque surpris de voir l'ardeur que \chloe mettait dans sa tâche, elle fit même plusieurs allers et retours au puits pour remplir l'auge qui était presque vide. Chacun avait sa manière de gérer la décharge d'émotions qu'ils venaient de traverser et pour le moment, s'occuper des chevaux lui faisait du bien à lui. Les braves bêtes avaient couru plus que de raison, tout en portant de lourdes charges. Si on ne prenait pas bien soin d'elles après un tel effort, cela pouvait les rendre malade ou les tuer. Il vérifia longuement les sabots, inspectant chaque fer, prenant même le temps de mettre un peu d'eau fraîche sur les pattes pour les détendre. 501Il fut presque surpris de voir l'ardeur que \chloe mettait dans sa tâche, elle fit même plusieurs allers et retours au puits pour remplir l'auge qui était presque vide. Chacun avait sa manière de gérer la décharge d'émotions qu'ils venaient de traverser et pour le moment, s'occuper des chevaux lui faisait du bien à lui. Les braves bêtes avaient couru plus que de raison, tout en portant de lourdes charges. Si on ne prenait pas bien soin d'elles après un tel effort, cela pouvait les rendre malade ou les tuer. Il vérifia longuement les sabots, inspectant chaque fer, prenant même le temps de mettre un peu d'eau fraîche sur les pattes pour les détendre.
@@ -506,7 +506,7 @@ Enfin, et surtout, le contact des animaux l'aidait à évacuer le trop plein d'
506 506
507\chloe le rejoignit après son troisième seau d'eau et vint caresser le museau du cheval dont il s'occupait. Visiblement, l'effet apaisant des chevaux ne marchait pas que sur lui. 507\chloe le rejoignit après son troisième seau d'eau et vint caresser le museau du cheval dont il s'occupait. Visiblement, l'effet apaisant des chevaux ne marchait pas que sur lui.
508 508
509\noindent --- Hé, vous faites quoi~?\\ 509\noindent --- Hé, vous faites quoi ?\\
510Il sursauta. La porte de la maison venait de s'ouvrir, et la silhouette de la vieille \nomvieille se découpait devant un intérieur légèrement éclairé. Ils se hâtèrent de quitter l'enclos et coururent vers elle. 510Il sursauta. La porte de la maison venait de s'ouvrir, et la silhouette de la vieille \nomvieille se découpait devant un intérieur légèrement éclairé. Ils se hâtèrent de quitter l'enclos et coururent vers elle.
511 511
512 512
@@ -516,35 +516,35 @@ Il sursauta. La porte de la maison venait de s'ouvrir, et la silhouette de la vi
516Elle leur tendit une soupière à couvercle et un gros morceau de pain dessus.\\ 516Elle leur tendit une soupière à couvercle et un gros morceau de pain dessus.\\
517--- J'ai fait bouillir de l'eau, là-dedans, et j'ai aussi ça.\\ 517--- J'ai fait bouillir de l'eau, là-dedans, et j'ai aussi ça.\\
518Elle leur donna une casserole ainsi qu'une bouteille poussiéreuse à demi-pleine.\\ 518Elle leur donna une casserole ainsi qu'une bouteille poussiéreuse à demi-pleine.\\
519--- Ha~! La gnôle de feu mon mari a toujours été un peu trop forte. Mais je ne connais rien de mieux pour soigner les blessures du corps comme celle du c\oe{}ur~! Vous avez de la chance j'ai même retrouvé quelques vieux langes qui feront des bandages acceptables.\\ 519--- Ha ! La gnôle de feu mon mari a toujours été un peu trop forte. Mais je ne connais rien de mieux pour soigner les blessures du corps comme celle du c\oe{}ur ! Vous avez de la chance j'ai même retrouvé quelques vieux langes qui feront des bandages acceptables.\\
520--- Merci pour tout, madame. Nous vous sommes reconnaissants, répondit \chris en prenant presque avant difficulté tout ce qu'elle tendait.\\ 520--- Merci pour tout, madame. Nous vous sommes reconnaissants, répondit \chris en prenant presque avant difficulté tout ce qu'elle tendait.\\
521--- Et maintenant, laissez-moi dormir~! 521--- Et maintenant, laissez-moi dormir !
522 522
523Et elle ferma la porte. \chloe regarda \chris avec un air un peu ahuri.\\ 523Et elle ferma la porte. \chloe regarda \chris avec un air un peu ahuri.\\
524--- Je crois que je vois ce que tu veux dire par \og pas méchante mais \fg.\\ 524--- Je crois que je vois ce que tu veux dire par \og pas méchante mais \fg.\\
525--- Je t'avais dit~! Direction la grange maintenant. Désolé on n'a pas mieux que des tas de paille pour dormir. 525--- Je t'avais dit ! Direction la grange maintenant. Désolé on n'a pas mieux que des tas de paille pour dormir.
526 526
527Lorsque, dans la grange, \chris alluma une lampe à huile pour les éclairer, elle pu voir la simplicité du campement. Dans un coin, du matériel entassé, et une ciasse vide sevrait de table d'appoint. Dans un autre coin, des meules de paille, dont certaines avaient été défaites pour servir de lit, avec des couvertures posées dessus. Et une odeur flottante de renfermé, de vieux bois, et d'animaux de ferme.\\ 527Lorsque, dans la grange, \chris alluma une lampe à huile pour les éclairer, elle pu voir la simplicité du campement. Dans un coin, du matériel entassé, et une ciasse vide sevrait de table d'appoint. Dans un autre coin, des meules de paille, dont certaines avaient été défaites pour servir de lit, avec des couvertures posées dessus. Et une odeur flottante de renfermé, de vieux bois, et d'animaux de ferme.\\
528--- C'est parfait~! s'exclama-t-elle en souriant. 528--- C'est parfait ! s'exclama-t-elle en souriant.
529 529
530Ils prirent le temps de nettoyer la blessure de \chris, plus sévère, puis la sienne, avec de l'eau et l'alcool. L'eau-de-vie dégageait une odeur à réveiller les morts, ce qui les dissuada de la goûter, mais elle était parfaite pour désinfecter les plaies. \chloe avait bien entendu appris quelques notions de médecine non-magique, mais elle fut surprise de constater que le guerrier était lui aussi expérimenté dans le domaine. \chris était en train de terminer de bander son épaule quand \jerome et \remi arrivèrent enfin. 530Ils prirent le temps de nettoyer la blessure de \chris, plus sévère, puis la sienne, avec de l'eau et l'alcool. L'eau-de-vie dégageait une odeur à réveiller les morts, ce qui les dissuada de la goûter, mais elle était parfaite pour désinfecter les plaies. \chloe avait bien entendu appris quelques notions de médecine non-magique, mais elle fut surprise de constater que le guerrier était lui aussi expérimenté dans le domaine. \chris était en train de terminer de bander son épaule quand \jerome et \remi arrivèrent enfin.
531 531
532\noindent --- Les environs sont calmes. Tout est bon~! commença \jerome.\\ 532\noindent --- Les environs sont calmes. Tout est bon ! commença \jerome.\\
533Ils soupirèrent de soulagement.\\ 533Ils soupirèrent de soulagement.\\
534--- Vous pensez qu'ils peuvent nous retrouver~? demanda \chris.\\ 534--- Vous pensez qu'ils peuvent nous retrouver ? demanda \chris.\\
535--- Il y a quelques traces qui sont mélangées avec celles de tas de chevaux, de charrettes, et de pas... ça ne va pas leur faciliter la tâche, confirma \remi.\\ 535--- Il y a quelques traces qui sont mélangées avec celles de tas de chevaux, de charrettes, et de pas... ça ne va pas leur faciliter la tâche, confirma \remi.\\
536--- Avec des chiens, peut-être~?\\ 536--- Avec des chiens, peut-être ?\\
537--- Je n'ai pas vu un seul chien sur le lieu où j'étais retenue prisonnière, précisa \chloe.\\ 537--- Je n'ai pas vu un seul chien sur le lieu où j'étais retenue prisonnière, précisa \chloe.\\
538--- Ils pourraient en faire venir, ajouta \jerome. Mais d'ici là, ce n'est pas dit que la piste soit encore fraîche. Sans technique magique, je ne vois pas comment ils pourraient...\\ 538--- Ils pourraient en faire venir, ajouta \jerome. Mais d'ici là, ce n'est pas dit que la piste soit encore fraîche. Sans technique magique, je ne vois pas comment ils pourraient...\\
539--- Euh, d'ailleurs, en parlant de technique magique, coupa \chris, la pierre, elle est où~? C'est toi qui l'avais, \remi, non~? 539--- Euh, d'ailleurs, en parlant de technique magique, coupa \chris, la pierre, elle est où ? C'est toi qui l'avais, \remi, non ?
540 540
541\recit{\remi} 541\recit{\remi}
542 542
543Il y eut un silence.\\ 543Il y eut un silence.\\
544--- La pierre~? C'est avec la pierre que vous m'avez retrouvée~? demanda \chloe.\\ 544--- La pierre ? C'est avec la pierre que vous m'avez retrouvée ? demanda \chloe.\\
545--- Oui, la pierre qu'a enchantée \ismael, répondit \chris. C'est toi qui l'avais non, \remi~?\\ 545--- Oui, la pierre qu'a enchantée \ismael, répondit \chris. C'est toi qui l'avais non, \remi ?\\
546--- Oui, il me semble, commença-t-il.\\ 546--- Oui, il me semble, commença-t-il.\\
547--- Ça veut dire que \denise a réussi à vous la donner~? Comment~? questionna \chloe avec excitation.\\ 547--- Ça veut dire que \denise a réussi à vous la donner ? Comment ? questionna \chloe avec excitation.\\
548--- Je veux bien qu'on reprenne tout depuis le début. Mais en mangeant quelque chose, de préférence, répondit \remi en pointant la soupière qui avait été posée près de leur table d'appoint. 548--- Je veux bien qu'on reprenne tout depuis le début. Mais en mangeant quelque chose, de préférence, répondit \remi en pointant la soupière qui avait été posée près de leur table d'appoint.
549 549
550Et tout en se restaurant de soupe et de pain, ils racontèrent leurs aventures. 550Et tout en se restaurant de soupe et de pain, ils racontèrent leurs aventures.
@@ -554,60 +554,60 @@ Et tout en se restaurant de soupe et de pain, ils racontèrent leurs aventures.
554Puis ils passèrent un moment à recouper leurs informations respectives sur ce qui s'était passé dans la \og cachette \fg de leurs ennemis. 554Puis ils passèrent un moment à recouper leurs informations respectives sur ce qui s'était passé dans la \og cachette \fg de leurs ennemis.
555 555
556\noindent --- J'ignorais que les mages pouvaient prendre le contrôle des sorts des autres, commenta \chris après les explications de \chloe.\\ 556\noindent --- J'ignorais que les mages pouvaient prendre le contrôle des sorts des autres, commenta \chris après les explications de \chloe.\\
557--- C'est souvent utilisé pour l'apprentissage, pour aider ceux qui apprennent de nouveaux sorts. Un mage expérimenté peut alors guider... je l'avais déjà fait mais jamais en m'opposant à un autre mage~! Je ne savais même pas que j'en étais capable. Je crois que le fait de voir \remi en danger m'a donné l'énergie... ajouta-t-elle en souriant. 557--- C'est souvent utilisé pour l'apprentissage, pour aider ceux qui apprennent de nouveaux sorts. Un mage expérimenté peut alors guider... je l'avais déjà fait mais jamais en m'opposant à un autre mage ! Je ne savais même pas que j'en étais capable. Je crois que le fait de voir \remi en danger m'a donné l'énergie... ajouta-t-elle en souriant.
558 558
559Il sourit lui aussi. Il était à la fois impressionné, soulagé, épuisé, et il ne savait pas exactement où se placer vis-à-vis de la jeune femme. Elle tenait à lui, certes, et vu ce qui s'était passé il y a quelque temps, il pouvait légitimement penser qu'il y avait plus. Mais le considérait-elle vraiment comme un amant~? Un ami très cher~? Autre chose~? 559Il sourit lui aussi. Il était à la fois impressionné, soulagé, épuisé, et il ne savait pas exactement où se placer vis-à-vis de la jeune femme. Elle tenait à lui, certes, et vu ce qui s'était passé il y a quelque temps, il pouvait légitimement penser qu'il y avait plus. Mais le considérait-elle vraiment comme un amant ? Un ami très cher ? Autre chose ?
560 560
561\noindent --- Et donc, la pierre, elle est passée où, \remi~? C'est toi qui l'avais alors, si j'ai bien suivi~? demanda \chris en interrompant ses pensées.\\ 561\noindent --- Et donc, la pierre, elle est passée où, \remi ? C'est toi qui l'avais alors, si j'ai bien suivi ? demanda \chris en interrompant ses pensées.\\
562--- Je l'avais dans la main au moment où les hommes m'ont repéré, précisa-t-il.\\ 562--- Je l'avais dans la main au moment où les hommes m'ont repéré, précisa-t-il.\\
563--- \og Ils \fg l'ont prise alors~! s'exclama \chloe, horrifiée. Ils peuvent donc encore me retrouver~?\\ 563--- \og Ils \fg l'ont prise alors ! s'exclama \chloe, horrifiée. Ils peuvent donc encore me retrouver ?\\
564--- Ne panique pas, \chloe, encore faudrait-ils qu'il se rendent compte de son pouvoir, répondit \chris. Cet enchantement est peu connu~!\\ 564--- Ne panique pas, \chloe, encore faudrait-ils qu'il se rendent compte de son pouvoir, répondit \chris. Cet enchantement est peu connu !\\
565--- Non, mais en fait je suis presque sûr de l'avoir lâchée quand ils m'ont repéré, dans la forêt, ajouta \remi. Je l'avais en main à ce moment-là.\\ 565--- Non, mais en fait je suis presque sûr de l'avoir lâchée quand ils m'ont repéré, dans la forêt, ajouta \remi. Je l'avais en main à ce moment-là.\\
566--- Tu es sûr~? insista \chloe, inquiète.\\ 566--- Tu es sûr ? insista \chloe, inquiète.\\
567--- Je ne suis pas sûr de l'endroit où elle est tombée, mais un peu plus tard ils m'ont fouillé pour me prendre mon épée, mon couteau et vérifier que je n'avais rien d'autre sur moi... ils n'ont pas trouvé de petite bourse contenant une pierre, c'est certain.\\ 567--- Je ne suis pas sûr de l'endroit où elle est tombée, mais un peu plus tard ils m'ont fouillé pour me prendre mon épée, mon couteau et vérifier que je n'avais rien d'autre sur moi... ils n'ont pas trouvé de petite bourse contenant une pierre, c'est certain.\\
568--- Tu penses qu'ils auraient pu la ramasser~? demanda \chris.\\ 568--- Tu penses qu'ils auraient pu la ramasser ? demanda \chris.\\
569--- Peu probable. Un petit caillou insignifiant par terre~? Il faudrait déjà savoir qu'elle existe. Et même dans ce cas-là la retrouver n'est pas simple car elle ressemble à n'importe quelle autre pierre. Nous pouvons remercier \ismael d'avoir choisi un objet aussi simple pour son enchantement, n'importe quel objet humain aurait éventuellement pu attirer l'attention. 569--- Peu probable. Un petit caillou insignifiant par terre ? Il faudrait déjà savoir qu'elle existe. Et même dans ce cas-là la retrouver n'est pas simple car elle ressemble à n'importe quelle autre pierre. Nous pouvons remercier \ismael d'avoir choisi un objet aussi simple pour son enchantement, n'importe quel objet humain aurait éventuellement pu attirer l'attention.
570 570
571Ils marquèrent une pause, un peu soulagés.\\ 571Ils marquèrent une pause, un peu soulagés.\\
572--- Mais existe-t-il un moyen de retrouver un objet enchanté de la sorte~? demanda \chris, pensif.\\ 572--- Mais existe-t-il un moyen de retrouver un objet enchanté de la sorte ? demanda \chris, pensif.\\
573--- On n'a pas de paladin ni de prêtre de \deesse sous la main, répondit \jerome, donc difficile de répondre à cette question.\\ 573--- On n'a pas de paladin ni de prêtre de \deesse sous la main, répondit \jerome, donc difficile de répondre à cette question.\\
574--- À ce propos, vous avez quelles nouvelles d'\ismael~? reprit \chloe d'un air inquiet.\\ 574--- À ce propos, vous avez quelles nouvelles d'\ismael ? reprit \chloe d'un air inquiet.\\
575--- À ma connaissance, \seve est toujours en route, elle n'a pas encore atteint le village de \villagechute. Il faudra voir si on ne va pas lui porter assistance...\\ 575--- À ma connaissance, \seve est toujours en route, elle n'a pas encore atteint le village de \villagechute. Il faudra voir si on ne va pas lui porter assistance...\\
576--- Oui, mais on peut discuter de ça demain, coupa \jerome en bâillant. Il est très tard et nous sommes tous épuisés. 576--- Oui, mais on peut discuter de ça demain, coupa \jerome en bâillant. Il est très tard et nous sommes tous épuisés.
577 577
578Tout en se levant, il mit la main dans sa poche, et sembla se rappeler de quelque chose.\\ 578Tout en se levant, il mit la main dans sa poche, et sembla se rappeler de quelque chose.\\
579--- Oh, attendez~! 579--- Oh, attendez !
580Il s'arrêta et sortit de sa poche un éclat de pierre orangée, allongé et long comme le poing, qu'il posa sur la table.\\ 580Il s'arrêta et sortit de sa poche un éclat de pierre orangée, allongé et long comme le poing, qu'il posa sur la table.\\
581--- Oh~! s'exclama \chloe. C'est un morceau de la pierre brisée d'\magiciennevent non~?\\ 581--- Oh ! s'exclama \chloe. C'est un morceau de la pierre brisée d'\magiciennevent non ?\\
582--- Oui. Je l'ai ramassé, je ne sais plus quand... je n'aurais pas dû~?\\ 582--- Oui. Je l'ai ramassé, je ne sais plus quand... je n'aurais pas dû ?\\
583\chloe haussa les épaules tout en prenant l'éclat dans sa main.\\ 583\chloe haussa les épaules tout en prenant l'éclat dans sa main.\\
584--- Si tu n'as rien eu, c'est que tout va bien~!\\ 584--- Si tu n'as rien eu, c'est que tout va bien !\\
585--- Est-ce que tu crois que ça peut te servir~? demanda \jerome. Vu que tu n'as plus ton bâton...\\ 585--- Est-ce que tu crois que ça peut te servir ? demanda \jerome. Vu que tu n'as plus ton bâton...\\
586--- Probablement.\\ 586--- Probablement.\\
587Elle ferma les yeux et sembla se concentrer quelques instants. \remi se demanda s'il n'y avait pas un filament de lumière qui sortait de ses paupières, jusqu'au morceau de pierre qui s'alluma légèrement. Puis elle les rouvrit brusquement. Ses yeux, légèrement lumineux, étaient en train de redevenir normaux.\\ 587Elle ferma les yeux et sembla se concentrer quelques instants. \remi se demanda s'il n'y avait pas un filament de lumière qui sortait de ses paupières, jusqu'au morceau de pierre qui s'alluma légèrement. Puis elle les rouvrit brusquement. Ses yeux, légèrement lumineux, étaient en train de redevenir normaux.\\
588--- Oui. Ça peut être mieux que rien. Il y a juste un problème.\\ 588--- Oui. Ça peut être mieux que rien. Il y a juste un problème.\\
589--- Ah~? demanda \remi.\\ 589--- Ah ? demanda \remi.\\
590Elle lui tendit sa paume ouverte.\\ 590Elle lui tendit sa paume ouverte.\\
591--- Touche l'éclat.\\ 591--- Touche l'éclat.\\
592Un peu hésitant, il toucha du bout des doigts la pierre qui reprenait progressivement son aspect habituel. Elle était froide comme un morceau de glace. \jerome et \chris touchèrent à leur tour la pierre et eurent la même réaction de surprise. \chloe hocha la tête.\\ 592Un peu hésitant, il toucha du bout des doigts la pierre qui reprenait progressivement son aspect habituel. Elle était froide comme un morceau de glace. \jerome et \chris touchèrent à leur tour la pierre et eurent la même réaction de surprise. \chloe hocha la tête.\\
593--- Et je n'ai fait qu'entrer en contact avec la pierre... Si je l'utilisais à mains nues, je me brûlerais avec le froid.\\ 593--- Et je n'ai fait qu'entrer en contact avec la pierre... Si je l'utilisais à mains nues, je me brûlerais avec le froid.\\
594--- C'est pour ça que les pierres sont souvent montées sur des bâtons~? demanda \jerome.\\ 594--- C'est pour ça que les pierres sont souvent montées sur des bâtons ? demanda \jerome.\\
595--- Oui. \\ 595--- Oui. \\
596--- On peut peut-être bricoler un support de fortune pour cette pierre si tu veux. Ça pourrait te servir... parce qu'en attendant de récupérer le tien, on est mal partis pour t'en trouver un ici. Et \capitale est trop loin.\\ 596--- On peut peut-être bricoler un support de fortune pour cette pierre si tu veux. Ça pourrait te servir... parce qu'en attendant de récupérer le tien, on est mal partis pour t'en trouver un ici. Et \capitale est trop loin.\\
597\chloe prit un air contrarié.\\ 597\chloe prit un air contrarié.\\
598--- Si c'était aussi simple... en fait à travers un matériau normal ça ne fonctionne pas. Il faut un support spécial, harmonisé avec la pierre de magie.\\ 598--- Si c'était aussi simple... en fait à travers un matériau normal ça ne fonctionne pas. Il faut un support spécial, harmonisé avec la pierre de magie.\\
599--- Ah~? \jerome prit un air déçu.\\ 599--- Ah ? \jerome prit un air déçu.\\
600--- Je vais le garder quand même, on trouvera peut-être une solution pour cette histoire de support. Et cette fois je vais dormir, je ne tiens plus debout~! 600--- Je vais le garder quand même, on trouvera peut-être une solution pour cette histoire de support. Et cette fois je vais dormir, je ne tiens plus debout !
601 601
602Ils se traînèrent plus que ne marchèrent vers les couchettes de paille, ivres de fatigues. Sans qu'il ne lui propose, \chloe s'installa spontanément sur son lit et se blottit dans ses bras. Était-ce parce qu'elle cherchait juste du réconfort après toutes ces épreuves ou...~? 602Ils se traînèrent plus que ne marchèrent vers les couchettes de paille, ivres de fatigues. Sans qu'il ne lui propose, \chloe s'installa spontanément sur son lit et se blottit dans ses bras. Était-ce parce qu'elle cherchait juste du réconfort après toutes ces épreuves ou... ?
603 603
604Il se remémora une pensée qu'il avait eue un jour, il y a très longtemps, en la rencontrant. Qu'il s'était juré de ne pas se lier à une noble, ça n'attirait que des ennuis. Et le genre d'ennuis qu'il avait, de fait, connus depuis sa rencontre dépassait ses rêves ---ou plutôt ses cauchemars--- les plus fous. Alors peut-être que c'était trop tard de toutes façons. Il passa doucement son bras autour d'elle, et s'endormit avant d'avoir le temps de réfléchir plus. 604Il se remémora une pensée qu'il avait eue un jour, il y a très longtemps, en la rencontrant. Qu'il s'était juré de ne pas se lier à une noble, ça n'attirait que des ennuis. Et le genre d'ennuis qu'il avait, de fait, connus depuis sa rencontre dépassait ses rêves ---ou plutôt ses cauchemars--- les plus fous. Alors peut-être que c'était trop tard de toutes façons. Il passa doucement son bras autour d'elle, et s'endormit avant d'avoir le temps de réfléchir plus.
605 605
606\recit{\seve} 606\recit{\seve}
607 607
608\noindent --- Et pouvez-vous me dire quel est le village de l'autre côté de ce pont~? demanda \seve tout en rendant la monnaie\\ 608\noindent --- Et pouvez-vous me dire quel est le village de l'autre côté de ce pont ? demanda \seve tout en rendant la monnaie\\
609--- C'est \villagechute. Puis sur la même route, plus loin, vous trouverez \villagechuteacote. Ce sont deux petits villages sans grand intérêt, répondit une vieille femme, ravie de lui acheter un joli sablier orné.\\ 609--- C'est \villagechute. Puis sur la même route, plus loin, vous trouverez \villagechuteacote. Ce sont deux petits villages sans grand intérêt, répondit une vieille femme, ravie de lui acheter un joli sablier orné.\\
610--- J'y passerai quand même. Merci~! 610--- J'y passerai quand même. Merci !
611 611
612\seve trépignait d'impatience, elle savait qu'elle touchait au but, et n'avait qu'une envie, c'était de lancer son cheval au galop pour arriver plus vite, même si elle reconnaissait qu'avoir une couverture adéquate lui était très utile, car beaucoup de gens lui avaient posé des questions. Pas des questions spécialement intrusives, mais simplement des gens aimant discuter. Elle avait vite enrobé son histoire, et n'hésitait pas à rajouter quelques potins de la capitale par-dessus. 612\seve trépignait d'impatience, elle savait qu'elle touchait au but, et n'avait qu'une envie, c'était de lancer son cheval au galop pour arriver plus vite, même si elle reconnaissait qu'avoir une couverture adéquate lui était très utile, car beaucoup de gens lui avaient posé des questions. Pas des questions spécialement intrusives, mais simplement des gens aimant discuter. Elle avait vite enrobé son histoire, et n'hésitait pas à rajouter quelques potins de la capitale par-dessus.
613 613
@@ -636,21 +636,21 @@ Cela faisait plusieurs jours qu'il n'avait pas eu de nouvelles. Ni de ses amis,
636 636
637Il était en train de l'aider dans sa lecture quand il entendit \forgeron rentrer. Il était tôt, d'habitude il travaillait presque jusqu'au coucher du soleil. 637Il était en train de l'aider dans sa lecture quand il entendit \forgeron rentrer. Il était tôt, d'habitude il travaillait presque jusqu'au coucher du soleil.
638 638
639\noindent --- \ismael~?\\ 639\noindent --- \ismael ?\\
640\forgeron entra dans la pièce dans laquelle il se trouvait. Il jeta un \oe{}il à la fenêtre comme s'il vérifiait qu'il n'y avait personne qui l'espionnait.\\ 640\forgeron entra dans la pièce dans laquelle il se trouvait. Il jeta un \oe{}il à la fenêtre comme s'il vérifiait qu'il n'y avait personne qui l'espionnait.\\
641--- Est-ce que tu connais une femme du nom de \severine~?\\ 641--- Est-ce que tu connais une femme du nom de \severine ?\\
642--- Oui, pourquoi~?\\ 642--- Oui, pourquoi ?\\
643--- Elle te cherche. Qui est-elle~?\\ 643--- Elle te cherche. Qui est-elle ?\\
644Son c\oe{}ur bondit dans sa poitrine et il se leva avec enthousiasme. Ou plutôt, il essaya, et la douleur de sa jambe le rappela bien vite à la réalité. Puis il s'arrêta. N'avait-il pas dit à \seve de justement ne pas venir le secourir~? Il hésita. Et si c'était un pège~?\\ 644Son c\oe{}ur bondit dans sa poitrine et il se leva avec enthousiasme. Ou plutôt, il essaya, et la douleur de sa jambe le rappela bien vite à la réalité. Puis il s'arrêta. N'avait-il pas dit à \seve de justement ne pas venir le secourir ? Il hésita. Et si c'était un pège ?\\
645--- Est-ce que... À quoi ressemble-t-elle~?\\ 645--- Est-ce que... À quoi ressemble-t-elle ?\\
646--- Grande, brune, à peu près ton âge. L'air particulièrement décidé. Elle m'a dit qu'elle était \severine de \villetemple.\\ 646--- Grande, brune, à peu près ton âge. L'air particulièrement décidé. Elle m'a dit qu'elle était \severine de \villetemple.\\
647Il sourit. Sa ville d'origine ---d'où elle s'était enfuie avec son aide--- était bien trop lointaine pour qu'il y ait un risque à l'évoquer.\\ 647Il sourit. Sa ville d'origine ---d'où elle s'était enfuie avec son aide--- était bien trop lointaine pour qu'il y ait un risque à l'évoquer.\\
648--- Très peu de gens savent d'où elle vient, elle ne partage pas ce secret avec n'importe qui, répondit-il en souriant, soulagé, et la description correspond. Je n'espérais même pas qu'elle vienne m'aider~! C'est inespéré.\\ 648--- Très peu de gens savent d'où elle vient, elle ne partage pas ce secret avec n'importe qui, répondit-il en souriant, soulagé, et la description correspond. Je n'espérais même pas qu'elle vienne m'aider ! C'est inespéré.\\
649\forgeron sembla se détendre un peu.\\ 649\forgeron sembla se détendre un peu.\\
650--- Je vais la faire venir alors. Elle est arrivée avec une charette, qui ressemble à celle d'un marchant ambulant. Remarque ça sera plus facile pour te transporter.\\ 650--- Je vais la faire venir alors. Elle est arrivée avec une charette, qui ressemble à celle d'un marchant ambulant. Remarque ça sera plus facile pour te transporter.\\
651\femmeforgeron arriva alors dans la pièce.\\ 651\femmeforgeron arriva alors dans la pièce.\\
652--- Je t'avoue que je serai soulagée quand tu ne seras plus là. Non pas que je ne veuille pas de toi ici, mais il y avait ces soldats qui tournaient autour, et puis ton histoire étrange... et puis tu seras mieux auprès des tiens dans tous les cas.\\ 652--- Je t'avoue que je serai soulagée quand tu ne seras plus là. Non pas que je ne veuille pas de toi ici, mais il y avait ces soldats qui tournaient autour, et puis ton histoire étrange... et puis tu seras mieux auprès des tiens dans tous les cas.\\
653--- Tu vas partir~? demanda \titefille. Est-ce que tu reviendras~?\\ 653--- Tu vas partir ? demanda \titefille. Est-ce que tu reviendras ?\\
654Il marqua une pause. Il s'était attaché à la petite, qui aimait beaucoup discuter et apprendre avec lui durant les longues journées de dur labeur de ses parents.\\ 654Il marqua une pause. Il s'était attaché à la petite, qui aimait beaucoup discuter et apprendre avec lui durant les longues journées de dur labeur de ses parents.\\
655--- Si je peux, je reviendrai, je te le promets, lui répondit-il en souriant. 655--- Si je peux, je reviendrai, je te le promets, lui répondit-il en souriant.
656 656
@@ -658,31 +658,31 @@ Il marqua une pause. Il s'était attaché à la petite, qui aimait beaucoup disc
658 658
659Après une attente qui lui avait paru interminable, le forgeron avait enfin accepté de la mener à \ismael. Ils avaient pris le temps de ré-atteler le cheval afin de pouvoir mettre le paladin blessé dans la charrette.\\ 659Après une attente qui lui avait paru interminable, le forgeron avait enfin accepté de la mener à \ismael. Ils avaient pris le temps de ré-atteler le cheval afin de pouvoir mettre le paladin blessé dans la charrette.\\
660--- Si je puis me permettre, lui dit-il en chemin, faites attention. Il y avait deux hommes, des soldats apparemment, qui cherchaient votre ami.\\ 660--- Si je puis me permettre, lui dit-il en chemin, faites attention. Il y avait deux hommes, des soldats apparemment, qui cherchaient votre ami.\\
661--- Oh. Inquiétant. Ils étaient comment~?\\ 661--- Oh. Inquiétant. Ils étaient comment ?\\
662--- À cheval, armés. Ils prétendaient être d'un comté voisin et offraient une forte récompense à qui les mènerait à eux. Deux cent pièces d'or.\\ 662--- À cheval, armés. Ils prétendaient être d'un comté voisin et offraient une forte récompense à qui les mènerait à eux. Deux cent pièces d'or.\\
663Elle eut un frisson.\\ 663Elle eut un frisson.\\
664--- Mais c'est une somme énorme~!\\ 664--- Mais c'est une somme énorme !\\
665Il hocha la tête.\\ 665Il hocha la tête.\\
666--- Pour moi, c'était signe que ces gens-là n'étaient pas nets. Même les têtes mises à prix pour sérieux crime vont rarement jusque-là. Et dans ce cas-là, on en entend parler. Et puis votre ami... il nous a dit que si on avait le moindre doute il voulait qu'on le livre aux soldats officiels. Et ça m'a donné un peu plus confiance. Un dangereux assassin ---comme ils disaient--- m'aurait juste promis le double de la somme... que je n'aurais jamais vue de toutes façons. Ha~!\\ 666--- Pour moi, c'était signe que ces gens-là n'étaient pas nets. Même les têtes mises à prix pour sérieux crime vont rarement jusque-là. Et dans ce cas-là, on en entend parler. Et puis votre ami... il nous a dit que si on avait le moindre doute il voulait qu'on le livre aux soldats officiels. Et ça m'a donné un peu plus confiance. Un dangereux assassin ---comme ils disaient--- m'aurait juste promis le double de la somme... que je n'aurais jamais vue de toutes façons. Ha !\\
667Ils arrivèrent à la maison, et attachèrent le cheval devant, puis entrèrent. 667Ils arrivèrent à la maison, et attachèrent le cheval devant, puis entrèrent.
668 668
669\ismael était là, assis le torse nu et couvert d'un bandage à l'épaule droite. Il avait le visage couvert de coupures en train de cicatriser, et il lui sourit dès qu'il la vit.\\ 669\ismael était là, assis le torse nu et couvert d'un bandage à l'épaule droite. Il avait le visage couvert de coupures en train de cicatriser, et il lui sourit dès qu'il la vit.\\
670--- \seve~!\\ 670--- \seve !\\
671--- \ismael~! Dans quel état tu es~!\\ 671--- \ismael ! Dans quel état tu es !\\
672Il essaya de se lever mais grimaça. Il avait probablement d'autres blessures.\\ 672Il essaya de se lever mais grimaça. Il avait probablement d'autres blessures.\\
673--- Ça va. Vu ce qui m'est arrivé, je suis content d'être en vie. Pourquoi es-tu venue me chercher~? Il fallait sauver \chloe en priorité...\\ 673--- Ça va. Vu ce qui m'est arrivé, je suis content d'être en vie. Pourquoi es-tu venue me chercher ? Il fallait sauver \chloe en priorité...\\
674--- T'inquiète. Les autres s'en occupent. Je te raconterai ça en chemin, mais tu les connais, ils sont plein de ressources.\\ 674--- T'inquiète. Les autres s'en occupent. Je te raconterai ça en chemin, mais tu les connais, ils sont plein de ressources.\\
675Il sourit. Elle s'avança pour l'aider à se relever. 675Il sourit. Elle s'avança pour l'aider à se relever.
676 676
677\bigskip 677\bigskip
678 678
679À cet instant, dans son dos, la porte s'ouvrit brusquement. \femmeforgeron poussa un cri. \seve se retourna pour voir deux hommes, armés chacun d'une épée, qui venaient de pénétrer dans la maison.\\ 679À cet instant, dans son dos, la porte s'ouvrit brusquement. \femmeforgeron poussa un cri. \seve se retourna pour voir deux hommes, armés chacun d'une épée, qui venaient de pénétrer dans la maison.\\
680--- Ah~! Il est là~! s'exclama le premier en apercevant \ismael qui avait pâli.\\ 680--- Ah ! Il est là ! s'exclama le premier en apercevant \ismael qui avait pâli.\\
681--- Je savais bien qu'il était caché chez l'un des villageois. On a bien fait de surveiller... 681--- Je savais bien qu'il était caché chez l'un des villageois. On a bien fait de surveiller...
682 682
683Sans même jeter un regard aux habitants des lieux, ni même à \seve, ils s'avancèrent et pointèrent leurs épées sur \ismael.\\ 683Sans même jeter un regard aux habitants des lieux, ni même à \seve, ils s'avancèrent et pointèrent leurs épées sur \ismael.\\
684--- Toi. Lève-toi et mets calmement tes mains sur la tête. Si tu peux.\\ 684--- Toi. Lève-toi et mets calmement tes mains sur la tête. Si tu peux.\\
685--- Non~! hurla \seve, en s'interposant.\\ 685--- Non ! hurla \seve, en s'interposant.\\
686L'homme qui était le plus près la dégagea d'un coup de coude puis pointa son épée sur elle.\\ 686L'homme qui était le plus près la dégagea d'un coup de coude puis pointa son épée sur elle.\\
687--- N'y pense même pas, ma jolie.\\ 687--- N'y pense même pas, ma jolie.\\
688Sur l'injonction de l'homme, \ismael avait essayé de se lever, et fit une grimace de douleur. L'homme dut le soutenir pour qu'il fasse quelques pas, tout en le menaçant avec son arme. 688Sur l'injonction de l'homme, \ismael avait essayé de se lever, et fit une grimace de douleur. L'homme dut le soutenir pour qu'il fasse quelques pas, tout en le menaçant avec son arme.
@@ -694,7 +694,7 @@ Sur l'injonction de l'homme, \ismael avait essayé de se lever, et fit une grima
694\seve se releva doucement, se demandant si le brave couple avait une mince chance contre leurs adversaires. Après tout les forgerons sont généralement très musclés et savent ce que c'est qu'une arme... 694\seve se releva doucement, se demandant si le brave couple avait une mince chance contre leurs adversaires. Après tout les forgerons sont généralement très musclés et savent ce que c'est qu'une arme...
695 695
696L'homme qui tenait \ismael s'adressa à son compagnon.\\ 696L'homme qui tenait \ismael s'adressa à son compagnon.\\
697--- On fait quoi~?\\ 697--- On fait quoi ?\\
698--- Te casse pas la tête.\\ 698--- Te casse pas la tête.\\
699Il délaissa \seve pour s'approcher d'\titefille, qui était restée dans un coin, figée de terreur.\\ 699Il délaissa \seve pour s'approcher d'\titefille, qui était restée dans un coin, figée de terreur.\\
700--- On prend un otage et on sera tranquilles.\\ 700--- On prend un otage et on sera tranquilles.\\
@@ -702,7 +702,7 @@ Il attrapa la petite par le bras, qui n'osa même pas se débattre, trop effray
702--- Bon, maintenant vous allez être tous très sages et nous laisser partir. 702--- Bon, maintenant vous allez être tous très sages et nous laisser partir.
703 703
704\forgeron et \femmeforgeron blêmirent.\\ 704\forgeron et \femmeforgeron blêmirent.\\
705--- Nous allons emmener cet homme et votre fille avec nous, et nous la laisserons dans l'auberge du prochain village, ce soir. Si vous tentez de nous suivre ou d'y aller trop tôt... elle y passe. C'est clair~? 705--- Nous allons emmener cet homme et votre fille avec nous, et nous la laisserons dans l'auberge du prochain village, ce soir. Si vous tentez de nous suivre ou d'y aller trop tôt... elle y passe. C'est clair ?
706 706
707\bigskip 707\bigskip
708 708
@@ -710,42 +710,42 @@ Il attrapa la petite par le bras, qui n'osa même pas se débattre, trop effray
710 710
711Elle rentra dans la maison, face aux deux parents dévastés.\\ 711Elle rentra dans la maison, face aux deux parents dévastés.\\
712--- Vite, je crois que j'ai une idée.\\ 712--- Vite, je crois que j'ai une idée.\\
713--- Pour sauver notre fille~? Ou votre ami~? demanda \femmeforgeron d'une voix faible.\\ 713--- Pour sauver notre fille ? Ou votre ami ? demanda \femmeforgeron d'une voix faible.\\
714--- Les deux. Est-ce que vous connaissez un moyen d'arriver plus vite au pont sur l'\riviereirande~? Avant eux~?\\ 714--- Les deux. Est-ce que vous connaissez un moyen d'arriver plus vite au pont sur l'\riviereirande ? Avant eux ?\\
715--- Oui, il y a un raccourci, et si on lance ton cheval au galop... ils ne vont pas aller vite avec leur chargement, répondit \forgeron.\\ 715--- Oui, il y a un raccourci, et si on lance ton cheval au galop... ils ne vont pas aller vite avec leur chargement, répondit \forgeron.\\
716--- Alors armez-vous et venez avec moi. Vite~! 716--- Alors armez-vous et venez avec moi. Vite !
717 717
718Les deux époux se regardèrent un instant, et le désespoir fit vite place à la détermination. \femmeforgeron se retira dans la maison pour prendre soin de son autre enfant, son mari mit la lourde pelle sur son épaule, et la suivit dehors. Le brave homme était plutôt bien bâti, et un coup bien placé de cette arme improvisée pouvait s'avérer très efficace.\\ 718Les deux époux se regardèrent un instant, et le désespoir fit vite place à la détermination. \femmeforgeron se retira dans la maison pour prendre soin de son autre enfant, son mari mit la lourde pelle sur son épaule, et la suivit dehors. Le brave homme était plutôt bien bâti, et un coup bien placé de cette arme improvisée pouvait s'avérer très efficace.\\
719--- Quelle est ton idée~? demanda-t-il tout en détachant le cheval.\\ 719--- Quelle est ton idée ? demanda-t-il tout en détachant le cheval.\\
720--- Je t'explique en chemin. Tu vas probablement trouver ça impossible mais... 720--- Je t'explique en chemin. Tu vas probablement trouver ça impossible mais...
721 721
722\recit{\ismael} 722\recit{\ismael}
723 723
724\ismael avait envie de pleurer de désespoir. Tout ce temps passé, à se cacher, pour se retrouver finalement entre leurs mains. Juste au moment où \seve était enfin venue le chercher~! Et avec la pauvre petite \titefille en plus. Vu leur style, il n'était même pas sûr qu'ils la relâcheraient vivante pour de bon... il se sentait terriblement coupable vis-à-vis de \forgeron et de sa famille, eux qui l'avaient recueilli et soigné. 724\ismael avait envie de pleurer de désespoir. Tout ce temps passé, à se cacher, pour se retrouver finalement entre leurs mains. Juste au moment où \seve était enfin venue le chercher ! Et avec la pauvre petite \titefille en plus. Vu leur style, il n'était même pas sûr qu'ils la relâcheraient vivante pour de bon... il se sentait terriblement coupable vis-à-vis de \forgeron et de sa famille, eux qui l'avaient recueilli et soigné.
725 725
726Les deux hommes n'avaient même pas pris la peine d'être discrets, et leur passage dans les rues de la ville leur avait valu plusieurs regards curieux et inquiets. S'ils ignoraient tout d'\ismael, hors la rumeur qu'ils avaient fait courir, ils devaient probablement connaître la fille aînée du forgeron. Mais les épées des deux hommes, ainsi que les arbalètes accrochées aux selles des chevaux, avaient dissuadé quiconque d'intervenir. 726Les deux hommes n'avaient même pas pris la peine d'être discrets, et leur passage dans les rues de la ville leur avait valu plusieurs regards curieux et inquiets. S'ils ignoraient tout d'\ismael, hors la rumeur qu'ils avaient fait courir, ils devaient probablement connaître la fille aînée du forgeron. Mais les épées des deux hommes, ainsi que les arbalètes accrochées aux selles des chevaux, avaient dissuadé quiconque d'intervenir.
727 727
728Il ne pouvait pas faire grand-chose où il était, l'homme dans son dos lui avait attaché les mains au pommeau de la selle, mais avec ses blessures il ne serait pas parti loin de toutes façons. Et les mouvements du cheval, même au pas, lui faisaient terriblement mal au côté gauche. Il essaya néanmoins d'adresser un sourire rassurant à \titefille, qui sanglotait doucement. Pauvre enfant... 728Il ne pouvait pas faire grand-chose où il était, l'homme dans son dos lui avait attaché les mains au pommeau de la selle, mais avec ses blessures il ne serait pas parti loin de toutes façons. Et les mouvements du cheval, même au pas, lui faisaient terriblement mal au côté gauche. Il essaya néanmoins d'adresser un sourire rassurant à \titefille, qui sanglotait doucement. Pauvre enfant...
729 729
730\noindent--- Qu'est-ce qu'il se passe devant~? Il y a quoi sur le pont~? demanda l'homme dans son dos en arrêtant sa monture.\\ 730\noindent--- Qu'est-ce qu'il se passe devant ? Il y a quoi sur le pont ? demanda l'homme dans son dos en arrêtant sa monture.\\
731--- Une charrette renversée~? Qu'est-ce que ça veut dire~? répondit son compagnon.\\ 731--- Une charrette renversée ? Qu'est-ce que ça veut dire ? répondit son compagnon.\\
732Ils firent avancer les chevaux prudemment, et purent bientôt distinguer précisément ce qu'il s'y passait. Une charrette renversée sur le côté, toujours attelée, bloquait l'accès au pont. \\ 732Ils firent avancer les chevaux prudemment, et purent bientôt distinguer précisément ce qu'il s'y passait. Une charrette renversée sur le côté, toujours attelée, bloquait l'accès au pont. \\
733--- Qu'est-ce que c'est que ça veut dire~?\\ 733--- Qu'est-ce que c'est que ça veut dire ?\\
734--- Un idiot qui a renversé sa charrette devant le pont.\\ 734--- Un idiot qui a renversé sa charrette devant le pont.\\
735--- Il serait à côté non~? Et pile de manière à nous bloquer le passage... Je n'aime pas ça du tout. 735--- Il serait à côté non ? Et pile de manière à nous bloquer le passage... Je n'aime pas ça du tout.
736 736
737Les deux hommes se regardèrent, avec un air inquiet. \ismael réalisa soudainement qu'il s'agissait peut-être de la charrette de \seve... il ne l'avait vue que brièvement mais... était-elle là~? Le terrain était dégagé mais il y avait néanmoins des endroits où elle aurait pu se cacher... 737Les deux hommes se regardèrent, avec un air inquiet. \ismael réalisa soudainement qu'il s'agissait peut-être de la charrette de \seve... il ne l'avait vue que brièvement mais... était-elle là ? Le terrain était dégagé mais il y avait néanmoins des endroits où elle aurait pu se cacher...
738 738
739L'homme qui tenait \titefille approcha sa monture de l'obstacle, et poussa un cri de surprise.\\ 739L'homme qui tenait \titefille approcha sa monture de l'obstacle, et poussa un cri de surprise.\\
740--- Qu'est-ce qui se passe~?\\ 740--- Qu'est-ce qui se passe ?\\
741--- Les roues de la charrette sont prises dans de la végétation. Des ronces on dirait.\\ 741--- Les roues de la charrette sont prises dans de la végétation. Des ronces on dirait.\\
742--- Quoi~? Quelle est cette sorcellerie~?\\ 742--- Quoi ? Quelle est cette sorcellerie ?\\
743Il s'approcha à son tour pour regarder, et \ismael put observer lui aussi plusieurs branches de ronces aux épines acérées qui entouraient les roues. Il retint un sourire. C'était bien l'\oe{}uvre de \seve...\\ 743Il s'approcha à son tour pour regarder, et \ismael put observer lui aussi plusieurs branches de ronces aux épines acérées qui entouraient les roues. Il retint un sourire. C'était bien l'\oe{}uvre de \seve...\\
744--- Il faut dégager ça, ça ne prendra pas très longtemps. 744--- Il faut dégager ça, ça ne prendra pas très longtemps.
745 745
746L'homme derrière \titefille mit pied à terre et s'approcha, pensif, puis se tourna vers son compagnon.\\ 746L'homme derrière \titefille mit pied à terre et s'approcha, pensif, puis se tourna vers son compagnon.\\
747--- Non. Ça sent l'embuscade. C'est évident.\\ 747--- Non. Ça sent l'embuscade. C'est évident.\\
748--- Possible. On tue l'otage~?\\ 748--- Possible. On tue l'otage ?\\
749\ismael eut un frisson dans le dos.\\ 749\ismael eut un frisson dans le dos.\\
750--- Pas tout de suite. Mettez-vous à distance, puis fais descendre \ismael, et garde-les tous les deux. Je vais aller explorer les alentours. Je crois que j'ai vu du mouvement par là... 750--- Pas tout de suite. Mettez-vous à distance, puis fais descendre \ismael, et garde-les tous les deux. Je vais aller explorer les alentours. Je crois que j'ai vu du mouvement par là...
751 751
@@ -753,7 +753,7 @@ Ils mirent pied à terre et forcèrent les deux otages à faire de même. Ils le
753--- Fais en sorte qu'elle n'ait pas envie de s'enfuir, lui demanda l'homme. Sinon je l'aligne sans état d'âme.\\ 753--- Fais en sorte qu'elle n'ait pas envie de s'enfuir, lui demanda l'homme. Sinon je l'aligne sans état d'âme.\\
754L'homme semblait du genre à exécuter ses menaces, surtout qu'il était particulièrement nerveux. \ismael prit alors la petite dans ses bras. Elle étouffa un sanglot et s'y blottit, toujours aussi terrorisée. 754L'homme semblait du genre à exécuter ses menaces, surtout qu'il était particulièrement nerveux. \ismael prit alors la petite dans ses bras. Elle étouffa un sanglot et s'y blottit, toujours aussi terrorisée.
755 755
756Son compagnon s'avança vers un large rocher, avec son épée et son arbalète à la main. Était-ce là où se cachait \seve~? 756Son compagnon s'avança vers un large rocher, avec son épée et son arbalète à la main. Était-ce là où se cachait \seve ?
757 757
758Soudain, à une vitesse impressionnante, des nuages gris sombre s'amoncelèrent au dessus d'eux. Et soudain il comprit. Il serra encore plus fort \titefille contre lui, pour lui faire barrière de son corps. 758Soudain, à une vitesse impressionnante, des nuages gris sombre s'amoncelèrent au dessus d'eux. Et soudain il comprit. Il serra encore plus fort \titefille contre lui, pour lui faire barrière de son corps.
759 759
@@ -764,25 +764,25 @@ Dans un fracas assourdissant et une lueur aveuglante, un éclair tomba droit sur
764\seve poussa un soupir de soulagement. Sa \og foudre \fg n'était pas systématiquement mortelle, il pouvait peut-être s'en sortir avec un peu de chance, mais il avait l'air d'être salement amoché. Hors combat en tous cas. Plus qu'un à gérer, mais il était encore lourdement armé... 764\seve poussa un soupir de soulagement. Sa \og foudre \fg n'était pas systématiquement mortelle, il pouvait peut-être s'en sortir avec un peu de chance, mais il avait l'air d'être salement amoché. Hors combat en tous cas. Plus qu'un à gérer, mais il était encore lourdement armé...
765 765
766Le second homme se retourna et poussa un cri de surprise en voyant son compagnon s'effondrer foudroyé.\\ 766Le second homme se retourna et poussa un cri de surprise en voyant son compagnon s'effondrer foudroyé.\\
767--- Qu'est-ce que c'était que ça~? 767--- Qu'est-ce que c'était que ça ?
768 768
769Il ajusta son arbalète vers les deux otages. À cet instant, \forgeron, qui était resté bouche bée jusque là, bondit de derrière le rocher, et fut sur l'homme en un instant. D'un violent coup du tranchant de sa pelle, il lui fracassa la tête. L'homme s'effondra, le crâne éclaté. 769Il ajusta son arbalète vers les deux otages. À cet instant, \forgeron, qui était resté bouche bée jusque là, bondit de derrière le rocher, et fut sur l'homme en un instant. D'un violent coup du tranchant de sa pelle, il lui fracassa la tête. L'homme s'effondra, le crâne éclaté.
770 770
771\noindent--- C'était la grande déesse qui punissait les assassins.\\ 771\noindent--- C'était la grande déesse qui punissait les assassins.\\
772Il sembla contempler avec horreur l'homme mort à ses pieds pendant quelques instants, puis il se précipita vers sa fille.\\ 772Il sembla contempler avec horreur l'homme mort à ses pieds pendant quelques instants, puis il se précipita vers sa fille.\\
773--- \titefille~!\\ 773--- \titefille !\\
774\forgeron prit sa fille dans ses bras, en laissant échapper des larmes de soulagement.\\ 774\forgeron prit sa fille dans ses bras, en laissant échapper des larmes de soulagement.\\
775--- Papa~! 775--- Papa !
776 776
777Heureusement, elle n'avait rien, grâce à \ismael, qui se relevait péniblement. \seve s'approcha à son tour, tout en constatant au passage la mort des deux hommes.\\ 777Heureusement, elle n'avait rien, grâce à \ismael, qui se relevait péniblement. \seve s'approcha à son tour, tout en constatant au passage la mort des deux hommes.\\
778--- Alors comme ça... tu es bien une prêtresse~? demanda-t-il, à la fois impressionné et soulagé.\\ 778--- Alors comme ça... tu es bien une prêtresse ? demanda-t-il, à la fois impressionné et soulagé.\\
779--- Comme tu peux le constater. Et \ismael est un paladin. Il est naturellement immunisé à la foudre divine, et c'est comme ça qu'il a pu protéger \titefille.\\ 779--- Comme tu peux le constater. Et \ismael est un paladin. Il est naturellement immunisé à la foudre divine, et c'est comme ça qu'il a pu protéger \titefille.\\
780--- Je ne sais pas comment te remercier...\\ 780--- Je ne sais pas comment te remercier...\\
781Elle le coupa d'un geste.\\ 781Elle le coupa d'un geste.\\
782--- Tu n'as pas à me remercier. Si \ismael n'était pas tombé chez toi, tu n'aurais pas eu besoin de moi pour sauver ta fille. Tu n'aurais pas eu besoin de tuer un homme pour la défendre. C'est moi qui dois te remercier. 782--- Tu n'as pas à me remercier. Si \ismael n'était pas tombé chez toi, tu n'aurais pas eu besoin de moi pour sauver ta fille. Tu n'aurais pas eu besoin de tuer un homme pour la défendre. C'est moi qui dois te remercier.
783 783
784Il n'osa pas répondre tout de suite, contemplant le carnage autour de lui. Sans lâcher sa fille, qui se blotissait contre lui, il reprit.\\ 784Il n'osa pas répondre tout de suite, contemplant le carnage autour de lui. Sans lâcher sa fille, qui se blotissait contre lui, il reprit.\\
785--- Qu'allez-vous faire maintenant~? La foudre va attirer des gens du village. Souhaites-tu leur révéler ton identité~? 785--- Qu'allez-vous faire maintenant ? La foudre va attirer des gens du village. Souhaites-tu leur révéler ton identité ?
786 786
787Elle n'avait pas vraiment réfléchi à ça. Ce fut \ismael qui prit la parole.\\ 787Elle n'avait pas vraiment réfléchi à ça. Ce fut \ismael qui prit la parole.\\
788--- Je pense qu'il vaut mieux que non. Il vaudrait mieux qu'on s'en aille au plus vite... il faudrait dégager ce pont.\\ 788--- Je pense qu'il vaut mieux que non. Il vaudrait mieux qu'on s'en aille au plus vite... il faudrait dégager ce pont.\\
@@ -793,10 +793,10 @@ Le forgeron partit ramasser l'épée d'un des hommes, et avec l'aide de \seve, i
793--- Nous n'allons pas pouvoir faire toute la route avec ça. Il faudrait la réparer.\\ 793--- Nous n'allons pas pouvoir faire toute la route avec ça. Il faudrait la réparer.\\
794--- Dans le village il ne sera pas dur de trouver quelqu'un pour le faire. Je connais... commença \forgeron.\\ 794--- Dans le village il ne sera pas dur de trouver quelqu'un pour le faire. Je connais... commença \forgeron.\\
795--- Il est probablement plus simple de partir avec les chevaux de ces hommes, interrompit \ismael.\\ 795--- Il est probablement plus simple de partir avec les chevaux de ces hommes, interrompit \ismael.\\
796--- Tu pourras monter à cheval~? demanda-t-elle.\\ 796--- Tu pourras monter à cheval ? demanda-t-elle.\\
797Il fit une grimace.\\ 797Il fit une grimace.\\
798--- Difficilement. Mais il vaut mieux partir au plus vite, et puis je pense qu'il est plus sûr pour vous ---il désigna le forgeron, sa fille, et plus largement le village au loin--- qu'il ne reste pas trop de traces de ces hommes, et qu'on parte avec leurs chevaux. Des chevaux de soldats, avec un harnachement de qualité comme celui-là, ce n'est pas discret ici. Si \og ils \fg les repèrent, je ne voudrais pas qu'ils vous cherchent des représailles...\\ 798--- Difficilement. Mais il vaut mieux partir au plus vite, et puis je pense qu'il est plus sûr pour vous ---il désigna le forgeron, sa fille, et plus largement le village au loin--- qu'il ne reste pas trop de traces de ces hommes, et qu'on parte avec leurs chevaux. Des chevaux de soldats, avec un harnachement de qualité comme celui-là, ce n'est pas discret ici. Si \og ils \fg les repèrent, je ne voudrais pas qu'ils vous cherchent des représailles...\\
799--- Commençons par aller les chercher~? proposa \forgeron. 799--- Commençons par aller les chercher ? proposa \forgeron.
800 800
801Il ne leur fallu que peu de temps pour retrouver les deux montures, qui s'étaient juste un peu éloignées, effrayées par la foudre.\\ 801Il ne leur fallu que peu de temps pour retrouver les deux montures, qui s'étaient juste un peu éloignées, effrayées par la foudre.\\
802--- Si nous prenons ces bêtes, tu peux éventuellement garder la charrette et le cheval d'attelage.\\ 802--- Si nous prenons ces bêtes, tu peux éventuellement garder la charrette et le cheval d'attelage.\\
@@ -810,17 +810,17 @@ Elle lui tendit une des deux bourses. \forgeron hésita.\\
810--- Prendre l'argent de ces hommes...\\ 810--- Prendre l'argent de ces hommes...\\
811--- Ils sont morts, et tu l'as dit toi-même, c'étaient des affreux bandits. Et bon, il n'y a pas tant que ça, au final. De la menue monnaie, et quelques dizaines de pièces d'argent. C'est une somme, c'est vrai, mais on est loin des deux cent pièces d'or.\\ 811--- Ils sont morts, et tu l'as dit toi-même, c'étaient des affreux bandits. Et bon, il n'y a pas tant que ça, au final. De la menue monnaie, et quelques dizaines de pièces d'argent. C'est une somme, c'est vrai, mais on est loin des deux cent pièces d'or.\\
812Il hocha la tête et prit la bourse qu'elle lui tendait.\\ 812Il hocha la tête et prit la bourse qu'elle lui tendait.\\
813--- À moins que tu ne veuilles les prendre, on va garder l'arbalète et l'épée... enfin celles qui ne sont pas carbonisées. Tu peux garder aussi le contenu de la charrette... ce sont de menus objets de colporteur, ils nous encombreraient de toutes façons. Ça ne te gène pas~?\\ 813--- À moins que tu ne veuilles les prendre, on va garder l'arbalète et l'épée... enfin celles qui ne sont pas carbonisées. Tu peux garder aussi le contenu de la charrette... ce sont de menus objets de colporteur, ils nous encombreraient de toutes façons. Ça ne te gène pas ?\\
814--- Bah, il y a bien des gens dans le village qui y trouveront usage. Tu sais, ce n'est pas un endroit riche... À propos de riche...\\ 814--- Bah, il y a bien des gens dans le village qui y trouveront usage. Tu sais, ce n'est pas un endroit riche... À propos de riche...\\
815Il semblait un peu mal à l'aise.\\ 815Il semblait un peu mal à l'aise.\\
816--- Es-tu vraiment le fils du duc, alors~? demanda-t-il à \ismael.\\ 816--- Es-tu vraiment le fils du duc, alors ? demanda-t-il à \ismael.\\
817Celui-ci hocha la tête.\\ 817Celui-ci hocha la tête.\\
818--- Oui. Même si j'admets que toute mon histoire est incroyable... je ne sais pas comment vous remercier, toi et \femmeforgeron, pour tout ce que vous avez fait pour moi. 818--- Oui. Même si j'admets que toute mon histoire est incroyable... je ne sais pas comment vous remercier, toi et \femmeforgeron, pour tout ce que vous avez fait pour moi.
819 819
820Le forgeron ne répondit rien, et posa sa fille sur le siège \og cocher \fg de la charrette. Puis il prit le cheval par la bride et commença à se mettre en route.\\ 820Le forgeron ne répondit rien, et posa sa fille sur le siège \og cocher \fg de la charrette. Puis il prit le cheval par la bride et commença à se mettre en route.\\
821--- Je ne sais pas qui tu es vraiment et si je te crois, au fond, \ismael. Mais une chose est sûre, tu es un brave type. Les nobliaux d'habitude n'ont que faire de petites gens comme nous, et se fichent de savoir que nous pouvons nous retrouver broyés dans leurs problèmes à eux. J'espère de tout c\oe{}ur que tu vas retrouver la noble dame dont tu parlais.\\ 821--- Je ne sais pas qui tu es vraiment et si je te crois, au fond, \ismael. Mais une chose est sûre, tu es un brave type. Les nobliaux d'habitude n'ont que faire de petites gens comme nous, et se fichent de savoir que nous pouvons nous retrouver broyés dans leurs problèmes à eux. J'espère de tout c\oe{}ur que tu vas retrouver la noble dame dont tu parlais.\\
822--- Au revoir, \ismael, ajouta la petite en agitant la main vers lui. Elle souriait pour la première fois, malgré ses larmes, depuis la venue des hommes.\\ 822--- Au revoir, \ismael, ajouta la petite en agitant la main vers lui. Elle souriait pour la première fois, malgré ses larmes, depuis la venue des hommes.\\
823--- Au revoir, \titefille, lui répondit-il. Si tout s'arrange, je te promets que je reviendrai te raconter une drôle d'histoire~! 823--- Au revoir, \titefille, lui répondit-il. Si tout s'arrange, je te promets que je reviendrai te raconter une drôle d'histoire !
824 824
825Puis \forgeron, guidant le cheval et la charrette, leur tourna le dos et prit la direction du village. 825Puis \forgeron, guidant le cheval et la charrette, leur tourna le dos et prit la direction du village.
826 826
@@ -829,9 +829,9 @@ Puis \forgeron, guidant le cheval et la charrette, leur tourna le dos et prit la
829Il eut un petit pincement au c\oe{}ur quand il les vit s'éloigner. Mais \seve le tira vite de sa rêverie.\\ 829Il eut un petit pincement au c\oe{}ur quand il les vit s'éloigner. Mais \seve le tira vite de sa rêverie.\\
830--- Viens, \ismael. Il ne vaut mieux pas traîner, comme tu l'as dit.\\ 830--- Viens, \ismael. Il ne vaut mieux pas traîner, comme tu l'as dit.\\
831Ils rassemblèrent leurs affaires, puis ils montèrent sur les chevaux des deux hommes. Il grimaça de douleur en se mettant en selle, mais il était tellement soulagé d'être enfin sorti d'affaire qu'il le supporta facilement les mouvements du cheval, pour le moment au pas.\\ 831Ils rassemblèrent leurs affaires, puis ils montèrent sur les chevaux des deux hommes. Il grimaça de douleur en se mettant en selle, mais il était tellement soulagé d'être enfin sorti d'affaire qu'il le supporta facilement les mouvements du cheval, pour le moment au pas.\\
832--- Où allons nous d'ailleurs~? \\ 832--- Où allons nous d'ailleurs ? \\
833--- Nous logeons dans une ferme aux alentours du château du duc \seigneurismael.\\ 833--- Nous logeons dans une ferme aux alentours du château du duc \seigneurismael.\\
834--- Nous~?\\ 834--- Nous ?\\
835--- Bon. Je crois que je vais tout t'expliquer depuis le début... 835--- Bon. Je crois que je vais tout t'expliquer depuis le début...
836 836
837 837
diff --git a/arc_13_retourI.tex b/arc_13_retourI.tex
index c15002c..bc78549 100644
--- a/arc_13_retourI.tex
+++ b/arc_13_retourI.tex
@@ -7,15 +7,15 @@
7L'air concentré et la sueur coulant de son front, \chloe remuait le contenu du grand chaudron à l'aide d'un long bâton de bois. Il faisait déjà chaud dehors, et avec ce qui se dégageait de l'âtre et du chaudron, il y avait de quoi transpirer. D'ailleurs, son contenu bouillait depuis un petit moment et une odeur caractéristique s'en dégageait. 7L'air concentré et la sueur coulant de son front, \chloe remuait le contenu du grand chaudron à l'aide d'un long bâton de bois. Il faisait déjà chaud dehors, et avec ce qui se dégageait de l'âtre et du chaudron, il y avait de quoi transpirer. D'ailleurs, son contenu bouillait depuis un petit moment et une odeur caractéristique s'en dégageait.
8 8
9C'est à cet instant que \remi entra dans la pièce. Devant la scène, il s'arrêta, incrédule.\\ 9C'est à cet instant que \remi entra dans la pièce. Devant la scène, il s'arrêta, incrédule.\\
10--- Qu'est-ce que c'est que ça~?\\ 10--- Qu'est-ce que c'est que ça ?\\
11Elle éclata de rire devant son air ahuri.\\ 11Elle éclata de rire devant son air ahuri.\\
12--- Une lessive.\\ 12--- Une lessive.\\
13Elle lui montra, du bout de son bâton, ses vêtements qui trempaient dans le chaudron.\\ 13Elle lui montra, du bout de son bâton, ses vêtements qui trempaient dans le chaudron.\\
14--- La vieille \nomvieille m'a laissé l'utiliser, et m'a prêté quelques vêtements à elle en attendant.\\ 14--- La vieille \nomvieille m'a laissé l'utiliser, et m'a prêté quelques vêtements à elle en attendant.\\
15Il hocha la tête. \chloe portait un simple jupon bleu foncé sur une chemise gris clair, et ses cheveux étaient retenus dans un foulard, afin de ne pas les avoir dans les yeux.\\ 15Il hocha la tête. \chloe portait un simple jupon bleu foncé sur une chemise gris clair, et ses cheveux étaient retenus dans un foulard, afin de ne pas les avoir dans les yeux.\\
16--- J'étais venue te demander... sais-tu où es \jerome~?\\ 16--- J'étais venue te demander... sais-tu où es \jerome ?\\
17--- Il est parti en ville, observer ce qui se passe au château du duc... Vérifier que les elfes vont bien. J'imagine que le sosie et son acolyte vont continuer de faire \og comme si \fg j'étais encore entre leurs mains ---un frisson la parcourut, malgré la chaleur---, mais au cas où...\\ 17--- Il est parti en ville, observer ce qui se passe au château du duc... Vérifier que les elfes vont bien. J'imagine que le sosie et son acolyte vont continuer de faire \og comme si \fg j'étais encore entre leurs mains ---un frisson la parcourut, malgré la chaleur---, mais au cas où...\\
18--- Ah oui. Il fait bien. Bref. Je dois finir d'abreuver les animaux, et après je suis libre. Tu me rejoins~?\\ 18--- Ah oui. Il fait bien. Bref. Je dois finir d'abreuver les animaux, et après je suis libre. Tu me rejoins ?\\
19--- D'accord. 19--- D'accord.
20 20
21\remi sortit, et \chloe continua à remuer doucement sa lessive. Non pas que ses vêtements soient si sales, elle avait connu pire. Mais elle ressentait un besoin urgent de faire disparaître l'odeur que ses vêtements avaient accumulée pendant sa captivité. Cela l'aidait à mettre de côté cet épisode particulièrement traumatisant. 21\remi sortit, et \chloe continua à remuer doucement sa lessive. Non pas que ses vêtements soient si sales, elle avait connu pire. Mais elle ressentait un besoin urgent de faire disparaître l'odeur que ses vêtements avaient accumulée pendant sa captivité. Cela l'aidait à mettre de côté cet épisode particulièrement traumatisant.
@@ -31,35 +31,35 @@ Parfois, il lui arrivait de se demander si elle pouvait rester là pour de bon.
31On était en fin d'après-midi, et \chris, posé à l'ombre juste devant l'ouverture de \og leur \fg grange, recousait avec application sa tunique déchirée. Sa blessure n'était plus qu'un mauvais souvenir. \chloe était vraiment très efficace, même sans son bâton de mage. Elle n'avait cependant pas de sort puissant pour recoudre les vêtements, mais il y avait plus grave. 31On était en fin d'après-midi, et \chris, posé à l'ombre juste devant l'ouverture de \og leur \fg grange, recousait avec application sa tunique déchirée. Sa blessure n'était plus qu'un mauvais souvenir. \chloe était vraiment très efficace, même sans son bâton de mage. Elle n'avait cependant pas de sort puissant pour recoudre les vêtements, mais il y avait plus grave.
32 32
33Il avait presque terminé quand des pas traversant la cour lui firent lever les yeux. \remi et \chloe s'approchaient.\\ 33Il avait presque terminé quand des pas traversant la cour lui firent lever les yeux. \remi et \chloe s'approchaient.\\
34--- Tiens~? Je te cherchais tout à l'heure \remi. Tu étais passé où~?\\ 34--- Tiens ? Je te cherchais tout à l'heure \remi. Tu étais passé où ?\\
35--- Ah oui, c'est vrai, tu avais parlé d'entraînement de combat. Je suis disponible maintenant si tu veux, répondit-il en esquivant sa deuxième question.\\ 35--- Ah oui, c'est vrai, tu avais parlé d'entraînement de combat. Je suis disponible maintenant si tu veux, répondit-il en esquivant sa deuxième question.\\
36\chris se leva et mit son ouvrage de côté, puis prit des bâtons posés contre le mur, qu'il avait taillés pour l'occasion, de différentes tailles. Il en lança un à \remi, et s'apprêta à en lancer un à \chloe.\\ 36\chris se leva et mit son ouvrage de côté, puis prit des bâtons posés contre le mur, qu'il avait taillés pour l'occasion, de différentes tailles. Il en lança un à \remi, et s'apprêta à en lancer un à \chloe.\\
37--- Tu veux t'entraîner aussi~?\\ 37--- Tu veux t'entraîner aussi ?\\
38Seulement à moitié surprise qu'on lui propose, elle hocha la tête et prit le bâton. 38Seulement à moitié surprise qu'on lui propose, elle hocha la tête et prit le bâton.
39 39
40Il n'eut pas besoin de longtemps pour constater que \remi maîtrisait plutôt bien l'épée. Son style n'était pas des plus académiques, mais il était efficace. Il montra à \chloe quelques techniques de combat au bâton, et même si elle était nettement moins expérimentée, elle progressait plutôt bien. 40Il n'eut pas besoin de longtemps pour constater que \remi maîtrisait plutôt bien l'épée. Son style n'était pas des plus académiques, mais il était efficace. Il montra à \chloe quelques techniques de combat au bâton, et même si elle était nettement moins expérimentée, elle progressait plutôt bien.
41 41
42\noindent --- Pas mal, mais tu peux donner plus de force à tes coups, \chloe, expliqua \chris.\\ 42\noindent --- Pas mal, mais tu peux donner plus de force à tes coups, \chloe, expliqua \chris.\\
43--- Je n'ai pas tes muscles~!\\ 43--- Je n'ai pas tes muscles !\\
44--- Même sans mes muscles. Tu as beaucoup plus de force que tu ne le crois. Le coup doit venir de tout ton corps, pas de tes bras.\\ 44--- Même sans mes muscles. Tu as beaucoup plus de force que tu ne le crois. Le coup doit venir de tout ton corps, pas de tes bras.\\
45Elle envoya deux nouveau coup.\\ 45Elle envoya deux nouveau coup.\\
46--- Beaucoup mieux~!\\ 46--- Beaucoup mieux !\\
47--- Je ferais bien une pause, par contre, répondit-elle en s'essuyant le front. 47--- Je ferais bien une pause, par contre, répondit-elle en s'essuyant le front.
48 48
49\remi les attendait assis à l'ombre à quelques mètres de là. Ils s'exerçaient à tour de rôle depuis un petit moment.\\ 49\remi les attendait assis à l'ombre à quelques mètres de là. Ils s'exerçaient à tour de rôle depuis un petit moment.\\
50--- Au fait, quel est le programme de demain~? demanda-t-il en leur tendant une bouteille d'eau bien fraîche.\\ 50--- Au fait, quel est le programme de demain ? demanda-t-il en leur tendant une bouteille d'eau bien fraîche.\\
51--- Je n'ai pas encore eu de nouvelles de \seve. Dans le doute, je pense qu'il serait bon d'envoyer quelques-uns d'entre nous dans sa direction.\\ 51--- Je n'ai pas encore eu de nouvelles de \seve. Dans le doute, je pense qu'il serait bon d'envoyer quelques-uns d'entre nous dans sa direction.\\
52--- Elle devait te tenir au courant régulièrement~? Tu as peur qu'il lui soit arrivé quelque chose~? demanda \remi.\\ 52--- Elle devait te tenir au courant régulièrement ? Tu as peur qu'il lui soit arrivé quelque chose ? demanda \remi.\\
53Il haussa les épaules.\\ 53Il haussa les épaules.\\
54--- Je ne sais pas à quel point l'enchantement des rêves lui coûte, mais j'imagine qu'elle s'économise.\\ 54--- Je ne sais pas à quel point l'enchantement des rêves lui coûte, mais j'imagine qu'elle s'économise.\\
55Il n'osa pas admettre qu'il s'inquiétait un peu quand même. Certes, \seve avait de la ressource, et ses enchantements divins étaient particulièrement puissants ---ce qui l'intriguait d'ailleurs---, mais si elle croisait la route des sbires de \mageb cherchant \ismael...\\ 55Il n'osa pas admettre qu'il s'inquiétait un peu quand même. Certes, \seve avait de la ressource, et ses enchantements divins étaient particulièrement puissants ---ce qui l'intriguait d'ailleurs---, mais si elle croisait la route des sbires de \mageb cherchant \ismael...\\
56--- Qui devrait y aller d'après toi~? demanda \chloe.\\ 56--- Qui devrait y aller d'après toi ? demanda \chloe.\\
57--- Certains d'entre nous doivent rester ici, il ne vaut mieux pas tous y aller. J'avais pensé à toi, \remi.\\ 57--- Certains d'entre nous doivent rester ici, il ne vaut mieux pas tous y aller. J'avais pensé à toi, \remi.\\
58Il vit le visage de \chloe se fermer. C'est vrai qu'ils ne s'étaient pas beaucoup quittés depuis ce matin...\\ 58Il vit le visage de \chloe se fermer. C'est vrai qu'ils ne s'étaient pas beaucoup quittés depuis ce matin...\\
59--- ... Et \chloe qui t'accompagne, compléta-t-il.\\ 59--- ... Et \chloe qui t'accompagne, compléta-t-il.\\
60Leurs deux visages s'éclairèrent un instant. Puis marquèrent un peu d'inquiétude.\\ 60Leurs deux visages s'éclairèrent un instant. Puis marquèrent un peu d'inquiétude.\\
61--- N'est-ce pas risqué~? demanda-t-elle. \og Ils\fg connaissent nos visages, non~?\\ 61--- N'est-ce pas risqué ? demanda-t-elle. \og Ils\fg connaissent nos visages, non ?\\
62--- La direction de \villagechute est un peu à l'opposé du bois des Sorcières. Et la destination est plus éloignée. N'oubliez pas qu'ils vous cherchent toujours... vous préférez qu'ils tombent sur vous par hasard en vous croisant au marché~? En plus, ils ne s'attendent pas à vous trouver là-bas, alors que vous, si. Vous aurez un avantage sur ce plan-là.\\ 62--- La direction de \villagechute est un peu à l'opposé du bois des Sorcières. Et la destination est plus éloignée. N'oubliez pas qu'ils vous cherchent toujours... vous préférez qu'ils tombent sur vous par hasard en vous croisant au marché ? En plus, ils ne s'attendent pas à vous trouver là-bas, alors que vous, si. Vous aurez un avantage sur ce plan-là.\\
63Ils hochèrent la tête. Il devait lui-même admettre que son raisonnement était assez poussé, mais il avait bien réfléchi, et c'était probablement une des meilleures combinaisons possibles, avec \jerome et lui, visages probablement inconnus de leurs ennemis, au plus près du château du duc.\\ 63Ils hochèrent la tête. Il devait lui-même admettre que son raisonnement était assez poussé, mais il avait bien réfléchi, et c'était probablement une des meilleures combinaisons possibles, avec \jerome et lui, visages probablement inconnus de leurs ennemis, au plus près du château du duc.\\
64--- Et de plus, insista \chris, \ismael est blessé. Je ne sais pas à quel point, mais j'imagine assez pour que ta présence lui soit d'un grand secours.\\ 64--- Et de plus, insista \chris, \ismael est blessé. Je ne sais pas à quel point, mais j'imagine assez pour que ta présence lui soit d'un grand secours.\\
65--- Je ne suis pas forcément en état de le soigner d'un claquement de doigt. Sans compter la discrétion nécessaire.\\ 65--- Je ne suis pas forcément en état de le soigner d'un claquement de doigt. Sans compter la discrétion nécessaire.\\
@@ -105,10 +105,10 @@ sur autre chose.
105Elle soupira. Elle pouvait voir du coin de l'\oe{}il ces deux hommes qu'elle haïssait. \mageninja, debout 105Elle soupira. Elle pouvait voir du coin de l'\oe{}il ces deux hommes qu'elle haïssait. \mageninja, debout
106derrière lui en retrait, avait la posture du bon serviteur, et semblait l'informer de quelque chose. Le 106derrière lui en retrait, avait la posture du bon serviteur, et semblait l'informer de quelque chose. Le
107sosie, calmement assis, semblait écouter d'une oreille distraite ce qui semblait être une banalité, tout 107sosie, calmement assis, semblait écouter d'une oreille distraite ce qui semblait être une banalité, tout
108en observant le tournoi. S'agissait-il de banalités en réalité~? Probablement pas, mais elle était bien 108en observant le tournoi. S'agissait-il de banalités en réalité ? Probablement pas, mais elle était bien
109incapable d'entendre quoique ce soit à cette distance, et il y avait peu de chances que même en étant à 109incapable d'entendre quoique ce soit à cette distance, et il y avait peu de chances que même en étant à
110côté elle puisse comprendre ce qu'ils se disaient. 110côté elle puisse comprendre ce qu'ils se disaient.
111Parlaient-ils d'elles~? De leurs prisonniers~? D'autre chose~? 111Parlaient-ils d'elles ? De leurs prisonniers ? D'autre chose ?
112 112
113Un reflet de lumière l'aveugla quelques instants. Elle tourna la tête vers le côté, où s'amassait 113Un reflet de lumière l'aveugla quelques instants. Elle tourna la tête vers le côté, où s'amassait
114la foule des petites gens. Était-ce un hasard ou... 114la foule des petites gens. Était-ce un hasard ou...
@@ -118,21 +118,21 @@ dans la foule, et mis quelques instants à trouver l'auteur de ces signaux. Mêm
118elle reconnut immédiatement \jerome, un tout petit miroir à la main. Même à cette distance, voir son visage lui donna envie de sauter de joie. 118elle reconnut immédiatement \jerome, un tout petit miroir à la main. Même à cette distance, voir son visage lui donna envie de sauter de joie.
119Il lui adressa un regard, un sourire, et il leva son pouce, puis disparut dans la foule quelques instants plus tard. 119Il lui adressa un regard, un sourire, et il leva son pouce, puis disparut dans la foule quelques instants plus tard.
120 120
121Elle regrettait de n'avoir pas auparavant mis au point avec lui un code par gestes. Que voulait dire ce signe~? Bonne nouvelle~? Courage~? Juste signaler sa présence~? Dans quel but~? Elle se tourna vers \aure, qui était absorbée par l'épreuve. 121Elle regrettait de n'avoir pas auparavant mis au point avec lui un code par gestes. Que voulait dire ce signe ? Bonne nouvelle ? Courage ? Juste signaler sa présence ? Dans quel but ? Elle se tourna vers \aure, qui était absorbée par l'épreuve.
122Elle n'avait visiblement rien remarqué.\\ 122Elle n'avait visiblement rien remarqué.\\
123--- Ça va, \denise~? demanda-t-elle. Tu as l'air agitée.\\ 123--- Ça va, \denise ? demanda-t-elle. Tu as l'air agitée.\\
124--- \jerome m'a fait signe depuis la foule, répondit-elle.\\ 124--- \jerome m'a fait signe depuis la foule, répondit-elle.\\
125Elle tourna la tête et plissa les yeux.\\ 125Elle tourna la tête et plissa les yeux.\\
126--- Tu es sûre~?\\ 126--- Tu es sûre ?\\
127--- Oui. Mais il est reparti. Il m'a juste fait un signe et un sourire...\\ 127--- Oui. Mais il est reparti. Il m'a juste fait un signe et un sourire...\\
128--- Il voulait juste te voir peut-être~? proposa-t-elle en souriant.\\ 128--- Il voulait juste te voir peut-être ? proposa-t-elle en souriant.\\
129\denise rosit légèrement.\\ 129\denise rosit légèrement.\\
130--- Peut-être... ou peut-être essayait-il de me faire passer un message important~?\\ 130--- Peut-être... ou peut-être essayait-il de me faire passer un message important ?\\
131--- Si c'était le cas, il a d'autres moyens, non~?\\ 131--- Si c'était le cas, il a d'autres moyens, non ?\\
132--- C'est vrai. J'espérais... je n'en peux plus de cette situation, soupira-t-elle.\\ 132--- C'est vrai. J'espérais... je n'en peux plus de cette situation, soupira-t-elle.\\
133--- Si tu veux mon avis, on aura plus d'information en observant et en discutant avec les deux autres, là, ajouta \aure 133--- Si tu veux mon avis, on aura plus d'information en observant et en discutant avec les deux autres, là, ajouta \aure
134en désignant le sosie et son complice. \\ 134en désignant le sosie et son complice. \\
135--- Tu sais lire dans leurs pensées~?\\ 135--- Tu sais lire dans leurs pensées ?\\
136Elle secoua la tête.\\ 136Elle secoua la tête.\\
137--- Non, mais s'il se passe quelque chose de sérieux, je suis prête à parier que leur attitude va trahir quelque chose... 137--- Non, mais s'il se passe quelque chose de sérieux, je suis prête à parier que leur attitude va trahir quelque chose...
138 138
@@ -140,7 +140,7 @@ Elle secoua la tête.\\
140 140
141\jerome s'éloignait à grands-pas de la place où la foule s'amassait. Il n'avait pas pu résister à l'envie de faire 141\jerome s'éloignait à grands-pas de la place où la foule s'amassait. Il n'avait pas pu résister à l'envie de faire
142un signe à \denise, mais il savait bien que c'était une très mauvaise idée de lui parler vraiment. 142un signe à \denise, mais il savait bien que c'était une très mauvaise idée de lui parler vraiment.
143Il avait pensé à plusieurs moyens de lui faire parvenir un message, mais au fond, à quoi bon~? Si elles apprenaient que \chloe 143Il avait pensé à plusieurs moyens de lui faire parvenir un message, mais au fond, à quoi bon ? Si elles apprenaient que \chloe
144était libre, elles risquaient de laisser échapper des 144était libre, elles risquaient de laisser échapper des
145informations à leurs ennemis. Ou ceux-ci pouvaient alors s'en prendre à elles, maintenant qu'ils n'avaient plus leur principal 145informations à leurs ennemis. Ou ceux-ci pouvaient alors s'en prendre à elles, maintenant qu'ils n'avaient plus leur principal
146otage... il valait donc mieux qu'elles l'ignorent pour le moment. Jusqu'à quand... 146otage... il valait donc mieux qu'elles l'ignorent pour le moment. Jusqu'à quand...
@@ -153,31 +153,31 @@ Pour éviter de rencontrer trop de gens et surtout leurs éventuelles questions
153 153
154Pourtant, monter à cheval devenait, à mesure que la journée avançait, une véritable torture.\\ 154Pourtant, monter à cheval devenait, à mesure que la journée avançait, une véritable torture.\\
155--- Le soir tombe. On va s'arrêter dans ce petit village et peut-être prendre une chambre d'auberge, s'il y en a une de disponible, proposa \seve.\\ 155--- Le soir tombe. On va s'arrêter dans ce petit village et peut-être prendre une chambre d'auberge, s'il y en a une de disponible, proposa \seve.\\
156--- Tu n'avais pas dit qu'on allait plutôt essayer de bivouaquer cette nuit encore~? Ce serait plus discret...\\ 156--- Tu n'avais pas dit qu'on allait plutôt essayer de bivouaquer cette nuit encore ? Ce serait plus discret...\\
157Elle secoua la tête.\\ 157Elle secoua la tête.\\
158--- Vu ton état, je pense qu'il vaut mieux essayer d'avoir un vrai lit, non~? Et puis on en profitera pour se restaurer un minimum. En plus ce patelin, je ne m'y suis pas arrêtée à l'aller, donc personne ne m'y a croisée. C'est l'idéal.\\ 158--- Vu ton état, je pense qu'il vaut mieux essayer d'avoir un vrai lit, non ? Et puis on en profitera pour se restaurer un minimum. En plus ce patelin, je ne m'y suis pas arrêtée à l'aller, donc personne ne m'y a croisée. C'est l'idéal.\\
159Il soupira de soulagement. Il était un peu gêné d'être à l'origine de ce traitement spécial, mais la promesse d'un lit effaçait tout cela. 159Il soupira de soulagement. Il était un peu gêné d'être à l'origine de ce traitement spécial, mais la promesse d'un lit effaçait tout cela.
160 160
161\recit{\seve} 161\recit{\seve}
162 162
163\noindent --- Je suis désolée, il n'y a plus de chambre. Vous n'avez pas de chance, on vient de prendre la dernière~! expliqua la tenancière de l'auberge.\\ 163\noindent --- Je suis désolée, il n'y a plus de chambre. Vous n'avez pas de chance, on vient de prendre la dernière ! expliqua la tenancière de l'auberge.\\
164Elle soupira. \ismael, qui attendait dehors avec les chevaux, allait être très déçu. Il avait l'air de vraiment souffrir, et elle soupçonnait que le carreau d'arbalète qu'il avait reçu dans l'omoplate n'était rien à côté du reste. Une nuit sur un sol dur de plus...\\ 164Elle soupira. \ismael, qui attendait dehors avec les chevaux, allait être très déçu. Il avait l'air de vraiment souffrir, et elle soupçonnait que le carreau d'arbalète qu'il avait reçu dans l'omoplate n'était rien à côté du reste. Une nuit sur un sol dur de plus...\\
165--- Pouvons-nous au moins nous restaurer ici~?\\ 165--- Pouvons-nous au moins nous restaurer ici ?\\
166L'aubergiste hocha la tête.\\ 166L'aubergiste hocha la tête.\\
167--- Oui bien sûr, il reste des places à table. Installez-vous là-bas. Je vous sers quoi~?\\ 167--- Oui bien sûr, il reste des places à table. Installez-vous là-bas. Je vous sers quoi ?\\
168--- On va commencer par un bon remontant, pour moi et mon compagnon, puis un bon repas chaud~! Et du fourrage pour les chevaux, si c'est possible. 168--- On va commencer par un bon remontant, pour moi et mon compagnon, puis un bon repas chaud ! Et du fourrage pour les chevaux, si c'est possible.
169 169
170Elle sortit faire signe à son ami, puis ils s'assirent à une petite table dans un coin. Malgré la mauvaise nouvelle, un peu de couleur sembla revenir sur les joues d'\ismael quand il commença à manger son plat, une délicieuse soupe de légumes et de poisson.\\ 170Elle sortit faire signe à son ami, puis ils s'assirent à une petite table dans un coin. Malgré la mauvaise nouvelle, un peu de couleur sembla revenir sur les joues d'\ismael quand il commença à manger son plat, une délicieuse soupe de légumes et de poisson.\\
171--- Ce n'est pas de chance, l'auberge pleine, commença \seve tout en commandant encore une boisson.\\ 171--- Ce n'est pas de chance, l'auberge pleine, commença \seve tout en commandant encore une boisson.\\
172--- Avec tout ce qui se passe au château du duc \seigneurtournoi, ce n'est pas étonnant~! Au début on avait beaucoup d'archers venus participer, puis des marchands, et un peu de tout...\\ 172--- Avec tout ce qui se passe au château du duc \seigneurtournoi, ce n'est pas étonnant ! Au début on avait beaucoup d'archers venus participer, puis des marchands, et un peu de tout...\\
173La tenancière baissa un peu la voix en déposant une bouteille et en prenant la monnaie, arrondie à quelques pièces de plus. Des infos valaient bien un petit bonus, et puis bon, ce n'était même pas sa bourse, alors...\\ 173La tenancière baissa un peu la voix en déposant une bouteille et en prenant la monnaie, arrondie à quelques pièces de plus. Des infos valaient bien un petit bonus, et puis bon, ce n'était même pas sa bourse, alors...\\
174--- Aussi des gens un peu bizarres, je vous dis~! Il y a une semaine environ, c'était deux mercenaires. Ou soldats. Pas clair. Ils parlaient d'un assassin et d'un prix si on les aidait à les retrouver... ça a fait jaser vous imaginez bien~!\\ 174--- Aussi des gens un peu bizarres, je vous dis ! Il y a une semaine environ, c'était deux mercenaires. Ou soldats. Pas clair. Ils parlaient d'un assassin et d'un prix si on les aidait à les retrouver... ça a fait jaser vous imaginez bien !\\
175\seve s'efforça de garder un air impassible. Les deux hommes morts hier étaient donc passés par là~! Pourvu que personne ne remarque qu'ils montaient les mêmes chevaux... généralement les gens prêtaient peu attention à ces détails, mais...\\ 175\seve s'efforça de garder un air impassible. Les deux hommes morts hier étaient donc passés par là ! Pourvu que personne ne remarque qu'ils montaient les mêmes chevaux... généralement les gens prêtaient peu attention à ces détails, mais...\\
176--- ... Et puis les villageois se sont mis à regarder tous les étrangers d'un air suspect, du coup.\\ 176--- ... Et puis les villageois se sont mis à regarder tous les étrangers d'un air suspect, du coup.\\
177--- Ah. Et il y a eu des problèmes suite à ça~? Tiens remettez-moi encore un verre. Et à mon compagnon aussi, il est fatigué.\\ 177--- Ah. Et il y a eu des problèmes suite à ça ? Tiens remettez-moi encore un verre. Et à mon compagnon aussi, il est fatigué.\\
178Elle ne savait pas trop à quel point \ismael était résistant à l'alcool, mais au pire ça lui ferait peut-être ne plus penser à ses blessures. Et elle-même tenait très bien la boisson.\\ 178Elle ne savait pas trop à quel point \ismael était résistant à l'alcool, mais au pire ça lui ferait peut-être ne plus penser à ses blessures. Et elle-même tenait très bien la boisson.\\
179--- Bah par exemple, deux voyageurs un peu comme vous sont arrivés en fin d'après-midi, fatigués, normal. Le gros \machin les a regardés de travers. Il y avait de quoi, le p'tit gars avait l'air un peu bizarre, c'est vrai, il était armé, c'est vrai, mais bon plein de voyageurs le sont en ce moment. Il voyageait avec sa femme, alors je trouvais pas ça super crédible cette histoire d'assassin. Enfin bon. \machin a failli lui en coller une, et ça aurait pu mal tourner. Mais c'est justement son épouse qui est intervenue et elle les a calmés. Remarquez, c'est presque dommage pour vous, ajouta la tenancière en souriant, ce sont ces deux-là qui ont pris la dernière chambre~!\\ 179--- Bah par exemple, deux voyageurs un peu comme vous sont arrivés en fin d'après-midi, fatigués, normal. Le gros \machin les a regardés de travers. Il y avait de quoi, le p'tit gars avait l'air un peu bizarre, c'est vrai, il était armé, c'est vrai, mais bon plein de voyageurs le sont en ce moment. Il voyageait avec sa femme, alors je trouvais pas ça super crédible cette histoire d'assassin. Enfin bon. \machin a failli lui en coller une, et ça aurait pu mal tourner. Mais c'est justement son épouse qui est intervenue et elle les a calmés. Remarquez, c'est presque dommage pour vous, ajouta la tenancière en souriant, ce sont ces deux-là qui ont pris la dernière chambre !\\
180--- Drôle d'histoire en effet. Ils sont toujours là alors~?\\ 180--- Drôle d'histoire en effet. Ils sont toujours là alors ?\\
181--- Le gros \machin est en train de cuver son vin dans un coin, au calme, répondit-elle en point du pouce un paysan au gros ventre et aux larges épaules. Et les deux autres, ils étaient en train de finir de manger... ah tiens elle n'est plus là. Son mari finit sa bière.\\ 181--- Le gros \machin est en train de cuver son vin dans un coin, au calme, répondit-elle en point du pouce un paysan au gros ventre et aux larges épaules. Et les deux autres, ils étaient en train de finir de manger... ah tiens elle n'est plus là. Son mari finit sa bière.\\
182Et elle pointa du doigt la table au centre, où un homme, seul, sirotait un verre, l'air épuisé. \seve sursauta en reconnaissant son visage. Elle se tourna vers \ismael qui hocha la tête.\\ 182Et elle pointa du doigt la table au centre, où un homme, seul, sirotait un verre, l'air épuisé. \seve sursauta en reconnaissant son visage. Elle se tourna vers \ismael qui hocha la tête.\\
183--- Donc si j'étais vous, continua l'aubergiste en déposant un nouveau verre, restez un peu sur vos gardes, si certains vous trouvent, ou à votre compagnon ---elle pointa du menton \ismael qui tentait de garder un air neutre---, un air d'assassin... il y en a qui feraient tout pour la promesse hasardeuse de quelques pièces.\\ 183--- Donc si j'étais vous, continua l'aubergiste en déposant un nouveau verre, restez un peu sur vos gardes, si certains vous trouvent, ou à votre compagnon ---elle pointa du menton \ismael qui tentait de garder un air neutre---, un air d'assassin... il y en a qui feraient tout pour la promesse hasardeuse de quelques pièces.\\
@@ -189,48 +189,48 @@ Sitôt la dame éloignée, elle et le paladin échangèrent un regard, puis \sev
189 189
190La journée avait été longue. Ils étaient partis le matin très tôt, et avaient chevauché toute la journée. Au début, c'était plutôt agréable, \chloe qui savait à peine tenir en selle faisait des progrès rapides, et ils profitaient simplement d'être tous les deux. L'après-midi avançant, ils avaient commencé à prêter l'oreille aux diverses rumeurs qui pouvaient courir, concernant le village de \villagechute, notamment. 190La journée avait été longue. Ils étaient partis le matin très tôt, et avaient chevauché toute la journée. Au début, c'était plutôt agréable, \chloe qui savait à peine tenir en selle faisait des progrès rapides, et ils profitaient simplement d'être tous les deux. L'après-midi avançant, ils avaient commencé à prêter l'oreille aux diverses rumeurs qui pouvaient courir, concernant le village de \villagechute, notamment.
191 191
192Il y avait cette histoire qui les avait intrigués, à propos de soldats du duc qui cherchaient un \og dangereux assassin \fg contre une forte récompense... cet homme recherché avait de bonnes chances d'être \ismael. Leurs ennemis avaient-ils réussi à convaincre le duc ou ses soldats~? À moins que ces hommes ne se fassent passer pour des soldats~? 192Il y avait cette histoire qui les avait intrigués, à propos de soldats du duc qui cherchaient un \og dangereux assassin \fg contre une forte récompense... cet homme recherché avait de bonnes chances d'être \ismael. Leurs ennemis avaient-ils réussi à convaincre le duc ou ses soldats ? À moins que ces hommes ne se fassent passer pour des soldats ?
193 193
194L'homme qui les renseignait à ce sujet avait commencé à le regarder avec une certaine méfiance, commençant même à l'accuser d'être lui-même le dangereux assassin. La situation aurait plus mal tourné si \chloe, qui était restée d'abord en retrait, n'était pas intervenue en expliquant patiemment que son \og mari \fg était simplement un peu inquiet par cet \og assassin \fg et qu'il craignait pour leurs vies, comme tout le monde après tout. Elle avait alors offert de payer son repas à cette brute et il s'était calmé. 194L'homme qui les renseignait à ce sujet avait commencé à le regarder avec une certaine méfiance, commençant même à l'accuser d'être lui-même le dangereux assassin. La situation aurait plus mal tourné si \chloe, qui était restée d'abord en retrait, n'était pas intervenue en expliquant patiemment que son \og mari \fg était simplement un peu inquiet par cet \og assassin \fg et qu'il craignait pour leurs vies, comme tout le monde après tout. Elle avait alors offert de payer son repas à cette brute et il s'était calmé.
195 195
196En tous cas la situation s'était tassée, et il finissait tranquillement sa boisson. \chloe, pas du tout habituée à monter à cheval toute la journée, était partie se reposer. Il allait la rejoindre quand quelqu'un s'assit juste à côté de lui.\\ 196En tous cas la situation s'était tassée, et il finissait tranquillement sa boisson. \chloe, pas du tout habituée à monter à cheval toute la journée, était partie se reposer. Il allait la rejoindre quand quelqu'un s'assit juste à côté de lui.\\
197--- Bonsoir, \remi. Je t'offre un dernier verre~?\\ 197--- Bonsoir, \remi. Je t'offre un dernier verre ?\\
198Il ouvrit des yeux ronds.\\ 198Il ouvrit des yeux ronds.\\
199--- \seve~?\\ 199--- \seve ?\\
200Elle hocha la tête.\\ 200Elle hocha la tête.\\
201--- Que fais-tu ici~? lui demanda-t-elle.\\ 201--- Que fais-tu ici ? lui demanda-t-elle.\\
202--- Je suis venu avec \chloe te prêter main-forte pour récupérer \ismael, repondit-il en souriant.\\ 202--- Je suis venu avec \chloe te prêter main-forte pour récupérer \ismael, repondit-il en souriant.\\
203Son visage s'éclaira et elle ouvrit les yeux ronds de surprise.\\ 203Son visage s'éclaira et elle ouvrit les yeux ronds de surprise.\\
204--- \chloe est avec toi~? Donc...\\ 204--- \chloe est avec toi ? Donc...\\
205--- Donc oui tout va bien. Ça n'a pas été sans peine, c'est une longue histoire. Et toi, tu en es où~?\\ 205--- Donc oui tout va bien. Ça n'a pas été sans peine, c'est une longue histoire. Et toi, tu en es où ?\\
206Elle pointa du doigt la table d'où elle venait.\\ 206Elle pointa du doigt la table d'où elle venait.\\
207--- Nous étions sur le retour, avec \ismael. Tu viens à notre table~? 207--- Nous étions sur le retour, avec \ismael. Tu viens à notre table ?
208 208
209\recit{\ismael} 209\recit{\ismael}
210 210
211\ismael fut si soulagé d'apprendre que \chloe était tirée d'affaire qu'il en oublia temporairement ses blessures. Enfin des bonnes nouvelles~! Et puis la suite de la route lui paraissait soudainement plus sûre aux côtés de ses deux compagnons.\\ 211\ismael fut si soulagé d'apprendre que \chloe était tirée d'affaire qu'il en oublia temporairement ses blessures. Enfin des bonnes nouvelles ! Et puis la suite de la route lui paraissait soudainement plus sûre aux côtés de ses deux compagnons.\\
212--- Et puis surtout, elle va pouvoir soigner tes blessures, non~? précisa \seve.\\ 212--- Et puis surtout, elle va pouvoir soigner tes blessures, non ? précisa \seve.\\
213--- Ça sera peut-être un peu plus compliqué. Elle...\\ 213--- Ça sera peut-être un peu plus compliqué. Elle...\\
214\remi fit une pause, et regarda autour de lui, puis reprit à voix basse.\\ 214\remi fit une pause, et regarda autour de lui, puis reprit à voix basse.\\
215--- Elle n'a plus son bâton. Donc elle est moins efficace, je crois. Mais elle peut quand même t'aider. Allons la voir, dit-il en se levant.\\ 215--- Elle n'a plus son bâton. Donc elle est moins efficace, je crois. Mais elle peut quand même t'aider. Allons la voir, dit-il en se levant.\\
216--- À ce propos, ajouta \seve, nous n'avons pas de chambre pour dormir ce soir. Et \ismael n'a quasiment pas dormi la dernière nuit en bivouac avec ses blessures.\\ 216--- À ce propos, ajouta \seve, nous n'avons pas de chambre pour dormir ce soir. Et \ismael n'a quasiment pas dormi la dernière nuit en bivouac avec ses blessures.\\
217--- On va trouver une solution, répondit \remi. Au pire on vous laisse la chambre, au mieux on peut peut-être tous loger dedans~? Elle est petite mais bon... Je vais voir avec l'aubergiste. On se retrouve là-bas. 217--- On va trouver une solution, répondit \remi. Au pire on vous laisse la chambre, au mieux on peut peut-être tous loger dedans ? Elle est petite mais bon... Je vais voir avec l'aubergiste. On se retrouve là-bas.
218 218
219Il se leva à son tour pour aller vers le couloir où se trouvaient les chambres, et la douleur l'envahit de nouveau. Il avait toujours aussi mal à la jambe, entre autres blessures. Il prit le bras de \seve et essaya de marcher à peu près normalement. Certes, il était un peu gêné de devoir prendre le lit de \remi ou de \chloe, mais l'idée d'un autre matelas que le sol dur valait bien cela. 219Il se leva à son tour pour aller vers le couloir où se trouvaient les chambres, et la douleur l'envahit de nouveau. Il avait toujours aussi mal à la jambe, entre autres blessures. Il prit le bras de \seve et essaya de marcher à peu près normalement. Certes, il était un peu gêné de devoir prendre le lit de \remi ou de \chloe, mais l'idée d'un autre matelas que le sol dur valait bien cela.
220 220
221\recit{\chloe} 221\recit{\chloe}
222 222
223Allongée sur un lit pour une personne dans la petite chambre de l'auberge, \chloe avait déjà ôté sa robe et ne portait plus que sa longue chemise qui lui servait de sous-vêtement et de chemise de nuit. Après cette journée à cheval, ses fesses, ses cuisses et le bas de son dos lui faisaient mal, et elle sentait que la journée suivante serait rude. Elle ne pensait pas que tenir en selle serait si fatigant, n'était-ce pas le contraire de ce qu'on cherchait quand on voyageait à cheval~? Enfin avec un peu de chance, d'ici quelque temps elle serait plus à l'aise... 223Allongée sur un lit pour une personne dans la petite chambre de l'auberge, \chloe avait déjà ôté sa robe et ne portait plus que sa longue chemise qui lui servait de sous-vêtement et de chemise de nuit. Après cette journée à cheval, ses fesses, ses cuisses et le bas de son dos lui faisaient mal, et elle sentait que la journée suivante serait rude. Elle ne pensait pas que tenir en selle serait si fatigant, n'était-ce pas le contraire de ce qu'on cherchait quand on voyageait à cheval ? Enfin avec un peu de chance, d'ici quelque temps elle serait plus à l'aise...
224 224
225\noindent --- Je peux entrer~? Je ne suis pas seul...\\ 225\noindent --- Je peux entrer ? Je ne suis pas seul...\\
226C'était la voix de \remi. Intriguée, elle se leva et entrouvrit la porte. Elle ouvrit des yeux ronds en reconnaissant les deux visiteurs. 226C'était la voix de \remi. Intriguée, elle se leva et entrouvrit la porte. Elle ouvrit des yeux ronds en reconnaissant les deux visiteurs.
227 227
228Ils entrèrent, et \remi posa un lot de couvertures sur le lit.\\ 228Ils entrèrent, et \remi posa un lot de couvertures sur le lit.\\
229--- On va partager la chambre ce soir. L'aubergiste m'a donné deux-trois couvertures en plus, on fera comme on pourra.\\ 229--- On va partager la chambre ce soir. L'aubergiste m'a donné deux-trois couvertures en plus, on fera comme on pourra.\\
230Elle l'écouta à peine et se précipita vers le paladin, qui avançait en grimaçant mais semblait lui aussi soulagé de la voir.\\ 230Elle l'écouta à peine et se précipita vers le paladin, qui avançait en grimaçant mais semblait lui aussi soulagé de la voir.\\
231--- \ismael~! Tu es vivant... mais dans quel état~! Qu'est-ce qui s'est passé~?\\ 231--- \ismael ! Tu es vivant... mais dans quel état ! Qu'est-ce qui s'est passé ?\\
232--- Je pourrais te poser la même question, \chloe, répondit-il en souriant malgré de nombreuses coupures au visage.\\ 232--- Je pourrais te poser la même question, \chloe, répondit-il en souriant malgré de nombreuses coupures au visage.\\
233--- Bon, on va commencer par verrouiller la porte et discuter en privé, hein~? proposa \seve, tout en fermant la porte et en baissant la voix. 233--- Bon, on va commencer par verrouiller la porte et discuter en privé, hein ? proposa \seve, tout en fermant la porte et en baissant la voix.
234 234
235Ils écoutèrent en premier le récit de \seve et d'\ismael, sa rencontre avec la famille de \villagechute, les hommes qui le cherchaient, et l'embuscade que la jeune femme leur avait tendue pour sauver l'otage. Puis \chloe raconta ---avec encore quelques tremblements dans la voix--- sa captivité, la rencontre avec \denise et la pierre. \remi compléta le récit du \og trajet \fg de la pierre jusqu'à lui, la découverte du repaire où elle était prisonnière, et la manière un peu particulière dont ils l'avaient sortie d'affaire. 235Ils écoutèrent en premier le récit de \seve et d'\ismael, sa rencontre avec la famille de \villagechute, les hommes qui le cherchaient, et l'embuscade que la jeune femme leur avait tendue pour sauver l'otage. Puis \chloe raconta ---avec encore quelques tremblements dans la voix--- sa captivité, la rencontre avec \denise et la pierre. \remi compléta le récit du \og trajet \fg de la pierre jusqu'à lui, la découverte du repaire où elle était prisonnière, et la manière un peu particulière dont ils l'avaient sortie d'affaire.
236 236
@@ -245,7 +245,7 @@ Elle se mordit les lèvres.\\
245\ismael secoua la tête.\\ 245\ismael secoua la tête.\\
246--- Non, il faut rentrer au plus vite, coupa-t-il. Si j'ai bien saisi, nos ennemis savent que \chloe s'est enfuie de chez eux. Ils ont même vu certains de nos visages, au moins le tien, \remi. En deux jours, ils ont eu le temps de mettre tout le monde au courant, y compris mon sosie et son \og valet \fg. Ça veut dire que ces deux-là n'ont plus d'otage et le savent.\\ 246--- Non, il faut rentrer au plus vite, coupa-t-il. Si j'ai bien saisi, nos ennemis savent que \chloe s'est enfuie de chez eux. Ils ont même vu certains de nos visages, au moins le tien, \remi. En deux jours, ils ont eu le temps de mettre tout le monde au courant, y compris mon sosie et son \og valet \fg. Ça veut dire que ces deux-là n'ont plus d'otage et le savent.\\
247--- Et ?\\ 247--- Et ?\\
248--- Et alors ils pourraient être tentés d'en prendre d'autres... et \denise et \aure sont toujours au château à les croiser tous les jours~!\\ 248--- Et alors ils pourraient être tentés d'en prendre d'autres... et \denise et \aure sont toujours au château à les croiser tous les jours !\\
249--- Ils vont probablement continuer à leur faire croire que \chloe est encore entre leurs mains non ? ajouta \seve. Après tout, ça ne change pas grand-chose puisqu'elles ne la voient toujours pas...\\ 249--- Ils vont probablement continuer à leur faire croire que \chloe est encore entre leurs mains non ? ajouta \seve. Après tout, ça ne change pas grand-chose puisqu'elles ne la voient toujours pas...\\
250--- C'est vrai, mais il ne vaut mieux pas traîner quand même. Je ne sais pas à quel point ils sont au courant pour moi, continua \ismael, mais au bout d'un moment ils vont se rendre compte que leurs deux hommes, là, ne sont pas revenus. Ils feront quoi ?\\ 250--- C'est vrai, mais il ne vaut mieux pas traîner quand même. Je ne sais pas à quel point ils sont au courant pour moi, continua \ismael, mais au bout d'un moment ils vont se rendre compte que leurs deux hommes, là, ne sont pas revenus. Ils feront quoi ?\\
251--- À mon avis, répondit \remi, ils vont en envoyer d'autres pour \og voir \fg ce qui se passe. Vont-ils trouver, ça je ne sais pas.\\ 251--- À mon avis, répondit \remi, ils vont en envoyer d'autres pour \og voir \fg ce qui se passe. Vont-ils trouver, ça je ne sais pas.\\
@@ -260,8 +260,8 @@ Ils marquèrent une pause.\\
260--- Oui, mais la remise des prix a lieu après-demain, précisa \remi. Si on ne traîne pas, et qu'on n'a pas d'ennui en chemin, on peut être de retour à la ferme demain soir, et donc être en ville au bon moment. 260--- Oui, mais la remise des prix a lieu après-demain, précisa \remi. Si on ne traîne pas, et qu'on n'a pas d'ennui en chemin, on peut être de retour à la ferme demain soir, et donc être en ville au bon moment.
261 261
262\chloe hocha la tête et se leva.\\ 262\chloe hocha la tête et se leva.\\
263--- Alors il ne faut pas traîner à te soigner. Mets-toi ici sur ce lit, demanda-t-elle à \ismael, et les autres, fermez tout, faites en sorte qu'aucune lumière ne sorte de cette pièce~!\\ 263--- Alors il ne faut pas traîner à te soigner. Mets-toi ici sur ce lit, demanda-t-elle à \ismael, et les autres, fermez tout, faites en sorte qu'aucune lumière ne sorte de cette pièce !\\
264--- On doit vous laisser~? demanda \remi.\\ 264--- On doit vous laisser ? demanda \remi.\\
265Elle secoua la tête.\\ 265Elle secoua la tête.\\
266--- Vous pouvez rester, c'est même probablement mieux, mais ne me déconcentrez pas. 266--- Vous pouvez rester, c'est même probablement mieux, mais ne me déconcentrez pas.
267 267
@@ -288,15 +288,15 @@ Il se retrouva ainsi seul dans la petite pièce, entouré de gens concentrés su
288 288
289\recit{\ismael} 289\recit{\ismael}
290 290
291\noindent --- Ça va, \ismael~?\\ 291\noindent --- Ça va, \ismael ?\\
292C'était la voix de \chloe. Il prit une profonde inspiration et ouvrit les yeux. La pièce était entièrement plongée dans l'obscurité. Il se sentait étrangement bien et épuisé en même temps.\\ 292C'était la voix de \chloe. Il prit une profonde inspiration et ouvrit les yeux. La pièce était entièrement plongée dans l'obscurité. Il se sentait étrangement bien et épuisé en même temps.\\
293--- Attendez, je vais mettre un peu de lumière.\\ 293--- Attendez, je vais mettre un peu de lumière.\\
294La voix de \remi fut suivie par quelques pas, grincements et le bruit d'une allumette craquée. Puis la lueur jaunâtre d'une chandelle envahit la petite chambre.\\ 294La voix de \remi fut suivie par quelques pas, grincements et le bruit d'une allumette craquée. Puis la lueur jaunâtre d'une chandelle envahit la petite chambre.\\
295--- Je... je peux respirer sans douleur~!\\ 295--- Je... je peux respirer sans douleur !\\
296\chloe sourit, soulagée.\\ 296\chloe sourit, soulagée.\\
297--- Je me suis focalisée sur tes côtes cassées, et quelques lésions internes par-là. Je me suis dit que c'était le plus douloureux.\\ 297--- Je me suis focalisée sur tes côtes cassées, et quelques lésions internes par-là. Je me suis dit que c'était le plus douloureux.\\
298--- Merci, ça fait tellement de bien~! Et puis ça me permettra de monter à cheval sans trop souffrir.\\ 298--- Merci, ça fait tellement de bien ! Et puis ça me permettra de monter à cheval sans trop souffrir.\\
299--- C'était l'idée. Désolée je n'ai pas pu faire plus pour ce soir, je suis déjà épuisée, et puis des os cassés depuis plusieurs jours, c'est dur à réparer~!\\ 299--- C'était l'idée. Désolée je n'ai pas pu faire plus pour ce soir, je suis déjà épuisée, et puis des os cassés depuis plusieurs jours, c'est dur à réparer !\\
300--- Je ne vais pas m'en plaindre. C'est tellement mieux.\\ 300--- Je ne vais pas m'en plaindre. C'est tellement mieux.\\
301--- Tant mieux. Fais attention, ton genou et ton épaule sont toujours dans le même état qu'avant. Je ferai quelque chose dessus demain. 301--- Tant mieux. Fais attention, ton genou et ton épaule sont toujours dans le même état qu'avant. Je ferai quelque chose dessus demain.
302 302
@@ -308,7 +308,7 @@ Il tombait de sommeil lui aussi. Comme si son corps lui permettait enfin d'être
308 308
309\aure finissait d'ajuster sa coiffure. Elle laissait ses cheveux lâchés, comme souvent, avec des petites tresses près de son visage pour empêcher les mèches rebelles de venir dans ses yeux, et également fixer son diadème. Juste assez pour montrer ses longs cheveux bouclés, mais suffisamment attachés pour ne pas être gênée. 309\aure finissait d'ajuster sa coiffure. Elle laissait ses cheveux lâchés, comme souvent, avec des petites tresses près de son visage pour empêcher les mèches rebelles de venir dans ses yeux, et également fixer son diadème. Juste assez pour montrer ses longs cheveux bouclés, mais suffisamment attachés pour ne pas être gênée.
310 310
311Après un dernier regard dans son petit miroir, elle se leva et ajusta les plis de sa tunique. Elle l'avait fait nettoyer et réparer les tout petits accrocs de son aventure, et elle avait l'air impeccable à présent. Il fallait bien cela pour la cérémonie de clôture du tournoi. Elle fixa son bracelet d'archère, et récupéra son équipement~: carquois, flèches et dague.\\ 311Après un dernier regard dans son petit miroir, elle se leva et ajusta les plis de sa tunique. Elle l'avait fait nettoyer et réparer les tout petits accrocs de son aventure, et elle avait l'air impeccable à présent. Il fallait bien cela pour la cérémonie de clôture du tournoi. Elle fixa son bracelet d'archère, et récupéra son équipement : carquois, flèches et dague.\\
312--- \denise, tu es prête ?\\ 312--- \denise, tu es prête ?\\
313--- Hein ? Oui, depuis un moment.\\ 313--- Hein ? Oui, depuis un moment.\\
314La jeune elfe était assise sur une chaise derrière elle, le regard dans le vague.\\ 314La jeune elfe était assise sur une chaise derrière elle, le regard dans le vague.\\
diff --git a/arc_3RC.tex b/arc_3RC.tex
index 24b7d7c..2baaeab 100644
--- a/arc_3RC.tex
+++ b/arc_3RC.tex
@@ -6,45 +6,45 @@
6La première partie du trajet s'était passée sans aucun problème, elle avait même fait quelques rencontres intéressantes, qui avaient rendu les journées moins longues. 6La première partie du trajet s'était passée sans aucun problème, elle avait même fait quelques rencontres intéressantes, qui avaient rendu les journées moins longues.
7 7
8Elle soupira. On était en milieu d'après-midi, et il fallait bien qu'elle fasse quelque chose. Elle poussa la porte de la seule auberge du village, et alla parler à la patronne, une jeune femme à peine plus âgée qu'elle, au visage accueillant.\\ 8Elle soupira. On était en milieu d'après-midi, et il fallait bien qu'elle fasse quelque chose. Elle poussa la porte de la seule auberge du village, et alla parler à la patronne, une jeune femme à peine plus âgée qu'elle, au visage accueillant.\\
9--- Un repas et une chambre pour la nuit~? Bien sûr. Ce sera prêt ce soir. Mais que fait donc une dame de votre rang seule dans ce modeste village~?\\ 9--- Un repas et une chambre pour la nuit ? Bien sûr. Ce sera prêt ce soir. Mais que fait donc une dame de votre rang seule dans ce modeste village ?\\
10--- À vrai dire... j'ai subi un léger contretemps. D'ailleurs, peut-être pouvez-vous me renseigner. Je cherche un moyen de traverser la forêt pour me rendre en la seigneurie de \seigneurchloe.\\ 10--- À vrai dire... j'ai subi un léger contretemps. D'ailleurs, peut-être pouvez-vous me renseigner. Je cherche un moyen de traverser la forêt pour me rendre en la seigneurie de \seigneurchloe.\\
11--- Si vous savez monter, vous pouvez louer des chevaux et engager des hommes pour vous protéger. Je peux vous indiquer quelques contacts.\\ 11--- Si vous savez monter, vous pouvez louer des chevaux et engager des hommes pour vous protéger. Je peux vous indiquer quelques contacts.\\
12\chloe réfléchit quelques instants. Elle n'aimait pas voyager avec beaucoup d'argent sur elle, et n'était pas sûre de pouvoir se payer un cheval et une escorte armée de plusieurs hommes. La jeune femme sembla saisir son embarras.\\ 12\chloe réfléchit quelques instants. Elle n'aimait pas voyager avec beaucoup d'argent sur elle, et n'était pas sûre de pouvoir se payer un cheval et une escorte armée de plusieurs hommes. La jeune femme sembla saisir son embarras.\\
13--- En fait, si vous n'avez pas peur de marcher et que vous n'êtes pas pressée, vous pouvez vous passer du cheval. Par contre, une bonne escorte est vraiment nécessaire. Il y a beaucoup de bandits dans ces bois. Je peux vous recommander...\\ 13--- En fait, si vous n'avez pas peur de marcher et que vous n'êtes pas pressée, vous pouvez vous passer du cheval. Par contre, une bonne escorte est vraiment nécessaire. Il y a beaucoup de bandits dans ces bois. Je peux vous recommander...\\
14La jeune femme sembla réfléchir quelques instants.\\ 14La jeune femme sembla réfléchir quelques instants.\\
15--- Mince, maintenant que j'y pense, la plupart des hommes disponibles et compétents sont déjà partis escorter d'autres convois à travers la forêt. Ils rentreront dans quelques jours.\\ 15--- Mince, maintenant que j'y pense, la plupart des hommes disponibles et compétents sont déjà partis escorter d'autres convois à travers la forêt. Ils rentreront dans quelques jours.\\
16À sa mine déçue, elle ajouta~:\\ 16À sa mine déçue, elle ajouta :\\
17--- Il y a bien \remi, qui habite la petite cabane en bordure du village. Il est parti plus tôt que les autres, et le connaissant, il sera très rapidement de retour, peut-être même l'est-il déjà. Mais ne partez pas seule avec lui, il est un peu...\\ 17--- Il y a bien \remi, qui habite la petite cabane en bordure du village. Il est parti plus tôt que les autres, et le connaissant, il sera très rapidement de retour, peut-être même l'est-il déjà. Mais ne partez pas seule avec lui, il est un peu...\\
18--- Un peu... quoi~?\\ 18--- Un peu... quoi ?\\
19La tenancière haussa les épaules.\\ 19La tenancière haussa les épaules.\\
20--- Oh ne vous inquiétez pas, il n'est pas méchant, et il ne vous arrivera rien de vraiment grave avec lui. C'est même probablement le meilleur guide de la région. Seulement, il est un peu brusque, un peu sauvage, et euh, très peu délicat... Pas du tout convenable à une jeune fille de votre rang. Enfin, si je puis me permettre.\\ 20--- Oh ne vous inquiétez pas, il n'est pas méchant, et il ne vous arrivera rien de vraiment grave avec lui. C'est même probablement le meilleur guide de la région. Seulement, il est un peu brusque, un peu sauvage, et euh, très peu délicat... Pas du tout convenable à une jeune fille de votre rang. Enfin, si je puis me permettre.\\
21--- Merci pour vos conseils, je vais réfléchir. 21--- Merci pour vos conseils, je vais réfléchir.
22 22
23Aller ou ne pas aller voir ce fameux guide~? Elle hésitait. Attendre quelques jours n'était pas mortel. Elle pouvait peut-être même faire parvenir une missive à ses parents pour les prévenir de son retard. D'un autre côté, le «~jeune fille de votre rang~» lui restait un peu en travers de la gorge. Elle avait l'habitude, à l'université de magie, d'être traitée comme les autres, et n'aimait pas, lorsqu'elle rentrait chez elle, redevenir une jeune femme posée et douce, à l'attitude noble qui sied à son rang. Rien que pour cela, l'idée de partir dans la forêt avec un sauvage était tentante. Qu'avait-elle à perdre à aller voir~? Il n'était peut-être pas rentré de toutes façons. 23Aller ou ne pas aller voir ce fameux guide ? Elle hésitait. Attendre quelques jours n'était pas mortel. Elle pouvait peut-être même faire parvenir une missive à ses parents pour les prévenir de son retard. D'un autre côté, le «~jeune fille de votre rang~» lui restait un peu en travers de la gorge. Elle avait l'habitude, à l'université de magie, d'être traitée comme les autres, et n'aimait pas, lorsqu'elle rentrait chez elle, redevenir une jeune femme posée et douce, à l'attitude noble qui sied à son rang. Rien que pour cela, l'idée de partir dans la forêt avec un sauvage était tentante. Qu'avait-elle à perdre à aller voir ? Il n'était peut-être pas rentré de toutes façons.
24 24
25Lorsqu'elle arriva près de la petite cabane, elle eut quand même un instant d'hésitation. Cet endroit ressemblait plus à un abri précaire qu'à une maison. Une partie d'elle-même sembla presque soulagée de ne voir aucune lumière à l'intérieur. Elle s'approcha néanmoins de la porte, et s'apprêta à y frapper. 25Lorsqu'elle arriva près de la petite cabane, elle eut quand même un instant d'hésitation. Cet endroit ressemblait plus à un abri précaire qu'à une maison. Une partie d'elle-même sembla presque soulagée de ne voir aucune lumière à l'intérieur. Elle s'approcha néanmoins de la porte, et s'apprêta à y frapper.
26 26
27\noindent--- Vous cherchez quelqu'un~?\\ 27\noindent--- Vous cherchez quelqu'un ?\\
28Surprise, elle se retourna vivement. Elle n'avait pas entendu l'homme approcher dans son dos.\\ 28Surprise, elle se retourna vivement. Elle n'avait pas entendu l'homme approcher dans son dos.\\
29--- Je cherche un guide du nom de \remi. S'agit-il de vous~?\\ 29--- Je cherche un guide du nom de \remi. S'agit-il de vous ?\\
30--- C'est moi.\\ 30--- C'est moi.\\
31L'homme était très différent de ceux qu'elle avait déjà fréquentés. En fait il était très différent de tous ceux qu'elle avait pu voir, qu'il s'agisse de nobles, de serviteurs, de collègues magiciens ou de paysans. Son air fin et élancé rappelait celui des elfes, mais sa barbe et ses oreilles le démentait. Il était vêtu d'une tunique en lin gris et usée, d'un pantalon de toile épaisse brune, et à son côté pendait une épée.\\ 31L'homme était très différent de ceux qu'elle avait déjà fréquentés. En fait il était très différent de tous ceux qu'elle avait pu voir, qu'il s'agisse de nobles, de serviteurs, de collègues magiciens ou de paysans. Son air fin et élancé rappelait celui des elfes, mais sa barbe et ses oreilles le démentait. Il était vêtu d'une tunique en lin gris et usée, d'un pantalon de toile épaisse brune, et à son côté pendait une épée.\\
32--- Je cherche à me rendre dans la seigneurie de \seigneurchloe.\\ 32--- Je cherche à me rendre dans la seigneurie de \seigneurchloe.\\
33--- Vous êtes seule~? Vous avez une monture~?\\ 33--- Vous êtes seule ? Vous avez une monture ?\\
34--- Je suis seule et à pied.\\ 34--- Je suis seule et à pied.\\
35Le guide marqua un temps d'arrêt, hésitant. Il semblait la jauger du regard. Peut-être ne la croyait-il pas capable de le suivre~?\\ 35Le guide marqua un temps d'arrêt, hésitant. Il semblait la jauger du regard. Peut-être ne la croyait-il pas capable de le suivre ?\\
36--- Alors~?\\ 36--- Alors ?\\
37--- Vous voulez traverser à pied~? Cela va durer six à sept jours.\\ 37--- Vous voulez traverser à pied ? Cela va durer six à sept jours.\\
38--- Ça ne m'effraie pas.\\ 38--- Ça ne m'effraie pas.\\
39--- Vu la saison, il faudra marcher hors des sentiers battus, pour éviter les attaques. Donc il n'y aura pas d'auberge ou de refuge sur le chemin, on devra dormir à la belle étoile. Le couvert sera spartiate aussi.\\ 39--- Vu la saison, il faudra marcher hors des sentiers battus, pour éviter les attaques. Donc il n'y aura pas d'auberge ou de refuge sur le chemin, on devra dormir à la belle étoile. Le couvert sera spartiate aussi.\\
40Il essayait de la faire renoncer, c'est sûr. Mais le trajet ne l'effrayait pas. La vie à la dure ne lui faisait pas peur, cela lui rappellerait sa première année d'université, avec les paillasses inconfortables pour dormir et le chauffage intermittent en plein hiver.\\ 40Il essayait de la faire renoncer, c'est sûr. Mais le trajet ne l'effrayait pas. La vie à la dure ne lui faisait pas peur, cela lui rappellerait sa première année d'université, avec les paillasses inconfortables pour dormir et le chauffage intermittent en plein hiver.\\
41--- D'accord.\\ 41--- D'accord.\\
42Il hocha alors légèrement la tête, et fit un pas vers elle. Puis soudain, il attrapa un pan de sa robe et le souleva. Elle poussa un cri de colère et de surprise en même temps, tout en se dégageant et en reculant d'un pas. Comment osait-il~? \\ 42Il hocha alors légèrement la tête, et fit un pas vers elle. Puis soudain, il attrapa un pan de sa robe et le souleva. Elle poussa un cri de colère et de surprise en même temps, tout en se dégageant et en reculant d'un pas. Comment osait-il ? \\
43--- Les chaussures. Vous ne pouvez pas courir les chemins avec ça. Trouvez-vous des bottes.\\ 43--- Les chaussures. Vous ne pouvez pas courir les chemins avec ça. Trouvez-vous des bottes.\\
44Furieuse, elle retint difficilement une gifle. L'homme en face était plus grand, plus fort qu'elle, et armé qui plus est. Et puis elle ne comptait pas renoncer maintenant. Ne serait-ce que pour ne pas perdre la face.\\ 44Furieuse, elle retint difficilement une gifle. L'homme en face était plus grand, plus fort qu'elle, et armé qui plus est. Et puis elle ne comptait pas renoncer maintenant. Ne serait-ce que pour ne pas perdre la face.\\
45--- J'aurai les chaussures qu'il faut demain. D'autres... détails~?\\ 45--- J'aurai les chaussures qu'il faut demain. D'autres... détails ?\\
46Elle avait peut-être un peu trop insisté sur le mot «~détails~», mais c'était sorti tout seul, d'agacement. Il ne releva pas, et se contenta de hausser les épaules.\\ 46Elle avait peut-être un peu trop insisté sur le mot «~détails~», mais c'était sorti tout seul, d'agacement. Il ne releva pas, et se contenta de hausser les épaules.\\
47--- Rendez-vous demain matin, dès les premières lueurs de l'aube. Je m'occuperai des vivres. Le trajet coûtera cinq pièces d'or. Marché conc\-lu, mademoiselle...~?\\ 47--- Rendez-vous demain matin, dès les premières lueurs de l'aube. Je m'occuperai des vivres. Le trajet coûtera cinq pièces d'or. Marché conc\-lu, mademoiselle... ?\\
48Il lui tendit la main. Elle frappa dans la sienne.\\ 48Il lui tendit la main. Elle frappa dans la sienne.\\
49--- Marché conclu. Appelez-moi \chloe. 49--- Marché conclu. Appelez-moi \chloe.
50 50
@@ -56,7 +56,7 @@ Elle avait le teint pâle et délicat, une robe violette travaillée, aux bordur
56 56
57Et puis elle était venue seule, et rien que ça, c'était étrange. 57Et puis elle était venue seule, et rien que ça, c'était étrange.
58 58
59Et il y avait ce nom, tout simple. Était-ce vraiment le sien~? D'habitude, les nobles aimaient à étaler des noms à rallonge, comme si ce seul nom faisait leur valeur. Était-elle vraiment sans prétention, ou avait-elle quelque chose de louche à cacher~? 59Et il y avait ce nom, tout simple. Était-ce vraiment le sien ? D'habitude, les nobles aimaient à étaler des noms à rallonge, comme si ce seul nom faisait leur valeur. Était-elle vraiment sans prétention, ou avait-elle quelque chose de louche à cacher ?
60 60
61À l'aube, elle était là, prête. Habillée comme la veille, aux bottines près, avec un manteau brun, et munie d'un sac en cuir en bandoulière, en apparence bien rempli. Lui-même avait revêtu une armure et des brassards de cuir, et avait également pris une besace chargée et une cape, gris foncé. 61À l'aube, elle était là, prête. Habillée comme la veille, aux bottines près, avec un manteau brun, et munie d'un sac en cuir en bandoulière, en apparence bien rempli. Lui-même avait revêtu une armure et des brassards de cuir, et avait également pris une besace chargée et une cape, gris foncé.
62 62
@@ -66,15 +66,15 @@ Il hocha la tête, lui tendit une gourde et une couverture, qu'elle mit dans son
66 66
67\chloe regrettait un peu d'avoir accepté de le suivre. \remi avait un rythme de marche très soutenu qu'il était difficile de suivre. De plus, elle se prenait chaque branche, fougère, buisson, racine, comme si la forêt entière avait décidé de l'empêcher d'avancer. Lui était tellement à l'aise qu'il semblait que ces mêmes obstacles s'effaçaient devant lui. Sur une racine particulièrement vicieuse, elle s'étala de tout son long dans des branchages. \remi, qui marchait devant sans la regarder, s'arrêta pourtant instantanément, et se retourna. Pourvu qu'il évite une remarque sarcastique, c'était bien assez humiliant comme ça. Sans dire un mot, il lui tendit simplement la main, et la releva. Elle n'avait pas osé croiser son regard. 67\chloe regrettait un peu d'avoir accepté de le suivre. \remi avait un rythme de marche très soutenu qu'il était difficile de suivre. De plus, elle se prenait chaque branche, fougère, buisson, racine, comme si la forêt entière avait décidé de l'empêcher d'avancer. Lui était tellement à l'aise qu'il semblait que ces mêmes obstacles s'effaçaient devant lui. Sur une racine particulièrement vicieuse, elle s'étala de tout son long dans des branchages. \remi, qui marchait devant sans la regarder, s'arrêta pourtant instantanément, et se retourna. Pourvu qu'il évite une remarque sarcastique, c'était bien assez humiliant comme ça. Sans dire un mot, il lui tendit simplement la main, et la releva. Elle n'avait pas osé croiser son regard.
68 68
69Quelques heures plus tard, alors que ses pieds commençaient à la faire sérieusement souffrir, et que son souffle se faisait de plus en plus court, il décréta une pause. Elle se sentit à la fois soulagée et gênée. Faisait-il la pause exprès pour elle~? Certes, il était midi, mais peut-être qu'il ne s'arrêtait pas toujours, et mangeait en chemin.\\ 69Quelques heures plus tard, alors que ses pieds commençaient à la faire sérieusement souffrir, et que son souffle se faisait de plus en plus court, il décréta une pause. Elle se sentit à la fois soulagée et gênée. Faisait-il la pause exprès pour elle ? Certes, il était midi, mais peut-être qu'il ne s'arrêtait pas toujours, et mangeait en chemin.\\
70--- Comment vont vos pieds~?\\ 70--- Comment vont vos pieds ?\\
71--- Ça va. Pourquoi~?\\ 71--- Ça va. Pourquoi ?\\
72--- Parce que vous boitez, depuis trois heures. Ampoules~?\\ 72--- Parce que vous boitez, depuis trois heures. Ampoules ?\\
73Elle avait essayé de ne pas le montrer, pourtant. Et puis elle n'avait pourtant rien dit, de quoi il se plaignait~? Elle garda le regard fixé sur le liseré de la manche de sa robe, évitant son regard. \\ 73Elle avait essayé de ne pas le montrer, pourtant. Et puis elle n'avait pourtant rien dit, de quoi il se plaignait ? Elle garda le regard fixé sur le liseré de la manche de sa robe, évitant son regard. \\
74--- Oui peut-être. Mais je peux continuer, hein.\\ 74--- Oui peut-être. Mais je peux continuer, hein.\\
75Elle ôta ses bottes et ses chaussettes et retint un gémissement. C'était encore pire que ce à quoi elle s'attendait.\\ 75Elle ôta ses bottes et ses chaussettes et retint un gémissement. C'était encore pire que ce à quoi elle s'attendait.\\
76--- Allez tremper vos pieds dans le ruisseau juste là, pendant que je sors de quoi manger.\\ 76--- Allez tremper vos pieds dans le ruisseau juste là, pendant que je sors de quoi manger.\\
77Le ton s'était adouci. Venait-elle de passer une sorte de test~? Ou avait-il pitié, finalement~? Elle releva les yeux et son regard croisa le sien le temps d'une seconde. Il lui souriait. 77Le ton s'était adouci. Venait-elle de passer une sorte de test ? Ou avait-il pitié, finalement ? Elle releva les yeux et son regard croisa le sien le temps d'une seconde. Il lui souriait.
78 78
79\recit{\remi} 79\recit{\remi}
80 80
@@ -88,28 +88,28 @@ Elle fronça les sourcils. Il reprit plus doucement.\\
88--- Vous avez bien mérité un peu de repos. Tous les voyageurs à qui je fais traverser cette forêt ne suivent pas mon rythme comme vous sans se plaindre, croyez-moi.\\ 88--- Vous avez bien mérité un peu de repos. Tous les voyageurs à qui je fais traverser cette forêt ne suivent pas mon rythme comme vous sans se plaindre, croyez-moi.\\
89Elle sembla hésiter, puis s'assit dos à un arbre, et posa son sac, laissant échapper un léger soupir de soulagement. 89Elle sembla hésiter, puis s'assit dos à un arbre, et posa son sac, laissant échapper un léger soupir de soulagement.
90 90
91Il revint une dizaine de minutes plus tard. En plus du bois, il avait trouvé quelques baies. La nuit était quasiment tombée, mais cela ne lui avait jamais posé problème. \chloe était toujours assise, adossée au même arbre, penchée en avant, immobile. Endormie~? Elle avait vraiment l'air épuisée, c'est vrai... Elle avait ôté ses bottes, et ses mains étaient posées sur ses pieds, laissaient entrevoir une peau intacte. Il fronça les sourcils. Il se souvenait d'avoir vu ses pieds presque en sang à midi. Peut-être que ses doigts cachaient les blessures, après tout, ses chaussettes posées à côté d'elle en portaient toujours les traces. 91Il revint une dizaine de minutes plus tard. En plus du bois, il avait trouvé quelques baies. La nuit était quasiment tombée, mais cela ne lui avait jamais posé problème. \chloe était toujours assise, adossée au même arbre, penchée en avant, immobile. Endormie ? Elle avait vraiment l'air épuisée, c'est vrai... Elle avait ôté ses bottes, et ses mains étaient posées sur ses pieds, laissaient entrevoir une peau intacte. Il fronça les sourcils. Il se souvenait d'avoir vu ses pieds presque en sang à midi. Peut-être que ses doigts cachaient les blessures, après tout, ses chaussettes posées à côté d'elle en portaient toujours les traces.
92 92
93\recit{\chloe} 93\recit{\chloe}
94 94
95\noindent--- Vous allez bien~?\\ 95\noindent--- Vous allez bien ?\\
96Elle sursauta et ouvrit les yeux. Il faisait noir autour d'elle. Elle cacha rapidement ses pieds sous sa robe, en se redressant.\\ 96Elle sursauta et ouvrit les yeux. Il faisait noir autour d'elle. Elle cacha rapidement ses pieds sous sa robe, en se redressant.\\
97--- Oui, oui. Je crois que je me suis assoupie, désolée...\\ 97--- Oui, oui. Je crois que je me suis assoupie, désolée...\\
98Ah, pourquoi ce moment d'endormissement~? En fait, elle savait très bien. Elle avait tellement mal aux pieds qu'elle avait profité de l'absence de son guide pour lancer un léger sort. Un qui n'avait pas besoin de son bâton pour être efficace. Un simple apaisement des blessures mineures. Elle eut honte, pourtant ce n'était pas sa première blessure, et d'habitude, elle savait tenir la douleur. Lorsqu'on s'entraîne à la magie, c'est même très courant. En plus, c'était un risque, il aurait pu la voir... Lancer un sort était rarement discret, elle le savait. 98Ah, pourquoi ce moment d'endormissement ? En fait, elle savait très bien. Elle avait tellement mal aux pieds qu'elle avait profité de l'absence de son guide pour lancer un léger sort. Un qui n'avait pas besoin de son bâton pour être efficace. Un simple apaisement des blessures mineures. Elle eut honte, pourtant ce n'était pas sa première blessure, et d'habitude, elle savait tenir la douleur. Lorsqu'on s'entraîne à la magie, c'est même très courant. En plus, c'était un risque, il aurait pu la voir... Lancer un sort était rarement discret, elle le savait.
99Et ce moment de sommeil... Oui, elle savait que la magie pouvait épuiser. Mais ce n'était pas un si petit sort qui aurait dû l'endormir, tout de même~! 99Et ce moment de sommeil... Oui, elle savait que la magie pouvait épuiser. Mais ce n'était pas un si petit sort qui aurait dû l'endormir, tout de même !
100 100
101Elle regarda son guide, qui venait de réussir à allumer un feu. Il ne semblait pas se douter de ce qui s'était passé. Ouf, elle n'était passée pas loin de la catastrophe. La chaleur et la lumière lui rendirent un peu de forces, et plus encore le repas qu'il lui tendit, composé essentiellement de pain, de fromage et de lard.\\ 101Elle regarda son guide, qui venait de réussir à allumer un feu. Il ne semblait pas se douter de ce qui s'était passé. Ouf, elle n'était passée pas loin de la catastrophe. La chaleur et la lumière lui rendirent un peu de forces, et plus encore le repas qu'il lui tendit, composé essentiellement de pain, de fromage et de lard.\\
102--- J'ai pu trouver quelques myrtilles pour le dessert. C'est toujours ça. Peut-être que demain, j'aurai le temps de chasser quelque chose, ça améliorera le repas.\\ 102--- J'ai pu trouver quelques myrtilles pour le dessert. C'est toujours ça. Peut-être que demain, j'aurai le temps de chasser quelque chose, ça améliorera le repas.\\
103Il semblait presque gentil avec elle, maintenant. Pitié ou sympathie~? Son sourire semblait plutôt franc.\\ 103Il semblait presque gentil avec elle, maintenant. Pitié ou sympathie ? Son sourire semblait plutôt franc.\\
104--- Enroulez-vous dans votre couverture, je vais baisser le feu pour la nuit.\\ 104--- Enroulez-vous dans votre couverture, je vais baisser le feu pour la nuit.\\
105--- Vous ne dormez pas~?\\ 105--- Vous ne dormez pas ?\\
106--- Ce coin de forêt est assez calme, et j'ai vérifié les alentours. Il n'y a pas de gros soucis, donc je dormirai aussi. Et ne vous en faites pas, ajouta-t-il en voyant son air inquiet, je dors souvent seul en forêt et je sais me réveiller si quelque chose d'anormal se passe. 106--- Ce coin de forêt est assez calme, et j'ai vérifié les alentours. Il n'y a pas de gros soucis, donc je dormirai aussi. Et ne vous en faites pas, ajouta-t-il en voyant son air inquiet, je dors souvent seul en forêt et je sais me réveiller si quelque chose d'anormal se passe.
107 107
108Elle sortit la couverture, s'enveloppa dedans, posa sa tête sur sa besace et avant d'avoir le temps de constater que le sol était bien trop dur, elle s'endormit profondément. 108Elle sortit la couverture, s'enveloppa dedans, posa sa tête sur sa besace et avant d'avoir le temps de constater que le sol était bien trop dur, elle s'endormit profondément.
109 109
110\recit{ \remi} 110\recit{ \remi}
111 111
112Pendant les quelques minutes où il s'occupait du feu, de façon à s'assurer qu'il ne dégénère pas, il observa la jeune femme. Elle était épuisée. Peut-être avait-il été un peu rude avec elle~? Finalement, elle suivait à peu près son rythme, sans se plaindre, et sa compagnie n'était pas désagréable. Ces cinq ou six jours de traversée ne s'annonçaient pas si mal. Il écarta aussitôt une idée idiote qui lui traversa l'esprit. Non, pas avec une noble. Surtout sa cliente. Ç'aurait été une paysanne, ou une servante, il se serait peut-être posé la question, mais avec une damoiselle de haut rang, c'était le meilleur moyen de s'attirer les pires ennuis... 112Pendant les quelques minutes où il s'occupait du feu, de façon à s'assurer qu'il ne dégénère pas, il observa la jeune femme. Elle était épuisée. Peut-être avait-il été un peu rude avec elle ? Finalement, elle suivait à peu près son rythme, sans se plaindre, et sa compagnie n'était pas désagréable. Ces cinq ou six jours de traversée ne s'annonçaient pas si mal. Il écarta aussitôt une idée idiote qui lui traversa l'esprit. Non, pas avec une noble. Surtout sa cliente. Ç'aurait été une paysanne, ou une servante, il se serait peut-être posé la question, mais avec une damoiselle de haut rang, c'était le meilleur moyen de s'attirer les pires ennuis...
113 113
114Il se leva en s'étirant, fit un tour rapide du campement de fortune, puis s'enroula dans sa propre couverture, de l'autre côté du feu, et s'endormit à son tour. 114Il se leva en s'étirant, fit un tour rapide du campement de fortune, puis s'enroula dans sa propre couverture, de l'autre côté du feu, et s'endormit à son tour.
115 115
@@ -122,26 +122,26 @@ Son sang se glaça soudain lorsqu'il entendit un cri. C'était sa voix. Si elle
122 122
123\recit{\chloe} 123\recit{\chloe}
124 124
125Elle recula lentement, de façon à garder toujours dans son champ de vision les deux hommes. Leurs vêtements étaient sales et un peu déchirés, ils étaient armés l'un d'un gourdin et l'autre d'une vieille épée. Ne pas paniquer. À l'université de magie, elle s'était entraînée à combattre physiquement, en utilisant son bâton de magicienne comme d'une arme lorsqu'elle ne voulait ou ne pouvait pas utiliser la magie. Elle n'avait trouvé à la place qu'une branche cassée, lourde et peu pratique à manier~; mais elle comptait bien ne pas se laisser faire. Au pire, elle pouvait essayer de gagner du temps. Pourvu que \remi arrive vite... mais était-il capable de maîtriser ces deux brutes~? 125Elle recula lentement, de façon à garder toujours dans son champ de vision les deux hommes. Leurs vêtements étaient sales et un peu déchirés, ils étaient armés l'un d'un gourdin et l'autre d'une vieille épée. Ne pas paniquer. À l'université de magie, elle s'était entraînée à combattre physiquement, en utilisant son bâton de magicienne comme d'une arme lorsqu'elle ne voulait ou ne pouvait pas utiliser la magie. Elle n'avait trouvé à la place qu'une branche cassée, lourde et peu pratique à manier~; mais elle comptait bien ne pas se laisser faire. Au pire, elle pouvait essayer de gagner du temps. Pourvu que \remi arrive vite... mais était-il capable de maîtriser ces deux brutes ?
126 126
127Elle était si concentrée qu'elle ne fit même pas attention à ce qu'ils lui dirent. L'un d'eux, celui à l'épée, s'avança. Elle pivota et plaça son arme si dérisoire dans sa direction. Ne pas le laisser s'approcher, coûte que coûte. Qu'avait-elle à perdre~? Ces deux brigands n'allaient pas se contentent du peu d'or qu'elle possédait de toutes façons... 127Elle était si concentrée qu'elle ne fit même pas attention à ce qu'ils lui dirent. L'un d'eux, celui à l'épée, s'avança. Elle pivota et plaça son arme si dérisoire dans sa direction. Ne pas le laisser s'approcher, coûte que coûte. Qu'avait-elle à perdre ? Ces deux brigands n'allaient pas se contentent du peu d'or qu'elle possédait de toutes façons...
128 128
129À l'instant où le bandit leva son épée pour dégager le bâton, l'homme au gourdin disparut soudainement de son champ de vision. Sentant la panique monter, elle dirigea d'un mouvement brusque la branche vers le visage de l'autre. Si elle touchait ses yeux avec les brindilles à son extrémité, elle pouvait gagner encore un peu de temps... Il esquiva le coup, puis dégagea la branche sur le côté du plat de sa lame, avant de s'avancer vers elle d'un pas. 129À l'instant où le bandit leva son épée pour dégager le bâton, l'homme au gourdin disparut soudainement de son champ de vision. Sentant la panique monter, elle dirigea d'un mouvement brusque la branche vers le visage de l'autre. Si elle touchait ses yeux avec les brindilles à son extrémité, elle pouvait gagner encore un peu de temps... Il esquiva le coup, puis dégagea la branche sur le côté du plat de sa lame, avant de s'avancer vers elle d'un pas.
130 130
131Alors qu'il allait l'atteindre, il s'effondra brusquement, à ses pieds. Elle n'eut pas le temps de comprendre ce qui se passait lorsqu'une main se posa sur son épaule. Cette fois, elle ne put retenir un cri de panique. Maintenant sa prise à deux mains sur son arme de fortune, ramenant les bras vers elle, elle donna un grand coup dans son dos, de toutes ses forces. Elle sentit un choc, entendit un bruit mat et un gémissement étouffé.\\ 131Alors qu'il allait l'atteindre, il s'effondra brusquement, à ses pieds. Elle n'eut pas le temps de comprendre ce qui se passait lorsqu'une main se posa sur son épaule. Cette fois, elle ne put retenir un cri de panique. Maintenant sa prise à deux mains sur son arme de fortune, ramenant les bras vers elle, elle donna un grand coup dans son dos, de toutes ses forces. Elle sentit un choc, entendit un bruit mat et un gémissement étouffé.\\
132--- Hé, c'est moi~!\\ 132--- Hé, c'est moi !\\
133Reconnaissant la voix, elle se retourna. \remi était là, sa main gauche posée sur ses côtes, son épée couverte de sang dans la main droite, et un couteau aussi sale glissé rapidement dans sa ceinture. Elle regarda alors autour d'elle. Les deux hommes gisaient à terre. Elle lâcha la branche, en tremblant. Il lui prit délicatement la main.\\ 133Reconnaissant la voix, elle se retourna. \remi était là, sa main gauche posée sur ses côtes, son épée couverte de sang dans la main droite, et un couteau aussi sale glissé rapidement dans sa ceinture. Elle regarda alors autour d'elle. Les deux hommes gisaient à terre. Elle lâcha la branche, en tremblant. Il lui prit délicatement la main.\\
134--- Viens, il ne faut pas traîner ici. D'autres pourraient venir. 134--- Viens, il ne faut pas traîner ici. D'autres pourraient venir.
135 135
136\remi ramassa leurs deux sacs, les passa en bandoulière, et l'emmena au pas de course. Elle le suivit sans réfléchir. 136\remi ramassa leurs deux sacs, les passa en bandoulière, et l'emmena au pas de course. Elle le suivit sans réfléchir.
137 137
138Combien de temps s'était passé lorsqu'elle reprit un peu ses esprits~? Elle l'ignorait. Mais la nuit achevait de tomber, et ses jambes commençaient à faiblir. Il n'avait pas lâché sa main.\\ 138Combien de temps s'était passé lorsqu'elle reprit un peu ses esprits ? Elle l'ignorait. Mais la nuit achevait de tomber, et ses jambes commençaient à faiblir. Il n'avait pas lâché sa main.\\
139--- Où va-t-on~?\\ 139--- Où va-t-on ?\\
140--- Je connais un endroit où on est sûrs de passer une nuit en sécurité. Nous y sommes presque.\\ 140--- Je connais un endroit où on est sûrs de passer une nuit en sécurité. Nous y sommes presque.\\
141Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent devant un amas rocheux.\\ 141Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent devant un amas rocheux.\\
142--- C'est un peu escarpé, mais pas trop difficile. Ne lâche pas ma main, et n'hésite pas à t'accrocher de l'autre à la roche ou à la végétation. 142--- C'est un peu escarpé, mais pas trop difficile. Ne lâche pas ma main, et n'hésite pas à t'accrocher de l'autre à la roche ou à la végétation.
143 143
144L'ascension fut difficile, et tenait presque plus de l'escalade que de la marche. Elle devait se tenir sans cesse à la paroi qu'elle voyait de plus en plus mal. Sans compter qu'elle ne pouvait plus tenir sa robe, et se prenait les pieds dedans. Comment lui faisait-il pour grimper avec les deux sacs, en tenant sa main, et sans montrer le moindre effort~? 144L'ascension fut difficile, et tenait presque plus de l'escalade que de la marche. Elle devait se tenir sans cesse à la paroi qu'elle voyait de plus en plus mal. Sans compter qu'elle ne pouvait plus tenir sa robe, et se prenait les pieds dedans. Comment lui faisait-il pour grimper avec les deux sacs, en tenant sa main, et sans montrer le moindre effort ?
145 145
146Une pierre se détacha subitement sous son pied gauche, dans un léger craquement. Elle sentit son second pied glisser, et sa main chercha ---en vain--- de quoi se raccrocher à la paroi. Par réflexe, son autre main s'aggrippa encore plus fort à celle de \remi, en laissant échapper un léger cri. Sa chute, qui lui parut durer une éternité, s'arrêta une quarantaine de centimètres plus bas, retenue par cette main salvatrice.\\ 146Une pierre se détacha subitement sous son pied gauche, dans un léger craquement. Elle sentit son second pied glisser, et sa main chercha ---en vain--- de quoi se raccrocher à la paroi. Par réflexe, son autre main s'aggrippa encore plus fort à celle de \remi, en laissant échapper un léger cri. Sa chute, qui lui parut durer une éternité, s'arrêta une quarantaine de centimètres plus bas, retenue par cette main salvatrice.\\
147--- Tout va bien. Reprends tes appuis, tranquillement. Attrape la racine, au niveau de ta tête.\\ 147--- Tout va bien. Reprends tes appuis, tranquillement. Attrape la racine, au niveau de ta tête.\\
@@ -152,107 +152,107 @@ Quelques mètres plus loin, la paroi se fit carrément verticale et lisse. \remi
152--- C'est ici. Par contre, tu vas devoir lâcher ma main quelques instants.\\ 152--- C'est ici. Par contre, tu vas devoir lâcher ma main quelques instants.\\
153Elle vit sa silhouette escalader lestement les derniers mètres et disparaître dans le buisson sombre. Puis ce buisson s'écarta légèrement, laissant entrevoir une grande faille dans laquelle il se tenait assis. Il se mit à plat ventre au bord, et tendit son bras. Elle le saisit, et il la hissa jusqu'à lui. Le buisson se replaça sur l'entrée de la faille, coupant toute lumière. 153Elle vit sa silhouette escalader lestement les derniers mètres et disparaître dans le buisson sombre. Puis ce buisson s'écarta légèrement, laissant entrevoir une grande faille dans laquelle il se tenait assis. Il se mit à plat ventre au bord, et tendit son bras. Elle le saisit, et il la hissa jusqu'à lui. Le buisson se replaça sur l'entrée de la faille, coupant toute lumière.
154 154
155\noindent --- Où sommes-nous~?\\ 155\noindent --- Où sommes-nous ?\\
156--- Dans une petite grotte cachée sur cette falaise. Fais attention, c'est un peu bas de plafond. Il n'y a que moi qui connaisse cet endroit.\\ 156--- Dans une petite grotte cachée sur cette falaise. Fais attention, c'est un peu bas de plafond. Il n'y a que moi qui connaisse cet endroit.\\
157--- Comment peux-tu en être sûr~?\\ 157--- Comment peux-tu en être sûr ?\\
158--- Je l'ai découverte il y a quelques années, je l'utilise parfois pour stocker des choses. Jusqu'ici, hormis la nourriture, rien n'a jamais disparu. Mais en général, c'est simplement un lieu de bivouac plutôt confortable. Enfin, quand je suis seul.\\ 158--- Je l'ai découverte il y a quelques années, je l'utilise parfois pour stocker des choses. Jusqu'ici, hormis la nourriture, rien n'a jamais disparu. Mais en général, c'est simplement un lieu de bivouac plutôt confortable. Enfin, quand je suis seul.\\
159--- Quel est ce bruit~? De l'eau qui coule~?\\ 159--- Quel est ce bruit ? De l'eau qui coule ?\\
160--- Il y a un petit ruisseau qui se déverse dans une vasque dans un coin de la grotte. Ce léger bruit a l'avantage de masquer nos sons, déjà un peu étouffés par la paroi et les buissons. D'ailleurs, je vais en profiter pour remplir les gourdes d'eau fraîche. 160--- Il y a un petit ruisseau qui se déverse dans une vasque dans un coin de la grotte. Ce léger bruit a l'avantage de masquer nos sons, déjà un peu étouffés par la paroi et les buissons. D'ailleurs, je vais en profiter pour remplir les gourdes d'eau fraîche.
161 161
162Elle l'entendit des bruits de pas s'éloigner rapidement vers le fond de la grotte, tandis qu'elle-même s'éloignait de l'entrée de la grotte, lentement, à quatre pattes et en essayant de ne pas se cogner. \\ 162Elle l'entendit des bruits de pas s'éloigner rapidement vers le fond de la grotte, tandis qu'elle-même s'éloignait de l'entrée de la grotte, lentement, à quatre pattes et en essayant de ne pas se cogner. \\
163--- Mais comment fais-tu pour t'y retrouver dans cette obscurité~? Et pour ne pas te prendre la paroi~? Je ne vois absolument rien...\\ 163--- Mais comment fais-tu pour t'y retrouver dans cette obscurité ? Et pour ne pas te prendre la paroi ? Je ne vois absolument rien...\\
164--- Je connais cette grotte comme ma poche. Ça aide. 164--- Je connais cette grotte comme ma poche. Ça aide.
165 165
166Elle l'entendit revenir et s'asseoir face à elle. Il prit doucement sa main et y déposa la gourde qu'il venait de remplir. L'eau était délicieusement glacée. Puis il fit de même avec un morceau de pain. Qu'il connaisse sa cachette les yeux fermés, d'accord, mais qu'il trouve directement sa main...\\ 166Elle l'entendit revenir et s'asseoir face à elle. Il prit doucement sa main et y déposa la gourde qu'il venait de remplir. L'eau était délicieusement glacée. Puis il fit de même avec un morceau de pain. Qu'il connaisse sa cachette les yeux fermés, d'accord, mais qu'il trouve directement sa main...\\
167--- Tu vois dans le noir, n'est-ce pas~?\\ 167--- Tu vois dans le noir, n'est-ce pas ?\\
168Ses doigts étaient encore en contact avec les siens, et elle le sentit, pour la première fois, marquer un instant d'hésitation gêné.\\ 168Ses doigts étaient encore en contact avec les siens, et elle le sentit, pour la première fois, marquer un instant d'hésitation gêné.\\
169--- J'ai des yeux de chat, il paraît.\\ 169--- J'ai des yeux de chat, il paraît.\\
170Le contact entre leurs doigts se rompit. 170Le contact entre leurs doigts se rompit.
171 171
172Alors qu'ils mangeaient en silence, elle réfléchissait. Ainsi, il voyait dans le noir... Ce genre de don était peu courant. Elle fit mentalement la liste des êtres qui avaient cette capacité. Les elfes et les nains, déjà, bien que le mécanisme soit totalement différent pour les deux races. Il y avait aussi les loups-garous, et les vampires... Elle eut un léger frisson et passa machinalement la main sur son cou, un peu soulagée de n'y sentir aucune marque de blessure. 172Alors qu'ils mangeaient en silence, elle réfléchissait. Ainsi, il voyait dans le noir... Ce genre de don était peu courant. Elle fit mentalement la liste des êtres qui avaient cette capacité. Les elfes et les nains, déjà, bien que le mécanisme soit totalement différent pour les deux races. Il y avait aussi les loups-garous, et les vampires... Elle eut un léger frisson et passa machinalement la main sur son cou, un peu soulagée de n'y sentir aucune marque de blessure.
173 173
174Elle se rappela alors que si elle ne voyait rien, lui la distinguait parfaitement, du moins semblait-il. Avait-il suivi sa pensée sur son visage~? Voulait-il éloigner le sujet des «~yeux de chat~»~? Toujours est-il qu'il reprit la parole.\\ 174Elle se rappela alors que si elle ne voyait rien, lui la distinguait parfaitement, du moins semblait-il. Avait-il suivi sa pensée sur son visage ? Voulait-il éloigner le sujet des «~yeux de chat~» ? Toujours est-il qu'il reprit la parole.\\
175--- Désolé, on fait mieux question confort. Mais au moins on est en sécurité ici.\\ 175--- Désolé, on fait mieux question confort. Mais au moins on est en sécurité ici.\\
176--- Tu penses vraiment qu'il peut y avoir d'autres brigands~?\\ 176--- Tu penses vraiment qu'il peut y avoir d'autres brigands ?\\
177Elle l'entendit soupirer.\\ 177Elle l'entendit soupirer.\\
178--- D'habitude, ce coin de forêt est plutôt calme, et ça m'a surpris d'en voir. C'est ma faute, j'aurais dû mieux vérifier. Ces deux gars étaient peut-être un cas isolé, mais dans le doute...\\ 178--- D'habitude, ce coin de forêt est plutôt calme, et ça m'a surpris d'en voir. C'est ma faute, j'aurais dû mieux vérifier. Ces deux gars étaient peut-être un cas isolé, mais dans le doute...\\
179--- Tu emmènes souvent des gens dans cette cachette~?\\ 179--- Tu emmènes souvent des gens dans cette cachette ?\\
180--- Non. Tu es la première. 180--- Non. Tu es la première.
181 181
182\recit{ \remi} 182\recit{ \remi}
183 183
184Il la vit terminer de manger avec un air pensif. Les brigands, la fuite, l'ascension, la chute, la cachette... Tout cela devait faire beaucoup pour quelqu'un qui n'avait pas l'habitude. Elle semblait un peu choquée, mais elle tenait étonamment bien le coup. Ou alors elle cachait-elle très bien son trouble~? 184Il la vit terminer de manger avec un air pensif. Les brigands, la fuite, l'ascension, la chute, la cachette... Tout cela devait faire beaucoup pour quelqu'un qui n'avait pas l'habitude. Elle semblait un peu choquée, mais elle tenait étonamment bien le coup. Ou alors elle cachait-elle très bien son trouble ?
185 185
186Il la vit frotter ses mains et ses bras. Avant qu'il ne fasse une remarque sur la température, elle anticipa.\\ 186Il la vit frotter ses mains et ses bras. Avant qu'il ne fasse une remarque sur la température, elle anticipa.\\
187--- Il fait froid dans cette grotte.\\ 187--- Il fait froid dans cette grotte.\\
188Il se rappela qu'elle ne voyait rien, contrairement à lui. Cela devait être extrêment gênant pour elle, de se sentir observée sans pouvoir observer en retour.\\ 188Il se rappela qu'elle ne voyait rien, contrairement à lui. Cela devait être extrêment gênant pour elle, de se sentir observée sans pouvoir observer en retour.\\
189--- On ne peut pas faire de feu, et l'humidité n'aide pas. Installe-toi sur le lit, vers le fond, et couvre-toi le plus possible. Enfin, lit... le tas de bruyère. Ce n'est pas très confortable, mais c'est mieux que la roche, et ça isole du froid. 189--- On ne peut pas faire de feu, et l'humidité n'aide pas. Installe-toi sur le lit, vers le fond, et couvre-toi le plus possible. Enfin, lit... le tas de bruyère. Ce n'est pas très confortable, mais c'est mieux que la roche, et ça isole du froid.
190 190
191Pendant qu'elle s'installait, il se rapprocha de l'entrée et écarta légèrement le buisson qui la masquait. L'autre avantage de cette cachette, c'est qu'elle faisait un excellent point d'observation. La forêt était calme. Une lueur, très lointaine, dans la direction opposée à leur trajet. Brigands ou voyageurs~? Rien d'inquiétant vue la distance de toutes façons. 191Pendant qu'elle s'installait, il se rapprocha de l'entrée et écarta légèrement le buisson qui la masquait. L'autre avantage de cette cachette, c'est qu'elle faisait un excellent point d'observation. La forêt était calme. Une lueur, très lointaine, dans la direction opposée à leur trajet. Brigands ou voyageurs ? Rien d'inquiétant vue la distance de toutes façons.
192 192
193Il revint vers le fond de la grotte, et ne put s'empêcher de remarquer que \chloe tremblait.\\ 193Il revint vers le fond de la grotte, et ne put s'empêcher de remarquer que \chloe tremblait.\\
194--- Tu as toujours froid~?\\ 194--- Tu as toujours froid ?\\
195--- Oui, un peu.\\ 195--- Oui, un peu.\\
196Il marqua une seconde d'hésitation, et se racla la gorge.\\ 196Il marqua une seconde d'hésitation, et se racla la gorge.\\
197--- Il reste un moyen de se réchauffer~: se serrer l'un contre l'autre.\\ 197--- Il reste un moyen de se réchauffer : se serrer l'un contre l'autre.\\
198Il la vit froncer les sourcils et réfléchir quelques secondes. Puis elle se tourna vers lui.\\ 198Il la vit froncer les sourcils et réfléchir quelques secondes. Puis elle se tourna vers lui.\\
199--- Bon d'accord. Mais tu as intérêt à garder tes mains de ton côté, sinon...\\ 199--- Bon d'accord. Mais tu as intérêt à garder tes mains de ton côté, sinon...\\
200--- Compris~!\\ 200--- Compris !\\
201Il n'avait pas forcément envie d'entendre la liste des supplices qu'elle prévoyait de lui faire subir s'il avait le malheur de laisser traîner une main au mauvais endroit. De plus, son ton presque menaçant lui donnait l'impression qu'elle allait mieux. Et pour être honnête avec lui-même, sans cela, il aurait probablement eu froid lui aussi. Il défit sa ceinture qu'il posa près de lui, de façons à garder son épée à portée de main en cas de besoin, et s'enroula dans sa couverture, tout contre la jeune femme. 201Il n'avait pas forcément envie d'entendre la liste des supplices qu'elle prévoyait de lui faire subir s'il avait le malheur de laisser traîner une main au mauvais endroit. De plus, son ton presque menaçant lui donnait l'impression qu'elle allait mieux. Et pour être honnête avec lui-même, sans cela, il aurait probablement eu froid lui aussi. Il défit sa ceinture qu'il posa près de lui, de façons à garder son épée à portée de main en cas de besoin, et s'enroula dans sa couverture, tout contre la jeune femme.
202 202
203\recit{\chloe} 203\recit{\chloe}
204 204
205 205
206\remi sentait la transpiration et le cuir de son armure ---qu'il n'avait même pas enlevée---, mais elle réalisa subitement qu'elle-même ne devait pas sentir bien meilleur. Elle ne l'aurait pas admis tout haut, mais elle était soulagée de l'avoir près de lui. Non seulement il lui tenait chaud, mais sa présence, son souffle calme, même cette odeur la rassurait. Elle avait un peu de mal à réaliser tout ce qui s'était passé cette soirée. Il l'avait sauvée des bandits, l'avait amenée dans cet endroit si bien protégé et connu de lui seul... Était-il sincère lorsqu'il lui avait avoué qu'elle était la première à y pénétrer~? 206\remi sentait la transpiration et le cuir de son armure ---qu'il n'avait même pas enlevée---, mais elle réalisa subitement qu'elle-même ne devait pas sentir bien meilleur. Elle ne l'aurait pas admis tout haut, mais elle était soulagée de l'avoir près de lui. Non seulement il lui tenait chaud, mais sa présence, son souffle calme, même cette odeur la rassurait. Elle avait un peu de mal à réaliser tout ce qui s'était passé cette soirée. Il l'avait sauvée des bandits, l'avait amenée dans cet endroit si bien protégé et connu de lui seul... Était-il sincère lorsqu'il lui avait avoué qu'elle était la première à y pénétrer ?
207 207
208Elle réalisa soudainement que si quelque chose se passait mal, elle était incapable de s'enfuir de cet endroit sans se rompre le cou. Il pouvait la garder prisonnière ici s'il le voulait. Que pourrait-elle faire, s'il décidait d'abuser de la situation~? Elle chassa cette idée. Il n'aurait pas attendu ce soir pour ça. 208Elle réalisa soudainement que si quelque chose se passait mal, elle était incapable de s'enfuir de cet endroit sans se rompre le cou. Il pouvait la garder prisonnière ici s'il le voulait. Que pourrait-elle faire, s'il décidait d'abuser de la situation ? Elle chassa cette idée. Il n'aurait pas attendu ce soir pour ça.
209 209
210\noindent --- \chloe~? Ça va~?\\ 210\noindent --- \chloe ? Ça va ?\\
211--- Oui, oui...\\ 211--- Oui, oui...\\
212Son visage n'était pas tourné vers elle. Il avait dû sentir son trouble aux battements de son c{\oe}ur.\\ 212Son visage n'était pas tourné vers elle. Il avait dû sentir son trouble aux battements de son c{\oe}ur.\\
213--- Je peux te poser une question bête~?\\ 213--- Je peux te poser une question bête ?\\
214--- Euh, vas-y...\\ 214--- Euh, vas-y...\\
215--- Où tu as trouvé des bottes en si peu de temps, l'autre jour~?\\ 215--- Où tu as trouvé des bottes en si peu de temps, l'autre jour ?\\
216Elle sourit.\\ 216Elle sourit.\\
217--- Ah, ça~! J'en ai discuté avec la tenancière de la taverne. Elle a été ravie d'échanger mes jolies chaussures contre une paire de bottines à elle. Même si elle m'a répété plusieurs fois que c'était une mauvaise idée de partir avec toi.\\ 217--- Ah, ça ! J'en ai discuté avec la tenancière de la taverne. Elle a été ravie d'échanger mes jolies chaussures contre une paire de bottines à elle. Même si elle m'a répété plusieurs fois que c'était une mauvaise idée de partir avec toi.\\
218Il se mit à rire. \\ 218Il se mit à rire. \\
219--- Ça ne m'étonne pas de ma s{\oe}ur ça.\\ 219--- Ça ne m'étonne pas de ma s{\oe}ur ça.\\
220--- Et elle avait parfaitement raison~: c'était une mauvaise idée de partir avec toi. Tu as vu dans quelle situation je me retrouve~?\\ 220--- Et elle avait parfaitement raison : c'était une mauvaise idée de partir avec toi. Tu as vu dans quelle situation je me retrouve ?\\
221Elle marqua une pause, puis se remémora la gérante de la taverne. Charmante femme, au teint pâle et aux cheveux roux...\\ 221Elle marqua une pause, puis se remémora la gérante de la taverne. Charmante femme, au teint pâle et aux cheveux roux...\\
222--- Euh, attends... c'est ta s{\oe}ur~?\\ 222--- Euh, attends... c'est ta s{\oe}ur ?\\
223Elle n'avait pas besoin de voir son visage pour savoir qu'elle venait de pointer du doigt quelque chose. La tension dans son corps était explicite. \\ 223Elle n'avait pas besoin de voir son visage pour savoir qu'elle venait de pointer du doigt quelque chose. La tension dans son corps était explicite. \\
224--- Oui...\\ 224--- Oui...\\
225Son ton de réponse semblait gêné. Lui, qu'elle avait toujours vu si assuré, si calme, maître de lui-même, se trouvait si mal à l'aise sur ce genre de question~? 225Son ton de réponse semblait gêné. Lui, qu'elle avait toujours vu si assuré, si calme, maître de lui-même, se trouvait si mal à l'aise sur ce genre de question ?
226 226
227\recit{\remi} 227\recit{\remi}
228 228
229Il n'avait pas besoin d'entendre ses questions ou ses interrogations. Son corps à côté du sien semblait lui crier qu'il se moquait d'elle. Pourtant elle ne disait rien... Peut-être qu'elle n'osait pas poser la question~? Il soupira. Au point où il en était... \\ 229Il n'avait pas besoin d'entendre ses questions ou ses interrogations. Son corps à côté du sien semblait lui crier qu'il se moquait d'elle. Pourtant elle ne disait rien... Peut-être qu'elle n'osait pas poser la question ? Il soupira. Au point où il en était... \\
230--- J'ai été abandonné bébé, sur le pas d'une porte. Les gens qui vivaient là, des bûcherons, m'ont recueilli et élevé comme si j'étais le leur. Mais effectivement, j'admets qu'il n'y a pas vraiment d'air de famille.\\ 230--- J'ai été abandonné bébé, sur le pas d'une porte. Les gens qui vivaient là, des bûcherons, m'ont recueilli et élevé comme si j'étais le leur. Mais effectivement, j'admets qu'il n'y a pas vraiment d'air de famille.\\
231Surprise, \chloe se tut quelques instants. Puis elle reprit, légèrement gênée à son tour.\\ 231Surprise, \chloe se tut quelques instants. Puis elle reprit, légèrement gênée à son tour.\\
232--- Désolée...\\ 232--- Désolée...\\
233--- Il n'y a pas de mal. Tu ne pouvais pas savoir. 233--- Il n'y a pas de mal. Tu ne pouvais pas savoir.
234 234
235Elle laissa passer un moment de silence. Elle semblait plus détendue qu'au début. Il valait mieux qu'elle se pose des questions sur lui que sur tout ce qui s'était passé ce soir, finalement... Pourtant il sentait qu'elle réfléchissait encore. Elle reprit la parole quelques minutes plus tard.\\ 235Elle laissa passer un moment de silence. Elle semblait plus détendue qu'au début. Il valait mieux qu'elle se pose des questions sur lui que sur tout ce qui s'était passé ce soir, finalement... Pourtant il sentait qu'elle réfléchissait encore. Elle reprit la parole quelques minutes plus tard.\\
236--- Je peux te poser une question à mon tour~?\\ 236--- Je peux te poser une question à mon tour ?\\
237Il haussa les épaules et sourit dans le noir. L'avait-elle perçu~?\\ 237Il haussa les épaules et sourit dans le noir. L'avait-elle perçu ?\\
238--- C'est ton tour.\\ 238--- C'est ton tour.\\
239--- Ta capacité à voir dans le noir... Ça m'intrigue beaucoup. Tu n'aurais pas du sang elfe par hasard~?\\ 239--- Ta capacité à voir dans le noir... Ça m'intrigue beaucoup. Tu n'aurais pas du sang elfe par hasard ?\\
240Il soupira. Il aurait dû se douter qu'elle finirait par revenir là-dessus. Il arrivait bien à cacher ce don, habituellement, mais en l'emmenant dans cette grotte obscure, il était illusoire de s'imaginer le garder secret... Elle dut sentir sa gêne, et reprit doucement.\\ 240Il soupira. Il aurait dû se douter qu'elle finirait par revenir là-dessus. Il arrivait bien à cacher ce don, habituellement, mais en l'emmenant dans cette grotte obscure, il était illusoire de s'imaginer le garder secret... Elle dut sentir sa gêne, et reprit doucement.\\
241--- Tu ne veux peut-être pas en parler~?\\ 241--- Tu ne veux peut-être pas en parler ?\\
242--- Non, non... En fait, je n'en sais pas plus que toi. Rapport à ce que je t'ai dit plus tôt. Je ne connais pas mes géniteurs. Et puis tu sais, d'où je viens, elfe, ce n'est pas vraiment un compliment.\\ 242--- Non, non... En fait, je n'en sais pas plus que toi. Rapport à ce que je t'ai dit plus tôt. Je ne connais pas mes géniteurs. Et puis tu sais, d'où je viens, elfe, ce n'est pas vraiment un compliment.\\
243--- Je sais. Je ne disais pas ça pour me moquer, rassure-toi. Tu ne t'es jamais posé la question~?\\ 243--- Je sais. Je ne disais pas ça pour me moquer, rassure-toi. Tu ne t'es jamais posé la question ?\\
244--- Si, à vrai dire. Mais comment savoir~? Aller voir des elfes, et leur dire «~Bonjour, est-ce que tu penses que je peux être ton fils~?»~?\\ 244--- Si, à vrai dire. Mais comment savoir ? Aller voir des elfes, et leur dire «~Bonjour, est-ce que tu penses que je peux être ton fils ?» ?\\
245Il la sentit sourire à cette plaisanterie.\\ 245Il la sentit sourire à cette plaisanterie.\\
246--- Certes. \\ 246--- Certes. \\
247Il hésita à la questionner plus. Elle avait l'air de connaître un peu le sujet... \\ 247Il hésita à la questionner plus. Elle avait l'air de connaître un peu le sujet... \\
248--- Comment tu ferais, toi, pour savoir~?\\ 248--- Comment tu ferais, toi, pour savoir ?\\
249--- En fait, il y a plusieurs façons de voir dans le noir. Peux-tu me décrire exactement comment tu fais~?\\ 249--- En fait, il y a plusieurs façons de voir dans le noir. Peux-tu me décrire exactement comment tu fais ?\\
250--- Je n'ai pas l'impression de voir différemment. En fait si je laisse mes yeux s'accoutumer à l'obscurité, je finis par voir très bien. J'ai même été très surpris de constater que j'étais le seul de ma fratrie à pouvoir faire ça, je croyais ça tout à fait naturel... J'ai l'impression que s'il n'y avait aucune source de lumière, je ne verrais rien. Mais ça n'arrive jamais, il y a toujours un petit quelque chose...\\ 250--- Je n'ai pas l'impression de voir différemment. En fait si je laisse mes yeux s'accoutumer à l'obscurité, je finis par voir très bien. J'ai même été très surpris de constater que j'étais le seul de ma fratrie à pouvoir faire ça, je croyais ça tout à fait naturel... J'ai l'impression que s'il n'y avait aucune source de lumière, je ne verrais rien. Mais ça n'arrive jamais, il y a toujours un petit quelque chose...\\
251Elle sembla réfléchir quelques instants, puis expliqua.\\ 251Elle sembla réfléchir quelques instants, puis expliqua.\\
252--- Ça correspond bien à la vision d'un elfe. Les nains voient différemment~: ils ont l'infravision, c'est-à-dire la capacité de voir la chaleur dégagée par les corps et les objets. Ce qui revient grosso-modo à voir dans le noir. Les loups-garous, eux, ont l'odorat tellement développé qu'ils ont une aussi bonne perception de leur environnement que s'ils avaient les yeux ouverts en pleine lumière. Il reste les vampires, qui comme certains magiciens, ont une vision nocturne parfaite grâce à leurs pouvoirs magiques. Ce qui n'a pas l'air d'être ton cas. 252--- Ça correspond bien à la vision d'un elfe. Les nains voient différemment : ils ont l'infravision, c'est-à-dire la capacité de voir la chaleur dégagée par les corps et les objets. Ce qui revient grosso-modo à voir dans le noir. Les loups-garous, eux, ont l'odorat tellement développé qu'ils ont une aussi bonne perception de leur environnement que s'ils avaient les yeux ouverts en pleine lumière. Il reste les vampires, qui comme certains magiciens, ont une vision nocturne parfaite grâce à leurs pouvoirs magiques. Ce qui n'a pas l'air d'être ton cas.
253 253
254\remi était impressionné.\\ 254\remi était impressionné.\\
255--- D'où tu sais tout ça~?\\ 255--- D'où tu sais tout ça ?\\
256--- Je l'ai lu.\\ 256--- Je l'ai lu.\\
257À ses battements de c{\oe}ur et la très légère tension dans son corps, il sut qu'elle ne disait pas tout à fait la vérité. Il hésitait à la questionner, mais il risquait de la braquer. Or, il apprenait tout de même des choses intéressantes... Ce fut elle qui reprit.\\ 257À ses battements de c{\oe}ur et la très légère tension dans son corps, il sut qu'elle ne disait pas tout à fait la vérité. Il hésitait à la questionner, mais il risquait de la braquer. Or, il apprenait tout de même des choses intéressantes... Ce fut elle qui reprit.\\
258--- Après, il y a aussi des gens, des humains je veux dire, qui naissent avec une vision nocturne comme ça, sans explications, ni origines spécifiques. C'est plutôt rare cela dit. Vu ta silhouette, il est plus probable que tu aies des antécédents elfiques.\\ 258--- Après, il y a aussi des gens, des humains je veux dire, qui naissent avec une vision nocturne comme ça, sans explications, ni origines spécifiques. C'est plutôt rare cela dit. Vu ta silhouette, il est plus probable que tu aies des antécédents elfiques.\\
@@ -262,31 +262,31 @@ Il la sentit hausser les épaules.\\
262--- D'où je viens aussi, c'est très mal vu. Personnellement, je ne vois guère de différence. Les elfes sont des hommes comme les autres. 262--- D'où je viens aussi, c'est très mal vu. Personnellement, je ne vois guère de différence. Les elfes sont des hommes comme les autres.
263 263
264 264
265\remi se demanda d'où elle tenait cet avis assez ouvert, pour quel\-qu'un qui semblait venir du même coin que lui. Peut-être des lectures~? Ou... dans ce qu'elle n'avait pas dit~? Il avait voyagé avec beaucoup de gens, au cours de sa carrière~; certains étaient particulièrement virulents vis-à-vis des autres races humaines, d'autres n'en avaient rien à faire, d'autres les admiraient et les enviaient... Surtout les elfes, soi-disants plus beaux, plus agiles, plus sages, plus tout un tas de choses... Il se gardait en général de donner son avis sur le sujet, et personnellement, il attendait d'en rencontrer avant de juger. Il n'avait jamais croisé de nain, et avait entr'aperçu des elfes une fois. Bien sûr, ces derniers n'ayant pas besoin de lui pour traverer la forêt, et les nains n'aimant pas trop voyager, cela ne lui avait pas laissé beaucoup d'opportunités. Pouvait-il lui-même avoir du sang elfique~? C'était une question qu'il n'avait jamais envisagée sérieusement jusqu'alors. Mais \chloe semblait bien connaître le domaine... et ça, il était sûr que ce n'était pas du bluff. 265\remi se demanda d'où elle tenait cet avis assez ouvert, pour quel\-qu'un qui semblait venir du même coin que lui. Peut-être des lectures ? Ou... dans ce qu'elle n'avait pas dit ? Il avait voyagé avec beaucoup de gens, au cours de sa carrière~; certains étaient particulièrement virulents vis-à-vis des autres races humaines, d'autres n'en avaient rien à faire, d'autres les admiraient et les enviaient... Surtout les elfes, soi-disants plus beaux, plus agiles, plus sages, plus tout un tas de choses... Il se gardait en général de donner son avis sur le sujet, et personnellement, il attendait d'en rencontrer avant de juger. Il n'avait jamais croisé de nain, et avait entr'aperçu des elfes une fois. Bien sûr, ces derniers n'ayant pas besoin de lui pour traverer la forêt, et les nains n'aimant pas trop voyager, cela ne lui avait pas laissé beaucoup d'opportunités. Pouvait-il lui-même avoir du sang elfique ? C'était une question qu'il n'avait jamais envisagée sérieusement jusqu'alors. Mais \chloe semblait bien connaître le domaine... et ça, il était sûr que ce n'était pas du bluff.
266 266
267Il entendit sa respiration et son pouls se ralentir. Elle s'était endormie. Bercé par ce rythme régulier et la chaleur de son corps à côté du sien, il ne tarda pas à faire de même. 267Il entendit sa respiration et son pouls se ralentir. Elle s'était endormie. Bercé par ce rythme régulier et la chaleur de son corps à côté du sien, il ne tarda pas à faire de même.
268 268
269\recit{\chloe} 269\recit{\chloe}
270 270
271Lorsqu'elle ouvrit les yeux, \chloe mit un petit moment à savoir où elle était. La grotte était éclairée par la lumière du jour, qui filtrait largement à travers le buisson masquant son entrée. Elle pouvait enfin voir à quoi ressemblait cette fameuse cachette. Elle était plus petite que ce qu'elle s'était imaginé~: allongée sur le lit de bruyère, elle touchait le mur froid de sa main droite alors que l'entrée n'était qu'à quelques mètres à sa gauche. Elle s'assit sur le matelas, finalement pas si inconfortable que cela. 271Lorsqu'elle ouvrit les yeux, \chloe mit un petit moment à savoir où elle était. La grotte était éclairée par la lumière du jour, qui filtrait largement à travers le buisson masquant son entrée. Elle pouvait enfin voir à quoi ressemblait cette fameuse cachette. Elle était plus petite que ce qu'elle s'était imaginé : allongée sur le lit de bruyère, elle touchait le mur froid de sa main droite alors que l'entrée n'était qu'à quelques mètres à sa gauche. Elle s'assit sur le matelas, finalement pas si inconfortable que cela.
272 272
273\remi n'était plus étendu près d'elle, et il avait laissé à côté sa ceinture et son épée, sa tunique et son armure. Elle l'aperçut au fond de la grotte, cinq mètres plus loin, agenouillé auprès de la vasque où s'écoulait un mince filet d'eau. Son dos, fin et musclé, rappelait effectivement la silhouette des elfes, même si ses épaules étaient plus carrées. Et la force qu'il avait eue lorsqu'il fallait la hisser la veille au soir... Un demi-elfe~? Possible... Il y en avait quelques-uns à l'université de magie, mais elle n'avait pas forcément eu le loisir de les voir à demi-nus. 273\remi n'était plus étendu près d'elle, et il avait laissé à côté sa ceinture et son épée, sa tunique et son armure. Elle l'aperçut au fond de la grotte, cinq mètres plus loin, agenouillé auprès de la vasque où s'écoulait un mince filet d'eau. Son dos, fin et musclé, rappelait effectivement la silhouette des elfes, même si ses épaules étaient plus carrées. Et la force qu'il avait eue lorsqu'il fallait la hisser la veille au soir... Un demi-elfe ? Possible... Il y en avait quelques-uns à l'université de magie, mais elle n'avait pas forcément eu le loisir de les voir à demi-nus.
274 274
275Elle réalisa soudainement que ce n'était peut-être pas très convenable de l'observer ainsi, d'autant plus qu'il ignorait probablement qu'elle était éveillée. Détournant le regard, elle se leva. \\ 275Elle réalisa soudainement que ce n'était peut-être pas très convenable de l'observer ainsi, d'autant plus qu'il ignorait probablement qu'elle était éveillée. Détournant le regard, elle se leva. \\
276--- Ouille~!\\ 276--- Ouille !\\
277Le plafond était effectivement bas. Entendant cela, \remi se retourna. Il lui sourit.\\ 277Le plafond était effectivement bas. Entendant cela, \remi se retourna. Il lui sourit.\\
278--- Bien dormi~?\\ 278--- Bien dormi ?\\
279--- Oui, à part le choc du réveil...\\ 279--- Oui, à part le choc du réveil...\\
280Elle chercha tout d'abord à ne pas le regarder, puis constata qu'il ne semblait nullement gêné d'être torse nu devant elle. Elle remarqua alors une marque rouge, longue d'une dizaine de centimètres, sur son épaule gauche.\\ 280Elle chercha tout d'abord à ne pas le regarder, puis constata qu'il ne semblait nullement gêné d'être torse nu devant elle. Elle remarqua alors une marque rouge, longue d'une dizaine de centimètres, sur son épaule gauche.\\
281--- Qu'est-ce que tu as là~? Tu t'es blessé~?\\ 281--- Qu'est-ce que tu as là ? Tu t'es blessé ?\\
282Il regarda son épaule.\\ 282Il regarda son épaule.\\
283--- Ah, ça... Je me suis pris un mauvais coup, il y a dix jours. Rien de grave.\\ 283--- Ah, ça... Je me suis pris un mauvais coup, il y a dix jours. Rien de grave.\\
284--- Fais voir~? 284--- Fais voir ?
285 285
286\recit{\remi} 286\recit{\remi}
287 287
288\chloe s'approcha, s'accroupit près de lui, et lui saisit le bras. Elle examina la coupure d'un air critique. Certes, ce n'était pas un coup si anodin... Même s'il avait déjà connu pire. Et la blessure était en bonne voie de cicatrisation.\\ 288\chloe s'approcha, s'accroupit près de lui, et lui saisit le bras. Elle examina la coupure d'un air critique. Certes, ce n'était pas un coup si anodin... Même s'il avait déjà connu pire. Et la blessure était en bonne voie de cicatrisation.\\
289--- Tu n'avais pas pu recoudre~?\\ 289--- Tu n'avais pas pu recoudre ?\\
290--- Pas vraiment...\\ 290--- Pas vraiment...\\
291--- Ne bouge pas.\\ 291--- Ne bouge pas.\\
292Elle lâcha son bras, et se leva pour aller fouiller dans son sac. Il entendit quelques bruits de métal et de verre. Il avait entendu ces bruits, la veille, en transportant ce même sac, et n'y avait pas prêté attention dans l'urgence. Maintenant qu'il avait le temps de se poser la question, son contenu l'intriguait. 292Elle lâcha son bras, et se leva pour aller fouiller dans son sac. Il entendit quelques bruits de métal et de verre. Il avait entendu ces bruits, la veille, en transportant ce même sac, et n'y avait pas prêté attention dans l'urgence. Maintenant qu'il avait le temps de se poser la question, son contenu l'intriguait.
@@ -297,9 +297,9 @@ Elle revint rapidement, tenant une petite boîte métallique à la main qu'elle
297Le ton était calme, mais ferme. Presque surpris lui-même, il obéit. Elle étala délicatement un baume sur sa blessure. Il piquait légèrement, mais son odeur était agréable.\\ 297Le ton était calme, mais ferme. Presque surpris lui-même, il obéit. Elle étala délicatement un baume sur sa blessure. Il piquait légèrement, mais son odeur était agréable.\\
298--- Ça va accélérer la cicatrisation, expliqua-t-elle.\\ 298--- Ça va accélérer la cicatrisation, expliqua-t-elle.\\
299--- Euh, merci.\\ 299--- Euh, merci.\\
300Il ne savait pas quoi répondre d'autre. Certes, il avait l'habitude de se débrouiller seul, mais était-ce une raison pour ne pas accepter une petite aide spontanée~? Et puis, le contact de sa main n'était pas désagréable. 300Il ne savait pas quoi répondre d'autre. Certes, il avait l'habitude de se débrouiller seul, mais était-ce une raison pour ne pas accepter une petite aide spontanée ? Et puis, le contact de sa main n'était pas désagréable.
301 301
302Il se leva, et alla ramasser ses affaires.\\ 302Il se leva, et alla ramasser ses affaires.\\
303--- Si tu veux, tu peux profiter de la vasque au fond pour te rafraîchir. Je vais faire un tour pendant ce temps.\\ 303--- Si tu veux, tu peux profiter de la vasque au fond pour te rafraîchir. Je vais faire un tour pendant ce temps.\\
304Il lui adressa un sourire rapide, et sortit. Le soleil était déjà haut dans le ciel, et il savait qu'ils allaient devoir repartir rapidement, mais après ce qu'ils avaient vécu hier, prendre un peu de temps ne serait pas forcément perdu. Adossé à la paroi, debout sur la petite corniche en dessous de l'entrée de la grotte, il finissait de s'équiper tout en réfléchissant. Cette \chloe était décidément hors du commun... Quels secrets cachait-elle~? D'où tenait-elle tout ce savoir~? Quelles autres surprises l'attendait avec cette étrange voyageuse~? Il réalisa alors qu'il s'était mis à la tutoyer depuis la veille au soir. Elle aussi. S'en était-elle rendu compte~? Ça n'avait pas eu l'air de la choquer... 304Il lui adressa un sourire rapide, et sortit. Le soleil était déjà haut dans le ciel, et il savait qu'ils allaient devoir repartir rapidement, mais après ce qu'ils avaient vécu hier, prendre un peu de temps ne serait pas forcément perdu. Adossé à la paroi, debout sur la petite corniche en dessous de l'entrée de la grotte, il finissait de s'équiper tout en réfléchissant. Cette \chloe était décidément hors du commun... Quels secrets cachait-elle ? D'où tenait-elle tout ce savoir ? Quelles autres surprises l'attendait avec cette étrange voyageuse ? Il réalisa alors qu'il s'était mis à la tutoyer depuis la veille au soir. Elle aussi. S'en était-elle rendu compte ? Ça n'avait pas eu l'air de la choquer...
305 305
diff --git a/arc_4.5_JCS.tex b/arc_4.5_JCS.tex
index 875be89..fd4429b 100644
--- a/arc_4.5_JCS.tex
+++ b/arc_4.5_JCS.tex
@@ -11,63 +11,63 @@ Cela faisait presque deux ans qu'elle s'était enfuie avec \christophe et ses am
11En attendant, elle avait repris contact avec \pretre, qui était actuellement installé à la capitale. Il avait beaucoup ri en entendant son histoire. En même temps, il y avait de quoi... Elle sourit, puis quitta la petite cour intérieure où elle faisait pousser ses plantes pour pénétrer dans la boutique. Malgré l'heure tardive, quelqu'un venait d'y entrer. 11En attendant, elle avait repris contact avec \pretre, qui était actuellement installé à la capitale. Il avait beaucoup ri en entendant son histoire. En même temps, il y avait de quoi... Elle sourit, puis quitta la petite cour intérieure où elle faisait pousser ses plantes pour pénétrer dans la boutique. Malgré l'heure tardive, quelqu'un venait d'y entrer.
12 12
13Un soldat se tenait dans l'entrée de la boutique. Grand, musclé, vêtu d'une cotte de mailles sur d'une tunique brune et un pantalon gris, ainsi que des solides bottes de cuir épais. Une ceinture à laquelle pendait une épée complétait sa tenue. Elle lui sourit.\\ 13Un soldat se tenait dans l'entrée de la boutique. Grand, musclé, vêtu d'une cotte de mailles sur d'une tunique brune et un pantalon gris, ainsi que des solides bottes de cuir épais. Une ceinture à laquelle pendait une épée complétait sa tenue. Elle lui sourit.\\
14--- \chris~! Tu as fini ta journée~?\\ 14--- \chris ! Tu as fini ta journée ?\\
15Il soupira.\\ 15Il soupira.\\
16--- Oui, enfin. Ce n'était pas de tout repos...\\ 16--- Oui, enfin. Ce n'était pas de tout repos...\\
17--- Quel genre de problème~?\\ 17--- Quel genre de problème ?\\
18--- Oh, rien de très grave. Mais devoir annoncer à une femme la mort tragique de son compagnon, ce n'est jamais drôle...\\ 18--- Oh, rien de très grave. Mais devoir annoncer à une femme la mort tragique de son compagnon, ce n'est jamais drôle...\\
19Il s'assit sur un petit siège, pendant qu'elle fermait la boutique.\\ 19Il s'assit sur un petit siège, pendant qu'elle fermait la boutique.\\
20--- Elle devait être effondrée...\\ 20--- Elle devait être effondrée...\\
21--- Oui, et je t'avoue que j'étais plutôt mal à l'aise. Surtout que c'est plutôt le genre magicienne spécialisée dans le combat que douce et délicate épouse éplorée...\\ 21--- Oui, et je t'avoue que j'étais plutôt mal à l'aise. Surtout que c'est plutôt le genre magicienne spécialisée dans le combat que douce et délicate épouse éplorée...\\
22--- Aïe. Elle n'a pas trop mal réagi~?\\ 22--- Aïe. Elle n'a pas trop mal réagi ?\\
23--- Bah, comme quelqu'un qui apprend la mort de son compagnon, que veux-tu...\\ 23--- Bah, comme quelqu'un qui apprend la mort de son compagnon, que veux-tu...\\
24--- Il était magicien, lui aussi~?\\ 24--- Il était magicien, lui aussi ?\\
25--- Oui. Il a eu une dispute avec un confrère. Tous deux ont péri dans un incendie ravageur.\\ 25--- Oui. Il a eu une dispute avec un confrère. Tous deux ont péri dans un incendie ravageur.\\
26\seve frissonna. Les disputes entre magiciens, ça ne plaisantait pas. Les prêtres, au moins n'étaient pas comme ça... Enfin, à bien y réfléchir, il y avait quand même des sacrées tensions parfois. Et puis, hm, son «~enlèvement~» ne s'était pas fait dans la délicatesse... 26\seve frissonna. Les disputes entre magiciens, ça ne plaisantait pas. Les prêtres, au moins n'étaient pas comme ça... Enfin, à bien y réfléchir, il y avait quand même des sacrées tensions parfois. Et puis, hm, son «~enlèvement~» ne s'était pas fait dans la délicatesse...
27 27
28Elle prit un tabouret, s'assit à côté de lui et lui prit le bras.\\ 28Elle prit un tabouret, s'assit à côté de lui et lui prit le bras.\\
29--- Sur quoi travaillaient ces magiciens, pour en venir aux mains comme ça~? Enfin, aux mains... façon de parler. Juste par curiosité.\\ 29--- Sur quoi travaillaient ces magiciens, pour en venir aux mains comme ça ? Enfin, aux mains... façon de parler. Juste par curiosité.\\
30--- Je ne suis pas chargé directement de l'enquête. Mais d'après ce que j'ai compris, l'un travaillait sur des créatures exotiques fortement liées à la magie. L'autre était un soigneur et métamorphe.\\ 30--- Je ne suis pas chargé directement de l'enquête. Mais d'après ce que j'ai compris, l'un travaillait sur des créatures exotiques fortement liées à la magie. L'autre était un soigneur et métamorphe.\\
31Elle fronça les sourcils. Elle ne s'intéressait pas vraiment aux différentes branches de la magie, mais elle connaissait les grands axes de travail des magiciens, et pourtant elle n'avait jamais entendu parler de métamorphose.\\ 31Elle fronça les sourcils. Elle ne s'intéressait pas vraiment aux différentes branches de la magie, mais elle connaissait les grands axes de travail des magiciens, et pourtant elle n'avait jamais entendu parler de métamorphose.\\
32--- Métamorphe~? Ça existe, ça~?\\ 32--- Métamorphe ? Ça existe, ça ?\\
33--- Je ne sais pas, visiblement oui. 33--- Je ne sais pas, visiblement oui.
34 34
35\recit{\chris} 35\recit{\chris}
36 36
37Elle ne disait rien, mais il voyait bien que le sujet l'interpellait. Depuis qu'il étaient revenus de \villetemple, elle avait endossé le rôle d'une fleuriste, d'une jeune femme modèle de la cité ---elle portait actuellement une jupe rouge sombre, un chemisier blanc et un petit corset noir---, mais il savait bien que derrière, elle brûlait d'envie de faire de grandes choses. Ils savaient tous deux qu'ils devaient attendre encore un peu, que leurs visages soient oubliés, mais ensuite, que feraient-ils~? 37Elle ne disait rien, mais il voyait bien que le sujet l'interpellait. Depuis qu'il étaient revenus de \villetemple, elle avait endossé le rôle d'une fleuriste, d'une jeune femme modèle de la cité ---elle portait actuellement une jupe rouge sombre, un chemisier blanc et un petit corset noir---, mais il savait bien que derrière, elle brûlait d'envie de faire de grandes choses. Ils savaient tous deux qu'ils devaient attendre encore un peu, que leurs visages soient oubliés, mais ensuite, que feraient-ils ?
38 38
39Il avait pensé «~que feraient-ils~» et non «~que fera-t-elle~». Encore. Il savait que leur aventure les avait beaucoup rapprochés ---et même plus---, mais de là à penser de la sorte~? 39Il avait pensé «~que feraient-ils~» et non «~que fera-t-elle~». Encore. Il savait que leur aventure les avait beaucoup rapprochés ---et même plus---, mais de là à penser de la sorte ?
40 40
41\noindent --- Quand même, un métamorphe... Tu ne trouves pas ça bizarre~?\\ 41\noindent --- Quand même, un métamorphe... Tu ne trouves pas ça bizarre ?\\
42Il sursauta, interrompant le fil de ses pensées.\\ 42Il sursauta, interrompant le fil de ses pensées.\\
43--- Tu penses à quoi~?\\ 43--- Tu penses à quoi ?\\
44--- Déjà c'est surprenant qu'ils se soient tous les deux tués. Qu'il n'y en ait pas un qui ait pris le dessus.\\ 44--- Déjà c'est surprenant qu'ils se soient tous les deux tués. Qu'il n'y en ait pas un qui ait pris le dessus.\\
45--- Tu verrais l'incendie qu'il y a eu, tout l'appartement a été ravagé il paraît...\\ 45--- Tu verrais l'incendie qu'il y a eu, tout l'appartement a été ravagé il paraît...\\
46--- Oui, mais enfin, à force de manipuler le feu, ils devraient être habitués à le gérer non~?\\ 46--- Oui, mais enfin, à force de manipuler le feu, ils devraient être habitués à le gérer non ?\\
47--- Où tu veux en venir~?\\ 47--- Où tu veux en venir ?\\
48Elle haussa les épaules. \\ 48Elle haussa les épaules. \\
49--- Je me demande si c'est vraiment un accident et s'ils sont vraiment morts.\\ 49--- Je me demande si c'est vraiment un accident et s'ils sont vraiment morts.\\
50% Je ne sais pas, mais un métamorphe pourrait facilement changer de visage non~?\\ 50% Je ne sais pas, mais un métamorphe pourrait facilement changer de visage non ?\\
51--- Aucune idée. Mais tu sais, ce n'est pas à toi ni à moi que l'enquête a été confiée... Et puis comment le vérifier~?\\ 51--- Aucune idée. Mais tu sais, ce n'est pas à toi ni à moi que l'enquête a été confiée... Et puis comment le vérifier ?\\
52Elle se redressa et lui sourit.\\ 52Elle se redressa et lui sourit.\\
53--- Je peux le faire.\\ 53--- Je peux le faire.\\
54--- Comment~?\\ 54--- Comment ?\\
55--- Trouve moi un objet qui leur appartient. N'importe lequel, et je te donne la réponse. 55--- Trouve moi un objet qui leur appartient. N'importe lequel, et je te donne la réponse.
56 56
57Il considéra un instant cette proposition. Il devait admettre qu'il était un peu curieux d'en savoir plus, mais ce n'était pas son travail... \\ 57Il considéra un instant cette proposition. Il devait admettre qu'il était un peu curieux d'en savoir plus, mais ce n'était pas son travail... \\
58--- Mais ça ne va pas être évident de se procurer de tels objets. Je te rappelle que je ne suis pas chargé de l'enquête, et leurs appartements sont sous scellés maintenant...\\ 58--- Mais ça ne va pas être évident de se procurer de tels objets. Je te rappelle que je ne suis pas chargé de l'enquête, et leurs appartements sont sous scellés maintenant...\\
59Elle lui sourit.\\ 59Elle lui sourit.\\
60--- Ne connais-tu pas quelqu'un qui pourrait y pénétrer discrètement~? 60--- Ne connais-tu pas quelqu'un qui pourrait y pénétrer discrètement ?
61 61
62Si, évidemment. Mais il n'avait pas vraiment envie de se mêler de cette histoire, ni d'y inclure \jerome. Il le voyait peu ces derniers temps, et avait noté son humeur plutôt maussade. Depuis que \denise avait quitté la garde, il y a six mois, il voyait bien que celui-ci n'était plus aussi enthousiaste qu'avant. Mais cela dit, une telle histoire lui changerait peut-être les idées.\\ 62Si, évidemment. Mais il n'avait pas vraiment envie de se mêler de cette histoire, ni d'y inclure \jerome. Il le voyait peu ces derniers temps, et avait noté son humeur plutôt maussade. Depuis que \denise avait quitté la garde, il y a six mois, il voyait bien que celui-ci n'était plus aussi enthousiaste qu'avant. Mais cela dit, une telle histoire lui changerait peut-être les idées.\\
63--- Tu crois que \jerome aimerait s'en mêler~?\\ 63--- Tu crois que \jerome aimerait s'en mêler ?\\
64--- Bah, c'est un plan douteux. Bien sûr qu'il aimerait s'en mêler. 64--- Bah, c'est un plan douteux. Bien sûr qu'il aimerait s'en mêler.
65 65
66\recit{\jerome} 66\recit{\jerome}
67 67
68Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas revêtu les vêtements sombres d'un assassin. Depuis qu'il avait décidé de changer de voie, il n'avait joué à ce petit jeu-là qu'à deux ou à trois occasions. Avait-il perdu la main~? Dès qu'il avait une occasion, il s'efforçait de s'entraîner, discrètement, au maniement de ses armes, à l'escalade, et à être furtif. Même en tunique orange. Il n'était pas sûr de bien savoir pourquoi et dans quel but, d'ailleurs. Il appréciait énormément son travail de ménestrel, mais... il n'arrivait pas totalement à couper tous les ponts avec son ancienne vie. %Bah, se disait-il, était-ce si grave~? 68Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas revêtu les vêtements sombres d'un assassin. Depuis qu'il avait décidé de changer de voie, il n'avait joué à ce petit jeu-là qu'à deux ou à trois occasions. Avait-il perdu la main ? Dès qu'il avait une occasion, il s'efforçait de s'entraîner, discrètement, au maniement de ses armes, à l'escalade, et à être furtif. Même en tunique orange. Il n'était pas sûr de bien savoir pourquoi et dans quel but, d'ailleurs. Il appréciait énormément son travail de ménestrel, mais... il n'arrivait pas totalement à couper tous les ponts avec son ancienne vie. %Bah, se disait-il, était-ce si grave ?
69 69
70Il sortit de chez lui par la fenêtre. Tout était calme, dans la rue. Il glissa sans bruit au sol et se dirigea vers le centre-ville. Aller chercher un objet personnel de ces deux mages... et les remettre en place après. Quelle drôle d'idée~! Mais \seve semblait savoir ce qu'elle faisait. Et puis, personne ne le saurait... 70Il sortit de chez lui par la fenêtre. Tout était calme, dans la rue. Il glissa sans bruit au sol et se dirigea vers le centre-ville. Aller chercher un objet personnel de ces deux mages... et les remettre en place après. Quelle drôle d'idée ! Mais \seve semblait savoir ce qu'elle faisait. Et puis, personne ne le saurait...
71 71
72Il leva les yeux. Le bâtiment devant lui portait les traces fraîches du terrible incendie. Cet immeuble de trois étages, abritant plusieurs locataires, avait failli finir totalement en ruine. Au dernier étage, les fenêtres avaient été scellées à l'aide de panneaux de bois. C'était là, dans l'appartement de feu le mage \magemort qu'il devait aller. Tout en constatant que cette expression était d'assez mauvais goût vu la situation, il escalada rapidement le mur, débloqua aisément un des panneaux de bois et se glissa à l'intérieur. 72Il leva les yeux. Le bâtiment devant lui portait les traces fraîches du terrible incendie. Cet immeuble de trois étages, abritant plusieurs locataires, avait failli finir totalement en ruine. Au dernier étage, les fenêtres avaient été scellées à l'aide de panneaux de bois. C'était là, dans l'appartement de feu le mage \magemort qu'il devait aller. Tout en constatant que cette expression était d'assez mauvais goût vu la situation, il escalada rapidement le mur, débloqua aisément un des panneaux de bois et se glissa à l'intérieur.
73 73
@@ -79,7 +79,7 @@ Le second bâtiment qu'il devait visiter, la demeure du mage \mageb, était un i
79 79
80\recit{\seve} 80\recit{\seve}
81 81
82\noindent --- Alors~?\\ 82\noindent --- Alors ?\\
83Elle s'avança dans la petite pièce, où l'attendaient \jerome et \chris avec impatience et inquiétude. \\ 83Elle s'avança dans la petite pièce, où l'attendaient \jerome et \chris avec impatience et inquiétude. \\
84--- Tu en as mis du temps...\\ 84--- Tu en as mis du temps...\\
85--- Je voulais être sûre.\\ 85--- Je voulais être sûre.\\
@@ -87,22 +87,22 @@ Elle s'assit à table avec les deux hommes, posant les deux objets au centre.\\
87--- Ce type-là, \magemort, n'est plus de ce monde, c'est sûr.\\ 87--- Ce type-là, \magemort, n'est plus de ce monde, c'est sûr.\\
88Elle désigna la broche fondue.\\ 88Elle désigna la broche fondue.\\
89--- Par contre, l'autre est vivant.\\ 89--- Par contre, l'autre est vivant.\\
90--- Quoi~?\\ 90--- Quoi ?\\
91Ils avaient sursauté en même temps lorsqu'elle avait désigné le bougeoir.\\ 91Ils avaient sursauté en même temps lorsqu'elle avait désigné le bougeoir.\\
92--- J'ai bien vérifié plusieurs fois. Il est en vie, j'en suis certaine.\\ 92--- J'ai bien vérifié plusieurs fois. Il est en vie, j'en suis certaine.\\
93Ils marquèrent un instant de silence. Tous suivaient la même pensée.\\ 93Ils marquèrent un instant de silence. Tous suivaient la même pensée.\\
94--- Donc ce n'est pas un accident, c'est un meurtre.\\ 94--- Donc ce n'est pas un accident, c'est un meurtre.\\
95Elle hocha la tête.\\ 95Elle hocha la tête.\\
96--- Cette histoire de métamorphose m'a donné envie de vérifier. Avec une telle compétence, il doit être aisé de changer de visage, ou de changer celui d'un cadavre...\\ 96--- Cette histoire de métamorphose m'a donné envie de vérifier. Avec une telle compétence, il doit être aisé de changer de visage, ou de changer celui d'un cadavre...\\
97--- C'est bien beau, mais que fait-on~? Je ne peux pas débarquer à la garde en leur expliquant ce qu'on a fait...\\ 97--- C'est bien beau, mais que fait-on ? Je ne peux pas débarquer à la garde en leur expliquant ce qu'on a fait...\\
98\jerome se leva et ramassa les objets.\\ 98\jerome se leva et ramassa les objets.\\
99--- D'ailleurs, je vais aller les remettre vite fait. Il ne faudrait pas qu'on s'aperçoive qu'ils ont disparu... On ne sait jamais. Je vous laisse débattre pendant ce temps. 99--- D'ailleurs, je vais aller les remettre vite fait. Il ne faudrait pas qu'on s'aperçoive qu'ils ont disparu... On ne sait jamais. Je vous laisse débattre pendant ce temps.
100 100
101Il ouvrit la porte et la silhouette sombre disparut dans la nuit. Elle regarda \chris.\\ 101Il ouvrit la porte et la silhouette sombre disparut dans la nuit. Elle regarda \chris.\\
102--- Je me sens mal à l'aise de garder un tel secret. Si la garde le sait tôt, ils auront peut-être une chance de retrouver le coupable avant qu'il ne disparaisse pour de bon...\\ 102--- Je me sens mal à l'aise de garder un tel secret. Si la garde le sait tôt, ils auront peut-être une chance de retrouver le coupable avant qu'il ne disparaisse pour de bon...\\
103--- C'est vrai, mais je risque ma carrière en faisant ça. J'hésite... Même si effectivement il faudrait leur dire. Peut-être les aiguiller sur cette piste~?\\ 103--- C'est vrai, mais je risque ma carrière en faisant ça. J'hésite... Même si effectivement il faudrait leur dire. Peut-être les aiguiller sur cette piste ?\\
104--- Ils vont perdre trop de temps... C'est tellement bête... Pourquoi n'ont-ils pas pensé à faire appel à un prêtre pour ça~?\\ 104--- Ils vont perdre trop de temps... C'est tellement bête... Pourquoi n'ont-ils pas pensé à faire appel à un prêtre pour ça ?\\
105--- Parce qu'il fallait deviner que les prêtres ont ce genre de pouvoir~? Il me semble que ce n'est pas de notoriété publique...\\ 105--- Parce qu'il fallait deviner que les prêtres ont ce genre de pouvoir ? Il me semble que ce n'est pas de notoriété publique...\\
106Elle soupira.\\ 106Elle soupira.\\
107--- Tu as raison. Attendons le retour de \jerome, et nous discuterons de ça ensuite. 107--- Tu as raison. Attendons le retour de \jerome, et nous discuterons de ça ensuite.
108 108
@@ -114,40 +114,40 @@ De nouveau dans la chambre carbonisée, il prit bien soin de remettre la broche
114 114
115Il sursauta soudainement. De la lumière et des bruits de pas lui parvinrent depuis la pièce principale, par laquelle il était entré. Son sang se glaça. Quelqu'un était entré... Il éteignit rapidement sa minuscule bougie, se plaqua contre le mur, et jeta un {\oe}il à l'autre pièce. 115Il sursauta soudainement. De la lumière et des bruits de pas lui parvinrent depuis la pièce principale, par laquelle il était entré. Son sang se glaça. Quelqu'un était entré... Il éteignit rapidement sa minuscule bougie, se plaqua contre le mur, et jeta un {\oe}il à l'autre pièce.
116 116
117La lumière n'était pas celle, jaunâtre, d'une bougie ou d'une lampe. C'était une lumière blanche, presque aveuglante, qui semblait sortir des yeux d'une silhouette de taille moyenne. Un mage~! Ici~! Cela confirmait que quelque chose de louche se passait ici. Allait-il venir vers lui~? Allait-il le voir, l'entendre, ou le détecter d'une façon quelconque~? 117La lumière n'était pas celle, jaunâtre, d'une bougie ou d'une lampe. C'était une lumière blanche, presque aveuglante, qui semblait sortir des yeux d'une silhouette de taille moyenne. Un mage ! Ici ! Cela confirmait que quelque chose de louche se passait ici. Allait-il venir vers lui ? Allait-il le voir, l'entendre, ou le détecter d'une façon quelconque ?
118 118
119La silhouette, qu'il finit par identifier comme celle d'une femme, passa devant la porte derrière laquelle il se tenait et s'avança droit vers un pan de mur. Elle semblait l'examiner avec précautions, et fit briller ses yeux plus fort, vraisemblablement pour y voir plus clair. Un bruit venant de l'extérieur la fit sursauter, et elle se retourna. Elle tenait un bâton de mage à la main, qu'elle avait dirigé contre le bruit, en tremblant légèrement. Pas très à l'aise visiblement... mais toujours aussi dangereuse. 119La silhouette, qu'il finit par identifier comme celle d'une femme, passa devant la porte derrière laquelle il se tenait et s'avança droit vers un pan de mur. Elle semblait l'examiner avec précautions, et fit briller ses yeux plus fort, vraisemblablement pour y voir plus clair. Un bruit venant de l'extérieur la fit sursauter, et elle se retourna. Elle tenait un bâton de mage à la main, qu'elle avait dirigé contre le bruit, en tremblant légèrement. Pas très à l'aise visiblement... mais toujours aussi dangereuse.
120 120
121Elle se mit à regarder aux alentours, effrayée. Si elle se mettait à fouiller l'appartement, elle allait finir par le voir. Deux solutions~: sortir et s'échapper tout de suite, ou... être totalement fou.\\ 121Elle se mit à regarder aux alentours, effrayée. Si elle se mettait à fouiller l'appartement, elle allait finir par le voir. Deux solutions : sortir et s'échapper tout de suite, ou... être totalement fou.\\
122--- Puis-je savoir ce que vous cherchez ici~?\\ 122--- Puis-je savoir ce que vous cherchez ici ?\\
123Elle sursauta, et dirigea son regard lumineux dans sa direction. Il sortit de la chambre, et se posa devant elle, en tentant d'avoir l'air le plus calme possible. Ne pas dégainer ses poignards. Ne pas avoir l'air trop menaçant...\\ 123Elle sursauta, et dirigea son regard lumineux dans sa direction. Il sortit de la chambre, et se posa devant elle, en tentant d'avoir l'air le plus calme possible. Ne pas dégainer ses poignards. Ne pas avoir l'air trop menaçant...\\
124--- Qui êtes-vous~? Que faites vous ici~?\\ 124--- Qui êtes-vous ? Que faites vous ici ?\\
125Elle semblait paniquée. Dans le même temps, des filaments aussi lumineux que ses yeux se mirent à voler autour d'elle, de son bâton, et se concentrer dans sa main. Un sort... Il frissonna et leva les mains.\\ 125Elle semblait paniquée. Dans le même temps, des filaments aussi lumineux que ses yeux se mirent à voler autour d'elle, de son bâton, et se concentrer dans sa main. Un sort... Il frissonna et leva les mains.\\
126--- Calmez-vous. Je doute que vous ayiez le droit d'être plus ici que moi. Peut-on discuter calmement~?\\ 126--- Calmez-vous. Je doute que vous ayiez le droit d'être plus ici que moi. Peut-on discuter calmement ?\\
127Elle sembla marquer un instant d'hésitation. Dans sa main, les filaments lumineux commençaient à prendre la teinte bleutée d'une étoile de glace aux bords acérés... Elle se redressa.\\ 127Elle sembla marquer un instant d'hésitation. Dans sa main, les filaments lumineux commençaient à prendre la teinte bleutée d'une étoile de glace aux bords acérés... Elle se redressa.\\
128--- Je me donne ce droit. Je n'ai pas confiance dans les gardes. Je ne crois pas à cette histoire d'accident qui a tué mon compagnon. Alors j'ai décidé de venir par moi-même. Et vous~?\\ 128--- Je me donne ce droit. Je n'ai pas confiance dans les gardes. Je ne crois pas à cette histoire d'accident qui a tué mon compagnon. Alors j'ai décidé de venir par moi-même. Et vous ?\\
129Elle avança sa main vers lui, dans laquelle, en lévitation, l'étoile mortelle venait de prendre forme. Il n'avait jamais combattu de magicien, et ne savait pas qui serait le plus rapide, mais ce n'était pas le moment de le tester. Il s'avança et sourit.\\ 129Elle avança sa main vers lui, dans laquelle, en lévitation, l'étoile mortelle venait de prendre forme. Il n'avait jamais combattu de magicien, et ne savait pas qui serait le plus rapide, mais ce n'était pas le moment de le tester. Il s'avança et sourit.\\
130--- Hé bien, voyez-vous, je suis là pour, à peu de choses près, la même raison que vous. Et j'ai de sérieuses raisons de ne pas croire non plus à un accident.\\ 130--- Hé bien, voyez-vous, je suis là pour, à peu de choses près, la même raison que vous. Et j'ai de sérieuses raisons de ne pas croire non plus à un accident.\\
131Elle hésita, puis l'étoile de glace diminua légèrement. Des filaments s'en échappèrent, comme si elle disparaissait peu à peu comme elle était apparue. \\ 131Elle hésita, puis l'étoile de glace diminua légèrement. Des filaments s'en échappèrent, comme si elle disparaissait peu à peu comme elle était apparue. \\
132--- Expliquez-vous.\\ 132--- Expliquez-vous.\\
133Il eut du mal à retenir un soupir de soulagement.\\ 133Il eut du mal à retenir un soupir de soulagement.\\
134--- J'ai la certitude que \mageb se fait passer pour mort, mais est vivant.\\ 134--- J'ai la certitude que \mageb se fait passer pour mort, mais est vivant.\\
135--- Quoi~?\\ 135--- Quoi ?\\
136--- Je veux bien tout vous expliquer, mais ne pensez-vous pas qu'on serait mieux ailleurs~? On pourrait finir par nous voir ou nous entendre... 136--- Je veux bien tout vous expliquer, mais ne pensez-vous pas qu'on serait mieux ailleurs ? On pourrait finir par nous voir ou nous entendre...
137 137
138La magicienne le regarda en fronçant les sourcils. Elle ne semblait pas tout à fait sûre de pouvoir lui faire confiance, ce qui était compréhensible en fait... Lui non plus, à vrai dire. Elle finit par reprendre la parole.\\ 138La magicienne le regarda en fronçant les sourcils. Elle ne semblait pas tout à fait sûre de pouvoir lui faire confiance, ce qui était compréhensible en fait... Lui non plus, à vrai dire. Elle finit par reprendre la parole.\\
139--- D'accord. Mais pas avant d'avoir récupéré ce que je suis venue chercher ici.\\ 139--- D'accord. Mais pas avant d'avoir récupéré ce que je suis venue chercher ici.\\
140Elle fit quelques pas vers un angle de la pièce, qu'elle éclaira de son regard luminescent. Elle passa ses mains sur le mur de briques noircies, et en trouva une descellée. Elle l'extirpa avec précautions, puis passa sa main dans l'ouverture.\\ 140Elle fit quelques pas vers un angle de la pièce, qu'elle éclaira de son regard luminescent. Elle passa ses mains sur le mur de briques noircies, et en trouva une descellée. Elle l'extirpa avec précautions, puis passa sa main dans l'ouverture.\\
141--- Ah. Mince.\\ 141--- Ah. Mince.\\
142Elle lui montra. Au fond de l'ouverture se trouvait une paroi métallique munie d'une serrure. Il hocha la tête.\\ 142Elle lui montra. Au fond de l'ouverture se trouvait une paroi métallique munie d'une serrure. Il hocha la tête.\\
143--- Qu'est-on censé y trouver~?\\ 143--- Qu'est-on censé y trouver ?\\
144Elle semblait extrêmement tendue, mais le «~on~» sembla la rassurer un peu.\\ 144Elle semblait extrêmement tendue, mais le «~on~» sembla la rassurer un peu.\\
145--- Je sais qu'il y mettait des objets et documents auxquels il tenait. Peut-être qu'ils... nous ? donneront des indices.\\ 145--- Je sais qu'il y mettait des objets et documents auxquels il tenait. Peut-être qu'ils... nous ? donneront des indices.\\
146Elle s'était mis au «~nous~». Même s'il avait senti son hésitation, c'était bon signe.\\ 146Elle s'était mis au «~nous~». Même s'il avait senti son hésitation, c'était bon signe.\\
147--- Je ne sais pas où il gardait la clé. Probablement sur lui...\\ 147--- Je ne sais pas où il gardait la clé. Probablement sur lui...\\
148--- Une clé... normale~?\\ 148--- Une clé... normale ?\\
149Elle fronça les sourcils.\\ 149Elle fronça les sourcils.\\
150--- N'aurait-il pas protégé magiquement cette cachette~?\\ 150--- N'aurait-il pas protégé magiquement cette cachette ?\\
151Elle secoua la tête.\\ 151Elle secoua la tête.\\
152--- J'en doute. Je ne peux pas vérifier, il y a trop de distorsions magiques dans ce lieu, avec ce qui s'y est passé. Mais le connaissant, il aurait préféré une méthode plus classique. Si de nombreux mages savent s'en sortir face à un glyphe de protection magique, peu d'entre eux savent forcer une serrure, en réalité. Enfin, de façon non destructrice, si vous voyez ce que je veux dire.\\ 152--- J'en doute. Je ne peux pas vérifier, il y a trop de distorsions magiques dans ce lieu, avec ce qui s'y est passé. Mais le connaissant, il aurait préféré une méthode plus classique. Si de nombreux mages savent s'en sortir face à un glyphe de protection magique, peu d'entre eux savent forcer une serrure, en réalité. Enfin, de façon non destructrice, si vous voyez ce que je veux dire.\\
153Il eut un petit sourire.\\ 153Il eut un petit sourire.\\
@@ -160,22 +160,22 @@ Il s'agenouilla devant la serrure, et sortit de sa tunique ses outils. Il avait
160--- Tout à fait. Je propose de venir chez les amis qui m'ont envoyé ici.\\ 160--- Tout à fait. Je propose de venir chez les amis qui m'ont envoyé ici.\\
161Elle eut un regard légèrement méfiant, puis finit par accepter. 161Elle eut un regard légèrement méfiant, puis finit par accepter.
162 162
163Ils marchaient dans la rue, faiblement éclairée par quelques lampadaires. S'ils ne croisaient pas grand monde à cette heure tardive, les rares passants ne semblèrent pas leur prêter attention. \jerome avait l'habitude de ce genre de situation~: la tenue d'assassin était conçue pour disparaître aisément dans les ombres, mais aussi pour paraître tout à fait normale ---le noir n'étant pas si rare--- en pleine lumière. La tenue discrète idéale en somme. N'étant plus ébloui par son regard magique, il pouvait désormais observer la magicienne. Grande, mince, aux longs cheveux noirs, vêtue d'une longue robe noire. Pour le deuil, ou la discrétion~? Peut-être les deux, en fait. Ses traits semblaient tirés comme si elle était épuisée ou particulièrement éprouvée. C'était probablement le cas, en fait... Il lui aurait donné une quarantaine d'années, et sans ce visage fermé et ces traits tirés, elle devait être belle. Elle marchait d'un air décidé, sans cacher son bâton de magie, surmonté d'une grande pierre bleu glacé. 163Ils marchaient dans la rue, faiblement éclairée par quelques lampadaires. S'ils ne croisaient pas grand monde à cette heure tardive, les rares passants ne semblèrent pas leur prêter attention. \jerome avait l'habitude de ce genre de situation : la tenue d'assassin était conçue pour disparaître aisément dans les ombres, mais aussi pour paraître tout à fait normale ---le noir n'étant pas si rare--- en pleine lumière. La tenue discrète idéale en somme. N'étant plus ébloui par son regard magique, il pouvait désormais observer la magicienne. Grande, mince, aux longs cheveux noirs, vêtue d'une longue robe noire. Pour le deuil, ou la discrétion ? Peut-être les deux, en fait. Ses traits semblaient tirés comme si elle était épuisée ou particulièrement éprouvée. C'était probablement le cas, en fait... Il lui aurait donné une quarantaine d'années, et sans ce visage fermé et ces traits tirés, elle devait être belle. Elle marchait d'un air décidé, sans cacher son bâton de magie, surmonté d'une grande pierre bleu glacé.
164 164
165\recit{\chris} 165\recit{\chris}
166 166
167Mais que faisait \jerome~? Il aurait dû être rentré depuis un moment déjà. Ou était-ce seulement le temps qui lui paraissait si long~? Il soupira. Et s'il lui arrivait quelque chose~? S'il était vu~? Le couvrir serait très compliqué...\\ 167Mais que faisait \jerome ? Il aurait dû être rentré depuis un moment déjà. Ou était-ce seulement le temps qui lui paraissait si long ? Il soupira. Et s'il lui arrivait quelque chose ? S'il était vu ? Le couvrir serait très compliqué...\\
168La tête posée sur son épaule, \seve murmura.\\ 168La tête posée sur son épaule, \seve murmura.\\
169--- Tu dors~?\\ 169--- Tu dors ?\\
170--- Non. Je m'inquiète pour \jerome.\\ 170--- Non. Je m'inquiète pour \jerome.\\
171Elle hocha la tête.\\ 171Elle hocha la tête.\\
172--- Moi aussi, un peu. Mais tu sais, il est très doué...\\ 172--- Moi aussi, un peu. Mais tu sais, il est très doué...\\
173--- Je sais, mais... il a mis moins de temps la première fois non~? Il n'a aucune raison d'être plus lent cette fois-ci... 173--- Je sais, mais... il a mis moins de temps la première fois non ? Il n'a aucune raison d'être plus lent cette fois-ci...
174 174
175À ces mots, il entendit, non sans un certain soulagement, quatre coups nets sur la porte d'entrée. La silhouette sombre et familière de \jerome se profila. Il sursauta lorsqu'il s'aperçut qu'il n'était pas seul, et fut d'autant plus surpris de reconnaître la personne qui l'accompagnait.\\ 175À ces mots, il entendit, non sans un certain soulagement, quatre coups nets sur la porte d'entrée. La silhouette sombre et familière de \jerome se profila. Il sursauta lorsqu'il s'aperçut qu'il n'était pas seul, et fut d'autant plus surpris de reconnaître la personne qui l'accompagnait.\\
176--- \magicienne~! Mais... \\ 176--- \magicienne ! Mais... \\
177À son tour, elle marqua un instant de suprise.\\ 177À son tour, elle marqua un instant de suprise.\\
178--- N'êtes-vous pas l'un des gardes qui sont venus cet après-midi~?\\ 178--- N'êtes-vous pas l'un des gardes qui sont venus cet après-midi ?\\
179Il hocha la tête.\\ 179Il hocha la tête.\\
180--- En effet. \jerome, peux-tu m'expliquer...\\ 180--- En effet. \jerome, peux-tu m'expliquer...\\
181Le jeune homme sourit, ferma la porte et proposa un siège à la magicienne. Puis raconta l'étrange rencontre qu'il avait faite sur les lieux de ce qu'il fallait désormais appeler un crime. 181Le jeune homme sourit, ferma la porte et proposa un siège à la magicienne. Puis raconta l'étrange rencontre qu'il avait faite sur les lieux de ce qu'il fallait désormais appeler un crime.
@@ -183,7 +183,7 @@ Le jeune homme sourit, ferma la porte et proposa un siège à la magicienne. Pui
183\noindent --- J'avais aussi un doute quand à cette histoire d'accident. Mais je sais que la douleur d'avoir perdu mon compagnon aurait pu me rendre folle... au moins aux yeux des autres, et rendre mes soupçons absurdes. C'est pourquoi je n'ai pas pensé à vous en parler. Et que je suis allée vérifier par moi-même...\\ 183\noindent --- J'avais aussi un doute quand à cette histoire d'accident. Mais je sais que la douleur d'avoir perdu mon compagnon aurait pu me rendre folle... au moins aux yeux des autres, et rendre mes soupçons absurdes. C'est pourquoi je n'ai pas pensé à vous en parler. Et que je suis allée vérifier par moi-même...\\
184Elle fit une pause, et détourna le regard de la lumière de la bougie, étouffant un sanglot. Il préféra ne pas relever, et prit la parole.\\ 184Elle fit une pause, et détourna le regard de la lumière de la bougie, étouffant un sanglot. Il préféra ne pas relever, et prit la parole.\\
185--- Comme vous pouvez le constater, vous aviez hélas raison.\\ 185--- Comme vous pouvez le constater, vous aviez hélas raison.\\
186--- Comment pouvez-vous être sûr que \mageb est vivant~? 186--- Comment pouvez-vous être sûr que \mageb est vivant ?
187 187
188\recit{\seve} 188\recit{\seve}
189 189
@@ -194,37 +194,37 @@ Mais l'heure n'était pas à ce genre de querelle.\\
194La magicienne eut un mouvement de recul, et la considéra avec un mélange de surprise et de dégoût. Après un instant de silence, son visage se radoucit légèrement, et elle parut gênée.\\ 194La magicienne eut un mouvement de recul, et la considéra avec un mélange de surprise et de dégoût. Après un instant de silence, son visage se radoucit légèrement, et elle parut gênée.\\
195--- Excusez ma réaction. C'est idiot.\\ 195--- Excusez ma réaction. C'est idiot.\\
196--- Il n'y a pas de mal, la rassura-t-elle. Toujours est-il que j'ai la certitude que \mageb est vivant, contrairement à...\\ 196--- Il n'y a pas de mal, la rassura-t-elle. Toujours est-il que j'ai la certitude que \mageb est vivant, contrairement à...\\
197Elle s'interrompit. La magicienne s'était levée, et avait fait quelques pas, leur cachant son visage. \seve voyait bien que la pauvre femme était terriblement éprouvée. Mais que pouvait-elle faire~?\\ 197Elle s'interrompit. La magicienne s'était levée, et avait fait quelques pas, leur cachant son visage. \seve voyait bien que la pauvre femme était terriblement éprouvée. Mais que pouvait-elle faire ?\\
198--- Et si nous revenions à ce que nous avons trouvé~?\\ 198--- Et si nous revenions à ce que nous avons trouvé ?\\
199Elle se retourna brusquement, et déposa des objets sur la table. Une liasse de papiers, et un collier ouvragé. Le visage de \magicienne était de nouveau ferme et décidé, malgré ses yeux légèrement rouges. Tous trois hochèrent la tête, préférant se concentrer sur cette nouvelle tâche. 199Elle se retourna brusquement, et déposa des objets sur la table. Une liasse de papiers, et un collier ouvragé. Le visage de \magicienne était de nouveau ferme et décidé, malgré ses yeux légèrement rouges. Tous trois hochèrent la tête, préférant se concentrer sur cette nouvelle tâche.
200 200
201Ils firent un premier tri rapide. Après avoir mis de côté le bijou ---qui n'était vraisemblablement qu'un objet de grande valeur mis à l'abri---, et un certain nombre de documents administratifs importants, ils trouvèrent trois ou quatre feuilles, écrites à la main, qui ressemblaient à des notes de recherche. 201Ils firent un premier tri rapide. Après avoir mis de côté le bijou ---qui n'était vraisemblablement qu'un objet de grande valeur mis à l'abri---, et un certain nombre de documents administratifs importants, ils trouvèrent trois ou quatre feuilles, écrites à la main, qui ressemblaient à des notes de recherche.
202 202
203\noindent --- Effectivement, il m'avait parlé de ça... Regardez. Ce document n'est pas de sa main, c'est une lettre qu'on lui a transmise. Un rapport d'un garde vivant dans un village près de la forêt de \foret. Il raconte une trouvaille bizarre, le cadavre d'une créature inhabituelle, charriée par des débris de la rivière.\\ 203\noindent --- Effectivement, il m'avait parlé de ça... Regardez. Ce document n'est pas de sa main, c'est une lettre qu'on lui a transmise. Un rapport d'un garde vivant dans un village près de la forêt de \foret. Il raconte une trouvaille bizarre, le cadavre d'une créature inhabituelle, charriée par des débris de la rivière.\\
204Elle leur montra la lettre, où on pouvait lire la description d'un insecte de la taille d'un gros chien. Mais lorsque le garde avait voulu la nettoyer pour l'observer plus en détail, la carcasse s'était en partie dissoute. En dessous, avec une autre écriture, que la magicienne identifia comme celle de \magemort, une note~: «~\bestioles~?~».\\ 204Elle leur montra la lettre, où on pouvait lire la description d'un insecte de la taille d'un gros chien. Mais lorsque le garde avait voulu la nettoyer pour l'observer plus en détail, la carcasse s'était en partie dissoute. En dessous, avec une autre écriture, que la magicienne identifia comme celle de \magemort, une note : «~\bestioles ?~».\\
205--- Qu'est-ce que cela~?\\ 205--- Qu'est-ce que cela ?\\
206--- Les \bestioles sont des créatures aujourd'hui disparues. Des sortes d'araignées géantes... Ah, justement, les documents suivants en parlent~! 206--- Les \bestioles sont des créatures aujourd'hui disparues. Des sortes d'araignées géantes... Ah, justement, les documents suivants en parlent !
207 207
208Les pages suivantes étaient visiblement des notes prises à ce sujet. Ces sortes d'araignées ---elle eut un frisson à les imaginer, et elle remarqua que les trois autres ne semblaient pas très joyeux à cette évocation non plus--- semblaient vivre originellement dans des grottes très sombres, ne sortant que lorsqu'elles n'y trouvaient pas assez à manger, et encore, seulement de nuit. Supportant mal la lumière et surtout l'eau pure, elles n'existaient que sous les contrées très chaudes, où il ne pleuvait quasiment jamais. Et même là-bas, jugées trop nuisibles, elles avaient été chassées par les elfes noirs et les humains, et il n'en restait plus en théorie. 208Les pages suivantes étaient visiblement des notes prises à ce sujet. Ces sortes d'araignées ---elle eut un frisson à les imaginer, et elle remarqua que les trois autres ne semblaient pas très joyeux à cette évocation non plus--- semblaient vivre originellement dans des grottes très sombres, ne sortant que lorsqu'elles n'y trouvaient pas assez à manger, et encore, seulement de nuit. Supportant mal la lumière et surtout l'eau pure, elles n'existaient que sous les contrées très chaudes, où il ne pleuvait quasiment jamais. Et même là-bas, jugées trop nuisibles, elles avaient été chassées par les elfes noirs et les humains, et il n'en restait plus en théorie.
209 209
210\noindent --- Il y aurait donc de nouveau ces créatures dans la forêt~? Comment~?\\ 210\noindent --- Il y aurait donc de nouveau ces créatures dans la forêt ? Comment ?\\
211--- Il est très peu probable qu'elles soient apparues toutes seules, surtout dans un environnement qui leur est hostile, ajouta \chris.\\ 211--- Il est très peu probable qu'elles soient apparues toutes seules, surtout dans un environnement qui leur est hostile, ajouta \chris.\\
212--- Oui, et s'il n'y avait que ça, pourquoi chercher à faire disparaître celui qui travaille sur le sujet et ses documents~? ajouta \magicienne.\\ 212--- Oui, et s'il n'y avait que ça, pourquoi chercher à faire disparaître celui qui travaille sur le sujet et ses documents ? ajouta \magicienne.\\
213\jerome, qui avait somnolé, épuisé, en écoutant la conversation, se redressa pour faire une remarque.\\ 213\jerome, qui avait somnolé, épuisé, en écoutant la conversation, se redressa pour faire une remarque.\\
214--- La forêt de \foret est très grande, largement inexplorée il me semble, il peut y avoir n'importe quoi, y compris des grottes assez grandes et profondes pour y loger ces bestioles... non~? 214--- La forêt de \foret est très grande, largement inexplorée il me semble, il peut y avoir n'importe quoi, y compris des grottes assez grandes et profondes pour y loger ces bestioles... non ?
215 215
216Ils firent une pause pour faire le point. Si \mageb avait cherché à cacher les découvertes de \magemort, c'est que quelqu'un était vraisemblablement en train de les réintroduire au c{\oe}ur de cette forêt. Et secrètement.\\ 216Ils firent une pause pour faire le point. Si \mageb avait cherché à cacher les découvertes de \magemort, c'est que quelqu'un était vraisemblablement en train de les réintroduire au c{\oe}ur de cette forêt. Et secrètement.\\
217--- Mais, interrompit \chris, il faut trouver quel est son intérêt là-dedans. Il, ou elle, ou eux, ne ferait pas ça pour le plaisir de voir réapparaître une pauvre créature disparue.\\ 217--- Mais, interrompit \chris, il faut trouver quel est son intérêt là-dedans. Il, ou elle, ou eux, ne ferait pas ça pour le plaisir de voir réapparaître une pauvre créature disparue.\\
218--- N'y a-t-il pas un moyen de les contrôler d'une façon ou d'une autre~? proposa \seve.\\ 218--- N'y a-t-il pas un moyen de les contrôler d'une façon ou d'une autre ? proposa \seve.\\
219--- Peut-être. Ce serait alors une arme puissante. Je me demande pour\-quoi personne n'y a pensé plus tôt... il faudrait étudier la question, et ce n'est pas ma spécialité. 219--- Peut-être. Ce serait alors une arme puissante. Je me demande pour\-quoi personne n'y a pensé plus tôt... il faudrait étudier la question, et ce n'est pas ma spécialité.
220 220
221 221
222\noindent --- D'un point de vue plus pratique, on fait quoi~? On dit quoi~?\\ 222\noindent --- D'un point de vue plus pratique, on fait quoi ? On dit quoi ?\\
223\chris regarda les trois autres.\\ 223\chris regarda les trois autres.\\
224--- Si je dis tout ça à mes supérieurs, je suis en mauvaise posture...\\ 224--- Si je dis tout ça à mes supérieurs, je suis en mauvaise posture...\\
225--- Soit on mène l'enquête de notre côté, soit on leur dit. Mais on ne peut pas ne rien faire~!\\ 225--- Soit on mène l'enquête de notre côté, soit on leur dit. Mais on ne peut pas ne rien faire !\\
226--- Tu as raison, \seve. Mais je crains que ce problème ne nous dépasse.\\ 226--- Tu as raison, \seve. Mais je crains que ce problème ne nous dépasse.\\
227La magicienne proposa alors~:\\ 227La magicienne proposa alors :\\
228--- Je vais tout leur dire. Et je prendrai votre défense à tous les trois. Et si jamais on vous cause des ennuis, je vous couvrirai et je trouverai un moyen de vous envoyer enquêter. Il est hors de question que je reste sans rien faire.\\ 228--- Je vais tout leur dire. Et je prendrai votre défense à tous les trois. Et si jamais on vous cause des ennuis, je vous couvrirai et je trouverai un moyen de vous envoyer enquêter. Il est hors de question que je reste sans rien faire.\\
229Elle s'était levée, décidée, presque en colère.\\ 229Elle s'était levée, décidée, presque en colère.\\
230--- Vous avez raison. Je ne pourrai pas garder ce secret indéfiniment, et mieux vaut qu'ils l'apprennent tôt. Mais discutez-en directement avec le capitaine \capitaine. Il décidera ensuite d'en informer les enquêteurs.\\ 230--- Vous avez raison. Je ne pourrai pas garder ce secret indéfiniment, et mieux vaut qu'ils l'apprennent tôt. Mais discutez-en directement avec le capitaine \capitaine. Il décidera ensuite d'en informer les enquêteurs.\\
@@ -239,21 +239,21 @@ Ils hochèrent la tête et se mirent au travail.
239 239
240Le capitaine faisait les cent pas, très énervé.\\ 240Le capitaine faisait les cent pas, très énervé.\\
241--- J'espère que tu es conscient de ce que tu as fait. De ce que vous avez fait.\\ 241--- J'espère que tu es conscient de ce que tu as fait. De ce que vous avez fait.\\
242Il ne répondit pas, très mal à l'aise. La magicienne leur avait dit qu'elle irait le voir pour leur raconter l'histoire, et prendre leur défense, mais à quel point l'avait-elle fait~? Et même si elle avait fait de son mieux, ce n'était pas elle qui était seule dans le bureau de \capitaine, ce n'était pas elle qui risquait de perdre sa carrière... Il réalisa soudainement qu'elle avait perdu pire, en fait, et cessa ses plaintes intérieures.\\ 242Il ne répondit pas, très mal à l'aise. La magicienne leur avait dit qu'elle irait le voir pour leur raconter l'histoire, et prendre leur défense, mais à quel point l'avait-elle fait ? Et même si elle avait fait de son mieux, ce n'était pas elle qui était seule dans le bureau de \capitaine, ce n'était pas elle qui risquait de perdre sa carrière... Il réalisa soudainement qu'elle avait perdu pire, en fait, et cessa ses plaintes intérieures.\\
243--- J'avais bien quelques doutes sur cette histoire d'accident. J'avais engagé une enquête à ce sujet... Même si j'admets que personne n'avait pensé à faire appel à un prêtre.\\ 243--- J'avais bien quelques doutes sur cette histoire d'accident. J'avais engagé une enquête à ce sujet... Même si j'admets que personne n'avait pensé à faire appel à un prêtre.\\
244Il n'avait rien à répondre qui puisse améliorer sa situation.\\ 244Il n'avait rien à répondre qui puisse améliorer sa situation.\\
245--- Et aller fouiller dans des maisons sous scellés... Y récupérer des objets... Tu te rends compte~?\\ 245--- Et aller fouiller dans des maisons sous scellés... Y récupérer des objets... Tu te rends compte ?\\
246Il baissa les yeux. Le capitaine laissait échapper sa colère tout haut, comme souvent, mais il savait, pour l'avoir fréquenté, qu'il n'était pas un homme injuste. Une fois le calme revenu, il ne lui appliquerait pas une sanction disproportionnée. Sauf qu'objectivement, il savait qu'il en avait mérité une... Même s'il n'était pas seul dans cette histoire. 246Il baissa les yeux. Le capitaine laissait échapper sa colère tout haut, comme souvent, mais il savait, pour l'avoir fréquenté, qu'il n'était pas un homme injuste. Une fois le calme revenu, il ne lui appliquerait pas une sanction disproportionnée. Sauf qu'objectivement, il savait qu'il en avait mérité une... Même s'il n'était pas seul dans cette histoire.
247 247
248Le capitaine \capitaine resta silencieux pendant quelques minutes, puis se posta face à lui.\\ 248Le capitaine \capitaine resta silencieux pendant quelques minutes, puis se posta face à lui.\\
249--- Malgré cela, vous avez tous les quatre plus avancé dans l'enquête que nous n'aurions fait en une semaine.\\ 249--- Malgré cela, vous avez tous les quatre plus avancé dans l'enquête que nous n'aurions fait en une semaine.\\
250Il avait parlé d'une voix calme. Y avait-il un espoir~?\\ 250Il avait parlé d'une voix calme. Y avait-il un espoir ?\\
251--- Sauf que je suis très embêté. Officiellement, l'enquête n'en est pas là. Officiellement, il s'agit toujours d'un accident.\\ 251--- Sauf que je suis très embêté. Officiellement, l'enquête n'en est pas là. Officiellement, il s'agit toujours d'un accident.\\
252Il se tut, et fit quelques pas, réfléchissant.\\ 252Il se tut, et fit quelques pas, réfléchissant.\\
253--- Mais ces informations vont nous faire gagner un temps précieux, surtout si l'assassin ne sait pas qu'il est identifié. Puisque tu es le seul au courant, tu vas partir enquêter discrètement sur ce qui se passe dans cette forêt.\\ 253--- Mais ces informations vont nous faire gagner un temps précieux, surtout si l'assassin ne sait pas qu'il est identifié. Puisque tu es le seul au courant, tu vas partir enquêter discrètement sur ce qui se passe dans cette forêt.\\
254Il leva les yeux vers lui. Il lui sembla qu'il attendait une réponse.\\ 254Il leva les yeux vers lui. Il lui sembla qu'il attendait une réponse.\\
255--- Seul~?\\ 255--- Seul ?\\
256--- Tu peux emmener quelques personnes de confiance avec toi. Par exemple, les amis qui t'ont aidé dans cette tâche~? Je couvrirai vos dépenses, bien entendu.\\ 256--- Tu peux emmener quelques personnes de confiance avec toi. Par exemple, les amis qui t'ont aidé dans cette tâche ? Je couvrirai vos dépenses, bien entendu.\\
257--- Euh, d'accord.\\ 257--- Euh, d'accord.\\
258--- De mon côté, je vais faire avancer l'enquête comme je pourrai, afin de parvenir à la même conclusion officiellement. Mais tu auras pris de l'avance en attendant, une avance précieuse.\\ 258--- De mon côté, je vais faire avancer l'enquête comme je pourrai, afin de parvenir à la même conclusion officiellement. Mais tu auras pris de l'avance en attendant, une avance précieuse.\\
259Il hocha la tête. Non seulement il échappait au pire, mais l'idée d'une mission importante n'était pas pour lui déplaire. Une mission avec \seve et \jerome... s'ils acceptaient.\\ 259Il hocha la tête. Non seulement il échappait au pire, mais l'idée d'une mission importante n'était pas pour lui déplaire. Une mission avec \seve et \jerome... s'ils acceptaient.\\
@@ -265,8 +265,8 @@ Le capitaine sembla surpris.\\
265--- Mh, c'est effectivement plutôt malin. Bien que je n'aie jamais fait cela, je dois reconnaître que c'est une bonne idée. Soit. Tu vas aller préparer ton départ, au plus vite. Je m'occupe d'autres détails techniques. 265--- Mh, c'est effectivement plutôt malin. Bien que je n'aie jamais fait cela, je dois reconnaître que c'est une bonne idée. Soit. Tu vas aller préparer ton départ, au plus vite. Je m'occupe d'autres détails techniques.
266 266
267Alors qu'il tournait les talons et quittait la pièce, le capitaine le rappela une dernière fois.\\ 267Alors qu'il tournait les talons et quittait la pièce, le capitaine le rappela une dernière fois.\\
268--- \chris~?\\ 268--- \chris ?\\
269--- Oui~?\\ 269--- Oui ?\\
270--- Je devrais être furieux pour ce que vous avez fait, mais je suis quand même un peu fier. Ne me déçois pas pour la suite.\\ 270--- Je devrais être furieux pour ce que vous avez fait, mais je suis quand même un peu fier. Ne me déçois pas pour la suite.\\
271Un léger sourire marquait son visage. 271Un léger sourire marquait son visage.
272 272
diff --git a/arc_4AD.tex b/arc_4AD.tex
index 78e84f4..ce22e5e 100644
--- a/arc_4AD.tex
+++ b/arc_4AD.tex
@@ -5,7 +5,7 @@
5 5
6Elle entra dans la salle du trône. Cette salle était toujours aussi magnifiquement décorée, mais l'impressionnait bien moins qu'avant, et son air était décidé.\\ 6Elle entra dans la salle du trône. Cette salle était toujours aussi magnifiquement décorée, mais l'impressionnait bien moins qu'avant, et son air était décidé.\\
7--- Ah, \aure. J'ai réfléchi à ce que tu m'as dit.\\ 7--- Ah, \aure. J'ai réfléchi à ce que tu m'as dit.\\
8Son père lui souriait. Avait-il l'intention d'accepter~?\\ 8Son père lui souriait. Avait-il l'intention d'accepter ?\\
9--- Nous savons tous les deux que ce serait un grand honneur pour le clan d'avoir l'un des nôtres qui participe au grand tournoi humain de tir à l'arc, organisé par le duc \seigneurtournoi. Mon confrère appréciait par\-ti\-cu\-lièrement ma venue, même bien après que ma blessure m'empêche de viser droit. Cela entretient les bonnes relations entre humains et elfes sylvains.\\ 9--- Nous savons tous les deux que ce serait un grand honneur pour le clan d'avoir l'un des nôtres qui participe au grand tournoi humain de tir à l'arc, organisé par le duc \seigneurtournoi. Mon confrère appréciait par\-ti\-cu\-lièrement ma venue, même bien après que ma blessure m'empêche de viser droit. Cela entretient les bonnes relations entre humains et elfes sylvains.\\
10\aure n'ajouta rien. Pour le moment, ça se passait plutôt bien.\\ 10\aure n'ajouta rien. Pour le moment, ça se passait plutôt bien.\\
11--- J'ai discuté avec ton professeur de tir à l'arc, qui trouve que tu la surpasses quasiment. Nous pensons que tu ferais honneur au clan en participant à ce tournoi.\\ 11--- J'ai discuté avec ton professeur de tir à l'arc, qui trouve que tu la surpasses quasiment. Nous pensons que tu ferais honneur au clan en participant à ce tournoi.\\
@@ -13,25 +13,25 @@ Elle sourit.\\
13--- Cependant... J'ai peur pour toi.\\ 13--- Cependant... J'ai peur pour toi.\\
14Son visage se ferma. Le convaincre allait être compliqué.\\ 14Son visage se ferma. Le convaincre allait être compliqué.\\
15--- Les humains n'aiment pas toujours les elfes, tu le sais.\\ 15--- Les humains n'aiment pas toujours les elfes, tu le sais.\\
16--- Mais tu as déjà été chez les humains non~? Ils sont si... différents~? Si dangereux~?\\ 16--- Mais tu as déjà été chez les humains non ? Ils sont si... différents ? Si dangereux ?\\
17Il soupira.\\ 17Il soupira.\\
18--- C'est différent. Déjà c'était il y a plus de dix ans, et les choses ont pu changer. Ensuite, tu es une femme.\\ 18--- C'est différent. Déjà c'était il y a plus de dix ans, et les choses ont pu changer. Ensuite, tu es une femme.\\
19--- Ça change quoi~?\\ 19--- Ça change quoi ?\\
20--- Pour les humains, ça change beaucoup de choses. Tu sais, chez les humains, les femmes sont souvent soumises, et doivent obéir à leurs parents ou maris... on n'imaginerait pas les voir se promener seules.\\ 20--- Pour les humains, ça change beaucoup de choses. Tu sais, chez les humains, les femmes sont souvent soumises, et doivent obéir à leurs parents ou maris... on n'imaginerait pas les voir se promener seules.\\
21\aure ouvrit des yeux ronds d'incrédulité.\\ 21\aure ouvrit des yeux ronds d'incrédulité.\\
22--- Sérieusement~?\\ 22--- Sérieusement ?\\
23--- Je l'ai observé de mes propres yeux, crois-moi. Ce n'est pas le cas dans toutes les contrées humaines, évidemment, mais dans le fief du duc \seigneurtournoi, c'est le cas.\\ 23--- Je l'ai observé de mes propres yeux, crois-moi. Ce n'est pas le cas dans toutes les contrées humaines, évidemment, mais dans le fief du duc \seigneurtournoi, c'est le cas.\\
24--- Tu penses que c'est vraiment dangereux~?\\ 24--- Tu penses que c'est vraiment dangereux ?\\
25Il sourit.\\ 25Il sourit.\\
26--- Laisse-moi terminer. Je ne veux pas que tu y ailles seule, c'est tout. J'ai cherché le compagnon idéal pour te protéger.\\ 26--- Laisse-moi terminer. Je ne veux pas que tu y ailles seule, c'est tout. J'ai cherché le compagnon idéal pour te protéger.\\
27\aure leva les yeux au ciel. Si son père savait qu'elle n'était plus aussi innocente qu'elle n'en avait l'air... Enfin bon, s'il fallait supporter un garde ou deux pour avoir un peu de liberté, ça pourrait peut-être le faire. Et puis il pourrait être sympathique, voire... plus~?\\ 27\aure leva les yeux au ciel. Si son père savait qu'elle n'était plus aussi innocente qu'elle n'en avait l'air... Enfin bon, s'il fallait supporter un garde ou deux pour avoir un peu de liberté, ça pourrait peut-être le faire. Et puis il pourrait être sympathique, voire... plus ?\\
28--- Je te présente \denise, une guerrière qui nous revient de chez les humains. 28--- Je te présente \denise, une guerrière qui nous revient de chez les humains.
29 29
30Une jeune femme entra. Elle était habillée comme les soldats elfes, d'une tunique mi-longue verte, d'un pantalon blanc, et des bottes. Ses cheveux étaient tressés derrière son dos. À son côté pendait un fourreau ouvragé. Elle posa un genou en terre face au roi et à la princesse.\\ 30Une jeune femme entra. Elle était habillée comme les soldats elfes, d'une tunique mi-longue verte, d'un pantalon blanc, et des bottes. Ses cheveux étaient tressés derrière son dos. À son côté pendait un fourreau ouvragé. Elle posa un genou en terre face au roi et à la princesse.\\
31--- Merci. \denise, je te présente ma fille, \aure.\\ 31--- Merci. \denise, je te présente ma fille, \aure.\\
32--- Tu ne viens pas de me parler du risque que couraient les femmes seules chez les humains~?\\ 32--- Tu ne viens pas de me parler du risque que couraient les femmes seules chez les humains ?\\
33--- D'abord, vous serez deux. Ensuite, \denise vient de passer cinq ans chez les humains, et elle les connaît très bien. Enfin, elle y a appris le maniement de l'épée chez le meilleur maître qui soit, donc elle pourra te protéger.\\ 33--- D'abord, vous serez deux. Ensuite, \denise vient de passer cinq ans chez les humains, et elle les connaît très bien. Enfin, elle y a appris le maniement de l'épée chez le meilleur maître qui soit, donc elle pourra te protéger.\\
34--- Ça veut dire que tu me laisses y aller~?\\ 34--- Ça veut dire que tu me laisses y aller ?\\
35Il sourit.\\ 35Il sourit.\\
36--- Oui. J'ai envoyé un oiseau portant le message au duc, l'invitant à vous accueillir toutes les deux.\\ 36--- Oui. J'ai envoyé un oiseau portant le message au duc, l'invitant à vous accueillir toutes les deux.\\
37\aure retint un cri de joie. 37\aure retint un cri de joie.
@@ -39,49 +39,49 @@ Il sourit.\\
39 39
40\recit{\denise} 40\recit{\denise}
41 41
42\denise était debout face à une table où s'étalait une carte, dans un salon du palais. Elle réfléchissait à cette nouvelle aventure. Elle ne s'attendait pas à une telle responsabilité, à peine rentrée chez elle~! C'était un grand honneur et une grande confiance, car le roi lui confiait rien de moins que sa fille. Elle doutait presque de ses capacités à mener une telle mission... 42\denise était debout face à une table où s'étalait une carte, dans un salon du palais. Elle réfléchissait à cette nouvelle aventure. Elle ne s'attendait pas à une telle responsabilité, à peine rentrée chez elle ! C'était un grand honneur et une grande confiance, car le roi lui confiait rien de moins que sa fille. Elle doutait presque de ses capacités à mener une telle mission...
43 43
44Elle connaissait indirectement la princesse. Sa mère avait été son professeur particulier de tir à l'arc, et elle lui avait décrit une jeune femme à la fois déterminée et douée, mais aussi simple et sans complexes. Qu'en était-il en réalité~? Que serait le trajet avec elle~? Allait-elle devoir jouer les serviteurs, en plus d'être son garde du corps~? Elle n'était certainement pas très douée pour la première des tâches, en tous cas. Et savait-elle se défendre un minimum, ou allait-elle devoir la protéger à chaque pas~? 44Elle connaissait indirectement la princesse. Sa mère avait été son professeur particulier de tir à l'arc, et elle lui avait décrit une jeune femme à la fois déterminée et douée, mais aussi simple et sans complexes. Qu'en était-il en réalité ? Que serait le trajet avec elle ? Allait-elle devoir jouer les serviteurs, en plus d'être son garde du corps ? Elle n'était certainement pas très douée pour la première des tâches, en tous cas. Et savait-elle se défendre un minimum, ou allait-elle devoir la protéger à chaque pas ?
45En tous cas, elle avait eu l'air vraiment heureuse de partir à l'aventure. Pouvait-elle l'en blâmer~? Elle-même l'avait été aussi... 45En tous cas, elle avait eu l'air vraiment heureuse de partir à l'aventure. Pouvait-elle l'en blâmer ? Elle-même l'avait été aussi...
46 46
47C'est alors que la princesse entra. Elle avait troqué sa longue robe contre une plus courte, vert très pâle, et un pantalon blanc. Des bottes avaient remplacé ses jolies sandales, et elle n'avait gardé pour bijou que son fin diadème. Elle portait son arc et un carquois en bandoulière, et une dague à la ceinture. Son avant-bras gauche était protégé par un bracelet d'archerie, en cuir, décoré de quelques motifs argentés. Au moins elle semblait équipée correctement. 47C'est alors que la princesse entra. Elle avait troqué sa longue robe contre une plus courte, vert très pâle, et un pantalon blanc. Des bottes avaient remplacé ses jolies sandales, et elle n'avait gardé pour bijou que son fin diadème. Elle portait son arc et un carquois en bandoulière, et une dague à la ceinture. Son avant-bras gauche était protégé par un bracelet d'archerie, en cuir, décoré de quelques motifs argentés. Au moins elle semblait équipée correctement.
48 48
49Elle s'apprêta à s'incliner devant elle, mais \aure lui fit signe de s'abstenir. Elle s'approcha de la table.\\ 49Elle s'apprêta à s'incliner devant elle, mais \aure lui fit signe de s'abstenir. Elle s'approcha de la table.\\
50--- Quel est notre trajet~?\\ 50--- Quel est notre trajet ?\\
51\denise lui montra la carte étalée sur la table.\\ 51\denise lui montra la carte étalée sur la table.\\
52--- D'abord nous allons sortir de la forêt des elfes par ici, en quelques jours nous y serons. Après il nous faut traverser cette région des humains. Trois ou quatre jours. C'est proche de la capitale humaine, où on trouve de tout, et les gens y sont assez ouverts d'esprit, et plutôt accueillants. Attendez-vous à des regards curieux, ils ne voient pas des elfes tous les jours non plus.\\ 52--- D'abord nous allons sortir de la forêt des elfes par ici, en quelques jours nous y serons. Après il nous faut traverser cette région des humains. Trois ou quatre jours. C'est proche de la capitale humaine, où on trouve de tout, et les gens y sont assez ouverts d'esprit, et plutôt accueillants. Attendez-vous à des regards curieux, ils ne voient pas des elfes tous les jours non plus.\\
53--- On ne verra pas la capitale~?\\ 53--- On ne verra pas la capitale ?\\
54La jeune princesse prit un air déçu.\\ 54La jeune princesse prit un air déçu.\\
55--- Non, j'en suis désolée. Cela ferait un détour de plusieurs jours, et nous n'avons pas tellement le temps...\\ 55--- Non, j'en suis désolée. Cela ferait un détour de plusieurs jours, et nous n'avons pas tellement le temps...\\
56--- C'est dommage... On m'a dit que cette ville est très belle. N'est-ce pas là que tu as vécu~?\\ 56--- C'est dommage... On m'a dit que cette ville est très belle. N'est-ce pas là que tu as vécu ?\\
57\denise sourit. Elle serait bien aussi passée par la capitale, voir certaines personnes qui y vivent.\\ 57\denise sourit. Elle serait bien aussi passée par la capitale, voir certaines personnes qui y vivent.\\
58--- Oui. Et croyez-moi, ça me ferait plaisir d'y retourner... Peut-être pourrons-nous y passer au retour~?\\ 58--- Oui. Et croyez-moi, ça me ferait plaisir d'y retourner... Peut-être pourrons-nous y passer au retour ?\\
59--- Comment dort-on chez les humains~?\\ 59--- Comment dort-on chez les humains ?\\
60--- Nous irons dans des auberges.\\ 60--- Nous irons dans des auberges.\\
61--- Cela veut dire qu'on va aussi manger de la nourriture des humains~? C'est bon~?\\ 61--- Cela veut dire qu'on va aussi manger de la nourriture des humains ? C'est bon ?\\
62--- C'est différent, mais très bon aussi. Ne vous inquiétez pas pour ça. 62--- C'est différent, mais très bon aussi. Ne vous inquiétez pas pour ça.
63Elle se retourna vers la carte.\\ 63Elle se retourna vers la carte.\\
64--- Nous passerons par cette autre forêt ensuite, nous y serons plus à l'aise. Il faudra être prudentes, il y a parfois des bandits. Je ne connais pas cette forêt directement, mais je pense que nous n'aurons aucun mal à la traverser dans sa longueur. Une dizaine de jours je dirais.\\ 64--- Nous passerons par cette autre forêt ensuite, nous y serons plus à l'aise. Il faudra être prudentes, il y a parfois des bandits. Je ne connais pas cette forêt directement, mais je pense que nous n'aurons aucun mal à la traverser dans sa longueur. Une dizaine de jours je dirais.\\
65\aure pointa du doigt la zone de l'autre côté.\\ 65\aure pointa du doigt la zone de l'autre côté.\\
66--- Et cette région, c'est celle du duc \seigneurtournoi~?\\ 66--- Et cette région, c'est celle du duc \seigneurtournoi ?\\
67--- Presque, c'est celle d'un de ses vassaux. Nous allons la traverser, et encore celle-ci, avant d'arriver, après deux jours, au château du duc, enfin. C'est cette région qui est particulière~: ils n'aiment pas trop les elfes et les autres races humaines, détestent la magie, et tout ce qui y ressemble de près ou de loin, sauf en ce qui concerne la magie liée aux dieux.\\ 67--- Presque, c'est celle d'un de ses vassaux. Nous allons la traverser, et encore celle-ci, avant d'arriver, après deux jours, au château du duc, enfin. C'est cette région qui est particulière : ils n'aiment pas trop les elfes et les autres races humaines, détestent la magie, et tout ce qui y ressemble de près ou de loin, sauf en ce qui concerne la magie liée aux dieux.\\
68--- Qu'est-ce qu'on fera~?\\ 68--- Qu'est-ce qu'on fera ?\\
69--- Cela ne veut pas dire qu'ils vont nous attaquer, en principe, ils res\-pec\-teront votre couronne de princesse et votre rôle d'ambassadrice. Mais on n'y sera pas forcément très bien vues. Au pire, on évitera les villages, et c'est tout.\\ 69--- Cela ne veut pas dire qu'ils vont nous attaquer, en principe, ils res\-pec\-teront votre couronne de princesse et votre rôle d'ambassadrice. Mais on n'y sera pas forcément très bien vues. Au pire, on évitera les villages, et c'est tout.\\
70--- Et le duc, ça ne le gène pas~?\\ 70--- Et le duc, ça ne le gène pas ?\\
71--- D'après votre père, non, mais il a du mal à convaincre ses pairs. Il espère d'ailleurs que notre venue puisse changer un petit peu les choses... Mais nous verrons bien. Je ne connais pas cette région non plus, pour tout vous dire. 71--- D'après votre père, non, mais il a du mal à convaincre ses pairs. Il espère d'ailleurs que notre venue puisse changer un petit peu les choses... Mais nous verrons bien. Je ne connais pas cette région non plus, pour tout vous dire.
72 72
73Elle laissa la jeune princesse observer la carte, pendant qu'elle vérifiait son équipement. Elle enfila par dessus sa tunique une armure légère en cuir, qu'elle avait faite faire chez les humains, ajustée à sa taille. Sans manches, elle ne couvrait que le buste et descendait à mi-cuisse, fendue sur les côté. Elle ajouta sa ceinture, avec le fourreau de son épée et de sa dague. Elle ajusta également les bandes de cuir à ses poignets, qui à la fois protégeaient contre les coups, gardaient les articulations à chaud, et fournissait un morceau de sangle en cas de besoin. Là encore, c'était un souvenir pratique de chez les humains. Puis elle vérifia le contenu de son sac. Tout était bon. Sauf peut-être de quoi se soigner en cas de problèmes. D'accord, il n'y aurait probablement pas de problèmes. Mais...\\ 73Elle laissa la jeune princesse observer la carte, pendant qu'elle vérifiait son équipement. Elle enfila par dessus sa tunique une armure légère en cuir, qu'elle avait faite faire chez les humains, ajustée à sa taille. Sans manches, elle ne couvrait que le buste et descendait à mi-cuisse, fendue sur les côté. Elle ajouta sa ceinture, avec le fourreau de son épée et de sa dague. Elle ajusta également les bandes de cuir à ses poignets, qui à la fois protégeaient contre les coups, gardaient les articulations à chaud, et fournissait un morceau de sangle en cas de besoin. Là encore, c'était un souvenir pratique de chez les humains. Puis elle vérifia le contenu de son sac. Tout était bon. Sauf peut-être de quoi se soigner en cas de problèmes. D'accord, il n'y aurait probablement pas de problèmes. Mais...\\
74--- Princesse~?\\ 74--- Princesse ?\\
75--- Oui~?\\ 75--- Oui ?\\
76Elle hésita une seconde. Est-ce que ce genre de chose se demande à une princesse~?\\ 76Elle hésita une seconde. Est-ce que ce genre de chose se demande à une princesse ?\\
77--- J'ai entendu dire que vous étiez une bonne soigneuse~?\\ 77--- J'ai entendu dire que vous étiez une bonne soigneuse ?\\
78La jeune princesse sourit.\\ 78La jeune princesse sourit.\\
79--- En effet. Je pensais d'ailleurs emmener quelques baumes et de quoi panser des blessures. Penses-tu que ça puisse être utile~?\\ 79--- En effet. Je pensais d'ailleurs emmener quelques baumes et de quoi panser des blessures. Penses-tu que ça puisse être utile ?\\
80Elle poussa un soupir de soulagement.\\ 80Elle poussa un soupir de soulagement.\\
81--- Oui, tout à fait.\\ 81--- Oui, tout à fait.\\
82La princesse sourit, puis ajouta.\\ 82La princesse sourit, puis ajouta.\\
83--- Est-ce que je peux te demander quelque chose d'un peu... in\-ha\-bi\-tuel~?\\ 83--- Est-ce que je peux te demander quelque chose d'un peu... in\-ha\-bi\-tuel ?\\
84--- Euh... oui~?\\ 84--- Euh... oui ?\\
85--- À l'instant où on quitte le village des elfes, arrête de m'appeler princesse. Appelle-moi par mon prénom, et dis-moi tu. S'il-te-plaît.\\ 85--- À l'instant où on quitte le village des elfes, arrête de m'appeler princesse. Appelle-moi par mon prénom, et dis-moi tu. S'il-te-plaît.\\
86\denise se redressa, suprise et soulagée en même temps. \\ 86\denise se redressa, suprise et soulagée en même temps. \\
87--- D'accord. 87--- D'accord.
@@ -95,38 +95,38 @@ Trois jours qu'elle étaient parties. Elles avaient quitté la forêt en début
95Le repas qui y avait été servi ---une soupe de légumes et de lard, avec du pain des humains--- avait été une nouvelle surprise. Sa compagne l'avait dévoré avec appétit, mais elle-même avait eu un peu de mal avec ces nouveaux goûts et odeurs. Il paraît qu'on s'y faisait rapidement... Difficile à croire, mais elle verrait bien. 95Le repas qui y avait été servi ---une soupe de légumes et de lard, avec du pain des humains--- avait été une nouvelle surprise. Sa compagne l'avait dévoré avec appétit, mais elle-même avait eu un peu de mal avec ces nouveaux goûts et odeurs. Il paraît qu'on s'y faisait rapidement... Difficile à croire, mais elle verrait bien.
96 96
97À cet instant, \denise entra dans la pièce.\\ 97À cet instant, \denise entra dans la pièce.\\
98--- Désolée, quelques détails à régler avec le gérant... Tu n'es pas encore couchée~?\\ 98--- Désolée, quelques détails à régler avec le gérant... Tu n'es pas encore couchée ?\\
99--- J'avoue que... ces lits m'intriguent...\\ 99--- J'avoue que... ces lits m'intriguent...\\
100Elle sourit.\\ 100Elle sourit.\\
101--- Si tu ne te sens pas à l'aise, tu peux toujours t'enrouler dans ta couverture elfique. Les couvertures humaines ont besoin d'être plus épaisses pour être aussi chaudes, c'est pourquoi leur aspect est plus grossier. Mais elles sont très bien~! 101--- Si tu ne te sens pas à l'aise, tu peux toujours t'enrouler dans ta couverture elfique. Les couvertures humaines ont besoin d'être plus épaisses pour être aussi chaudes, c'est pourquoi leur aspect est plus grossier. Mais elles sont très bien !
102 102
103Sans attendre sa réponse, \denise se déshabilla et se glissa rapidement entre les draps. Un peu hésitante, elle l'imita. Ce n'était pas aussi inconfortable qu'à première vue, finalement.\\ 103Sans attendre sa réponse, \denise se déshabilla et se glissa rapidement entre les draps. Un peu hésitante, elle l'imita. Ce n'était pas aussi inconfortable qu'à première vue, finalement.\\
104--- Pourquoi y a-t-il une bougie sur la table de chevet~?\\ 104--- Pourquoi y a-t-il une bougie sur la table de chevet ?\\
105--- Rappelle-toi que les humains voient très mal dans l'obscurité, ainsi ils utilisent beaucoup plus de lampes que nous. Imagine-toi que là, pour lire, ils ont besoin de lumière supplémentaire.\\ 105--- Rappelle-toi que les humains voient très mal dans l'obscurité, ainsi ils utilisent beaucoup plus de lampes que nous. Imagine-toi que là, pour lire, ils ont besoin de lumière supplémentaire.\\
106--- Ça doit être difficile d'être un humain~! Comment font-ils~?\\ 106--- Ça doit être difficile d'être un humain ! Comment font-ils ?\\
107--- Je me suis dit la même chose. Et pourtant ils arrivent à faire des choses extraordinaires, alors... Peut-être cette difficulté les pousse à trouver des solutions~? C'est incroyable ce que les humains peuvent être plein de ressources et d'idées, parfois... 107--- Je me suis dit la même chose. Et pourtant ils arrivent à faire des choses extraordinaires, alors... Peut-être cette difficulté les pousse à trouver des solutions ? C'est incroyable ce que les humains peuvent être plein de ressources et d'idées, parfois...
108 108
109 109
110\aure fixa le plafond de la chambre pendant un moment. Elle se remémora les regards surpris des villageois en les voyant arriver. Beaucoup leur avaient souri. Mais certains les avaient regardées en fronçant les sourcils. Un homme s'était éloigné à la table la plus loin d'elles lorsqu'elles étaient entrées dans la taverne.\\ 110\aure fixa le plafond de la chambre pendant un moment. Elle se remémora les regards surpris des villageois en les voyant arriver. Beaucoup leur avaient souri. Mais certains les avaient regardées en fronçant les sourcils. Un homme s'était éloigné à la table la plus loin d'elles lorsqu'elles étaient entrées dans la taverne.\\
111--- Pourquoi certains humains nous détestent~?\\ 111--- Pourquoi certains humains nous détestent ?\\
112Elle l'entendit soupirer.\\ 112Elle l'entendit soupirer.\\
113--- Déjà parce que nous sommes différents. Pour certains, avoir des oreilles pointues ou pas de barbe, ça suffit. Ensuite, je crois que certains nous envient. Ils nous trouvent plus beaux, plus intelligents, plus agiles. D'autres voient plutôt que nous sommes plus frêles, moins forts physiquement, que nous vivons dans les arbres, et nous voient comme des animaux sauvages. Il y a peut-être souvent un mélange des deux...\\ 113--- Déjà parce que nous sommes différents. Pour certains, avoir des oreilles pointues ou pas de barbe, ça suffit. Ensuite, je crois que certains nous envient. Ils nous trouvent plus beaux, plus intelligents, plus agiles. D'autres voient plutôt que nous sommes plus frêles, moins forts physiquement, que nous vivons dans les arbres, et nous voient comme des animaux sauvages. Il y a peut-être souvent un mélange des deux...\\
114Elle marqua une pause, puis reprit.\\ 114Elle marqua une pause, puis reprit.\\
115--- Et il y a, surtout, la différence des m{\oe}urs. Tu sais, depuis mon retour, j'ai un cousin qui m'ignore royalement, parce que soi-disant, je suis «~devenue humaine~». Comme quoi, il ne faut pas grand chose... Et puis il y a autre chose aussi. Les humains ne contrôlent pas leur fertilité.\\ 115--- Et il y a, surtout, la différence des m{\oe}urs. Tu sais, depuis mon retour, j'ai un cousin qui m'ignore royalement, parce que soi-disant, je suis «~devenue humaine~». Comme quoi, il ne faut pas grand chose... Et puis il y a autre chose aussi. Les humains ne contrôlent pas leur fertilité.\\
116--- Sérieusement~?\\ 116--- Sérieusement ?\\
117--- Oui. Ils ne choisissent pas. Et en plus, ils considèrent qu'il est très mal d'avoir un enfant sans avoir un compagnon définitif.\\ 117--- Oui. Ils ne choisissent pas. Et en plus, ils considèrent qu'il est très mal d'avoir un enfant sans avoir un compagnon définitif.\\
118--- C'est un peu vrai chez nous, non~?\\ 118--- C'est un peu vrai chez nous, non ?\\
119--- Évidemment, mais eux ne peuvent pas le choisir. Résultat, ils sont assez coincés sur le sujet... Ajoute à ça le fait que certains considèrent qu'une femme doit être soumise, et je te laisse imaginer la réputation qu'on peut avoir auprès d'eux...\\ 119--- Évidemment, mais eux ne peuvent pas le choisir. Résultat, ils sont assez coincés sur le sujet... Ajoute à ça le fait que certains considèrent qu'une femme doit être soumise, et je te laisse imaginer la réputation qu'on peut avoir auprès d'eux...\\
120--- Forcément, vu comme ça...\\ 120--- Forcément, vu comme ça...\\
121--- Cela dit, ne t'inquiète pas trop, ça ne veut pas dire qu'on est en danger chez les humains. Je crois te l'avoir déjà dit, mais même s'ils ne nous aiment pas, ils nous respectent en général. Que ce soit à cause de nos armes, ou de crainte de créer des ennuis diplomatiques, ou simplement parce qu'ils n'ont pas envie de s'en mêler. Donc pas d'inquiétude. 121--- Cela dit, ne t'inquiète pas trop, ça ne veut pas dire qu'on est en danger chez les humains. Je crois te l'avoir déjà dit, mais même s'ils ne nous aiment pas, ils nous respectent en général. Que ce soit à cause de nos armes, ou de crainte de créer des ennuis diplomatiques, ou simplement parce qu'ils n'ont pas envie de s'en mêler. Donc pas d'inquiétude.
122 122
123Les humains étaient décidément surprenants. Il y avait d'autres questions qu'elle voulait poser. Et les autres races~? Les nains, par exemple, en avait-elle croisé~? Mais elle entendit à sa respiration qu'elle s'était endormie. Tant pis, elle aurait tout le temps de lui demander dans les jours qui viennent. 123Les humains étaient décidément surprenants. Il y avait d'autres questions qu'elle voulait poser. Et les autres races ? Les nains, par exemple, en avait-elle croisé ? Mais elle entendit à sa respiration qu'elle s'était endormie. Tant pis, elle aurait tout le temps de lui demander dans les jours qui viennent.
124 124
125 125
126 126
127\recit{\denise} 127\recit{\denise}
128 128
129La forêt, enfin~! Elle avait beau être habituée à vivre chez les humains, elle appréciait être au calme en forêt. \aure semblait elle aussi de nouveau à son aise, bien qu'elle se soit accoutumée très rapidement. Elle avait même mangé avec appétit la nourriture humaine de la taverne de ce matin. Mais ne plus sentir tous ces regards curieux, plus ou moins bienveillants, était reposant. De plus, la compagnie d'\aure était vraiment agréable, et elle avait de plus en plus la sensation de voyager avec une amie et non une princesse. 129La forêt, enfin ! Elle avait beau être habituée à vivre chez les humains, elle appréciait être au calme en forêt. \aure semblait elle aussi de nouveau à son aise, bien qu'elle se soit accoutumée très rapidement. Elle avait même mangé avec appétit la nourriture humaine de la taverne de ce matin. Mais ne plus sentir tous ces regards curieux, plus ou moins bienveillants, était reposant. De plus, la compagnie d'\aure était vraiment agréable, et elle avait de plus en plus la sensation de voyager avec une amie et non une princesse.
130 130
131C'est vers le début de l'après-midi qu'elles entendirent un bruit inhabituel. Des cris, des bruits métalliques et de chevaux. Elles hésitèrent, puis la curiosité étant plus forte, décidèrent de s'approcher prudemment. À cet endroit, la végétation était très dense et les arbres très proches les uns des autres, ce qui leur permit d'arriver de façon très discrète. Quelques minutes plus tard, la scène s'étalait sous leurs yeux. 131C'est vers le début de l'après-midi qu'elles entendirent un bruit inhabituel. Des cris, des bruits métalliques et de chevaux. Elles hésitèrent, puis la curiosité étant plus forte, décidèrent de s'approcher prudemment. À cet endroit, la végétation était très dense et les arbres très proches les uns des autres, ce qui leur permit d'arriver de façon très discrète. Quelques minutes plus tard, la scène s'étalait sous leurs yeux.
132 132
@@ -139,32 +139,32 @@ Le trait fin et meurtrier, partant de l'arbre, toucha dans la nuque l'un des bri
139Elle rejoignit \aure dans l'arbre et lui sourit.\\ 139Elle rejoignit \aure dans l'arbre et lui sourit.\\
140--- Merci, c'était tout juste.\\ 140--- Merci, c'était tout juste.\\
141Reprenant son souffle, elle observa avec elle le champ de bataille. Le soldat seul et blessé reprenait ses esprits, et avait visiblement du mal à comprendre ce qui s'était passé. À côté de l'autre carosse, les autres gardes avaient repris le dessus sur les brigands, et les survivants étaient en fuite. Elle remarqua alors que sa compagne, qui n'avait pas bougé, tremblait légèrement.\\ 141Reprenant son souffle, elle observa avec elle le champ de bataille. Le soldat seul et blessé reprenait ses esprits, et avait visiblement du mal à comprendre ce qui s'était passé. À côté de l'autre carosse, les autres gardes avaient repris le dessus sur les brigands, et les survivants étaient en fuite. Elle remarqua alors que sa compagne, qui n'avait pas bougé, tremblait légèrement.\\
142--- C'est la première fois que tu tires sur quelqu'un~?\\ 142--- C'est la première fois que tu tires sur quelqu'un ?\\
143--- Oui...\\ 143--- Oui...\\
144Elle lui posa la main sur l'épaule, doucement.\\ 144Elle lui posa la main sur l'épaule, doucement.\\
145--- Allez viens, inutile de rester ici. On finirait par être vues. 145--- Allez viens, inutile de rester ici. On finirait par être vues.
146 146
147\recit{\aure} 147\recit{\aure}
148 148
149Les deux jeunes femmes repartirent, par la voie des arbres dans un premier temps, avant de continuer à pied. Elle avait agi d'instinct, sans trop réfléchir. Était-ce une bonne idée de s'impliquer dans un combat d'humains qui ne les concernait pas~? Pourtant son amie avait fait de même. Elles avaient failli être vues d'ailleurs... Elle réalisa qu'elle avait laissé quelques flèches... y feraient-ils attention~? Et qui étaient ces gens dans les carosses~? Trop de questions se bousculaient dans son esprit. 149Les deux jeunes femmes repartirent, par la voie des arbres dans un premier temps, avant de continuer à pied. Elle avait agi d'instinct, sans trop réfléchir. Était-ce une bonne idée de s'impliquer dans un combat d'humains qui ne les concernait pas ? Pourtant son amie avait fait de même. Elles avaient failli être vues d'ailleurs... Elle réalisa qu'elle avait laissé quelques flèches... y feraient-ils attention ? Et qui étaient ces gens dans les carosses ? Trop de questions se bousculaient dans son esprit.
150 150
151Elles s'arrêtèrent face à une large rivière, qu'elles longèrent jusqu'à trouver un moyen simple de la traverser. Arrivant près de ce qui ressemblait à un gué, elle virent passer trois hommes, qui couraient eux aussi vers le cours d'eau. Ils les aperçurent avant qu'elles n'aient le temps de se cacher. D'abord surpris, les hommes dégainèrent leurs épées et se tournèrent rapidement vers elles. Elle reconnut l'un des brigands qui avait attaqué les voyageurs... Le premier souriait.\\ 151Elles s'arrêtèrent face à une large rivière, qu'elles longèrent jusqu'à trouver un moyen simple de la traverser. Arrivant près de ce qui ressemblait à un gué, elle virent passer trois hommes, qui couraient eux aussi vers le cours d'eau. Ils les aperçurent avant qu'elles n'aient le temps de se cacher. D'abord surpris, les hommes dégainèrent leurs épées et se tournèrent rapidement vers elles. Elle reconnut l'un des brigands qui avait attaqué les voyageurs... Le premier souriait.\\
152--- Faute de riche carosse à dépouiller, on ne sera peut-être pas bredouilles ce soir...\\ 152--- Faute de riche carosse à dépouiller, on ne sera peut-être pas bredouilles ce soir...\\
153--- Méfie-toi, elles sont armées quand même.\\ 153--- Méfie-toi, elles sont armées quand même.\\
154--- Et alors~? Moi aussi.\\ 154--- Et alors ? Moi aussi.\\
155\aure encocha une flèche et tendit son arc dans leur direction. Elle entendit son amie dégainer son épée à côté d'elle, et s'adresser à eux.\\ 155\aure encocha une flèche et tendit son arc dans leur direction. Elle entendit son amie dégainer son épée à côté d'elle, et s'adresser à eux.\\
156--- Faute de riche carosse, vous pouvez aussi rester en vie ce soir. Faites encore un pas, et vous êtes morts.\\ 156--- Faute de riche carosse, vous pouvez aussi rester en vie ce soir. Faites encore un pas, et vous êtes morts.\\
157Deux des hommes hésitèrent. Le premier qui avait parlé ne sembla pas prendre la menace au sérieux, et se mit à courir dans leur direction. Elle prit une grande inspiration, ajusta sa cible et lâcha les doigts. Il s'effondra à ses pieds, la poitrine transpercée d'une flèche. \denise était restée en garde à ses côtés et n'avait pas bougé. Les deux autres brigands se regardèrent, et s'éloignèrent rapidement. 157Deux des hommes hésitèrent. Le premier qui avait parlé ne sembla pas prendre la menace au sérieux, et se mit à courir dans leur direction. Elle prit une grande inspiration, ajusta sa cible et lâcha les doigts. Il s'effondra à ses pieds, la poitrine transpercée d'une flèche. \denise était restée en garde à ses côtés et n'avait pas bougé. Les deux autres brigands se regardèrent, et s'éloignèrent rapidement.
158 158
159\noindent --- Bien joué, \aurecourt.\\ 159\noindent --- Bien joué, \aurecourt.\\
160Son amie était allée rechercher sa flèche dans le corps étendu par terre, puis était revenue près d'elle, et lui souriait. Il y avait du respect et de l'admiration dans son regard.\\ 160Son amie était allée rechercher sa flèche dans le corps étendu par terre, puis était revenue près d'elle, et lui souriait. Il y avait du respect et de l'admiration dans son regard.\\
161--- Bon, on la traverse cette rivière~?\\ 161--- Bon, on la traverse cette rivière ?\\
162--- Oui, oui... Est-ce qu'on va croiser d'autres brigands dans cette forêt~?\\ 162--- Oui, oui... Est-ce qu'on va croiser d'autres brigands dans cette forêt ?\\
163\denise, qui s'avançait déjà dans l'eau, haussa les épaules.\\ 163\denise, qui s'avançait déjà dans l'eau, haussa les épaules.\\
164--- J'espère que non. Je ne pensais pas en croiser si tôt, tout de même... On va s'éloigner des sentiers humains, ça va aider je pense. 164--- J'espère que non. Je ne pensais pas en croiser si tôt, tout de même... On va s'éloigner des sentiers humains, ça va aider je pense.
165 165
166Elles traversèrent rapidement la rivière, puis marchèrent encore un moment, sans rien dire.\\ 166Elles traversèrent rapidement la rivière, puis marchèrent encore un moment, sans rien dire.\\
167--- Ça va, \aure~?\\ 167--- Ça va, \aure ?\\
168--- Oui... Un peu de mal à réaliser, en fait.\\ 168--- Oui... Un peu de mal à réaliser, en fait.\\
169Son amie la prit par les épaules.\\ 169Son amie la prit par les épaules.\\
170--- Tu as fait exactement ce qu'il fallait faire. Tu es une vraie combattante, maintenant.\\ 170--- Tu as fait exactement ce qu'il fallait faire. Tu es une vraie combattante, maintenant.\\
diff --git a/arc_5RCDA.tex b/arc_5RCDA.tex
index b1ca6f6..540262d 100644
--- a/arc_5RCDA.tex
+++ b/arc_5RCDA.tex
@@ -4,32 +4,32 @@
4 4
5\recit{\remi} 5\recit{\remi}
6 6
7Deux jours s'étaient écoulés depuis leur mésaventure. Deux jours qui avaient été plutôt calmes. En s'éloignant encore des sentiers, ils n'avaient pas recroisé de brigands, même si la forêt y était plus dense encore. \chloe commençait à se sentir à l'aise en forêt ---ou était-ce une aisance avec lui~?--- et avait beaucoup moins de difficultés à suivre son rythme. Il se surprit à la considérer comme une amie et plus une cliente à transporter d'un point à un autre. 7Deux jours s'étaient écoulés depuis leur mésaventure. Deux jours qui avaient été plutôt calmes. En s'éloignant encore des sentiers, ils n'avaient pas recroisé de brigands, même si la forêt y était plus dense encore. \chloe commençait à se sentir à l'aise en forêt ---ou était-ce une aisance avec lui ?--- et avait beaucoup moins de difficultés à suivre son rythme. Il se surprit à la considérer comme une amie et plus une cliente à transporter d'un point à un autre.
8 8
9Elle marchait à côté de lui, un long bâton de marche à la main. Il lui avait taillé une branche qui lui servait non seulement de support pour avancer, mais aussi potentiellement de moyen de défense. Il avait été impressionné par son courage face aux deux bandits, et avait proposé de lui apprendre quelques techniques. 9Elle marchait à côté de lui, un long bâton de marche à la main. Il lui avait taillé une branche qui lui servait non seulement de support pour avancer, mais aussi potentiellement de moyen de défense. Il avait été impressionné par son courage face aux deux bandits, et avait proposé de lui apprendre quelques techniques.
10 10
11Il lui sourit alors qu'elle passait à côté de lui. Il sentait encore le coup qu'elle lui avait mis dans le côté droit. Heureusement qu'il n'avait pas enlevé son armure... Ou peut-être aurait-il eu droit à une de ses potions bizarres~? Sa coupure à l'épaule gauche était complètement guérie, grâce à elle. Sans ça, il aurait probablement senti la blessure le tirailler plusieurs semaines... Elle lui rendit son sourire. La soirée s'annonçait plutôt bien. 11Il lui sourit alors qu'elle passait à côté de lui. Il sentait encore le coup qu'elle lui avait mis dans le côté droit. Heureusement qu'il n'avait pas enlevé son armure... Ou peut-être aurait-il eu droit à une de ses potions bizarres ? Sa coupure à l'épaule gauche était complètement guérie, grâce à elle. Sans ça, il aurait probablement senti la blessure le tirailler plusieurs semaines... Elle lui rendit son sourire. La soirée s'annonçait plutôt bien.
12 12
13\recit{\chloe} 13\recit{\chloe}
14 14
15\chloe s'arrêta sur le lieu de bivouac. Depuis ces quelques jours, elle était à présent très à l'aise en forêt. Ou était-elle très à l'aise avec son guide particulier~? Elle essayait de l'imaginer accompagnant d'autres voyageurs, mais elle doutait fort qu'il avait la même familiarité avec d'autres... Entre eux s'était tissée une solide complicité. 15\chloe s'arrêta sur le lieu de bivouac. Depuis ces quelques jours, elle était à présent très à l'aise en forêt. Ou était-elle très à l'aise avec son guide particulier ? Elle essayait de l'imaginer accompagnant d'autres voyageurs, mais elle doutait fort qu'il avait la même familiarité avec d'autres... Entre eux s'était tissée une solide complicité.
16 16
17Alors qu'il s'accroupissaient tous les deux pour préparer le feu ---elle n'avait pas sa technique, mais elle apprenait vite---, elle aperçut, dans son dos, quatre disques rouges, brillants, dans l'ombre. Elle se redressa subitement.\\ 17Alors qu'il s'accroupissaient tous les deux pour préparer le feu ---elle n'avait pas sa technique, mais elle apprenait vite---, elle aperçut, dans son dos, quatre disques rouges, brillants, dans l'ombre. Elle se redressa subitement.\\
18--- \remi~! Derrière toi...\\ 18--- \remi ! Derrière toi...\\
19Il pivota instantanément en entendant le ton de sa voix.\\ 19Il pivota instantanément en entendant le ton de sa voix.\\
20--- Qu'est-ce que c'est que...\\ 20--- Qu'est-ce que c'est que...\\
21Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Ce qui surgit des buissons lui arracha un cri de surprise et d'horreur. La créature ressemblait à une araignée, noire, de la taille d'un gros chat. Les lumières rouges étaient ses yeux, qui brillaient dans les ombres de la forêt. Elle n'en avait vu que dans des livres jusque là, et rien que le dessin était déjà peu rassurant... 21Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Ce qui surgit des buissons lui arracha un cri de surprise et d'horreur. La créature ressemblait à une araignée, noire, de la taille d'un gros chat. Les lumières rouges étaient ses yeux, qui brillaient dans les ombres de la forêt. Elle n'en avait vu que dans des livres jusque là, et rien que le dessin était déjà peu rassurant...
22 22
23\recit{\remi} 23\recit{\remi}
24 24
25\noindent--- Une \bestiole~!\\ 25\noindent--- Une \bestiole !\\
26\remi avait dégainé son épée. Lorsque la créature se jeta sur lui, il fit un pas de côté, et d'un geste vif, planta son arme dans son corps. La bête roula au sol, recroquevillant ses longues pattes, alors qu'un liquide noir coulait de sa blessure. Rapidement, elle ne bougea plus et la lueur rouge de ses deux paires d'yeux s'éteignit. Assez étrangement, le sang noir coula de sa lame sans y laisser la moindre trace, comme s'il ne pouvait pas adhérer au métal.\\ 26\remi avait dégainé son épée. Lorsque la créature se jeta sur lui, il fit un pas de côté, et d'un geste vif, planta son arme dans son corps. La bête roula au sol, recroquevillant ses longues pattes, alors qu'un liquide noir coulait de sa blessure. Rapidement, elle ne bougea plus et la lueur rouge de ses deux paires d'yeux s'éteignit. Assez étrangement, le sang noir coula de sa lame sans y laisser la moindre trace, comme s'il ne pouvait pas adhérer au métal.\\
27--- Quelle est cette horreur~?\\ 27--- Quelle est cette horreur ?\\
28Il leva les yeux vers \chloe, aussi effrayée que lui.\\ 28Il leva les yeux vers \chloe, aussi effrayée que lui.\\
29--- Une \bestiole. Je n'en avais vu que dans des livres jusque là... Je cro\-yais que ces créatures étaient éteintes, du moins sous nos contrées. Que fait-elle ici, je n'en sais rien...\\ 29--- Une \bestiole. Je n'en avais vu que dans des livres jusque là... Je cro\-yais que ces créatures étaient éteintes, du moins sous nos contrées. Que fait-elle ici, je n'en sais rien...\\
30Du bout de son bâton, elle remua le cadavre de la bête, retenant un frisson d'horreur. Il remercia ses réflexes, sans lesquels... il ne préféra pas imaginer la suite.\\ 30Du bout de son bâton, elle remua le cadavre de la bête, retenant un frisson d'horreur. Il remercia ses réflexes, sans lesquels... il ne préféra pas imaginer la suite.\\
31--- Elles attaquent rarement seules, il vaudrait mieux ne pas rester ici...\\ 31--- Elles attaquent rarement seules, il vaudrait mieux ne pas rester ici...\\
32--- Attention~!\\ 32--- Attention !\\
33Deux autres créatures venaient de sortir du sous-bois. Il se plaça entre elles et \chloe, et sortit son couteau de sa botte. Deux adversaires humains, il avait déjà fait, mais deux bestioles comme ça... 33Deux autres créatures venaient de sortir du sous-bois. Il se plaça entre elles et \chloe, et sortit son couteau de sa botte. Deux adversaires humains, il avait déjà fait, mais deux bestioles comme ça...
34 34
35La plus grosse des créatures bondit, et vint s'embrocher sur son épée et y resta. D'un geste ample, il dégagea le corps inerte de la bête de son arme ---au moins, elles n'étaient pas très résistantes--- et chercha du regard la deuxième. Une douleur extrêmement vive le saisit dans la cuisse droite. L'\bestiole venait d'y planter ses mandibules. 35La plus grosse des créatures bondit, et vint s'embrocher sur son épée et y resta. D'un geste ample, il dégagea le corps inerte de la bête de son arme ---au moins, elles n'étaient pas très résistantes--- et chercha du regard la deuxième. Une douleur extrêmement vive le saisit dans la cuisse droite. L'\bestiole venait d'y planter ses mandibules.
@@ -43,8 +43,8 @@ Avant qu'il n'ait le temps de la frapper de son couteau, \chloe se précipita, e
43\noindent--- Assieds-toi.\\ 43\noindent--- Assieds-toi.\\
44Il obéit, en retenant difficilement une grimace de douleur. Elle examina la plaie. Deux ouvertures profondes et larges, les traces des mandibules de l'\bestiole. Heureusement, elle n'avait laissé aucun morceau, mais elle savait que ce n'était pas suffisant, car elles étaient venimeuses...\\ 44Il obéit, en retenant difficilement une grimace de douleur. Elle examina la plaie. Deux ouvertures profondes et larges, les traces des mandibules de l'\bestiole. Heureusement, elle n'avait laissé aucun morceau, mais elle savait que ce n'était pas suffisant, car elles étaient venimeuses...\\
45--- Première étape, nettoyer ça. Après, je vais te donner quelque chose pour retarder la diffusion du poison...\\ 45--- Première étape, nettoyer ça. Après, je vais te donner quelque chose pour retarder la diffusion du poison...\\
46--- Poison~?\\ 46--- Poison ?\\
47--- Un poison qui paralyse lentement, et tue en une dizaine d'heures. Ne bouge pas, je te dis~!\\ 47--- Un poison qui paralyse lentement, et tue en une dizaine d'heures. Ne bouge pas, je te dis !\\
48L'inquiétude se lisait sur son visage. Elle essaya de le rassurer.\\ 48L'inquiétude se lisait sur son visage. Elle essaya de le rassurer.\\
49--- Je sais fabriquer l'antidote pour ce genre de cas. Mais cela prend du temps, et il faut trouver les bonnes plantes...\\ 49--- Je sais fabriquer l'antidote pour ce genre de cas. Mais cela prend du temps, et il faut trouver les bonnes plantes...\\
50Il lui prit le bras.\\ 50Il lui prit le bras.\\
@@ -58,13 +58,13 @@ Il n'y avait qu'une seule solution, et elle le savait. Elle rejeta ses cheveux e
58 58
59Il la vit se redresser, et son regard se mettre à briller. Plus précisément, des filaments de lumière blanche, légèrement moirés, traversèrent son iris. Elle lâcha son bâton de marche, et apparut alors dans sa main droite, à la place, un long bâton, couleur bois, fait de deux branches entrelacées, presque aussi grand qu'elle. Au sommet, les deux branches entouraient ce qui ressemblait à une pierre, qui brillait de la même façon que ses yeux. 59Il la vit se redresser, et son regard se mettre à briller. Plus précisément, des filaments de lumière blanche, légèrement moirés, traversèrent son iris. Elle lâcha son bâton de marche, et apparut alors dans sa main droite, à la place, un long bâton, couleur bois, fait de deux branches entrelacées, presque aussi grand qu'elle. Au sommet, les deux branches entouraient ce qui ressemblait à une pierre, qui brillait de la même façon que ses yeux.
60 60
61Une sorcière~! Il ne savait pas s'il devait hurler, ou s'enfuir en cou\-rant. De toutes façons, vue sa jambe, elle le rattraperait vite. Et à choisir, il préférait mourir de la main de \chloe que par un poison lent... 61Une sorcière ! Il ne savait pas s'il devait hurler, ou s'enfuir en cou\-rant. De toutes façons, vue sa jambe, elle le rattraperait vite. Et à choisir, il préférait mourir de la main de \chloe que par un poison lent...
62 62
63Ses yeux brillèrent plus fort alors qu'elle s'approchait de lui. D'aut\-res filaments de lumière semblaient voler, partant ou arrivant vers la pierre de son bâton. Certains semblaient converger vers sa main gauche, qui devenait de plus en plus lumineuse. Elle était magnifique ainsi. Magnifique et terrible. 63Ses yeux brillèrent plus fort alors qu'elle s'approchait de lui. D'aut\-res filaments de lumière semblaient voler, partant ou arrivant vers la pierre de son bâton. Certains semblaient converger vers sa main gauche, qui devenait de plus en plus lumineuse. Elle était magnifique ainsi. Magnifique et terrible.
64 64
65Elle posa sa main sur sa cuisse. Stupéfait, il sentit la douleur s'apaiser, les chairs se refermer, lentement. La lueur presque aveuglante de ses yeux s'apaisa, les filaments lumineux disparurent. Sous sa main, toujours posée délicatement, il savait que sa jambe était intacte. Les yeux de \chloe étaient de nouveaux normaux. Quelques gouttes de sueur perlaient de son front. Elle le regardait intensément. 65Elle posa sa main sur sa cuisse. Stupéfait, il sentit la douleur s'apaiser, les chairs se refermer, lentement. La lueur presque aveuglante de ses yeux s'apaisa, les filaments lumineux disparurent. Sous sa main, toujours posée délicatement, il savait que sa jambe était intacte. Les yeux de \chloe étaient de nouveaux normaux. Quelques gouttes de sueur perlaient de son front. Elle le regardait intensément.
66 66
67Tremblant, il posa sa main sur la sienne. Une partie de lui-même lui criait de s'enfuir pendant qu'il en était encore temps. Qu'il risquait de tomber sous son charme. Qu'elle était en train de l'ensorceler. Une autre voix, plus raisonnable, lui posait des milliers de questions. Les sorciers devaient-ils forcément être maléfiques, après tout~? Ne venait-elle pas de lui sauver la vie~? Qu'avait-elle fait de mal~? Une troisième petite voix, mais criant plus fort que les autres, lui proposait de ne rien dire, et de la serrer dans ses bras. Les trois consciences finirent par se mettre d'accord sur le fait que, s'il voulait éviter de tomber sous son charme, c'était déjà bien trop tard. 67Tremblant, il posa sa main sur la sienne. Une partie de lui-même lui criait de s'enfuir pendant qu'il en était encore temps. Qu'il risquait de tomber sous son charme. Qu'elle était en train de l'ensorceler. Une autre voix, plus raisonnable, lui posait des milliers de questions. Les sorciers devaient-ils forcément être maléfiques, après tout ? Ne venait-elle pas de lui sauver la vie ? Qu'avait-elle fait de mal ? Une troisième petite voix, mais criant plus fort que les autres, lui proposait de ne rien dire, et de la serrer dans ses bras. Les trois consciences finirent par se mettre d'accord sur le fait que, s'il voulait éviter de tomber sous son charme, c'était déjà bien trop tard.
68 68
69\noindent --- Merci.\\ 69\noindent --- Merci.\\
70Elle lui sourit, puis son visage se ferma. \\ 70Elle lui sourit, puis son visage se ferma. \\
@@ -73,26 +73,26 @@ Elle lui sourit, puis son visage se ferma. \\
73Elle sembla un peu rassurée de l'entendre dire qu'il la défendrait sans conditions.\\ 73Elle sembla un peu rassurée de l'entendre dire qu'il la défendrait sans conditions.\\
74--- J'espère que personne ne nous a vus, ou entendus...\\ 74--- J'espère que personne ne nous a vus, ou entendus...\\
75Comme répondant à son interrogation, des éclats de voix leur parvinrent. Ils sursautèrent tous les deux.\\ 75Comme répondant à son interrogation, des éclats de voix leur parvinrent. Ils sursautèrent tous les deux.\\
76--- Il y a des gens~! Je suis perdue~!\\ 76--- Il y a des gens ! Je suis perdue !\\
77À l'idée de devoir mourir de la main de ses pairs après avoir survécu aux \bestioles, \remi ne réfléchit pas longtemps. Il ramassa son épée, et bondit dans la direction des voix. 77À l'idée de devoir mourir de la main de ses pairs après avoir survécu aux \bestioles, \remi ne réfléchit pas longtemps. Il ramassa son épée, et bondit dans la direction des voix.
78 78
79\recit{\aure} 79\recit{\aure}
80 80
81\noindent --- \aure... C'est quoi ces horreurs~?\\ 81\noindent --- \aure... C'est quoi ces horreurs ?\\
82Les deux créatures gisaient sur le sol, devant elles. L'une était transpercée d'une flèche, l'autre fendue en deux. \\ 82Les deux créatures gisaient sur le sol, devant elles. L'une était transpercée d'une flèche, l'autre fendue en deux. \\
83--- Ça me dit quelque chose... je crois que j'ai vu ça dans un livre. Des \bestioles, si mes souvenirs sont bons~? Attention, là~!\\ 83--- Ça me dit quelque chose... je crois que j'ai vu ça dans un livre. Des \bestioles, si mes souvenirs sont bons ? Attention, là !\\
84Deux autres bêtes s'approchaient à grande vitesse. \denise bondit, et cueillit au vol la première. \aure voulut armer une flèche, mais elle était trop près pour avoir le temps de viser. Elle fit deux pas rapides en arrière pour tenter de gagner du temps. La créature avait bondi. Alors qu'elle tentait d'esquiver, elle vit son amie, à sa gauche, s'interposer, et son épée la transpercer d'un coup d'estoc. 84Deux autres bêtes s'approchaient à grande vitesse. \denise bondit, et cueillit au vol la première. \aure voulut armer une flèche, mais elle était trop près pour avoir le temps de viser. Elle fit deux pas rapides en arrière pour tenter de gagner du temps. La créature avait bondi. Alors qu'elle tentait d'esquiver, elle vit son amie, à sa gauche, s'interposer, et son épée la transpercer d'un coup d'estoc.
85 85
86Elle recula encore de quelques pas, l'arc tendu. Plus d'autre \bestiole en vue. Elle se tourna alors vers son amie, agenouillée au sol, le visage crispé par la douleur.\\ 86Elle recula encore de quelques pas, l'arc tendu. Plus d'autre \bestiole en vue. Elle se tourna alors vers son amie, agenouillée au sol, le visage crispé par la douleur.\\
87--- \denisecourt~!\\ 87--- \denisecourt !\\
88L'épée avait si bien traversé la bête que son corps s'était enfoncé jusqu'à la garde, et que ses mandibules s'étaient plantées profondément dans son poignet. S'asseyant à ses côtés, et tout en surveillant les environs, \aure commença par dégager avec précaution les pinces de l'\bestiole. Son avant-bras comportait deux entailles. L'une des mandibules avait été amortie par la bande de cuir qui entourait son poignet, l'autre s'était plantée directement dans la chair, et la plaie était inquiétante. \\ 88L'épée avait si bien traversé la bête que son corps s'était enfoncé jusqu'à la garde, et que ses mandibules s'étaient plantées profondément dans son poignet. S'asseyant à ses côtés, et tout en surveillant les environs, \aure commença par dégager avec précaution les pinces de l'\bestiole. Son avant-bras comportait deux entailles. L'une des mandibules avait été amortie par la bande de cuir qui entourait son poignet, l'autre s'était plantée directement dans la chair, et la plaie était inquiétante. \\
89--- Avant toute chose, tu vas boire ça.\\ 89--- Avant toute chose, tu vas boire ça.\\
90Elle sortit un petit flacon de son sac.\\ 90Elle sortit un petit flacon de son sac.\\
91--- Un antipoison. Il met un peu de temps à faire effet, donc bois-le de suite.\\ 91--- Un antipoison. Il met un peu de temps à faire effet, donc bois-le de suite.\\
92\denise obéit, tandis qu'elle cherchait dans son sac de quoi nettoyer la plaie. C'est alors qu'elle aperçut, dans l'obscurité, une lueur vive derrière les arbres, à une trentaine de mètres environ. D'autres \bestioles~? Ou pire encore~?\\ 92\denise obéit, tandis qu'elle cherchait dans son sac de quoi nettoyer la plaie. C'est alors qu'elle aperçut, dans l'obscurité, une lueur vive derrière les arbres, à une trentaine de mètres environ. D'autres \bestioles ? Ou pire encore ?\\
93--- Qu'est-ce que c'est que ça~?\\ 93--- Qu'est-ce que c'est que ça ?\\
94Elle ramassa son arc, et \denise son épée, en grimaçant légèrement. Toutes deux avancèrent vers la lueur qui s'estompait lentement.\\ 94Elle ramassa son arc, et \denise son épée, en grimaçant légèrement. Toutes deux avancèrent vers la lueur qui s'estompait lentement.\\
95--- Ça ira ton bras, \denisecourt~? murmura-t-elle en voyant le sang couler de la plaie.\\ 95--- Ça ira ton bras, \denisecourt ? murmura-t-elle en voyant le sang couler de la plaie.\\
96--- On fera avec...\\ 96--- On fera avec...\\
97La lueur, qui diminuait, semblait venir de derrière un large arbre. Il y avait des voix. Sentant le danger, \aure se mit à l'abri dans un buisson, tandis que son amie, toujours devant elle, prit son épée à deux mains et s'approcha de l'arbre. C'est alors qu'un homme surgit et se rua sur \denise. 97La lueur, qui diminuait, semblait venir de derrière un large arbre. Il y avait des voix. Sentant le danger, \aure se mit à l'abri dans un buisson, tandis que son amie, toujours devant elle, prit son épée à deux mains et s'approcha de l'arbre. C'est alors qu'un homme surgit et se rua sur \denise.
98 98
@@ -104,7 +104,7 @@ Son adversaire était plus petit que lui, mais il parait ses coups avec précisi
104 104
105Elle chercha à se dégager de sa prise sur son poignet blessé, mais il garda les doigts serrés. Il esquiva un nouveau coup de dague en se rapprochant d'elle. Il était de toutes façons un peu trop près pour utiliser convenablement son épée. Entourant ses épaules de son bras droit, il la souleva d'un coup de hanche et l'accompagna au sol. Sous le choc, le souffle coupé, la jeune femme lâcha sa dague. Maintenant fermement son poignet droit par terre, il posa son genou contre sa poitrine pour l'empêcher de se relever. Elle cessa de chercher à se dégager lorsqu'il posa la lame de son épée à plat sur sa gorge. 105Elle chercha à se dégager de sa prise sur son poignet blessé, mais il garda les doigts serrés. Il esquiva un nouveau coup de dague en se rapprochant d'elle. Il était de toutes façons un peu trop près pour utiliser convenablement son épée. Entourant ses épaules de son bras droit, il la souleva d'un coup de hanche et l'accompagna au sol. Sous le choc, le souffle coupé, la jeune femme lâcha sa dague. Maintenant fermement son poignet droit par terre, il posa son genou contre sa poitrine pour l'empêcher de se relever. Elle cessa de chercher à se dégager lorsqu'il posa la lame de son épée à plat sur sa gorge.
106 106
107C'était la première fois qu'il voyait une elfe de si près. Il l'observa avec curiosité. Ses cheveux fins étaient retenus par une longue tresse, et ses yeux bleus marquaient un mélange de colère et de peur. Mais à part ses oreilles pointues, elle n'était pas si différente physiquement d'une humaine, finalement... Elle portait une armure légère de cuir, qui ressemblait beaucoup à la sienne. En revanche, la tunique en dessous était d'un tissu étrange, en apparence très léger, qu'il n'avait jamais vu. Son regard se porta vers son avant-bras. La blessure qui s'y trouvait rappelait beaucoup une autre qu'il avait subie il y a très peu de temps... Elle aussit s'était battue contre des \bestioles~? Le souvenir de la douleur associée lui donna des frissons, et il desserra très légèrement son étreinte. 107C'était la première fois qu'il voyait une elfe de si près. Il l'observa avec curiosité. Ses cheveux fins étaient retenus par une longue tresse, et ses yeux bleus marquaient un mélange de colère et de peur. Mais à part ses oreilles pointues, elle n'était pas si différente physiquement d'une humaine, finalement... Elle portait une armure légère de cuir, qui ressemblait beaucoup à la sienne. En revanche, la tunique en dessous était d'un tissu étrange, en apparence très léger, qu'il n'avait jamais vu. Son regard se porta vers son avant-bras. La blessure qui s'y trouvait rappelait beaucoup une autre qu'il avait subie il y a très peu de temps... Elle aussit s'était battue contre des \bestioles ? Le souvenir de la douleur associée lui donna des frissons, et il desserra très légèrement son étreinte.
108 108
109Reprenant ses esprits, il appuya légèrement la lame contre sa gorge.\\ 109Reprenant ses esprits, il appuya légèrement la lame contre sa gorge.\\
110--- Tu vas me dire qui tu es, ce que tu fais là, et pourquoi tu nous espionnes.\\ 110--- Tu vas me dire qui tu es, ce que tu fais là, et pourquoi tu nous espionnes.\\
@@ -114,9 +114,9 @@ Le ton de la voix était impératif, et la pointe dans sa nuque l'était tout au
114 114
115\recit{\denise} 115\recit{\denise}
116 116
117Elle n'avait rien pu faire. Elle enrageait d'être ainsi blessée, et à la merci de son ennemi. Le brigand qui la maintenait au sol l'observait avec une fascination inquiétante. Son arme était posée à plat sur sa gorge, signe qu'il n'avait ---apparemment--- pas l'intention de la tuer tout de suite. Peut-être comptait-il abuser d'elle avant~? Ce n'était guère mieux...\\ 117Elle n'avait rien pu faire. Elle enrageait d'être ainsi blessée, et à la merci de son ennemi. Le brigand qui la maintenait au sol l'observait avec une fascination inquiétante. Son arme était posée à plat sur sa gorge, signe qu'il n'avait ---apparemment--- pas l'intention de la tuer tout de suite. Peut-être comptait-il abuser d'elle avant ? Ce n'était guère mieux...\\
118--- Tu vas me dire qui tu es, ce que tu fais là, et pourquoi tu nous espionnes.\\ 118--- Tu vas me dire qui tu es, ce que tu fais là, et pourquoi tu nous espionnes.\\
119Son ton la suprit presque autant que sa phrase. Il y avait une note petite d'inquiétude dans sa voix. Que voulait-il, finalement~? Elle tenta de reprendre son souffle, mais le poids de son genou sur sa poitrine n'aidait pas. Et son bras, qui la faisait souffrir... Elle s'apprêtait à répondre, quand elle aperçut, derrière lui, la silhouette de sa compagne, son arc tendu, le menacer à son tour. 119Son ton la suprit presque autant que sa phrase. Il y avait une note petite d'inquiétude dans sa voix. Que voulait-il, finalement ? Elle tenta de reprendre son souffle, mais le poids de son genou sur sa poitrine n'aidait pas. Et son bras, qui la faisait souffrir... Elle s'apprêtait à répondre, quand elle aperçut, derrière lui, la silhouette de sa compagne, son arc tendu, le menacer à son tour.
120 120
121L'homme sembla hésiter. Si \aure décidait de le tuer, il avait de toutes façons le temps de l'égorger avant de mourir. De même, il pouvait choisir de la tuer elle, mais le payerait de sa vie. 121L'homme sembla hésiter. Si \aure décidait de le tuer, il avait de toutes façons le temps de l'égorger avant de mourir. De même, il pouvait choisir de la tuer elle, mais le payerait de sa vie.
122Il sembla choisir la solution raisonnable. Elle le vit éloigner lentement son épée de sa gorge, sans la quitter des yeux. Mais il ne l'avait pas encore lâchée. 122Il sembla choisir la solution raisonnable. Elle le vit éloigner lentement son épée de sa gorge, sans la quitter des yeux. Mais il ne l'avait pas encore lâchée.
@@ -133,7 +133,7 @@ Toujours immobile, impuissante, elle vit \aure hésiter, tandis que l'homme avai
133Il sentit un mouvement venant de l'elfe qu'il tenait toujours plaquée au sol. Son visage était tourné vers \chloe, mais son regard semblait focalisé, non pas sur la jeune femme, mais derrière...\\ 133Il sentit un mouvement venant de l'elfe qu'il tenait toujours plaquée au sol. Son visage était tourné vers \chloe, mais son regard semblait focalisé, non pas sur la jeune femme, mais derrière...\\
134--- Les... \bestiolecourt...\\ 134--- Les... \bestiolecourt...\\
135Il porta son regard dans sa direction, essayant de ne pas se faire aveugler par la lumière émise par la magicienne. Puis il hurla.\\ 135Il porta son regard dans sa direction, essayant de ne pas se faire aveugler par la lumière émise par la magicienne. Puis il hurla.\\
136--- \chloe, écarte-toi~!\\ 136--- \chloe, écarte-toi !\\
137Il entendit alors avec effroi, dans son dos, le bruit de la corde d'un arc qui se détendait. 137Il entendit alors avec effroi, dans son dos, le bruit de la corde d'un arc qui se détendait.
138 138
139\recit{\chloe} 139\recit{\chloe}
@@ -145,7 +145,7 @@ Elle tourna son regard vers les trois combattants. \remi avait lâché sa prison
145--- Je suggère qu'on règle nos différents plus tard, une fois à l'abri des \bestioles, proposa-t-elle calmement. Il pourrait très bien y en avoir d'autres...\\ 145--- Je suggère qu'on règle nos différents plus tard, une fois à l'abri des \bestioles, proposa-t-elle calmement. Il pourrait très bien y en avoir d'autres...\\
146L'archère et \remi se fixèrent d'un air méfiant quelques instants, puis hochèrent la tête. \chloe aperçut alors, à ses pieds, une épée. Celle de la guerrière elfe. Elle hésita quelques instants. 146L'archère et \remi se fixèrent d'un air méfiant quelques instants, puis hochèrent la tête. \chloe aperçut alors, à ses pieds, une épée. Celle de la guerrière elfe. Elle hésita quelques instants.
147 147
148\noindent --- D'autres \bestioles~!\\ 148\noindent --- D'autres \bestioles !\\
149C'était la voix de l'archère, montrant d'un signe de tête un nouveau groupe de créatures. \chloe cessa de se poser la question. S'ils devaient combattre ces horreurs, ils allaient avoir besoin d'un bras supplémentaire. Au sens propre... 149C'était la voix de l'archère, montrant d'un signe de tête un nouveau groupe de créatures. \chloe cessa de se poser la question. S'ils devaient combattre ces horreurs, ils allaient avoir besoin d'un bras supplémentaire. Au sens propre...
150Elle ramassa l'épée et courut vers la jeune elfe, toujours au sol, grimaçant de douleur.\\ 150Elle ramassa l'épée et courut vers la jeune elfe, toujours au sol, grimaçant de douleur.\\
151--- 'Bouge pas, je m'occupe de ça.\\ 151--- 'Bouge pas, je m'occupe de ça.\\
@@ -153,21 +153,21 @@ Elle posa délicatement sa main sur le poignet blessé, et se concentra sur son
153 153
154\recit{\aure} 154\recit{\aure}
155 155
156Sans avoir besoin de se concerter, \aure et l'étrange hom\-me s'é\-taient placés de part et d'autre de la magicienne et de \denise, pour les protéger du mieux qu'ils pouvaient. Mais son arc n'était pas l'arme idéale contre les \bestioles. Elles arrivaient vite, et elle devait tirer quasiment à bout portant. Elle se demandait ce que faisait la magicienne, dans son dos, mais elle ne pouvait pas s'en préoccuper maintenant. Elle lâcha un trait sur une autre créature, de justesse. Aurait-elle assez de flèches~? Ah, si \denise était à leurs côtés pour combattre... 156Sans avoir besoin de se concerter, \aure et l'étrange hom\-me s'é\-taient placés de part et d'autre de la magicienne et de \denise, pour les protéger du mieux qu'ils pouvaient. Mais son arc n'était pas l'arme idéale contre les \bestioles. Elles arrivaient vite, et elle devait tirer quasiment à bout portant. Elle se demandait ce que faisait la magicienne, dans son dos, mais elle ne pouvait pas s'en préoccuper maintenant. Elle lâcha un trait sur une autre créature, de justesse. Aurait-elle assez de flèches ? Ah, si \denise était à leurs côtés pour combattre...
157 157
158Comme répondant à sa pensée, elle vit la silhouette familière passer entre elle et l'homme, et bondir, l'épée à la main, sur les créatures. Son avant-bras était intact. D'un coup de taille, elle trancha littéralement en deux une des \bestioles qui arrivait sur elle, et fit de même sur la seconde, d'un retour rapide de lame. De l'autre côté, elle vit la jeune magicienne préparer une petite boule de feu, qu'elle dirigea avec précision sur une autre créature. Voir ces renforts arriver lui redonna courage. 158Comme répondant à sa pensée, elle vit la silhouette familière passer entre elle et l'homme, et bondir, l'épée à la main, sur les créatures. Son avant-bras était intact. D'un coup de taille, elle trancha littéralement en deux une des \bestioles qui arrivait sur elle, et fit de même sur la seconde, d'un retour rapide de lame. De l'autre côté, elle vit la jeune magicienne préparer une petite boule de feu, qu'elle dirigea avec précision sur une autre créature. Voir ces renforts arriver lui redonna courage.
159 159
160Quelques instants plus tard, le calme se fit. Les quatre jeunes gens, toujours dos à dos, laissèrent passer quelques secondes, reprenant leur souffle. Des dizaines de cadavres d'\bestioles gisaient au sol.\\ 160Quelques instants plus tard, le calme se fit. Les quatre jeunes gens, toujours dos à dos, laissèrent passer quelques secondes, reprenant leur souffle. Des dizaines de cadavres d'\bestioles gisaient au sol.\\
161--- Il ne faut pas rester ici. On ne sait pas... combien il y en a.. Il faut... ooh ma tête...\\ 161--- Il ne faut pas rester ici. On ne sait pas... combien il y en a.. Il faut... ooh ma tête...\\
162C'était la voix, affaiblie de la magicienne. \aure se tourna vers elle. Elle était très pâle, des gouttes de sueur coulaient de son front, et elle tremblait. Son compagnon l'avait déjà attrapée par les épaules pour la soutenir.\\ 162C'était la voix, affaiblie de la magicienne. \aure se tourna vers elle. Elle était très pâle, des gouttes de sueur coulaient de son front, et elle tremblait. Son compagnon l'avait déjà attrapée par les épaules pour la soutenir.\\
163--- \chloe, tu vas bien~?\\ 163--- \chloe, tu vas bien ?\\
164Sans répondre, la jeune femme s'effondra dans ses bras. \\ 164Sans répondre, la jeune femme s'effondra dans ses bras. \\
165--- Épuisement magique~? proposa-t-elle.\\ 165--- Épuisement magique ? proposa-t-elle.\\
166--- Comment ça~?\\ 166--- Comment ça ?\\
167L'humain semblait paniqué.\\ 167L'humain semblait paniqué.\\
168--- Lorsque les mages invoquent beaucoup de sorts puissants d'affilée, ils s'épuisent très vite, expliqua-t-elle. \\ 168--- Lorsque les mages invoquent beaucoup de sorts puissants d'affilée, ils s'épuisent très vite, expliqua-t-elle. \\
169Elle posa sa main sur le front de la jeune magicienne, et hocha la tête en guise de confirmation. Elle connaissait très bien ce phénomène, très classique chez les mages.\\ 169Elle posa sa main sur le front de la jeune magicienne, et hocha la tête en guise de confirmation. Elle connaissait très bien ce phénomène, très classique chez les mages.\\
170--- Et on fait quoi~?\\ 170--- Et on fait quoi ?\\
171\aure haussa les épaules.\\ 171\aure haussa les épaules.\\
172--- Rien, elle a juste besoin de se reposer. Nous aussi de toutes façons, et il faut qu'on se mette à l'abri, rien ne nous dit qu'il ne va pas y avoir d'autres \bestioles.\\ 172--- Rien, elle a juste besoin de se reposer. Nous aussi de toutes façons, et il faut qu'on se mette à l'abri, rien ne nous dit qu'il ne va pas y avoir d'autres \bestioles.\\
173--- Elle avait dit... que ces bestioles ne supportaient pas l'eau pure, et qu'il fallait trouver une rivière. De mémoire, il y en a une dans cette direction.\\ 173--- Elle avait dit... que ces bestioles ne supportaient pas l'eau pure, et qu'il fallait trouver une rivière. De mémoire, il y en a une dans cette direction.\\
@@ -177,14 +177,14 @@ L'homme les regarda toutes les deux. Il sembla hésiter une seconde, puis rangea
177 177
178\recit{\remi} 178\recit{\remi}
179 179
180Ils avançaient en silence dans la forêt. L'archère était à sa gauche, et la guerrière à sa droite. Tous trois scrutaient les environs avec inquiétude, mais rien n'arrivait. Pouvaient-ils être venus à bout de ces horreurs, finalement~? 180Ils avançaient en silence dans la forêt. L'archère était à sa gauche, et la guerrière à sa droite. Tous trois scrutaient les environs avec inquiétude, mais rien n'arrivait. Pouvaient-ils être venus à bout de ces horreurs, finalement ?
181 181
182Il repensa à la bataille qu'ils venaient de mener. L'archère n'avait pas raté une seule fois sa cible, même si elle n'était pas toujours dans la meilleure des postures pour toucher les créatures. Quand à la guerrière... Était-ce la rage d'être restée passive pendant toute une partie de l'action, blessée~? Le contrecoup de la douleur~? L'efficacité meurtrière qu'elle avait mise en {\oe}uvre, une fois guérie, était à la fois rassurante et inquiétante. Rassurante parce qu'elle était à côté de lui, son épée tirée, prête à bondir sur le moindre danger les menaçant. Inquiétante, parce qu'elle était à côté de lui, son épée tirée... prête à bondir sur lui si l'envie l'en prenait. Il savait qu'il n'aurait de toutes façons pas le temps de dégainer son épée, et aucun espoir de s'enfuir avec \chloe dans ses bras. 182Il repensa à la bataille qu'ils venaient de mener. L'archère n'avait pas raté une seule fois sa cible, même si elle n'était pas toujours dans la meilleure des postures pour toucher les créatures. Quand à la guerrière... Était-ce la rage d'être restée passive pendant toute une partie de l'action, blessée ? Le contrecoup de la douleur ? L'efficacité meurtrière qu'elle avait mise en {\oe}uvre, une fois guérie, était à la fois rassurante et inquiétante. Rassurante parce qu'elle était à côté de lui, son épée tirée, prête à bondir sur le moindre danger les menaçant. Inquiétante, parce qu'elle était à côté de lui, son épée tirée... prête à bondir sur lui si l'envie l'en prenait. Il savait qu'il n'aurait de toutes façons pas le temps de dégainer son épée, et aucun espoir de s'enfuir avec \chloe dans ses bras.
183 183
184Certes, ils avaient convenu d'une trêve, le temps de se mettre à l'abri des \bestioles. Et c'est grâce à \chloe qu'elle était guérie. Mais... que se passerait-il une fois qu'ils seraient en sécurité~? Lui pardonnerait-elle, entre autres, de l'avoir plaquée au sol et menacée lorsqu'elle était blessée~? Et si... les deux elfes ne tenaient pas leur parole~? Il détestait se sentir ainsi, à la merci de ces deux inconnues. Mais avait-il le choix, de toutes façons~? Il était le seul assez fort pour pouvoir porter facilement \chloe. À bien y réfléchir, il n'aurait pas laissé quelqu'un d'autre le faire. 184Certes, ils avaient convenu d'une trêve, le temps de se mettre à l'abri des \bestioles. Et c'est grâce à \chloe qu'elle était guérie. Mais... que se passerait-il une fois qu'ils seraient en sécurité ? Lui pardonnerait-elle, entre autres, de l'avoir plaquée au sol et menacée lorsqu'elle était blessée ? Et si... les deux elfes ne tenaient pas leur parole ? Il détestait se sentir ainsi, à la merci de ces deux inconnues. Mais avait-il le choix, de toutes façons ? Il était le seul assez fort pour pouvoir porter facilement \chloe. À bien y réfléchir, il n'aurait pas laissé quelqu'un d'autre le faire.
185 185
186Le son de l'eau qui coule se fit rapidement entendre, et la large rivière, calme, apparut sous leurs yeux.\\ 186Le son de l'eau qui coule se fit rapidement entendre, et la large rivière, calme, apparut sous leurs yeux.\\
187--- Nous y voici. Il n'y a plus qu'à traverser. Tu sauras nager avec elle~?\\ 187--- Nous y voici. Il n'y a plus qu'à traverser. Tu sauras nager avec elle ?\\
188C'était la voix de l'archère, qui s'était tournée vers lui. Il hocha la tête, même si l'idée de se jeter à l'eau avec tout son équipement et la jeune femme inanimée, ne l'enchantait guère.\\ 188C'était la voix de l'archère, qui s'était tournée vers lui. Il hocha la tête, même si l'idée de se jeter à l'eau avec tout son équipement et la jeune femme inanimée, ne l'enchantait guère.\\
189--- On n'est pas obligés de traverser tout de suite, proposa la guerrière. On peut la longer jusqu'à trouver un gué. Il y a peu de chances que cette rivière se transforme en torrent d'ici là, et rien ne nous empêche de nous jeter à l'eau en cas de gros problème.\\ 189--- On n'est pas obligés de traverser tout de suite, proposa la guerrière. On peut la longer jusqu'à trouver un gué. Il y a peu de chances que cette rivière se transforme en torrent d'ici là, et rien ne nous empêche de nous jeter à l'eau en cas de gros problème.\\
190Ils acquiescèrent, et suivirent le cours d'eau vers l'aval. 190Ils acquiescèrent, et suivirent le cours d'eau vers l'aval.
@@ -192,28 +192,28 @@ Ils acquiescèrent, et suivirent le cours d'eau vers l'aval.
192Ce n'est que quelques minutes plus tard qu'il remarqua que le lit de la rivière s'était élargi, et qu'elle semblait nettement moins profonde. Quelques rochers affleuraient même à la surface.\\ 192Ce n'est que quelques minutes plus tard qu'il remarqua que le lit de la rivière s'était élargi, et qu'elle semblait nettement moins profonde. Quelques rochers affleuraient même à la surface.\\
193--- Là, on peut peut-être traverser.\\ 193--- Là, on peut peut-être traverser.\\
194Sans répondre, l'archère s'avança dans l'eau. À mi-chemin, elle n'avait de l'eau qu'à mi-mollet. Elle s'arrêta et lui sourit.\\ 194Sans répondre, l'archère s'avança dans l'eau. À mi-chemin, elle n'avait de l'eau qu'à mi-mollet. Elle s'arrêta et lui sourit.\\
195--- Bien vu~!\\ 195--- Bien vu !\\
196Il s'avança à sa suite. Soudain, alors qu'elle atteignait presque la rive opposée, l'elfe s'arrêta brusquement et se retourna vers lui, les sourcils froncés.\\ 196Il s'avança à sa suite. Soudain, alors qu'elle atteignait presque la rive opposée, l'elfe s'arrêta brusquement et se retourna vers lui, les sourcils froncés.\\
197--- \denise... Tu ne m'avais pas dit que les humains voyaient très mal dans l'obscurité~?\\ 197--- \denise... Tu ne m'avais pas dit que les humains voyaient très mal dans l'obscurité ?\\
198Sans avoir besoin de se retourner, il entendit la guerrière, qui le suivait, s'arrêter à son tour. La nuit était tombée depuis presque une heure.\\ 198Sans avoir besoin de se retourner, il entendit la guerrière, qui le suivait, s'arrêter à son tour. La nuit était tombée depuis presque une heure.\\
199--- Si...\\ 199--- Si...\\
200Il sentait leurs regards, interrogateurs, presque menaçants. Ce n'était peut-être pas le moment de se lancer dans de longues explications...\\ 200Il sentait leurs regards, interrogateurs, presque menaçants. Ce n'était peut-être pas le moment de se lancer dans de longues explications...\\
201--- C'est une longue histoire, je vous explique après, promis. Est-ce qu'on peut se mettre en sûreté d'abord~?\\ 201--- C'est une longue histoire, je vous explique après, promis. Est-ce qu'on peut se mettre en sûreté d'abord ?\\
202L'archère, devant lui, hocha la tête, et se remit en marche. 202L'archère, devant lui, hocha la tête, et se remit en marche.
203 203
204\noindent --- On peut peut-être s'arrêter là~?\\ 204\noindent --- On peut peut-être s'arrêter là ?\\
205Les deux elfes regardèrent les alentours, et hochèrent la tête. Ils étaient à une trentaine de mètres de la rivière. Il vit les deux jeunes femmes le jauger du regard, puis se jeter un regard entendu. Lentement, elles rangèrent leurs armes. Il ne put retenir un léger soupir de soulagement. Il s'assit au sol, déposa \chloe à côté de lui, délicatement, et fit quelques mouvement pour soulager ses bras douloureux. 205Les deux elfes regardèrent les alentours, et hochèrent la tête. Ils étaient à une trentaine de mètres de la rivière. Il vit les deux jeunes femmes le jauger du regard, puis se jeter un regard entendu. Lentement, elles rangèrent leurs armes. Il ne put retenir un léger soupir de soulagement. Il s'assit au sol, déposa \chloe à côté de lui, délicatement, et fit quelques mouvement pour soulager ses bras douloureux.
206 206
207Les deux elfes s'installèrent en face de lui, avec un air un peu méfiant. L'archère prit la parole, d'une voix douce.\\ 207Les deux elfes s'installèrent en face de lui, avec un air un peu méfiant. L'archère prit la parole, d'une voix douce.\\
208--- Comment va-t-elle~?\\ 208--- Comment va-t-elle ?\\
209--- Elle respire calmement.\\ 209--- Elle respire calmement.\\
210L'elfe se leva et posa une main délicate sur le front de la jeune femme endormie.\\ 210L'elfe se leva et posa une main délicate sur le front de la jeune femme endormie.\\
211--- Elle a un peu froid. Tu devrais la couvrir.\\ 211--- Elle a un peu froid. Tu devrais la couvrir.\\
212Il prit leurs deux couvertures dans leurs sacs respectifs et l'enveloppa doucement dedans. Un silence passa, puis il se décida.\\ 212Il prit leurs deux couvertures dans leurs sacs respectifs et l'enveloppa doucement dedans. Un silence passa, puis il se décida.\\
213--- Je m'appelle \remi. Je suis guide, et j'escorte cette jeune personne, \chloe, à travers la forêt, jusqu'à la seigneurie de \seigneurchloe. Et... vous~?\\ 213--- Je m'appelle \remi. Je suis guide, et j'escorte cette jeune personne, \chloe, à travers la forêt, jusqu'à la seigneurie de \seigneurchloe. Et... vous ?\\
214--- \denise et moi-même, \aure, sommes des elfes sylvaines. Nous som\-mes invitées par le duc \seigneurtournoi, qui organise un grand tournoi de tir à l'arc.\\ 214--- \denise et moi-même, \aure, sommes des elfes sylvaines. Nous som\-mes invitées par le duc \seigneurtournoi, qui organise un grand tournoi de tir à l'arc.\\
215\remi allait demander s'il n'était pas dangereux pour deux femmes seules de faire ce long trajet. Puis il se souvint des traits de l'archère et de l'épée de la guerrière, et se ravisa. Cette dernière reprit.\\ 215\remi allait demander s'il n'était pas dangereux pour deux femmes seules de faire ce long trajet. Puis il se souvint des traits de l'archère et de l'épée de la guerrière, et se ravisa. Cette dernière reprit.\\
216--- Pour répondre à ta question initiale, nous n'étions pas en train de vous espionner. Nous avons été attaquées par les \bestioles, et nous avons vu de la lumière... Je suppose que c'était elle~?\\ 216--- Pour répondre à ta question initiale, nous n'étions pas en train de vous espionner. Nous avons été attaquées par les \bestioles, et nous avons vu de la lumière... Je suppose que c'était elle ?\\
217Elle désigna \chloe. \remi soupira et hocha la tête.\\ 217Elle désigna \chloe. \remi soupira et hocha la tête.\\
218--- En effet. Nous avons, comme vous, été attaqués par ces créatures... J'étais gravement blessé, et elle a utilisé sa magie pour me soigner. \\ 218--- En effet. Nous avons, comme vous, été attaqués par ces créatures... J'étais gravement blessé, et elle a utilisé sa magie pour me soigner. \\
219Il montra sa cuisse, et le tissu déchiré encore tâché de sang. Il vit la dénommée \denise, en face de lui, marquer un léger frisson. Lentement, elle défit la bande de cuir qui entourait son poignet droit. La peau était intacte, mais le cuir marquait de profondes entailles. Il soupira et continua.\\ 219Il montra sa cuisse, et le tissu déchiré encore tâché de sang. Il vit la dénommée \denise, en face de lui, marquer un léger frisson. Lentement, elle défit la bande de cuir qui entourait son poignet droit. La peau était intacte, mais le cuir marquait de profondes entailles. Il soupira et continua.\\
@@ -226,36 +226,36 @@ Alors que, jusque là, la guerrière avait gardé un air légèrement méfiant,
226--- Du pain elfique. C'est très bon et nourrissant, mais crois-moi, on s'en lasse au bout d'un moment.\\ 226--- Du pain elfique. C'est très bon et nourrissant, mais crois-moi, on s'en lasse au bout d'un moment.\\
227Il la remercia d'un sourire, et mangea quelques bouchées de la galette. Elle avait un goût de miel, et effectivement, nourrissait bien malgré sa finesse. Sa compagne prit quelques morceaux de pain rassis, et fit la grimace.\\ 227Il la remercia d'un sourire, et mangea quelques bouchées de la galette. Elle avait un goût de miel, et effectivement, nourrissait bien malgré sa finesse. Sa compagne prit quelques morceaux de pain rassis, et fit la grimace.\\
228--- Excuse-moi, mais je n'ai pas encore l'habitude de la nourriture humaine...\\ 228--- Excuse-moi, mais je n'ai pas encore l'habitude de la nourriture humaine...\\
229--- C'est la première fois que vous venez en territoires humains~?\\ 229--- C'est la première fois que vous venez en territoires humains ?\\
230\denise sourit entre deux bouchées de pain.\\ 230\denise sourit entre deux bouchées de pain.\\
231--- Elle, oui. En ce qui me concerne, j'ai passé cinq ans chez les humains, donc ce n'est pas une nouveauté pour moi...\\ 231--- Elle, oui. En ce qui me concerne, j'ai passé cinq ans chez les humains, donc ce n'est pas une nouveauté pour moi...\\
232Devant son regard surpris, elle expliqua.\\ 232Devant son regard surpris, elle expliqua.\\
233--- J'y ai appris le maniement de l'épée. C'est d'ailleurs pour ça, et pour mon expérience humaine, que j'ai eu l'honneur d'escorter notre princesse.\\ 233--- J'y ai appris le maniement de l'épée. C'est d'ailleurs pour ça, et pour mon expérience humaine, que j'ai eu l'honneur d'escorter notre princesse.\\
234Elle adressa un sourire amusé à \aure. Elle était donc bien une princesse, comme elle lui avait annoncé ---il eut un léger frisson--- à la pointe de sa flèche... Il se demanda s'il devait la traiter en tant que telle. Son «~garde du corps~» ne semblait pas s'encombrer de protocole, mais lui~?\\ 234Elle adressa un sourire amusé à \aure. Elle était donc bien une princesse, comme elle lui avait annoncé ---il eut un léger frisson--- à la pointe de sa flèche... Il se demanda s'il devait la traiter en tant que telle. Son «~garde du corps~» ne semblait pas s'encombrer de protocole, mais lui ?\\
235--- Je te préviens, ne t'avise pas de m'appeler «~princesse~» si tu ne veux pas recevoir une flèche perdue.\\ 235--- Je te préviens, ne t'avise pas de m'appeler «~princesse~» si tu ne veux pas recevoir une flèche perdue.\\
236Avait-elle suivi sa pensée~? Son ton était ferme, mais il y avait une petite pointe de plaisanterie dans sa voix... 236Avait-elle suivi sa pensée ? Son ton était ferme, mais il y avait une petite pointe de plaisanterie dans sa voix...
237 237
238Il ne put retenir un bâillement. La journée avait été longue, épuisan\-te et riche en émotions... \aure hocha la tête.\\ 238Il ne put retenir un bâillement. La journée avait été longue, épuisan\-te et riche en émotions... \aure hocha la tête.\\
239--- Il est effectivement temps de se reposer.\\ 239--- Il est effectivement temps de se reposer.\\
240--- Peut-être serait-il prudent de se relayer pour monter la garde~? Je ne fais pas ça d'habitude, mais le danger qui nous menace est assez inhabituel, proposa-t-il.\\ 240--- Peut-être serait-il prudent de se relayer pour monter la garde ? Je ne fais pas ça d'habitude, mais le danger qui nous menace est assez inhabituel, proposa-t-il.\\
241--- Pourquoi pas, répondit \denise, puisque visiblement nous sommes tous les trois capables de voir dans le noir.\\ 241--- Pourquoi pas, répondit \denise, puisque visiblement nous sommes tous les trois capables de voir dans le noir.\\
242Elle le pointa du doigt.\\ 242Elle le pointa du doigt.\\
243--- D'ailleurs, à ce sujet, tu nous dois quelques explications...\\ 243--- D'ailleurs, à ce sujet, tu nous dois quelques explications...\\
244Il avait presque oublié ce détail. Mais finalement, ce n'était pas forcément plus mal. Maintenant qu'il avait enfin des elfes face à lui, il allait peut-être savoir...\\ 244Il avait presque oublié ce détail. Mais finalement, ce n'était pas forcément plus mal. Maintenant qu'il avait enfin des elfes face à lui, il allait peut-être savoir...\\
245--- Effectivement, j'ai la capacité de voir dans l'obscurité, mais j'ignore pourquoi. Je suis un enfant trouvé sur le pas d'une porte et adopté... \chloe pense que j'ai des antécédents elfiques.\\ 245--- Effectivement, j'ai la capacité de voir dans l'obscurité, mais j'ignore pourquoi. Je suis un enfant trouvé sur le pas d'une porte et adopté... \chloe pense que j'ai des antécédents elfiques.\\
246Les deux jeunes femmes l'observèrent un moment. Puis se jetèrent un regard entendu. \aure se leva et vint s'asseoir à côté de lui, une main sur son épaule, puis pointa du doigt un arbre au loin.\\ 246Les deux jeunes femmes l'observèrent un moment. Puis se jetèrent un regard entendu. \aure se leva et vint s'asseoir à côté de lui, une main sur son épaule, puis pointa du doigt un arbre au loin.\\
247--- Tu vois la chouette sur sa branche, là-bas~?\\ 247--- Tu vois la chouette sur sa branche, là-bas ?\\
248--- Celle qui tient dans ses serres un cadavre de mulot~? Ou celle qui est quelques branches plus haut~?\\ 248--- Celle qui tient dans ses serres un cadavre de mulot ? Ou celle qui est quelques branches plus haut ?\\
249--- Mmm... Et dans ce buisson à droite, tu distingues quelque chose~?\\ 249--- Mmm... Et dans ce buisson à droite, tu distingues quelque chose ?\\
250--- Il y a ce qui ressemble à une entrée de terrier, et un renard semble en sortir avec prudence. Ah, il vient de rentrer...\\ 250--- Il y a ce qui ressemble à une entrée de terrier, et un renard semble en sortir avec prudence. Ah, il vient de rentrer...\\
251Nouveau regard entendu, presque inquiet. Il avait l'impression d'avoir fait quelque chose de mal, mais quoi~? \denise reprit la parole.\\ 251Nouveau regard entendu, presque inquiet. Il avait l'impression d'avoir fait quelque chose de mal, mais quoi ? \denise reprit la parole.\\
252--- Est-ce qu'il t'arrive d'être gêné par la lumière du jour, en été~?\\ 252--- Est-ce qu'il t'arrive d'être gêné par la lumière du jour, en été ?\\
253--- Parfois, quand le soleil est haut dans le ciel et qu'il n'y a aucun nuage, admit-il. Pourquoi~?\\ 253--- Parfois, quand le soleil est haut dans le ciel et qu'il n'y a aucun nuage, admit-il. Pourquoi ?\\
254Les deux jeunes femmes semblaient mal à l'aise.\\ 254Les deux jeunes femmes semblaient mal à l'aise.\\
255--- Elfe noir~? murmura l'archère.\\ 255--- Elfe noir ? murmura l'archère.\\
256--- Oui...\\ 256--- Oui...\\
257Il se racla la gorge, et fronça les sourcils.\\ 257Il se racla la gorge, et fronça les sourcils.\\
258--- Est-ce que je peux savoir de quoi vous parlez~?\\ 258--- Est-ce que je peux savoir de quoi vous parlez ?\\
259\aure prit une grande inspiration, et expliqua.\\ 259\aure prit une grande inspiration, et expliqua.\\
260--- Tu vois encore mieux que nous dans l'obscurité. Tout comme ta légère sensibilité à la lumière, c'est typique des elfes noirs. Il faut que tu saches que... nous ne sommes pas vraiment en bons termes avec eux.\\ 260--- Tu vois encore mieux que nous dans l'obscurité. Tout comme ta légère sensibilité à la lumière, c'est typique des elfes noirs. Il faut que tu saches que... nous ne sommes pas vraiment en bons termes avec eux.\\
261Elle semblait gênée. Son amie reprit, presque doucement.\\ 261Elle semblait gênée. Son amie reprit, presque doucement.\\
@@ -263,10 +263,10 @@ Elle semblait gênée. Son amie reprit, presque doucement.\\
263--- J'ai déjà l'habitude de le cacher auprès des humains. Les elfes sont mal vus, d'où je viens, et déjà qu'on me traitait d'elfe quand j'étais petit, parce que j'étais soi-disant tout frêle...\\ 263--- J'ai déjà l'habitude de le cacher auprès des humains. Les elfes sont mal vus, d'où je viens, et déjà qu'on me traitait d'elfe quand j'étais petit, parce que j'étais soi-disant tout frêle...\\
264\denise sourit.\\ 264\denise sourit.\\
265--- De ce que j'ai pu voir, il y a des humains grands, petits, forts, frêles, à la peau claire, sombre... Je ne me fierais pas à ta seule apparence pour en juger. Mais il faut reconnaître que ton teint mat, tes cheveux sombres, ta silhouette rappellent un peu un elfe noir. Avec la barbe en plus, et les oreilles pointues en moins.\\ 265--- De ce que j'ai pu voir, il y a des humains grands, petits, forts, frêles, à la peau claire, sombre... Je ne me fierais pas à ta seule apparence pour en juger. Mais il faut reconnaître que ton teint mat, tes cheveux sombres, ta silhouette rappellent un peu un elfe noir. Avec la barbe en plus, et les oreilles pointues en moins.\\
266--- Tu penses qu'il est un... hybride~? Un demi-elfe~?\\